Nous sommes le 19 août 2018, 18:00

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 158 messages ]  Aller à la page Précédente 16 7 8 9 10 11 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 déc. 2005, 09:53 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Bonjour

antoroma a écrit :
En quoi l’accident l’empêche-t’il de « s’enfuir sur Aix, Nice, disparaître » ? En quoi l’accident l’oblige-t’il à se débarrasser immédiatement d’un paquet si précieux qu’il préfèrera qu’on lui tranche la tête plutôt que d’en dévoiler la nature ?


D’accord !
Vous voulez dire qu’au lieu de se garer sur le bord de la route, dissimuler le paquet dans les fourrés, puis aller se cacher lui-même, il eût mieux fait d’amorcer un demi-tour et de reprendre le trajet initialement prévu. Certes.
Mais n’oublions pas que sa voiture est accidentée, et qu’il est plus ou moins obligé de s’arrêter pour constater les dégâts. Si la roue frotte, il le sait bien, il n’ira pas très loin.

Concernant le paquet, on peut supposer deux choses :
1) soit, ceux qui le recherchent le découvrent rapidement
2) soit, ces gens-là ne le retrouvent pas immédiatement. Cependant, dès le 5 ou 6 juin, la photo de Christian Ranucci est à la une de tous les journaux locaux qui font état de la champignonnière et du fait que le jeune homme y est demeuré un certain nombre d’heures. Il reconnaissent ce jeune homme comme celui qui s’est emparé dudit paquet. Il suffit alors à ces individus de laisser les autorités faire leur travail sur place concernant les investigations sur le meurtre, puis tranquillement aller quelques jours plus tard effectuer leurs propres recherches.

Toutefois, à la lecture des textes écrits par Christian Ranucci (le récapitulatif, les lettres), cette hypothèse peut être légèrement différente ; cela fait l’objet d’un post à venir.

Bien amicalement


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 déc. 2005, 11:00 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Bonjour Didi, comme dit précedemment,

le paquet a des jambes et il parle.

Vous ne pouvre pas balayer toute l'histoire et en créer une autre,

parce que pour ce qui est d'étayer ce que vous dites, va falloir se lever tôt... :P


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 déc. 2005, 11:10 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:07
Messages : 579
Localisation : AIX EN PROVENCE
Christian Ranucci est interpellé le 5 au soir, sa photo ne peut pas être dans les journaux le 5.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 déc. 2005, 11:21 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Ces gens là ne sont pas à un jour près, ils peuvent même attendre jusqu'au 8 ou 9 juin.
Amicalement


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 déc. 2005, 11:33 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Comme promis :

Petite variante de l’hypothèse que je vous avais proposée

Dans le bar où Christian Ranucci prend son petit déjeuner, il se trouve non loin d’un groupe d’individus discutant d’éléments, de faits, de personnes ou de lieux, … Sans vraiment faire cas de la conversation dans un premier temps, un mot, un nom retient soudain son attention. Il se met à écouter discrètement la discussion et s’y intéresse. Pour prolonger sa curiosité, il passe une seconde commande d’un deuxième café, deuxième whisky et deuxième jus de pamplemousse.

Se sentant finalement observé par ces gens, il décide de s’en aller au plus vite. On peut même imaginer les remarques de ces hommes après son départ :
T’avais vu le gosse à côté ? Tu crois qu’il nous a entendus ? On pourrait le rappeler pour en être sûr.
Mais Christian Ranucci est en train de partir. Ils repèrent la direction qu’il prend ; cependant le temps de récupérer leur propre véhicule, Christian Ranucci est déjà loin.
Le jeune homme les ayant aperçus à sa recherche sur le seuil du bar par exemple, s’imagine immédiatement poursuivi et s’enfuit rapidement.

Survient quelques minutes plus tard l’accrochage au carrefour de la Pomme. Il se retrouve dans la direction face à ceux qui le recherchent. Sa voiture accidentée ne plus permet pas d’aller bien loin, sa roue frotte. Il doit s’arrêter pour constater les dégâts, réparer si cela est possible ; mais l’arrivée éventuelle de ses poursuivants l’obligent à se cacher sans tarder ( épisode de la Champignonnière).

Dans cette hypothèse, il n’y a pas de paquet.

Certains vont toutefois faire une remarque concernant le témoignage des Aubert : explications.

Les Aubert poursuivent la 304. Ils s’en approchent suffisamment et parviennent à relever le numéro minéralogique, puis plusieurs virages les font s’éloigner du véhicule poursuivi et ils le perdent de vue un instant. Lorsqu’ils le récupèrent dans leur champ de vision, ils voient une voiture grise stationnée sur le bord de la route ; nul doute pour eux il s’agit du « même véhicule ». En fait, il s’agit de la simca 1100, car Christian Ranucci est déjà plus loin sur la route à la recherche d’un coin tranquille pour réparer et se cacher.
Ce que voient les Aubert concerne les faits autour de la Simca, et non pas la 304.
S’imaginant recherché, Christian Ranucci ne se serait pas arrêté sur le bord de la route, mais plutôt dans un chemin à l’abri des regards.

Ce qu’a entendu Christian Ranucci est sans aucun doute très compromettant. Des noms, des faits, des lieux qui liés ensemble dans un même contexte de discussion suggèrent peut-être une réalité criminelle de grande envergure.
Et sa vie est réellement en danger ; comme je l’ai dit également dans l’hypothèse précédente, ces gens-là ne plaisantent pas.

Très amicalement à tous


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 déc. 2005, 11:53 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Ca colle pas votre théorie, car:

Mr et Mme Aubert notent la plaque d'immatriculation après leur demi-tour.

Faudra trouver autre chose.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 déc. 2005, 13:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 août 2005, 05:09
Messages : 574
didi a écrit :
Les Aubert poursuivent la 304. Ils s’en approchent suffisamment et parviennent à relever le numéro minéralogique, puis plusieurs virages les font s’éloigner du véhicule poursuivi et ils le perdent de vue un instant. Lorsqu’ils le récupèrent dans leur champ de vision, ils voient une voiture grise stationnée sur le bord de la route ; nul doute pour eux il s’agit du « même véhicule ». En fait, il s’agit de la simca 1100, car Christian Ranucci est déjà plus loin sur la route à la recherche d’un coin tranquille pour réparer et se cacher.
Ce que voient les Aubert concerne les faits autour de la Simca, et non pas la 304.

Et comme par hasard la Simca 1000 aurait le même numéro de plaque minéralogique que la 304 ? Mouais...
De plus sur cette route, il n'y a pas 50000 virages entre le carrefour de La Pomme et le lieu où la voiture de CR est stationnée.
Et si les Aubert sont assez près de la 304 pour pouvoir relever le numéro en roulant, ils sont aussi assez près pour voir ce qu'il se passe dans la voiture.
Sans parler que Christian Ranucci ne doit pas aller à vive allure, vu l'état de sa voiture (peur pour sa roue....)
Difficile dans ces conditions de semer ses poursuivants dont la voiture marche bien !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 déc. 2005, 16:57 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
laurence a écrit :
le paquet a des jambes et il parle.

Il est retrouvé mort 700 mètres après le carrefour de la Pomme, tandis que les Aubert parcourent entre 1 et 2 km avant de rattraper la 304.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 déc. 2005, 18:33 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
laurence a écrit :
Ca colle pas votre théorie, car:

Mr et Mme Aubert notent la plaque d'immatriculation après leur demi-tour.

Faudra trouver autre chose.



De la précision du(es) témoignage(s) Aubert, je ne mettrai jamais ma main au feu...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 déc. 2005, 12:08 
laurence a écrit :
Ca colle pas votre théorie, car:

Mr et Mme Aubert notent la plaque d'immatriculation après leur demi-tour.

Faudra trouver autre chose.


Dans la version 2004, "tout" se passe avant le demi-tour (Christian Ranucci fait le tour de la 304, arrache Marie-Dolorès de l'intérieur, grimpe le talus (pendant que Mme Aubert entend la voix fluette de Marie-Dolorès), le tout pendant que Alain Aubert constate qu'il n'y a personne dans la 304, relève le n° de la plaque et entame le dialogue (Christian Ranucci étouffe les cris de Marie-Dolorès ??). Ensuite c'est demi-tour et retour direct au carrefour ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 déc. 2005, 21:37 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 août 2005, 05:09
Messages : 574
webrider a écrit :
De la précision du(es) témoignage(s) Aubert, je ne mettrai jamais ma main au feu...

Alors qu'on m'explique une chose, parce que les questions qui dérangent sont toujours occultées !
Quand Martinez va déposer plainte à 13 heures, à Gréasque, suite à l'accident du carrefour de La Pomme, on est d'accord qu'à ce moment précis, il n'avait encore jamais entendu parler de Christian Ranucci, ni du crime de Marie-Dolorès. Idem pour les Aubert.
Pourquoi Martinez aurait donné au gendarme, un faux numéro ?
Quel intérêt avait-il, à ce moment là, de donner le numéro de la plaque minéralogique de Christian Ranucci (complétée par les Aubert) ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 déc. 2005, 21:57 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
C'est quoi cette histoire de faux numéro ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 déc. 2005, 22:01 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
M Martinez donne le n° de la voiture de Christian Ranucci correspondant également au n° relevé par les Aubert lors de la poursuite de la 304.
Seulement à cause de 2 ou 3 virages, ils perdent de vue la 304 et trouvent une voiture grise le long de la route, voiture qu'ils amalgament aussitôt à la voiture grise poursuivie sans se rendre compte qu'en fait ce n'est pas la même.

Le n° minéralogique, ils le relèvent pendant la poursuite, sans le vérifier une fois à l'arrêt.

la poursuite : cf livre de G. Bouladou p 324
"On a fait ... on a fait quoi ? .... Un kilomètre ou deux, le temps que je revienne sur lui." (C'est là qu'il relève le numéro de la 304) "Et au débouché d'un virage, au bout de la ligne, je vois la voiture arrêtée" (mais c'est la Simca, car avec les virages, il a perdu de vue pendant quelques instants la voiture qu'il poursuivait)

Ce qui explique la portière arrière.

C'est une hypothèse bien entendu !!!!!!

Amicalement


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 déc. 2005, 22:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 août 2005, 05:09
Messages : 574
didi a écrit :
[...] Vous voulez dire qu’au lieu de se garer sur le bord de la route, dissimuler le paquet dans les fourrés, puis aller se cacher lui-même, il eût mieux fait d’amorcer un demi-tour et de reprendre le trajet initialement prévu. Certes.
Mais n’oublions pas que sa voiture est accidentée, et qu’il est plus ou moins obligé de s’arrêter pour constater les dégâts. Si la roue frotte, il le sait bien, il n’ira pas très loin.

Concernant le paquet, on peut supposer deux choses :
1) soit, ceux qui le recherchent le découvrent rapidement
2) soit, ces gens-là ne le retrouvent pas immédiatement. Cependant, dès le 5 ou 6 juin, la photo de Christian Ranucci est à la une de tous les journaux locaux qui font état de la champignonnière et du fait que le jeune homme y est demeuré un certain nombre d’heures. Il reconnaissent ce jeune homme comme celui qui s’est emparé dudit paquet. Il suffit alors à ces individus de laisser les autorités faire leur travail sur place concernant les investigations sur le meurtre, puis tranquillement aller quelques jours plus tard effectuer leurs propres recherches.

Toutefois, à la lecture des textes écrits par Christian Ranucci (le récapitulatif, les lettres), cette hypothèse peut être légèrement différente ; cela fait l’objet d’un post à venir.

Bien amicalement

Dans votre hypothèse, Christian Ranucci transportait de la drogue et il avait peur que d'éventuels poursuivants ne le rattrapent, donc, il a préféré cacher ce paquet. OK
Mais quand il a été arrêté, et questionné, vous pensez vraiment que cette histoire de drogue était si grave à avouer qu'il a préféré se taire, alors qu'il lui aurait été facile de justifier sa présence sur les lieux de l'affaire, quitte à ce que la drogue soit retrouvée et qu'il soit condamné pour ça. Il n'aurait jamais été condamné à la peine capital pour transport de drogue. Son paquet comptait donc plus que sa propre vie !!!!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 déc. 2005, 22:17 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 août 2005, 05:09
Messages : 574
webrider a écrit :
C'est quoi cette histoire de faux numéro ?

Si le Aubert mentent, pourquoi le numéro qu'ils ont relevé correspond bien à la voiture de Christian Ranucci ?


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 158 messages ]  Aller à la page Précédente 16 7 8 9 10 11 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com