Nous sommes le 20 nov. 2018, 08:22

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 551 messages ]  Aller à la page Précédente 133 34 35 36 37
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 oct. 2007, 11:10 
Je suis obligé de dire que je suis sidéré du raisonnement de jayce et joaquin qui ont l'air de trouver tout à fait compréhensible que C Ranucci porte intégralement le chapeau de cet acte odieux qu'est le meurtre sauvage d'une enfant de 8 ans alors qu'il y avait selon eux un complice

Vous n'êtes pas capables de dire quel est le degré de complicité de C Ranucci. A t-il participé à l'enlèvement, est il le meurtrier ?

Ils seraient deux à avoir participé à l'enlèvement. Et pourtant, selon vous, C Ranucci aurait épargné son complice qui pourrait très bien être le meurtrier.
Aurait il eu honte d'avouer cela à sa mère ?
De mon côté, je suis persuadé que C Ranucci était suffisamment en confiance avec sa mère pour finalement lui avouer son éventuelle implication dans l'enlèvement. Sa mère aurait été choquée et aurait cherché à comprendre pourquoi il a fait cela. Elle lui aurait pardonné en essayant de trouver une explication liée à la vie qu'ils ont eue. C'est très souvent le comportement normal d'une maman non?

Vous devriez vous inspirer de l'affaire du courrier de Lyon dans laquelle
Joseph Lesurques a été innocenté par certains des accusés dont Courriol.
D'autres donneront le nom de Dubosc qui avait le jour du forfait mis une perruque blonde que les témoins ont malencontreusement confondu avec Lesurques qui était blond.
Quel intérêt avaient ces accusés de donner le nom de Dubosc ? aucun et pourtant ils l'ont fait.

Alors essayez de vous mettre à la place de C Ranucci et imaginez que vous vous retrouvez à supporter seul la responsabilité d'un meurtre odieux alors que vous savez pertinemment ce qu'a fait votre complice. D'autant plus, si c'est lui qui a porté les coups assassins.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 oct. 2007, 12:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Et puis, il y a une chose qui ne tient pas, si c'est par rapport à sa mère qu'il ne dénonce pas son éventuel complice.

Entre Juin et décembre, il laisse sa mère penser qu'il est ravisseur et meurtrier à part entière. Alors dénoncer un complice en l'impliquant quant au meurtre ne devait lui poser de problème par rapport à sa mère puisqu'elle avait déjà supporter auparavant l'idée qu'il pouvait lui-même être le meurtrier.

Dénoncer un complice qui aurait commis, lui seul, le meurtre était bien moins insupportable pour la mère que d'accepter l'idée que son fils était bien coupable de l'enlèvement et du meurtre à part entière.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 oct. 2007, 08:44 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 13:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Je comprends très bien vos interrogations. Je ne sais pas ce qui se passait dans la tête de Ranucci entre le moment où il s'est fait arrêté jusqu'au moment où il a été exécuté. Personnellement, j'aurais probablement dénoncé mon complice, à moins qu'il ait menacé quelqu'un qui m'est très cher (et sachant de quoi il est capable...).
Je pense que ceux qui penchent vers la thèse compliciste essaient de "recoller" les morceaux de cette affaire (non reconnaissance de Ranucci par les témoins de l'enlèvement et de sa voiture. et "circonstances" pour lesquelles Ranucci semblent avoir été mêlés à cette affaire, notamment le couteau pour lequel les "innocentistes" adhèrent à la thèse d'une manipulation policière à laquelle moi même, et d'autres je pense) n'adhère pas).
Dans un livre écrit sur le Juge Michel, il ait mentionné que celui-ci souhaitait reprendre l'instruction pour lever certaines "zones d'ombre" de cette enquête, mais que sa hiérarchie l'en a empêché. Pourtant, il pensait Ranucci coupable notamment à cause du couteau.
C'est un peu dans cette optique que nous raisonnons : essayer d'éclaircir les "zones d'ombre".


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 oct. 2007, 09:58 
Etant innocentiste, j'admets que le couteau est un véritable casse-tête.

Comme je suis totalement convaincu qu'il n'a pas enlevé la petite Marie-Dolorès, et cela a été prouvé de manière objective, que la petite fille n'était pas dans la 304 au moment de l'accident au carrefour, il me parait évident que l'on ne peut pas l'accuser de meurtre.

Car encore une fois, selon moi, il faut raisonner en amont et pas en aval.

Le couteau trouvé par les gendarmes est il l'arme du crime ?
pour moi, il y a un doute sérieux. Cela a déjà été dit maintes fois, mais je ne comprends toujours pas pourquoi les policiers n'ont pas emmené eux-mêmes C Ranucci dans la champignonnière. Ils avaient pourtant le temps pour ce faire. Pourquoi réquisitionner les gendarmes qui ont mis deux heures pour le trouver alors qu'avec C Ranucci sur place, cela aurait pris 15 minutes ?
Le 27 décembre, C Ranucci nie le meurtre mais reconnait qu'il a indiqué l'endroit où était enterré le couteau lui appartenant.
J'ai émis l'hypothèse qu'il aurait pu trouver dans sa voiture ce couteau qui ressemblait peut-être à un cran d'arrêt qu'il cachait dans sa 304 de la vue de sa mère. Il s'en est débarassé parce qu'il a vu des taches de sang fraiches sur la lame.
Pourtant, dans son Récapitulatif, il dit qu'il avait fini par accepter cette arme comme étant la sienne parce que les policiers l'avaient convaincu qu'il avait tué la petite fille avec le cran d'arrêt.
Ce qui peut laisser penser que l'arme du crime n"était pas à lui.
De même, quel est donc ce couteau présenté le 25 juillet par M Porte à J-C B copain de régiment de C Ranucci ?
Un couteau ressemblant à l'arme du crime ?


Haut
   
 Sujet du message : Réponse à Didi
Message non luPosté : 07 oct. 2007, 18:43 
Citation :
Quand la feuille de route arrive, C Ranucci a 19 ans puisqu'il a devancé l'appel d'un an. C'est un âge où on envisage la mort et où les jeunes peuvent effectivement être dépressifs. Il y a dans cette déclaration un côté théâtral (ne pas porter le deuil, les cendres à la mer), mais rien d'anormal. C'est un âge où beaucoup d'ado parlent de leur mort, car c'est un âge où ils savent qu'ils prennent des risques (voitures, motos, sports dangereux, etc) et où ils ont déjà quelquefois disparaître certaines de leurs connaissances dans des accidents tragiques.
Et de même, C Ranucci envisage cette éventualité. Mais il ne s'imagine pas disparaître en "se laissant mourir", il envisage une situation accidentelle, une mort subite, dans laquelle il n'est pas "acteur". Il subit l'accident.
Dans le scénario que vous proposez, il s'agit d'une espèce de suicide, il se "laisse" entraîner par les événements jusqu'à en mourir, et là, il est en quelque sorte "acteur" de cette mort, comme dans un suicide.

Ce que raconte sa mère, et ce que vous présentez comme scénario n'a rien de comparable : l'un est un accident, l'autre un "suicide".
Je ne suis pas sûr que tous les jeunes de 19-20 ans, à cette époque, et aujourd'hui, pensent à la mort. Mieux vaut partir du principe que chaque cas est un peu particulier. Et heureusement que tout le monde n'a pas vécu une histoire analogue à celle de CR, en atteignant cet âge.

Autre point qui me laisse penser que CR avait sans doute un côté dépressif : sa propension périodique à l'alcoolisme, dont il parle dans ses écrits.

Je continue donc à penser que dans cette affaire, des pulsions de mort chez CR ont expliquer son attitude parfois incompréhensible.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 oct. 2007, 19:03 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Et pourquoi pas aller plus loin pendant qu'on y est !!!

Il a avoué, il savait qu'il serait guillotiné, et c'était sa façon à lui de se suicider !!!

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 07:46 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2010, 20:47
Messages : 722
post 08 Nov 2006 10.08 Arlatene

Dans son livre JF LF donne un extrait du rapport du professeur Sutter et "consorts":
"Les renseignements portés sur son compte sont défavorables, car il fut poursuivi pou vol en 1966 et 1977."
Ils ne l'ont pas inventé, du moins je l'espère. C'est donc que l'enquête de personnalité, a été faite.

Lorsque vous écrivez que Ranucci est un saint pour les innocentistes, vous êtes excessif et vous utilisez des propos de culpabiliste.

Il a quand même commis un délit de fuite. Vraisemblablement, il piquait de l'essence. Il n'est donc pas franchement blanc le garçon. Donc, même si on est plutôt favorable à son innocence, on ne peut pas le qualifier de saint. Sur ce forum, je n'ai d'ailleurs vu personne le faire (Hormis les culpabilistes).

Je tombe par hasard sur ce vieux post,
dans le rapport d'expertise, le professeur Sutter attribue ces vols (1966 et 1967) à Jean Ranucci et pas à CR.
Je n'ai pas le livre de Jean-François Le Forsonney, ( pour qui j'ai une très grande sympathie), mais je trouve cette erreur un peu "légère" pour quelqu'un qui est à fond dans le dossier.

Par ailleurs, qu'est-ce-qui peut laisser entendre que CR piquait de l'essence ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 09:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 12:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
Par ailleurs, qu'est-ce-qui peut laisser entendre que CR piquait de l'essence ?
La nourrice dans le coffre de sa voiture je pense, mais ça ne veut pas dire qu'il volait de l'essence obligatoirement. D'ailleurs je n'ai jamais entendu dire que Ranucci volait de l'essence.

_________________
Ще не вмерла Україна...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 10:10 
Citation :
[...]

La nourrice dans le coffre de sa voiture je pense, mais ça ne veut pas dire qu'il volait de l'essence obligatoirement. D'ailleurs je n'ai jamais entendu dire que Ranucci volait de l'essence.
Il me semble bien que c'est la présence d'un tuyau dans le coffre qui aurait amené certains à penser qu'il pouvait siphoner de l'essence.

Par contre, c'est la première fois que j'entends parler de vols qu'aurait commis CR dans le passé (mis à part les médicaments fauchés à l'armée, bien sûr).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 10:14 
Citation :
post 08 Nov 2006 10.08 Arlatene

Dans son livre JF LF donne un extrait du rapport du professeur Sutter et "consorts":
"Les renseignements portés sur son compte sont défavorables, car il fut poursuivi pou vol en 1966 et 1977."
Ils ne l'ont pas inventé, du moins je l'espère. C'est donc que l'enquête de personnalité, a été faite.

Lorsque vous écrivez que Ranucci est un saint pour les innocentistes, vous êtes excessif et vous utilisez des propos de culpabiliste.

Il a quand même commis un délit de fuite. Vraisemblablement, il piquait de l'essence. Il n'est donc pas franchement blanc le garçon. Donc, même si on est plutôt favorable à son innocence, on ne peut pas le qualifier de saint. Sur ce forum, je n'ai d'ailleurs vu personne le faire (Hormis les culpabilistes).

Je tombe par hasard sur ce vieux post,
dans le rapport d'expertise, le professeur Sutter attribue ces vols (1966 et 1967) à Jean Ranucci et pas à CR.
Je n'ai pas le livre de Jean-François Le Forsonney, ( pour qui j'ai une très grande sympathie), mais je trouve cette erreur un peu "légère" pour quelqu'un qui est à fond dans le dossier.

Par ailleurs, qu'est-ce-qui peut laisser entendre que CR piquait de l'essence ?
Excusez-moi, Philippine, je voudrais bien répondre, mais la structure visuelle de votre post fait que j'ai un peu de mal à comprendre qui dit quoi. Ou sont les citations et où sont les réponses.

Le texte en noir est le texte cité et le bleu vos réponses ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 10:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2010, 20:47
Messages : 722
Yes


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 551 messages ]  Aller à la page Précédente 133 34 35 36 37

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com