Nous sommes le 09 août 2020, 01:01

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 551 messages ]  Aller à la page Précédente 131 32 33 34 3537 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Réponse à arlaten
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 10:56 
Citation :
[...]
J'espère que maintenant tu peux, sinon tu nierais à toi tout seul la réalité des erreurs judiciaires, filant du même coup un grand coup de blues à tous ceux qui ont été reconnus innocents, preuves à l'appui, après des années de prison ou après leur exécution.

Dans l'affaire qui nous occupe, Ranucci étant en voyage dans la région, il avait une probabilité plus grande d'être au mauvais endroit au mauvais moment que de gagner à l'euro million.
Je me trompe peut-être, mais je n'ai pas l'impression que dans l'hypothèse de l'innocence, tu te sois vraiment demandé qui pouvait être le meurtrier (?).

Ce que je voulais dire - dans l'hypothèse de l'innocence - c'est que je ne pouvais pas imaginer qu'on puisse accuser CR uniquement sur la base
d'un pur faisceau de coïncidences.

Je ne dis pas que ça n'est jamais arrivé dans l'histoire de la justice (quelqu'un était "là au mauvais moment", sans alibi, certains indices "graves et concordants" étaient contre lui, et il a été accusé et condamné à la place de quelqu'un d'autre).

Il semblerait que ça ait été le cas de Patrick Dils, avec Francis Heaulme (je parle au conditionnel, parce que je crois que la culpabilité de Heaulme n'est pas encore formellement établie).

Mais dans l'affaire Ranucci, il y a toujours des choses qui me paraissent bizarres. La principale étant à nouveau à propos de l'homme au POR de la cité des Cerisiers : pourquoi les policiers ne montrent pas le POR trouvé dans la champignonnière à M. Martel et aux 2 soeurs "Albertini" ? Vraiment je ne comprends pas, et j'ai du mal à croire que ce soit un simple oubli.

Egalement : pourquoi Melle Di Marino n'a pas entendu le petit Jean Rambla et Eugène Spinelli ?

J'admets que la pure culpabilité de CR, il faut la faire "rentrer au chausse-pied". Dans "Faites entrer l'accusé", Jean-François LeForsonney dit quelque chose comme "il fallait forcer pour que ça rentre dans le puzzle".

C'est pourquoi l'hypothèse de la complicité me paraît la plus plausible : il n'était pas tout seul, il été embarqué là-dedans par quelqu'un d'autre, et après, il faut déterminer les degrés de responsabilité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 11:08 
Citation :
Le Meur
pourquoi les policiers ne montrent pas le POR trouvé dans la champignonnière à M. Martel et aux 2 soeurs "Albertini" ? Vraiment je ne comprends pas, et j'ai du mal à croire que ce soit un simple oubli.
On n'a pas montré le pull à Nathalie C, c'est vrai. Par contre, on l'a montré à Martel. Il le dit lui-même dans l'émission belge et ajoute qu'il l'a reconnu.
Citation :
Egalement : pourquoi Melle Di Marino n'a pas entendu le petit Jean Rambla et Eugène Spinelli ?
J'ai la très nette impression qu'il ne faut pas chercher dans cette omission une raison mystérieuse qui ne s'y trouve probablement pas. Je suis convaincue que Mlle Di Marino n'a pas jugé utile d'entendre l'un et l'autre pour la simple raison qu'elle estimait la question réglée : CR avait avoué, donc il était coupable, point final.
Ce n'est qu'un exemple des nombreuses preuves d'incompétence que cette brave dame a manifestées dans cette affaire.


Haut
   
 Sujet du message : Réponse à Danou
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 11:12 
Citation :
Citation :
Le Meur
pourquoi les policiers ne montrent pas le POR trouvé dans la champignonnière à M. Martel et aux 2 soeurs "Albertini" ? Vraiment je ne comprends pas, et j'ai du mal à croire que ce soit un simple oubli.
On n'a pas montré le pull à Nathalie C, c'est vrai. Par contre, on l'a montré à Martel. Il le dit lui-même dans l'émission belge et ajoute qu'il l'a reconnu.

Oui Danielle, mais c'était au moment du procès (un peu tard déjà). On ne lui pas montré au moent des faits, quand il a témoigné.
Citation :
Egalement : pourquoi Melle Di Marino n'a pas entendu le petit Jean Rambla et Eugène Spinelli ?
J'ai la très nette impression qu'il ne faut pas chercher dans cette omission une raison mystérieuse qui ne s'y trouve probablement pas. Je suis convaincue que Mlle Di Marino n'a pas jugé utile d'entendre l'un et l'autre pour la simple raison qu'elle estimait la question réglée : CR avait avoué, donc il était coupable, point final.
Ce n'est qu'un exemple des nombreuses preuves d'incompétence que cette brave dame a manifestées dans cette affaire.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 11:14 
Citation :
J'ai la très nette impression qu'il ne faut pas chercher dans cette omission une raison mystérieuse qui ne s'y trouve probablement pas. Je suis convaincue que Mlle Di Marino n'a pas jugé utile d'entendre l'un et l'autre pour la simple raison qu'elle estimait la question réglée : CR avait avoué, donc il était coupable, point final.
Ce n'est qu'un exemple des nombreuses preuves d'incompétence que cette brave dame a manifestées dans cette affaire.
Ca je suis bien d'accord. C'est au moins de l'incompétence !

Jean Rambla et M Spinelli étaient quand même les deux seuls témoins de l'enlèvement.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 11:47 
Citation :
Qu'est-ce qui déclenche l'interpellation de CR par la police ? Le témoignage des époux Aubert, qui donnent le n° d'immatriculation de sa voiture, et la découverte du corps de la gamine.

A partir de là, CR est soupçonné par la police d'être l'auteur du meurtre (aujourd'hui, on dirait peut-être "entendu comme témoin"). Je pense que si j'avais été parmi les policiers de l'époque, je l'aurais soupçonné aussi.

Après, entre "soupçonner quelqu'un de..." et "être convaincu de la culpabilité de quelqu'un", il y a quand-même une nuance.

Dans les affaires criminelles, il arrive aussi la police soupçonne quelqu'un, puis le relachent plus ou moins rapidement, parce que certains faits innocentent formellement la personne.
Je ne sais pas si c'est ton cas et peut-être apporteras tu un bémol mais
je remarque une chose.
Les culpabilistes ont tendance à raisonner en aval. C'est à dire en partant de cette constation juste que comme C Ranucci s'est trouvé à proximité du Lieu du crime, alors c'est forcément lui qui a tué la petite.
Pour cela, vous prenez le témoignage des Aubert à la police. Et pourtant, est il si fiable que cela ? Aucune descrpition physique ni vestimentaire du type qu'ils ont vu s'enfuir dans les fourrés.
Je trouve que c'est une lacune grave.

Selon moi, il faut raisonner en amont, au début des faits ou au déroulement des événements durant ce 3 juin 74.
Il fait donc commencer par l'enlèvement et là force est de constater que rien ne peut assurer que C Ranucci est le ravisseur. Rien ne colle. Personne ne reconnait son visage ni sa voiture.
Alors on assure que même un garagiste peut se tromper sur les marques de voiture et aussi sur le type de carosserie (voir gris clair pour simca 1100, alors que la 304 était gris métalisé).
M Spinelli a t-il pu se tromper ?
Les policiers l'ont volontiers indiqué sur le PV du 6 juin, mais ils n'ont pas jugé utile de lui montrer la voiture de C Ranucci pour qu'il confirme ou infirme. Bin voyons Gaston !
C'est quand même ébouriffant non ?

Personne n'a remarqué la présence d'une petite fille dans la 304 au carrefour. Ni V Martinez et C Bonafos ni M Aubert qui a par contre formellement reconnu le visage de C Ranucci au carrefour.
On nous assure même qu'une forme peut-être confondue avec un enfant. Bin voyons, c'est la fête, c'est tous les jours 14 juillet !

Il serait quand même temps de revoir votre façon de raisonner.
Essayez, nom dé diou de faire sortir G Bouladou de votre corps !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 11:57 
Citation :
Essayez, nom dé diou de faire sortir G Bouladou de votre corps !

Impossible !!!! J'ai passé un contrat avec lui.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 11:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
[...]
Sans vouloir jeter de l'huile sur le feu, j'ai la même impression. Le mieux à mon sens est, quand on a des idées d'actions pouvant faire avancer les choses, est d'en faire part aux autres avant (le mieux) ou après réalisation ...
Je devrais sans douter arrêter de discuter et vous laisser entre personnes de bonne compagnie, de celles qui savent quelles sont les idées d'actions qui peuvent faire avancer les choses, de celles encore qui n'acceptent pas qu'on leur dise que certaines affirmations non fondées ne sont pas des opinions respectables mais des contre-vérités ?

Je vais y réfléchir.

Ce qui est sûr c'est que j'y gagnerais aussi en tranquillité.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Réponse à Henri
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 11:59 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
[...]
Qu'ils ne te suffisent pas, soit. Mais de là à dire qu'ils sont complètement insignifiants (certes, pas de façon absolue, mais par rapport à d'autres choses), je trouve que tu es à nouveau excessif.

Car concernant l'homme au POR de la cité des Cerisiers, s'il est toujours vivant aujourd'hui, je pense que c'est lui qui détient toute la clé de l'enigme de cette affaire.
Tu n'as pas compris ce que je voulais dire.
Laissons tomber.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 12:05 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
Henri, je crois sincèrement comprendre ce que tu essaies d'exprimer , ce qui te "gêne" dans la pensée de Le Meur, et pas une seule seconde je songe à te reprocher tes convictions, tes doutes, tes critiques, sois en convaincu...n'oublie pas tout de même que votre dialogue sera compromis pour l'avenir si tu ne te contrôles pas . Je ne sais pas si tu en as conscience, mais à certains moments, le ton que tu emploies est agressif...
D'autant que ton interlocuteur , que je trouve courageux sur ce coup, fait de réels efforts pour se contenir...
Tu vas me répondre ( je connais l'animal :wink: ) que le fait que Le Meur puisse prendre certains éléments comme postulats de départ t'irrite et que tu ressens cela comme une forme d'agressivité ( l'agressivité des idées en somme).
Tu en as effectivement le droit, encore que je ne sois pas convaincue de la naiveté de Le Meur...
(J'ai plutôt l'image d'une personne censée, réfléchie et ouverte aux idées des autres....)
Ludivine,

Ce n'est pas comme ça que je vois les choses, mais je pense qu'il vaut mieux laisser tomber.
Ca n'a pas d'importance.
Citation :
Le fait est que si tu ne te contiens pas, il ne vous sera plus possible d'echanger sans franche hostilité ....et là, je vous préviens tous les deux, je nunu :wink:
Ne fais pas semblant de le menacer puisque tu ne lui as rien reproché mwink:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 12:06 
Citation :
Citation :
Essayez, nom dé diou de faire sortir G Bouladou de votre corps !

Impossible !!!! J'ai passé un contrat avec lui.
Allez vous témoigner dans son 17eme livre sur l'affaire ?


Haut
   
 Sujet du message : Réponse à Ludivine et à Henri
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 12:22 
Citation :
[...]
Ne fais pas semblant de le menacer puisque tu ne lui as rien reproché mwink:
Ludivine, merci pour votre intervention. C'est le cas de le dire, j'ai fait des efforts pour me contenir.

Henri : on a encore du mal à se comprendre sur certains points, mais quant à la forme, ça (me) va déjà un peu mieux.

Tiens, un autre point de désaccord avec Gérard Bouladou : cette affaire reste pour moi bigrement compliquée / Pour lui, elle est "simple".

Ca ne sera certainement pas suffisant non plus !

Juste pour dire que j'essaye vraiment d'explorer partout où je peux, pour éclaircir les choses autant que possible. Et je ne m'interdis pas d'évoluer dans ma position, au gré d'éventuelles découvertes.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 12:58 
Citation :
="Le Meur"Juste pour dire que j'essaye vraiment d'explorer partout où je peux, pour éclaircir les choses autant que possible. Et je ne m'interdis pas d'évoluer dans ma position, au gré d'éventuelles découvertes.
Même opinion. Et dans cette optique toutes les propositions de recherches sont bonnes à prendre (y compris celles d'Henri ...).


Haut
   
 Sujet du message : Re: Réponse à Henri
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 13:20 
Citation :
[...]
Tu n'as pas compris ce que je voulais dire.
Laissons tomber.
Si, je pense que j'ai bien compris. Mais je crois surtout que là, tu es un peu "pris à défaut". Et que dans ce cas, tu as un peu tendance à "fuir".

En l'occurrence, c'est dommage, parce qu'il y a une occasion de rebondir, par rapport à l'affaire. L'homme au POR de la cité des Cerisiers, ce n'est quand même pas rien.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 14:29 
Citation :
[...]

Allez vous témoigner dans son 17eme livre sur l'affaire ?
Ah bon, il prépare un 17ème livre ? J'ai beau être copine comme cochon avec lui, je l'ignorais.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Réponse à Henri
Message non luPosté : 28 sept. 2007, 15:04 
Citation :
[...]
Si, je pense que j'ai bien compris. Mais je crois surtout que là, tu es un peu "pris à défaut". Et que dans ce cas, tu as un peu tendance à "fuir".

En l'occurrence, c'est dommage, parce qu'il y a une occasion de rebondir, par rapport à l'affaire. L'homme au POR de la cité des Cerisiers, ce n'est quand même pas rien.
je suis bien d'accord.
Si on pouvait trouver ce saligaud !


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 551 messages ]  Aller à la page Précédente 131 32 33 34 3537 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com