Nous sommes le 22 nov. 2018, 11:27

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 103 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 7
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 févr. 2007, 18:20 
Citation :
Je pense que tu as raison mais j'ai malgré tout des doutes à ce sujet quand j'imagine la férocité de l'opinion publique chauffée à blanc...Les articles de presse n'auraient-ils pas été les mêmes pour atiser les passions vengeresses et le réquisitoire de Viala n'aurait-il pas usé des mêmes répliques ? J'ai du mal à me défaire de l'opinion que Ranucci était condamné à l'avance...
Personne ne peut être sûr de ce qui se serait passé si CR avait montré de lui une image sympathique ou du moins pitoyable. Mais j'ai tendance à croire que cela aurait pu changer les choses.

Pense à Patrick Henry qui, lui aussi, a été jugé dans une ambiance de haine à couper au couteau. Patrick Henry qui, lui, était incontestablement coupable. Qui avait commis un crime prémédité, de sang froid, pour des motifs strictement crapuleux. Qui n'avait pas la moindre circonstance atténuante. Et qui a malgré tout sauvé sa tête parce ce qu'à un moment donné, grâce au talent et à la conviction d'un homme, quelque chose a réussi à passer qui a été plus fort que la haine.
Mais imagine tout de même un instant Me Badinter faisant la même plaidoirie au terme de 2 journées où Patrick Henri n'aurait pas cessé de se montrer arrogant, agressif, antipathique au possible, invectivant les uns, coupant sèchement la parole aux autres, niant l'évidence, etc.
Crois-tu que le talent de Me Badinter aurait suffit à le sauver de l'échaffaud ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 21 févr. 2007, 09:13 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 13:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Je suis d'accord Danou, le talent de Me Badinter s'explique tout autant par sa plaidoirie que par la "préparation" de son client. Me Badinter a réussi là où Me Lombard a échoué. Le résultat, une condamnation à mort pour l'un, pas pour l'autre.

_________________
Parce qu'ils n'ont pas été partisans, les jurés ne sont pas responsables de la débacle de 1976.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 févr. 2007, 12:02 
Citation :
Non, Ranucci se serait piégé lui-même en découvrant le corps et en essayant vainement de le déplacer puisqu'il a été vu à proximité.
Il faut que je recherche les posts où j'avais déjà envisagé cette hypothèse.
Je n'ai pas retrouvé les posts (je n'ai pas non plus cherché très intensément ...) mais je suppose que l'argument principal opposé devait être que CR aurait tout oublié après s'être rendu lui-même dans la galerie et s'y être évanoui ? ou que CR en aurait parlé, du genre :

"compte tenu de mon problème pneu / carrosserie, je me suis arrêté, j'espèrais que le type de la R15 discutant avec celui qui m'avait embouti ne me poursuivrait pas immédiatement, et lorsque examinant l'arrière gauche de mon véhicule, je l'ai vu déboucher du virage, j'ai eu peur d'être confronté à des poursuivants qui pouvaient se révéler violents à mon égard, j'ai pris ma carabine enveloppée dans mon peignoir (pour éventuellement les menacer s'ils s'aventuraient eux aussi sur le talus) et suis tombé sur le corps; après leur départ (j'ai dissumulé le corps ??) j'ai pris le premier chemin accessible (le premier possible comportait une barrière cadenassée) et après exploration, ayant trouvé la galerie et compte tenu de mon état de fatigue, j'ai décidé de m'y engager; à peiné descendu de ma 304 sentant venir un malaise, j'ai tout juste eu le temps de m'allonger à l'arrière avant de m'évanouir ... " ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 févr. 2007, 12:34 
Henri,

En mars ou avril 2006, suite à l'idée d'Arlaten selon laquelle C Ranucci se serait bien enfui dans les broussailles en transportant sa carabine enveloppée dasn une serviette de bain blanche et bleue, j'avais émis l'hypothèse que C Ranucci aurait pu tomber sur le corps de la petite, qu'il l'aurait lui même remonté un peu plus haut et recouvert d'arbustes épineux.
Il pouvait faire cela sans se tâcher.

Mais l'objection principale que je vois, c'est pourquoi n'en a t-il pas parlé à ses avocats ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 févr. 2007, 12:42 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3530
Citation :
Henri,

En mars ou avril 2006, suite à l'idée d'Arlaten selon laquelle C Ranucci se serait bien enfui dans les broussailles en transportant sa carabine enveloppée dasn une serviette de bain blanche et bleue, j'avais émis l'hypothèse que C Ranucci aurait pu tomber sur le corps de la petite, qu'il l'aurait lui même remonté un peu plus haut et recouvert d'arbustes épineux.
Il pouvait faire cela sans se tâcher.

Mais l'objection principale que je vois, c'est pourquoi n'en a t-il pas parlé à ses avocats ?
Merci Jean-Pascal, je vais chercher de ce côté-là pour me rafraîchir la mémoire.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 févr. 2007, 16:11 
Citation :
Henri,

En mars ou avril 2006, suite à l'idée d'Arlaten selon laquelle C Ranucci se serait bien enfui dans les broussailles en transportant sa carabine enveloppée dasn une serviette de bain blanche et bleue, j'avais émis l'hypothèse que C Ranucci aurait pu tomber sur le corps de la petite, qu'il l'aurait lui même remonté un peu plus haut et recouvert d'arbustes épineux.
Il pouvait faire cela sans se tâcher.

Mais l'objection principale que je vois, c'est pourquoi n'en a t-il pas parlé à ses avocats ?

Si on prend en compte cette hypothèse, on peut très bien imaginer que c'est là qu'intervient le déni.
Comme dans un cauchemar qui nous laisse un vague souvenir, il se souviendrait de l'accident, de son arret, puis de son réveil dans la galerie, mais sa mémoire n'aurait pas enregistré cette scène traumatisante de la découverte du corps d'un enfant.
Maintenant si c'était le cas, on pourrait s'interroger aussi pour savoir pourquoi en découvrant ce cadavre il s'obligerait à le camoufler s'il n'y est pour rien.
La peur qu'on l'accuse ? Encore une fois si c'était le cas, on ne peut pas dire que ce fut une réussite...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 févr. 2007, 17:11 
Citation :
[...]


Si on prend en compte cette hypothèse, on peut très bien imaginer que c'est là qu'intervient le déni.
Comme dans un cauchemar qui nous laisse un vague souvenir, il se souviendrait de l'accident, de son arret, puis de son réveil dans la galerie, mais sa mémoire n'aurait pas enregistré cette scène traumatisante de la découverte du corps d'un enfant.
Maintenant si c'était le cas, on pourrait s'interroger aussi pour savoir pourquoi en découvrant ce cadavre il s'obligerait à le camoufler s'il n'y est pour rien.
La peur qu'on l'accuse ? Encore une fois si c'était le cas, on ne peut pas dire que ce fut une réussite...
Est ce là quand il retourne à son véhicule qu'il perd connaissance ?

S'il a pu avoir camouflé le corps de la petite, c'est parce qu'il craint éventuellement le retour des poursuivants (les Aubert). En plus, il peut penser qu'ils ont sûrement relevé son n° d'immatriculation.
Si on retrouve le corps de la petite, il est foutu car il sera forcément suspecté.

Selon moi, celui qui a caché le corps de la petite, l'a fait parce qu'il craignait d'avoir été vu d'une manière ou d'une autre par des témoins sur les lieux du crime.
Reste à savoir à qui s'applique le mieux cette idée :
à C Ranucci ou le vrai meurtrier ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 févr. 2007, 23:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
C'est tout de même un drôle de raisonnement. Si le meurtrier cache le corps de façon sommaire c'est :

1/ qu'il est assez pressé, donc il a quelque chose d'autre à faire ou bien il est affolé.

2/ Il ne peut pas emporter le corps dans sa voiture.

Vous êtes à la place de Ranucci et vous avez tué une gamine : vous faites quoi ? Vous la mettez dans le coffre et vous allez l'enterrer ailleurs.

Si c'est bien fait, personne ne pourra jamais la retrouver. C'était d'ailleurs la méthode de Fourniret.

La question est celle-ci : pourquoi le meurtrier ne peut pas emporter le corps avec lui et commet cette imprudence de le cacher mal et de laisser un pull ?

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 févr. 2007, 03:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 14 nov. 2005, 19:55
Messages : 83
Citation :
La question est celle-ci : pourquoi le meurtrier ne peut pas emporter le corps avec lui et commet cette imprudence de le cacher mal et de laisser un pull ?
Est-ce que ce n'est pas très risqué de porter le corps de l'enfant du lieu du crime jusqu'au chemin de la Doria ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 févr. 2007, 06:45 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 16:10
Messages : 1863
Citation :
La question est celle-ci : pourquoi le meurtrier ne peut pas emporter le corps avec lui et commet cette imprudence de le cacher mal et de laisser un pull ?
Salut GIHEL:A la la place du ne peut pas mois j'aurais dit, pourquoi n'emporte il pas le corps avec lui c'est différent quand même et la présence de ranucci y ai pour beaucoup, si ranucci ne repasse pas dans ce sens, il y a de grande chance, que le corps aurais été découvert ailleur

_________________
"Aimons-nous vivants, n'attendons pas que la mort nous trouve du talent." ( Pierre Delanoë)
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 févr. 2007, 08:26 
Gihel,

vous croyez que c'est simple de prendre dans ses bras un corps ensanglanté en pleine journée pour aller le mettre je ne sais où ?

Pour le vrai meurtrier, on peut comprendre qu'il ne le fasse pas, à condition que, comme vous le pensez, ce ne soit pas son véhicule qui appartiendrait à un parent.

Dans le cas de C Ranucci, mon hypothèse n'était pas construite autour de sa culpabilité. Simplement, si c'est lui qui s'est enfui dans la colline à l'aplomb du Lieu du crime avec un paquet, et qu'il tombe sur le corps sans vie de la petite, on peut comprendre qu'il soit horrifié et affolé. Et là, il aurait pu maladroitement camoufler le corps d'arbustes épineux.
Prendre le corps de la petite pour le mettre dans son coffre était quand même très délicat car il risquait de se tacher lui même et de tacher le coffre de sa voiture.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 févr. 2007, 18:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Il est bien possible que le corps du petit Ludovic Janvier ait fini dans le coffre d'une voiture, c'est ce qu'évoque un témoignage néanmoins sujet à caution.

L'affaire est entendue, si Christian Ranucci était le meurtrier, on aurait retrouvé du sang dans la voiture, du fait même qu'il ne se nettoie selon l'accusation qu'une fois rendu dans le tunnel. Ce n'est pas lui visiblement.

Mais le meurtrier, aurait, un moment ou un autre, songé à emporter le corps pour l'enterrer ailleurs. Donc effectivement quelque chose l'en empêche.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 févr. 2007, 19:23 
Citation :
Il est bien possible que le corps du petit Ludovic Janvier ait fini dans le coffre d'une voiture, c'est ce qu'évoque un témoignage néanmoins sujet à caution.

L'affaire est entendue, si Christian Ranucci était le meurtrier, on aurait retrouvé du sang dans la voiture, du fait même qu'il ne se nettoie selon l'accusation qu'une fois rendu dans le tunnel. Ce n'est pas lui visiblement.

Mais le meurtrier, aurait, un moment ou un autre, songé à emporter le corps pour l'enterrer ailleurs. Donc effectivement quelque chose l'en empêche.
Peut-être est il revenu sur les lieux du crime et il n'a plus trouvé le corps là où il l'avait laissé ?


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 103 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 7

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com