Nous sommes le 18 déc. 2017, 00:11

Heures au format UTC+01:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 18 avr. 2005, 20:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 11 févr. 2005, 23:20
Messages : 666
Citation :
Et que la photo de la reconstitution, elle n'a pas bcp de valeur selon moi..


conclusion :
inutile de faire des enquétes
de faire des recontitutions
d'interroger les suspects
de réunir des preuves
de chercher des indices
etc...etc...
vu qu'il n'y a plus grand-chose qui ait encore de la valeur a vos yeux
CQFD


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 18 avr. 2005, 20:16 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 11 févr. 2005, 23:20
Messages : 666
Citation :
Mme Aubert dit que son mari n'est pas descendu pr se reprendre ensuite


Autait'elle dit le contraire la malheueuse qu'aussitot vous auriez criés a la cllusion, a la magouille ,facile entre époux le soir sur l'oreiller...
mais là non...elle dit une chose puis semble hésiter aprés ,en somme elle est humaine quoi, elle peutse tromper


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 18 avr. 2005, 21:48 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 oct. 2003, 09:39
Messages : 274
Elle aurait dit le contraire ? C'est à dire : "mon mari est descendu, ah non, finalement, il n'est pas descendu".
Ben de la même facon, j'aurais dit que sur ce point précis, on peut pas se tromper. Elle ne peut que savoir !
Et que si elle invente c'est pr tenter de couvrir le fait qu'ils ont vu autre chose, elle ou lui, ou tous les deux. Mais manque de bol, son mari lui a déjà dit que si, il était descendu.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 18 avr. 2005, 22:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 oct. 2003, 09:39
Messages : 274
adrien a écrit :
*Avez-vous lu le post de philippe qui "tente" d'expliquer a gihel l'ineptie de certaines de ses hypothéses ?
*avez-vous lu ce qu'il écrit au sujet de la 304 et de ce qu'on peut y voir sans avoir a se pencher ? de l'intérieur de sa propre voiture en passant a coté par exemple ?
pourtant vous ne pouvez pas dire qu'il est "de mon coté" !


Que vient faire Gihel là dedans ?
Je n'ai jamais parlé de son hypothèse, à aucun moment.

J'explique juste que Aubert, s'il a vu qqu'un sortir de la 304, en sortir une enfant, n'a aucune, mais vraiment aucune de regarder ds la 304.
Enfin, de toute facon, vous prenez pr acquis tout ce qui sort de la bouche des Aubert et bien pas moi, les contradictions relevées ci et là, les incohérences, me font dire que la vérité est légèrement différente de leur témoignage. Du coup, ces incohérences me font penser que la reconstitution n'a pas de valeur.

De toute facon, l'intérêt d'une reconstitution, c'est de voir si ce qu'on décrit est la réalité par rapport aux faits. Et là, qu'il regarde dans la 304, oui, ben ca ne rentre pas en contradictions avec les faits. Juste avec la logique. Faudrait lui demander, mais vous avez regardé dedans ds quel but puisque le conducteur, vous dites l'avoir vu sortir, trainant avec lui un enfant ? Mais ca, personne ne le fait puisque les seuls qui peuvent leur parler sont obligés de pas poser les questions qui fachent.

Au fait, André, pendant que je vous tiens. Qu'en pensez vous de l'histoire de la portière ? Alors, la voiture était bloquée à droite par le mur ? Et comment sont rentrés les policiers ds la 304 ? Elle était pas bloquée la portière alors ?
Parce que la porte qui n'était pas coincée, que CR déclare pourtant coincée (processus psychologique que j'aimerais bien comprendre) et qui comme par enchantement finalement se coince, comme pr répondre à CR, là franchement...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 avr. 2005, 01:39 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Non, mais la technique c'est de distiller de pseudos révélations sur la culpabilité de Ranucci, donc il y aurait des traces de Marie-Dolorès dans la voiture. Mais c'est idiot, si vraiment c'était cela, alors l'accusation n'aurait pas manqué de se servir d'un élément aussi décisif : la preuve que MDR était montée dans la voiture !!!

Mais si les empreintes sont inexploitables, il ne faut pas essayer d'en faire dire ce qu'elles ne disent pas pour rattraper une accusation chancelante avec de pauvres raccrocs.

Le malheur de l'accusation, c'est qu'il est impossible de construire une accusation qui se tient sans distordre les éléments. Alors, au lieu de tenter de composer un ensemble cohérent qui reprenne tous les éléments de l'accusation, on prend une chose puis une autre et on nous dit : on a la preuve, ne réfléchissez plus !

Mais ce n'est pas cela une enquête sérieuse, c'est le recollement sérieux et patient des éléments.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 avr. 2005, 01:50 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Gérard B a écrit :
Quand à Madame MATTEI, ce n'est pas moi qui dit qu'elle est un faux témoin, c'est sa voisine qui raconte qu'elle ne peut pas avoir vu ce qu'elle dit et qui ajoute "Mme MATTEI m'a dit que Mme MATHON me donnerait 2000 francs pour les vacances de mes enfants si je disais comme elle"
Mme BARRACO et sa fille Carole sont entendues également et affirment qu'il n'ya jamais eu de tentative d'enlèvement sur Carole et sur Agnès MATTEI, seulement un homme avec une voiture grise qui leur aurait demandé si elles n'avaient pas vu son chien et qui serait parti sans insister.
Tous les témoins que j'ai rencontrés m'ont dit que Mme MATHON leur avait écrit en essayant de faire changer leur témoignage pour sauver son fils (ce que je ne lui reproche pas)
Dans son livre "J'irai plaider sur vos tombes", Maitre Collard a, longtemps avant moi, affirmé la même chose. Je vous recopierai ce qu'il a écrit lorsque je retrouverai son livre.
Si je devais aller en procès pour cela, il y'a la moitié du forum qui y irait avant moi pour avoir affirmé que les gendarmes ont trouvé le couteau le 5 et ont fait semblant de le retrouver le 6.
Alors j'ai l'esprit tranquille de ce côté là.



On se passera de ce pauvre Collard sur la tombe de Ranucci, et par ailleurs il vaudrait mieux qu'il évite les tombes de Carpentras, il s'y est ridiculisé le pauvre.

Vous nous parlez d'un épisode qui date de 1977, par lequel les policiers vont préparer l'enterrement de la plainte que Mme Mattéi fait pour aider Mme Mathon.
Le policier transcrit cette pauvre histoire de 2000 balles pour faire tomber le témoignage.

Mais cela ne résoud pas le problème qui est celui-ci : tous ces gens là sont venus reconnaître Ranucci le 6 juin comme l'écrit l'inspecteur Porte lui-même. Et là, il n'était pas question de Mme Mathon. Elle sont venues reconnaître l'homme vêtu d'un pull rouge qui avait tenté de les enlever par la technique du chien noir, quoi que puisse dire la voisine après les menaces qu'on n'a pas manqué de lui faire pour ne pas qu'elle insiste.

Même en tentant d'enterrer les faits : il reste l'histoire du chien qu'on cherche qui raccorde bien avec l'enlèvement de Marie Dolorès et la voiture grise que Mme Mattéi déclare être une simca. Donc les éléments sont là, même quand on tente de les camoufler.

Tout cela n'est qu'un vague raccroc pour tenter de se débarasser d'un témoin génant pour l'accusation.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 avr. 2005, 01:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Gérard B a écrit :
Sur le schéma que Francis HEAULME a dessiné du tunnel au dessus duquel les enfants lui ont jeté des pierres ne figure pas un panneau de signalisation SNCF visible d'en bas. Donc selon vos conclusions, ce n'est pas lui le coupable. Il va falloir arrêter Patrick DILS de nouveau !
Dire que le plan dessiné par CR ne correspond pas parce qu'il n'a pas mis le platane dessus n'est pas un raisonnement puisque tout le reste correspond. Et surtout la murette qui elle l'a marqué parce qu'elle se trouvait entre lui et les enfants.


Les circonstances ne sont pas du tout les mêmes. Heaulme fait le plan alors qu'on ne lui parle même pas de Montigny-les-Metz dans mon souvenir, et vous avez tort de parler de ce détail, parce qu'il indique qu'il manque une roue à une poubelle, ce que les gendarmes ignoraient et qui s'avère exact.

Heaulme a un souvenir totalement maniaque des lieux où il a ses "pépins". Comme tous les psychopathes, les fantasmes le terrorisent et donc ce qu'il dit se raccorde à la réalité par un bout ou un autre. C'est lui qui parle au gendarme Abgrall des enfants qui lui ont jeté des pierres, puis qu'il est revenu et qu'il a vu des pompiers, et c'est après qu'on fait le rapprochement avec Montigny. Donc cette enquête est d'une autre trempe que le vague bidouillage de la sûreté placée sous le feu roulant de la préfecture et des média : trouvez le coupable et vite... Ce qui ne favorise pas la sérénité.

Et quand on voit le plan du talus et des voies de Montigny, il fait une autre gueule que le scribouillage de Ranucci.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 avr. 2005, 02:03 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
webrider a écrit :
Il faut se garder de toute imprudente déclaration, mais à ce jour, je n'ai pas connaissance que l'opuscule ait été attaqué..



Alors il ne le sera plus car la precription pour la diffamation, c'est trois mois.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 avr. 2005, 12:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:07
Messages : 579
Localisation : AIX EN PROVENCE
J'explique le témoignage de Mme MATTEI dans mon livre mais visiblement c'est trop compliqué pour vous.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 avr. 2005, 15:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Oui, j'ai bien compris ce que vous expliquiez, mais vous n'expliquez pas pourquoi l'inspecteur Porte soudain divague et reconnaît que Mme Mattéi est bien venue à l'évêché et qu'on lui a présenté Ranucci. Si ce n'est pas parce que sa fille s'est plainte, c'est pour quel motif alors ?

Vous n'expliquez pas non plus comment elle vient à parler à Mme Mathon du pull rouge. Personne n'en parle plus de ce pull, Mme Mathon ne peut pas s'y intéresser comme cela, il faut que quelqu'un vienne lui dire que le pull est apparu en d'autres circonstances. Et ce quelqu'un, ce ne peut être que Mme Mattéi.

Vous supposez donc que Mme Mathon est allée voir une bonne femme au hasard en 1975 et qu'elle lui a dit : vous direz qu'un homme avec un pull rouge se balladait dans la cité en agressant les petites filles et en tentant de les enlever, vous direz que le pull tire vers l'orange et qu'il a de gros boutons dorés sur l'épaule ? Quelle imagination, quel talent !!!!

Et hop, apparaît un autre témoignage avec un pull rouge. Quel talent Mme Mathon, quelle dextérité pour jeter le doute... Car comment Mme Mathon accède-t-elle à M. Martel ? Par Mme Mattéi bien sûr et comment Mme Mattéi connaît-elle M. Martel ? Parce qu'ils se sont retrouvés à l'évêché et qu'on leur a présenté Ranucci.

A part cela, il n'y a aucun lien. Strictement aucun.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 avr. 2005, 15:22 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Gérard B a écrit :
Je vous invite à consulter les sites internet qui parlent des empreintes digitales.
Un petit article qui résume ce que je dis sur :
http://www.lepoint.fr/societe/document.html?did=161392

Je n'ai pas diffusé la publication de mon livre parce que j'en avais marre d'attendre les autorisations qui ne viennent pas.
Par contre lorsque qu'une simple journaliste comme Anne LIVET veut écrire "L'affaire Omar" qui est remplie d'inepsie destinées à innocenter RADDAD, elle obtient toutes le autorisations...
Quand on dit que la justice fait obstacle...il faut voir à qui.
Mais je n'ai pas dit mon dernier mot. J'ai commencé le combat pour la vérité. Et j'irai jusqu'au bout.


On pouvait les lui donner, on avait brûlé le corps, donc l'enquête ne pouvait plus se baser sur grand chose.

Mais enfin le rapport d'autopsie suffit. Les experts annoncent qu'ils se sont trompés d'une journée sur la date de la mort de la dame ! C'était bien la peine de se mettre à trois pour commettre une erreur aussi grossière. Le problème c'est qu'en décalant la date du décès de vingt-quatre heures pour arranger l'accusation (Omar avait un alibi à ce moment là), on rend le rapport incohérent. Elle ne peut pas être morte depuis trente heures et avoir l'oeil clair. Au bout de quelques heures, l'oeil se voile.

Pour éliminer cet élément génant et refuser la révision, la cour de cassation a fait très très fort. C'est remarquable.


Et par ailleurs Mme Marshall a écrit qu'Omar l'avait tué, donc c'est une morte qui écrit et elle écrit avec les viscères à l'air, trente huit coups de coupe papier dans le corps, et cela elle le fait dans le noir, sur deux portes, tandis qu'elle a un bras cassé et de l'autre côté, le majeur qui pendouille.
Le plus mauvais écrivain de polar ne voudrait pas de ce scénario.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 avr. 2005, 15:28 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Gérard B a écrit :
Votre défense d'un criminel d'enfant basée sur un livre entièrement faux est indécente. Je ne souhaite à aucune mère de famille d'avoir un de ses jeunes enfants tomber sur un RANUCCI.
Avant d'affirmer que CR est innocent, il faut étudier l'affaire, le dossier et surtout être capable de comprendre. Ca c'est une autre histoire.



Le livre de Perrault ne peut pas être "entièrement faux". Qu'il recèle des omissions ou des erreurs sans doute. Comment peut-il en être autrement ? Mais à force d'exagérer on finit par se discréditer.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 21 avr. 2005, 13:25 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Gérard B a écrit :
Je ne pense pas qu'Eve LIVET fasse partie des journalistes connus, sinon c'est que j'ai oublié un épisode.
Elle oublie par exemple de dire qu'OR avait retiré 80 000 francs sur son compte l'année précédent le meurtre, sans rien acheter (ni voiture, ni meubles, ni vêtements) alors que cette dépense montrait qu'OR avait le feu du jeu et commençait à plonger financièrement puisqu'il venait de passer de + 80 000 francs sur son compte à moins deux mois de loyer.
Quand on battit un livre sur de tels oublis, j'emploie le mot petit, c'est mon droit.


Si vous partez sur de tels développements, on peut vous reprocher d'oublier le mobile qui fut invoqué pour un tel crime : Omar Raddad aurait tué Mme Marshall parce qu'elle lui aurait refusé une avance sur son salaire de 1000 F ou 2000 F.

Alors, 38 coups de coupe-papier, les viscères qui sortent, un bras cassé, un doigt qui pend à l'autre main, des coups de gourdin et de battes de base ball. Donc un véritable massacre, tout cela pour 1000 F ou 2000 F, avec après une perte d'emploi et de revenu qui s'ensuit nécessairement...

N'importe quel péquin se dirait qu'un tel massacre doit avoir pour mobile l'héritage de la dame, mais cela n'effleure pas les enquêteurs... qui multiplient les impairs et les bévues, puis les traficotages.

Et ce type qui aurait, selon l'accusation, commis un tel massacre sur une personne richissime par ressentiment pour 1000 francs, le président Chirac lui a accordé une grace sous la pression du Maroc, outré par les méthodes des enquêteurs et des juges français, notamment ceux du président Djian dont certains propos frisent effectivement le racisme, et dont le fameux juge Renard qui demande à ce qu'on modifie une date sur un rapport d'autopsie avant de se faire radier pour ses liens trop étroits avec quelques personnes peu recommandables.

Et donc aujourd'hui il est libre et il élève ses enfants. Si l'on en croit donc l'accusation, un dangereux assassin, massacreur de vieilles dames court les rues actuellement. Que fait la police ?

L'administration judiciaire possède cette caractéristique remarquable : elle ne craint pas le ridicule.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 21 avr. 2005, 13:36 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Gérard B a écrit :
Retentative d'explication simple pour ceux qui ont des difficultés à comprendre : Agnès MATTEI entend parler de l'enlèvement de MD à la radio. En discutant avec sa copine Carole BARRACO elles décident de raconter la même chose : un homme avec une voiture grise les a abordées et a demandé si elles n'avaient pas vu son chien. IL repart sans insister. (elles ne peuvent pas raconter qu'il a essayé de les enlever sinon on va leur reprocher de ne pas en avoir parlé plus haut). Mme MATTEI pensant que cet homme (qui n'existe que dans l'esprit des deux fillettes) est peut-être celui de la cité Sainte Agnès, veut le déclarer à la police pour apporter le témoignage que cet homme était à la cité les Tilleuls le jour indiqué par sa fille.
En l'absence de ttve d'enlèvement, les policiers ne prennent pas de plainte mais notent les coordonnées de Mme MATTEI au cas où...
Quand CR est interpellé, Mme MATTEI et Mme BARRACO sont invités à descendre à l'Evêché pour voir si c'est CR. Elles ne le reconnaissent pas et pour cause et cela en reste là.
Mme MATTEI raconte ça à Mme MATHON qui arrive à la convaincre que son fils est innocent. Cette dernière : "Si vous dites que vous avez vu cet homme, qu'il avait uneSimca 1100 grise, un pull over rouge et que ce n'est pas mon fils, je vous donne 2000 francs, et 2 000 francs à vos voisines." Malheurement pour elle, les voisines n'acceptent pas de marcher dans cette combine.



Il y a juste un défaut à cette explication : le pull over!!!!

Si ce n'était dû qu'à l'imagination des deux gamines : de quoi peuvent-elle parler à leurs mères : que d'un type qui aurait tenté de les enlever en prétextant un chien noir.

Le problème c'est que lorsque Mme Mattéi rencontre Mme Mathon, de quoi lui parle-t-elle ? D'un pull over rouge. D'où sort-il ? Comment peut-elle le savoir que l'homme portait un pull rouge ? A l'époque Mme Mathon ne connaît pas cet aspect de l'affaire, on lui a certes présenté le pull, mais cela ne va pas au-delà, c'est parce que Mme Mattéi lui parle du pull-over que Mme Mathon soudain se rend compte de l'importance qu'il joue dans cette affaire.

Cela, elle ne peut pas l'inventer.

Donc, au moins cela, elles ont vu un homme portant un pull-over rouge, donc Mme Mattéi, contrairement à ce que vous tentez de nous faire croire a bien vu cet homme, a bien vu cette voiture, la simca 1100 grise immatriculée 54. Comment pouvait-elle inventer ce département ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 21 avr. 2005, 14:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 11 mars 2005, 22:34
Messages : 129
Localisation : Languedoc-Roussillon
Gihel a écrit :

"Le problème c'est que lorsque Mme Mattéi rencontre Mme Mathon, de quoi lui parle-t-elle ? D'un pull over rouge. D'où sort-il ? Comment peut-elle le savoir que l'homme portait un pull rouge ? A l'époque Mme Mathon ne connaît pas cet aspect de l'affaire, on lui a certes présenté le pull, mais cela ne va pas au-delà, c'est parce que Mme Mattéi lui parle du pull-over que Mme Mathon soudain se rend compte de l'importance qu'il joue dans cette affaire.

Cela, elle ne peut pas l'inventer."


Certes Mme Mathon ne sait sans doute rien de cette histoire d'HPR, mais elle connait, et pour cause, l'existence de ce pull. Elle doit bien se douter un minimum qu'une relation, quelle que soit celle-ci, a été faite entre ce pull et son fils, puisque les policiers lui ont présenté ce pull. Elle ne s'est tout de meme pas imaginé qu'un des policiers aurait oublié son pull au milieu des affaires de son fils en se changeant ou je ne sais quoi d'autre. Mme Mathon n'a rien d'une imbécile.
Donc, rien n'interdit de penser qu'elle aurait pu parler elle meme de ce pull à Mme Mattei.
Cette supposition de ma part est gratuite et je la tiens moi-meme pour gratuite, je veux uniquement dire qu'il n'est pas impossible de l'imaginer et qu'on ne peut pas l'écarter d'un revers de main.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com