Nous sommes le 11 déc. 2017, 08:33

Heures au format UTC+01:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : mon expérience personnelle
Message non luMessage posté... : 12 févr. 2006, 23:16 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 12 févr. 2006, 21:51
Messages : 2
Localisation : Lyon
Bonjour,

je suis tout nouveau ici, ceci est mon tout premier message.

Tout d'abord, bravo à tous, ce site est très intéressant ainsi que ce forum, c'est vraiment une bonne chose de pouvoir confronter ses opinions sur cette triste affaire.

Je m'étais fortement penché sur ce cas lorsque j'étais en terminale, je réalisais un dossier sur la peine de mort et j'avais bien évidemment lu et relu "Le pullover Rouge". Je ne suis pas persuadé de l'innocence de CR, ni de sa culpabilité, mais le fait est que si le moindre doûte (même infime) se présente, on le laisse en vie...

bref...

J'ai vécu il y a 2 ans une expérience assez difficile qui m'a fait penser à cette affaire.

Une fille que je connaissais a été assassinée dans des conditions terribles (strangulation) et j'étais le dernier à l'avoir eu au téléphone. J'ai eu la surprise de voir des gendarmes débarquer chez moi, puis m'emmener au poste (sois disant pour une audition en tant que témoin...).

Je peux vous dire que j'ai passé le pire après-midi de ma vie, les flics se sont comporté de manière odieuse avec moi. Ils ne me traitaient non pas comme un témoin mais comme un coupable. Ils me posaient 10000 fois les mêmes questions, en les nuançant à chaque fois. Je devais reconstituer mon emploi du temps de la semaine, ils me demandaient beaucoup, beaucoup de détails, au point que je m'y perdais moi même (savoir si j'avais quitté le macdo à 15h ou 15h15...). Le fait est que je ne me souvenais pas spécialement de ce que j'avais fait tel ou tel jour, ni des heures précises... J'avais ensuite droit à des "vous etes sur? tien tien, vous doutez...". Cela a duré de 14h à 19h30!!!!! Les flics vous gueulent dessus, vous regardent de façon très dure...Laissez moi vous dire qu'à la fin, j'étais tellement fatigué, tellement sur les nerfs que je crois que j'aurais pu dire n'importe quoi, juste pour avoir la paix.

Le coupable (son amant) a été arreté 2 ou 3 semaines plus tard.

Ils font leur travail certes, mais est-ce vraiment la bonne méthode...?

Petite anecdote pour vous dire: il n'y a rien de plus bancal que des aveux obtenus sous la pression.

J'espère vraiment que ce n'est pas pareil dans tous les commissariats.


Haut
   
 Sujet du message : Re: mon expérience personnelle
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2006, 08:47 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Bienvenue à vous !
Votre histoire correspondra probablement aux yeux de beaucoup nettement plus à la réalité de manière générale que le récit style "conte des 1001 nuits" fait par Grivel au sujet des conditions d'interrogatoire de CR par les flics.....

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message : Re: mon expérience personnelle
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2006, 08:56 
Bienvenue Scot,
Voilà, cela constitue un témoignage de plus sur les pratiques policières.
On en entend tellement que cela devient presque banal.

Et c'est cela qui est inquiétant aussi...C'est que l'on risque de perdre sa capacité d'indignation.

Je fais partie de ceux qui estiment que la police devrait rendre des comptes, comme on le fait en ce moment avec les magistrats de l'affaire
d'Outreau...

Dans biens des cas, quand la justice se trompe, c'est parce qu'elle a été trompée par la police !

Y en a ras le bol des pratiques de certains policiers sans scrupules capables d'envoyer des gens au bagne, à la guillotine et en prison !

RAS LE BOL !!!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 11 avr. 2006, 21:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:07
Messages : 579
Localisation : AIX EN PROVENCE
Et ras le bol de ces avocats qui frappent leur client pour lui faire avouer que le couteau est à lui et ras le bol de ces personnes non identifiées qui ont frappé CR en prison pour lui faire avouer dans son récapitulatif que le pantalon était dans le coffre de la voiture, qu'il était tâché de sang et qu'il le portait au moment de l'accident (accident dans lequel il n'a lui même pas saigné)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 11 avr. 2006, 21:20 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 22:41
Messages : 3714
Localisation : Paris
sur ce fil, un bon nombre d'echanges sont été supprimés...cela va de soi.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 12 avr. 2006, 00:47 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Gérard B a écrit :
Et ras le bol de ces avocats qui frappent leur client pour lui faire avouer que le couteau est à lui et ras le bol de ces personnes non identifiées qui ont frappé CR en prison pour lui faire avouer dans son récapitulatif que le pantalon était dans le coffre de la voiture, qu'il était tâché de sang et qu'il le portait au moment de l'accident (accident dans lequel il n'a lui même pas saigné)


Et ras le bol du fait que Ranucci ne se souvenait pas non plus qu'il avait renversé un chien la veille. Ras le bol qu'il ne se souvenait pas qu'il avait eu un accident de mobylette en avril et que depuis il ne mettait plus le pantalon bleu.
Et ras le bol du fait qu'il n'ait pas pu dire qu'il avait été chez son père et qu'il était sans doute chez son père au moment de l'enlèvement.

Et ras le bol de Jean Ranucci qui a laissé son fils partir à la guillotine pour se venger de son ex épouse.

Et ras le bol des problèmes de famille de la famille Ranucci qui aboutissent à cette tragédie.

Et ras le bol de la justice qui ne sait pas résoudre les affaires criminelles dès qu'elles cessent d'être simple comme bonjour.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 12 avr. 2006, 11:23 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:07
Messages : 579
Localisation : AIX EN PROVENCE
rien de ce que vous affirmez n'est prouvé. Le témoignage de Moussy laisse à désirer.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 12 avr. 2006, 13:35 
Citation :
Et ras le bol du fait que Ranucci ne se souvenait pas non plus qu'il avait renversé un chien la veille.

Il a peut etre prefere ne pas en parler...


Citation :
Ras le bol qu'il ne se souvenait pas qu'il avait eu un accident de mobylette en avril et que depuis il ne mettait plus le pantalon bleu.

Ca c''est ce que dit sa mere mais pas lui.Personne ne peut prouver ce que vous avancez.

Citation :
Et ras le bol du fait qu'il n'ait pas pu dire qu'il avait été chez son père et qu'il était sans doute chez son père au moment de l'enlèvement.

Il me semble que trois personnes qui disent ca le tiennent d'une voisine qui elle a dementi.Le pere non plus n'a jamais parlé de cette visite.Ras le bol d'entendre parler de cette visite qui n'est corroborée par rien du tout.

Citation :
Et ras le bol de Jean Ranucci qui a laissé son fils partir à la guillotine pour se venger de son ex épouse.

C'est encore une affirmation qui vous est propre.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 12 avr. 2006, 13:51 
scot a écrit :
Bonjour,

je suis tout nouveau ici, ceci est mon tout premier message.


Bienvenue parmi nous.
Votre témoignage ne me surprend pas.
Il y avait hier soir sur ARTE, un téléfilm français de Marco Pauly: "L'interpellation" avec Robin Renucci. On y voyait les méthodes utilisées par les policiers, pour obtenir des aveux, sans qu'il soit pour autant necessaire de donner des coups.
Votre témoignage "tombe à pic" pour montrer que la réalité, peut au moins égaler la fiction.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 12 avr. 2006, 20:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Gérard B a écrit :
rien de ce que vous affirmez n'est prouvé. Le témoignage de Moussy laisse à désirer.



Il laisse à désirer comme vous dites. Si les policiers n'avaient pas subtilisé le PV de son interrogatoire, ce ne serait pas comme cela et il aurait été convoqué lors du procès d'assises.

Mais rien ne prouve le contraire non plus, parce que les policiers ont saboté leur propre enquête.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 12 avr. 2006, 20:30 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
Gérard B a écrit :
rien de ce que vous affirmez n'est prouvé. Le témoignage de Moussy laisse à désirer.


Rien non plus n'est prouvé dans l'accusation, ce n'est pas pour autant qu'on a pris le temps de s'attarder. Comme vous l'avez écrit, les policiers avaient établi la culpabilité de Ranucci le 6 en fin de matinée... à partir de rien d'autre qu'un faisceau d'indices et en dépit de tous les échecs des confrontations...

Quant au témoignage Moussy, il n'est pas bien compliqué. Le mensonge public de M.Alessandra lors de la conference de presse en 78, puis les dénégations de M.Fratacci n'y peuvent rien...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 avr. 2006, 08:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 23 févr. 2006, 17:28
Messages : 399
Le témoignage de M. Moussy n'apporte aucun élément quant à l'innocence ou à la culpabilité de Ranucci.

On peut dire comme Gilles Perrault qu'il montre que les aveux sont (au moins en partie faux) puisque Ranucci n'était pas à Salernes mais à Marseille dans la soirée du 2 juin.
On peut aussi penser que Ranucci préfèrait nier qu'il était à Marseilles - il dira d'ailleurs aux gendarmes de Nice que, lors de son accident, il venait d'Aix, ce qui est faux.
Par ailleurs il a pu renverser un chien à Marseille et retourner ensuite dormir à Salernes - pourquoi pas?

Donc je ne vois pas quoi tirer d'utile de ce témoignage.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 avr. 2006, 09:14 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
Ce qui est étonnant c'est l'extrême réserve de la police de Marseille à le reconnaître comme tel, jusqu'aux remarques à ce sujet de M.Bouladou...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 avr. 2006, 09:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 29 oct. 2005, 09:32
Messages : 791
Gihel a écrit :
Et ras le bol des problèmes de famille de la famille Ranucci qui aboutissent à cette tragédie.

Tragédie pour la famille Rambla en effet, mais ceci n'excuse pas cela.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 avr. 2006, 12:15 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
François François a écrit :
Gihel a écrit :
Et ras le bol des problèmes de famille de la famille Ranucci qui aboutissent à cette tragédie.

Tragédie pour la famille Rambla en effet, mais ceci n'excuse pas cela.


Tragédie également pour la famille de Corinne Beilt, rien n'excusant quoi que ce soit.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 15 messages ] 

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com