Nous sommes le 23 oct. 2019, 07:13

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 303 messages ]  Aller à la page Précédente 112 13 14 15 1621 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 sept. 2008, 15:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Il faut bien que M.Aubert fasse comprendre que son témoignage n'est pas bidon... A GBouladou il rappelle les grosses lunettes, les montures noires... il les portait dans la voiture... j'ai vu son visage quand il s'est tourné... Je l'ai toujours dit aux policiers ...

Le 6 juin 74, s'il y a eu tapissage, en tout cas il n'y a pas de pv. Ranucci, Si on en croit la photo "officielle" est précisément présenté sans lunettes ... le n°3, qui ressort comme les yeux au milieu de la figure, en plein centre, sans ceinture, avec comme un repère sur le mur dessrière sa tête " au milieu d'autres inspecteurs" nous écrit sans mailice GBouladou à propos du tapissage présenté à ESpinelli quelques instants avant ...

Le n° 3... , M.Aubert ne le reconnait pas ; le conducteur avait de grosses lunettes, des montures noires... il insiste...

Alors on cherche les lunettes et, avec les lunettes, M.Aubert reconnait enfin celui qui était dans la 304, mais après c'est beaucoup moins certain que ce soit le même... qu'il a aperçu montant le talus...

C'est ce que marque la forte ponctuation qui conclut la première partie du témoignage :

"La personne que vous me présentez et que vous me dites se nommer RANUCCI Christian est bien celle qui était à bord du coupé Peugeot 304, de couleur gris métallisé au moment où l’accident s’est produit à proximité de Peypin le 3 juin 74, vers 12 heures 15. Il n’y a aucun doute possible à ce sujet. "

Expliquer le témoignage, enfin, l'emportement de Mme Aubert en face de Ranucci, est une autre paire de manches. En effet madame Aubert n'a pas pu voir le visage du conducteur à la Pomme, sa déposition confirme que le camion lui cachait le carrefour, et n'a sans doute pas vu grand chose du visage de l'homme sur le talus.... du moins elle n'en dit rien...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 sept. 2008, 16:30 
oui ce que je voulais dire, c'est que j'ai mal placé le 1er message.

Il faudrait que l'autorité administrative efface mon 1er message qui était mal placé.

Saisissez vous la substantifique moelle de ma démarche ?

c'est chose faite. "L'autorité administratrice" a effacé le premier message, rattaché le dernier message de webrider ( qui du coup se trouvait un peu perdu) et compris la substantifique moelle de la démarche :wink:


Haut
   
 Sujet du message : Re:
Message non luPosté : 13 avr. 2016, 21:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 09:28
Messages : 742
Citation :
M Aubert a déclaré le 6 juin 74 à l'Evêché :
"La personne que vous me présentez et que vous me dites se nommer RANUCCI Christian est bien celle qui était à bord du coupé Peugeot 304, de couleur gris métallisé au moment où l’accident s’est produit à proximité de Peypin le 3 juin 74, vers 12 heures 15. Il n’y a aucun doute possible à ce sujet. "

On pourrait y voir une certaine subtilité dans cette déclaration.
Mais ce n'est juste qu'un trompe l'oeil.
On veut nous faire croire que comme C Ranucci était assurément au carrefour de La Pomme (ce qu'il n'a jamais nié lui-même), alors il coule de source que celui qu'ils ont aperçu sur la rn8bis ne pouvait être que le même homme s'enfuyant avec un gosse dans la colline.
Dans ce cas, on aurait du s'attendre à lire qch comme :
"Parmi les hommes que vous me présentez derrière une vitre, je reconnais bien celui qui était à bord du coupé Peugeot 304, de couleur gris métallisé au moment où l’accident s’est produit à proximité de Peypin le 3 juin 74, vers 12 heures 15. C'est bien ce même homme que j'ai vu s'enfuir avec un enfant dans une colline le long de la rn8bis. Il n’y a aucun doute possible à ce sujet."

Là c'était imparable, c'était du béton !
Mais la déclaration que l'on connait nous fait comprendre que les Aubert n'ont pas désigné C Ranucci aux policiers mais l'inverse.
Voilà qui est impropre dans une procédure de tapissage car c'est aux témoins de désigner le suspect. Depuis quand les policiers sont ils censés aider les témoins pour ce faire ?
C'est inadmissible.
En tout cas, on comprend mieux pourquoi il n'y a pas de PV de tapissage et pourquoi des journalistes ont pu écrire le lendemain que les Aubert n'avaient pas reconnu le suspect. Non pas qu'ils avaient eu accès à cette déclaration le jour même, mais probablement parce que l'information était venue d'un policier.

Les Aubert ont probablement fait un témoignage de complaisance envers les policiers, tellement complaisant qu'il sera suffisant pour envoyer C Ranucci à la guillotine, mais finalement peut-être n'ont ils pas tout accepté ?
JPASC , je suis bien d"accord avec vous .

Dans la première phrase de mr Aubert , OUI ça aurait été bien qu'il précise (je reprends votre texte) : " ...... c'est bien le même homme que j'ai vu s'enfuir avec un enfant dans la colline le long de la RN8 . Il n'y a aucun doute possible à ce sujet "

Dans sa dépose ,Mr Aubert site plusieurs fois "304 " mais n'en donne jamais l'immatriculation ,donc qu'est ce qui certifie que c'est bien de la 304 de Ranucci dont il parle ?
Je sais bien que c de la 304 de CR que mr Aubert parle ,, mais ne mentionnant pas l'immatriculation de cette 304 est ce que juridiquement la dépose est valable ?
Mme Aubert est plus ""m/aligne"" , l'immat figure sur sa dépose .
Je pense que ça vient surtout de ceux qui reçoivent la dépose ......y en a un qui y a pensé ,l'autre non .


Haut
   
Message non luPosté : 13 juil. 2019, 17:57 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 juil. 2017, 18:13
Messages : 62
Dans les PV d'audition des Aubert par les policiers et la juge, ces derniers répètent toujours la même chose ...ils ont vu un homme tirer un gosse tout en montant un talus allant dans la colline. Cette version est d'ailleurs confirmée par le témoignage de Vincent Martinez et de sa fiancée !!


Haut
   
Message non luPosté : 13 juil. 2019, 22:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3536
Localisation : Saint-Claude JURA (39)


Martinez et sa copine ne sont jamais allés sur les lieux ! Ils ne font que rapporter les dires des Aubert qui sont tout aussi menteurs que les arracheurs de dents. :mrgreen:

Nécessaire de se reporter aux dires de Pottecher, chroniqueur des affaires judiciaires de l'époque ! Et il en parle des Aubert et leurs mensonges.

_________________
Image


Haut
   
Message non luPosté : 15 juil. 2019, 08:56 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Citation :
Dans les PV d'audition des Aubert par les policiers et la juge, ces derniers répètent toujours la même chose ...ils ont vu un homme tirer un gosse tout en montant un talus allant dans la colline. Cette version est d'ailleurs confirmée par le témoignage de Vincent Martinez et de sa fiancée !!
Martinez n'a jamais dit cela en audition, ni dans sa plainte du 3 devant les gendarmes, ni le 6 devant les policiers, ni le 10 devant la JI.
Il a probablement du changer sa version à partir du procès (les débats n'étant pas retranscrits seuls des témoins pourraient confirmer) suite aux pressions policières dont il dit lui-même avoir fait l'objet, cf
https://www.justice-affairescriminelles ... 2&p=129973


Haut
   
Message non luPosté : 15 juil. 2019, 10:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 juil. 2017, 18:13
Messages : 62
Citation :
Citation :
Dans les PV d'audition des Aubert par les policiers et la juge, ces derniers répètent toujours la même chose ...ils ont vu un homme tirer un gosse tout en montant un talus allant dans la colline. Cette version est d'ailleurs confirmée par le témoignage de Vincent Martinez et de sa fiancée !!
Martinez n'a jamais dit cela en audition, ni dans sa plainte du 3 devant les gendarmes, ni le 6 devant les policiers, ni le 10 devant la JI.
Il a probablement du changer sa version à partir du procès (les débats n'étant pas retranscrits seuls des témoins pourraient confirmer) suite aux pressions policières dont il dit lui-même avoir fait l'objet, cf
https://www.justice-affairescriminelles ... 2&p=129973
Pour le 3, Martinez a expliqué que le gendarme de garde a pris sa plainte pour délit de fuite et donc le fonctionnaire n'a pas daigné parler de la fuite du chauffard dans la colline avec un gosse.Par contre, dans son audition du 6 juin, Martinez indique bien aux policiers que Aubert lui a dit, après lui avoir donné le numéro minéralogique du chauffard, que ce dernier s'est enfui dans la colline avec un enfant.


Haut
   
Message non luPosté : 15 juil. 2019, 10:50 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Oui effectivement il en parle le 6 (je m'y perd avec ces déclarations contradictoires), mais pas le 3 et surtout pas le 10 devant la JI, là c'est quand même très très étonnant puisque l'implication de Ranucci a été actée par tout le monde (police, justice, médias), ça se limite à :
Citation :
Je ne peux pas dire s'il y avait un enfant dans le véhicule. Je n'y ai pas prêté attention. Il m'a semblé voir une forme sur la banquette c'est tout.
Je suis repassé sur les lieux où la 304 s'était arrêtée lorsque son conducteur s'est enfui dans la colline, 45 minutes au maximum après l'accident.
Je n'ai pas vu la 304 sur la route à l'endroit où Monsieur Aubert m'avait dit que le conducteur de la 304 avait laissé son véhicule."
Lecture faite persiste et signe avec nous et le greffier.


Haut
   
Message non luPosté : 15 juil. 2019, 11:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 juil. 2017, 18:13
Messages : 62
Citation :
Oui effectivement il en parle le 6 (je m'y perd avec ces déclarations contradictoires), mais pas le 3 et surtout pas le 10 devant la JI, là c'est quand même très très étonnant puisque l'implication de Ranucci a été actée par tout le monde (police, justice, médias), ça se limite à :
Citation :
Je ne peux pas dire s'il y avait un enfant dans le véhicule. Je n'y ai pas prêté attention. Il m'a semblé voir une forme sur la banquette c'est tout.
Je suis repassé sur les lieux où la 304 s'était arrêtée lorsque son conducteur s'est enfui dans la colline, 45 minutes au maximum après l'accident.
Je n'ai pas vu la 304 sur la route à l'endroit où Monsieur Aubert m'avait dit que le conducteur de la 304 avait laissé son véhicule."
Lecture faite persiste et signe avec nous et le greffier.
Il a tout simplement répondu aux questions de la juge. Et je ne vois pas trop pourquoi Mr Martinez aurait menti dans sa déposition du 6 juin.


Haut
   
Message non luPosté : 15 juil. 2019, 12:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Citation :
Il a tout simplement répondu aux questions de la juge.
Il est entendu pour un enlèvement suivi d'un meurtre, pas un délit de fuite, on s'attend donc évidemment à ce qu'il témoigne là dessus, et si si Aubert lui avait dit qu'il avait vu un enfant il en ferait forcément état devant la JI.
Citation :
Et je ne vois pas trop pourquoi Mr Martinez aurait menti dans sa déposition du 6 juin.
Martinez n'a aucun intérêt à mentir le 6, pas plus que le 3 ou le 10, il a juste le 6 subi la pression des policiers, car un conducteur qui entraîne un enfant dans une colline c'est suffisamment inhabituel pour que Aubert en ait forcément parlé à Martinez. Il faut donc que cela apparaisse dans le témoignage.
Ce qui se passe en fait le 10 par rapport au 6, c'est qu'entretemps l'implication de Ranucci est actée, il a avoué, la supposée arme du crime a été retrouvée, à ce moment là la pression est retombée pour Martinez qui n'a plus besoin de mentir. La seule chose où il en fait peut être un peu trop c'est l'attitude et la description du conducteur, il l'a sans doute reconstituée à partir des événements, car il ne parle plus des lunettes (et comme les conducteurs en délit de fuite ne portent pas tous de grosses lunettes son imagination n'a pas ajoutée ce détail)

Quant à la journée du 3 "le gendarme de garde a pris sa plainte pour délit de fuite et donc le fonctionnaire n'a pas daigné parler de la fuite du chauffard dans la colline avec un gosse.", vu comment le PV est rédigé cela n'est vraiment pas crédible :
Citation :
Le conducteur paraissait seul à bord.
Je ne puis vous donner son signalement . Il me semble qu'il était jeune mais je n'ai aucune idée du reste.
Citation :
Je ne puis vous donner d'autres renseignements sur le conducteur et le véhicule en cause.
Ce qui serait crédible comme formulation ce serait "Le conducteur me paraissait seul à bord mais M Aubert m'a rapporté qu'il a entraîné un enfant donc il devait y avoir au moins 2 personnes dans le véhicule". Et je ne vois pas pourquoi le gendarme aurait refusé d'écrire cela alors qu'il a forcément relancé Martinez car il est écrit "je ne puis vous donner d'autres renseignements sur le conducteur".


Haut
   
Message non luPosté : 15 juil. 2019, 13:19 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 juil. 2017, 18:13
Messages : 62
Citation :
Citation :
Il a tout simplement répondu aux questions de la juge.
Il est entendu pour un enlèvement suivi d'un meurtre, pas un délit de fuite, on s'attend donc évidemment à ce qu'il témoigne là dessus, et si si Aubert lui avait dit qu'il avait vu un enfant il en ferait forcément état devant la JI.
Citation :
Et je ne vois pas trop pourquoi Mr Martinez aurait menti dans sa déposition du 6 juin.
Martinez n'a aucun intérêt à mentir le 6, pas plus que le 3 ou le 10, il a juste le 6 subi la pression des policiers, car un conducteur qui entraîne un enfant dans une colline c'est suffisamment inhabituel pour que Aubert en ait forcément parlé à Martinez. Il faut donc que cela apparaisse dans le témoignage.
Ce qui se passe en fait le 10 par rapport au 6, c'est qu'entretemps l'implication de Ranucci est actée, il a avoué, la supposée arme du crime a été retrouvée, à ce moment là la pression est retombée pour Martinez qui n'a plus besoin de mentir. La seule chose où il en fait peut être un peu trop c'est l'attitude et la description du conducteur, il l'a sans doute reconstituée à partir des événements, car il ne parle plus des lunettes (et comme les conducteurs en délit de fuite ne portent pas tous de grosses lunettes son imagination n'a pas ajoutée ce détail)

Quant à la journée du 3 "le gendarme de garde a pris sa plainte pour délit de fuite et donc le fonctionnaire n'a pas daigné parler de la fuite du chauffard dans la colline avec un gosse.", vu comment le PV est rédigé cela n'est vraiment pas crédible :
Citation :
Le conducteur paraissait seul à bord.
Je ne puis vous donner son signalement . Il me semble qu'il était jeune mais je n'ai aucune idée du reste.
Citation :
Je ne puis vous donner d'autres renseignements sur le conducteur et le véhicule en cause.
Ce qui serait crédible comme formulation ce serait "Le conducteur me paraissait seul à bord mais M Aubert m'a rapporté qu'il a entraîné un enfant donc il devait y avoir au moins 2 personnes dans le véhicule". Et je ne vois pas pourquoi le gendarme aurait refusé d'écrire cela alors qu'il a forcément relancé Martinez car il est écrit "je ne puis vous donner d'autres renseignements sur le conducteur".
Si vous pensez que Martinez a menti, c'est votre droit. Moi je pense qu'il est de bonne foi, car c'est un citoyen lambda qui n'a aucun intérêt à mentir, comme 99 % des gens lambda. Mentir ou dire la vérité c'était sans conséquence pour lui et, en général, les gens sont de bonne foi.


Haut
   
Message non luPosté : 15 juil. 2019, 14:23 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Citation :
Si vous pensez que Martinez a menti, c'est votre droit. Moi je pense qu'il est de bonne foi, car c'est un citoyen lambda qui n'a aucun intérêt à mentir, comme 99 % des gens lambda. Mentir ou dire la vérité c'était sans conséquence pour lui et, en général, les gens sont de bonne foi.
Ce que je veux dire c'est qu'on a fait mentir Martinez, par pression policière, la pression policière il en parle de lui-même !
https://www.justice-affairescriminelles ... 67#p129967
Après que lui a t'on raconté je n'étais pas là, on peut penser qu'on a joué (notamment) sur la corde sensible "M Martinez vous voulez être responsable de la remise en liberté de ce salaud ? pensez aux parents de la victime" etc etc


Haut
   
Message non luPosté : 15 juil. 2019, 14:27 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 juil. 2017, 18:13
Messages : 62
Citation :
Citation :
Si vous pensez que Martinez a menti, c'est votre droit. Moi je pense qu'il est de bonne foi, car c'est un citoyen lambda qui n'a aucun intérêt à mentir, comme 99 % des gens lambda. Mentir ou dire la vérité c'était sans conséquence pour lui et, en général, les gens sont de bonne foi.
Ce que je veux dire c'est qu'on a fait mentir Martinez, par pression policière, la pression policière il en parle de lui-même !
https://www.justice-affairescriminelles ... 67#p129967
Après que lui a t'on raconté je n'étais pas là, on peut penser qu'on a joué (notamment) sur la corde sensible "M Martinez vous voulez être responsable de la remise en liberté de ce salaud ? pensez aux parents de la victime" etc etc

Donc c'est bien un complot policier ...mais bon tout ça ne sont que des suppositions invérifiables ! Surtout que Martinez a toujours répété la même chose, même plus de 30 ans après l'affaire, notamment une interview donné à Var-Matin ...Moi je suis terre à terre, je me fie simplement à la procédure et au PV d'audition et les faits sont têtus.


Haut
   
Message non luPosté : 15 juil. 2019, 14:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Citation :
Donc c'est bien un complot policier ...mais bon tout ça ne sont que des suppositions invérifiables ! Surtout que Martinez a toujours répété la même chose, même plus de 30 ans après l'affaire, notamment une interview donné à Var-Matin ...Moi je suis terre à terre, je me fie simplement à la procédure et au PV d'audition et les faits sont têtus.
Martinez a changé sa version, même Var Matin est obligé de le faire remarquer tellement c'est énorme ...
Après demandez à Martinez pourquoi il a changé ... plus loin il parle de pressions policières, forcément on est tenté de voir un lien.


Haut
   
Message non luPosté : 15 juil. 2019, 14:44 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 juil. 2017, 18:13
Messages : 62
Citation :
Citation :
Donc c'est bien un complot policier ...mais bon tout ça ne sont que des suppositions invérifiables ! Surtout que Martinez a toujours répété la même chose, même plus de 30 ans après l'affaire, notamment une interview donné à Var-Matin ...Moi je suis terre à terre, je me fie simplement à la procédure et au PV d'audition et les faits sont têtus.
Martinez a changé sa version, même Var Matin est obligé de le faire remarquer tellement c'est énorme ...
Après demandez à Martinez pourquoi il a changé ... plus loin il parle de pressions policières, forcément on est tenté de voir un lien.

En quoi il aurait changé sa version ?


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 303 messages ]  Aller à la page Précédente 112 13 14 15 1621 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com