Nous sommes le 15 déc. 2018, 14:54

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 36 messages ]  Aller à la page 1 2 3 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Mme Aubert et la course pousuite
Message non luPosté : 16 juil. 2018, 12:53 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2018, 14:16
Messages : 6
Il semble acquis pour tout le monde que Mme Aubert a fait la course poursuite avec son mari. Je pense quant à moi qu elle est restée avec les Martinez et que seul son époux est parti. Pourquoi?
A maintes reprises cette dame affirme que son mari en sait plus qu elle , qu il a mieux vu la scène. Ce devrait être le contraire puisqu elle ne conduisait pas et pouvait donc mieux observer.
Sa déposition du 6 juin semble une leçon apprise car elle n est que l écho de celle de son époux.
Monsieur Aubert Madame Aubert
il roulait très vite qui roulait à grande vitesse
après avoir parcouru une distance nous avons parcouru
la 304 Peugeot s est immobilisée la voiture s est arrêtée
je suis arrivé à la hauteur arrivés à sa hauteur
tirer par le bras un enfant tirait un enfant par le bras
je n ai pas réalisé s il s agissait je n ai pu voir s il s agissait d une fille ou d
d un garçon ou d une fille un garçon
l a tiré dans les broussailles a disparu dans les buissons
Autopsie d une imposture pp 94 95
Même schéma narratif et pratiquement le même lexique.

D autre part après l appel de M. Martinez le 5 juin vers 10 h la gendarmerie appelle les Aubert. Madame est seule et ne peut fournir aucun renseignement. Pourquoi? Il faudra attendre la pause déjeuner de Monsieur qui téléphonera alors. Il me semble que c est bien là la preuve que Madame Aubert n était pas avec son mari.
"Le même jour, vers 12h30,Mme Aubert , CONTACTEE DANS LA MATINEE,( c est moi qui souligne)par la gendarmerie de Toulon, demande à son mari d appeler les gendarmes de Gréasque. Ceux ci veulent connaître avec précision l endroit où le fuyard s est arrêté sur le bord de la route. M. Aubert donne le renseignement." Même livre p 27.
unus testis nullus testis.


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2018, 16:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 10:57
Messages : 1048
Citation :
Il semble acquis pour tout le monde que Mme Aubert a fait la course poursuite avec son mari. Je pense quant à moi qu elle est restée avec les Martinez et que seul son époux est parti. Pourquoi?
Rien ne permet d'avancer cela. Leurs dépositions se ressemblent, à quelques variantes prés, mais rien d'anormal à cela.
Citation :
D autre part après l appel de M. Martinez le 5 juin vers 10 h la gendarmerie appelle les Aubert. Madame est seule et ne peut fournir aucun renseignement. Pourquoi? Il faudra attendre la pause déjeuner de Monsieur qui téléphonera alors. Il me semble que c est bien là la preuve que Madame Aubert n était pas avec son mari.
Rien d'anormal à cela et vous en donnez la raison. Les gendarmes de Greasque demandent à ceux de Toulon de rentrer en contact avec Mr Aubert pour que celui-ci les rappelle.


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2018, 16:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 10:57
Messages : 1048
Citation :
Il semble acquis pour tout le monde que Mme Aubert a fait la course poursuite avec son mari. Je pense quant à moi qu elle est restée avec les Martinez et que seul son époux est parti. Pourquoi?
Rien ne permet d'avancer cela. Leurs dépositions se ressemblent, à quelques variantes prés, mais rien d'anormal à cela.
Citation :
D autre part après l appel de M. Martinez le 5 juin vers 10 h la gendarmerie appelle les Aubert. Madame est seule et ne peut fournir aucun renseignement. Pourquoi? Il faudra attendre la pause déjeuner de Monsieur qui téléphonera alors. Il me semble que c est bien là la preuve que Madame Aubert n était pas avec son mari.
Rien d'anormal à cela et vous en donnez la raison. Les gendarmes de Greasque demandent à ceux de Toulon de rentrer en contact avec Mr Aubert pour que celui-ci les rappelle.


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2018, 18:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2018, 14:16
Messages : 6
En effet les enquêteurs ne s adressent qu à M Aubert et jamais à son épouse et vous ne trouvez pas cela étrange? Moi si.. Dans ses dépositions M. Aubert n emploie lui même quasiment que le pronom "je". A croire qu il était seul ce jour là. Avez vous un témoin autre que les Aubert qui atteste la présence de Mme Aubert?
Ma question reste posée: pourquoi le 5 juin à 10 heures Mme Aubert ne dit elle pas ce qu elle dira fort bien le lendemain: le fuyard s est arrêté à environ un km et il a entraîné un enfant dans la colline? Sans doute parce qu elle n était pas là .M. Aubert aurait il pris le risque d entraîner son épouse dans cette course? Il dira même qu il est parti comme un fou.( Sic ). C est contradictoire avec l attitude très protectrice qu il manifeste à son égard. Lisez ses dépositions et ses rares interviews à cet effet.


Haut
   
Message non luPosté : 17 juil. 2018, 08:26 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 10:57
Messages : 1048
Citation :
En effet les enquêteurs ne s adressent qu à M Aubert et jamais à son épouse et vous ne trouvez pas cela étrange? Moi si..
D'abord il faut savoir de quoi nous parlons. Les enquêteurs de l'affaire de Marseille, se sont les policiers. Les gendarmes, avant que le corps ne soit retrouvé, n'ont aucun contact avec les personne en charge de l'affaire. Les policiers, ont bien entendu Mme Aubert. La juge aussi.
Citation :
Avez vous un témoin autre que les Aubert qui atteste la présence de Mme Aubert?
Vous avez raison, même dans la déposition de Martinez il n'est pas mentionné la présence d'une passagère dans la voiture du témoin Aubert. Avec votre raisonnement, vous ne pouvez pas la faire apparaître et descendre de la R15 au croisement.
Citation :
Ma question reste posée: pourquoi le 5 juin à 10 heures Mme Aubert ne dit elle pas ce qu elle dira fort bien le lendemain: le fuyard s est arrêté à environ un km et il a entraîné un enfant dans la colline?
Si personne n'a parlé aux gendarmes de Greasque d'une passagère, ils ne peuvent pas savoir qu'il y en avait une, ni que c'était la femme du conducteur de la Renault. Ils appellent les gendarmes de Toulon pour qu'ils rentrent en contact avec Aubert et lui demander de rappeler la gendarmerie de Greasque. Cela s'arrête là.

Citation :
M. Aubert aurait il pris le risque d entraîner son épouse dans cette course? Il dira même qu il est parti comme un fou.( Sic ). C est contradictoire avec l attitude très protectrice qu il manifeste à son égard. Lisez ses dépositions et ses rares interviews à cet effet.
Le risque ? quel risque ? Pour aller "récupérer" un n° de voiture........... L'attitude protectrice ? non, je ne vois pas.


Haut
   
Message non luPosté : 17 juil. 2018, 13:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2018, 14:16
Messages : 6
Partir comme un fou à la poursuite d un individu suspect c est pour moi prendre au minimum le risque d avoir un accident d autant que la route est sinueuse.
Dans son entrevue avec G. Bouladou , Alain Aubert dit que sa femme a été" traumatisée " par cette affaire. Pourquoi? N a t elle pas sa conscience pour elle?Ou est elle préoccupée par autre chose?
Lorsque cette dame parle aux journalistes d un enfant tiré par la porte arrière de la voiture alors que c est impossible, son époux s empresse de justifier sa bévue par :"Elle a pu être paniquée et avoir dit ça." Je prétends quant à moi qu on ne panique à donner des réponses que lorsque on ne connaît pas le sujet ou que l on craint de mal réciter sa leçon. N oublions pas non plus que M. Aubert qualifie son épouse de femme énergique et qui ne manque pas de caractère.!A moins évidemment que le caractère de cette dame n évolue, à l instar de ses témoignages, selon les besoins .


Haut
   
Message non luPosté : 18 juil. 2018, 08:14 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2014, 12:02
Messages : 2
Bonjour,

Je suis comme vous, je pense également que c'est Mme Aubert qui a fait le coup


Haut
   
Message non luPosté : 20 juil. 2018, 19:12 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 10:57
Messages : 1048
Citation :
Partir comme un fou à la poursuite d un individu suspect c est pour moi prendre au minimum le risque d avoir un accident d autant que la route est sinueuse.
"Partir comme un fou", voilà bien une interprétation très personnelle. A ma connaissance, personne n'a rapporté un tel propos émis par Aubert. La route est serte sinueuse, mais elle permet, au moins jusqu'au virage en épingle, une vitesse certaine. De plus Aubert n'avait aucune obligation de résultat.

Citation :
Dans son entrevue avec G. Bouladou , Alain Aubert dit que sa femme a été" traumatisée " par cette affaire. Pourquoi? N a t elle pas sa conscience pour elle?Ou est elle préoccupée par autre chose?
Il aurait dit aussi à Bouladou, qu'il n'a jamais appelé les gendarmes, qu'il n'a jamais parlé aux journalistes et que le 5 juin en début d’après-midi il aurait appelé l'Evéché. Tout cela est faux.
Quand il évoque le "traumatisme" de sa femme, il parle de ce qu'ils ont vécu, à cause de l'affaire et pas de l'affaire elle même.
Citation :
Lorsque cette dame parle aux journalistes d un enfant tiré par la porte arrière de la voiture alors que c est impossible, son époux s empresse de justifier sa bévue par :"Elle a pu être paniquée et avoir dit ça." Je prétends quant à moi qu on ne panique à donner des réponses que lorsque on ne connaît pas le sujet ou que l on craint de mal réciter sa leçon. N oublions pas non plus que M. Aubert qualifie son épouse de femme énergique et qui ne manque pas de caractère.!A moins évidemment que le caractère de cette dame n évolue, à l instar de ses témoignages, selon les besoins .
"Elle a pu" qu'il dit, ce qui ne veut pas dire qu'elle l'était (paniquée). En fait il essaye de trouver une explication à l'incohérence de ce que dit son épouse. Et puis il ne s'étend pas sur le fait qu'ils ont bien parlé à des journalistes.
Maintenant, si vous voulez dire que les Aubert ont fait de faux témoignages, je suis d'accord.


Haut
   
Message non luPosté : 12 nov. 2018, 19:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 41
Citation :
Citation :
Partir comme un fou à la poursuite d un individu suspect c est pour moi prendre au minimum le risque d avoir un accident d autant que la route est sinueuse.
"Partir comme un fou", voilà bien une interprétation très personnelle. A ma connaissance, personne n'a rapporté un tel propos émis par Aubert. La route est serte sinueuse, mais elle permet, au moins jusqu'au virage en épingle, une vitesse certaine. De plus Aubert n'avait aucune obligation de résultat.
Ce sont les propos d'Aubert à Bouladou, maintenant comme effectivement tout le monde (quel que soit son opinion sur l'affaire) semble d'accord pour dire que les propos des Aubert qui changent tout le temps ne reflètent pas la réalité (sic), c'est délicat de s'appuyer dessus pour en tirer des certitudes ...
Citation :
GÉRARD BOULADOU (G.B.). – M. Aubert, bonjour. Est-ce qu’on peut revoir toute cette affaire telle que vous l’avez vécue ?

Alain Aubert (A.A.). – Je veux bien. Tout d’abord, je tiens à vous préciser que je n’ai pas à avoir d’états d’âme. J’ai été témoin d’un banal accident de la route qui s’est transformé en drame par la suite. Mais au départ, qu’est-ce que j’ai vu ? Un gars qui grillait un stop, qui percutait la Renault 16 de M. Martinez.
Sous le choc, la voiture faisait demi-tour et après, repartait en sens inverse. Peut-être qu’avec le recul, je le ferais, je ne le referais pas… Je ne sais pas. En tout cas, je suis parti comme un fou derrière cette voiture pour relever le numéro d’immatriculation. Le chauffeur avait pris de l’avance.


Haut
   
Message non luPosté : 12 nov. 2018, 20:05 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 41
Citation :
En effet les enquêteurs ne s adressent qu à M Aubert et jamais à son épouse et vous ne trouvez pas cela étrange? Moi si.. Dans ses dépositions M. Aubert n emploie lui même quasiment que le pronom "je". A croire qu il était seul ce jour là. Avez vous un témoin autre que les Aubert qui atteste la présence de Mme Aubert?
Citation :
Vous avez raison, même dans la déposition de Martinez il n'est pas mentionné la présence d'une passagère dans la voiture du témoin Aubert. Avec votre raisonnement, vous ne pouvez pas la faire apparaître et descendre de la R15 au croisement.
A la lecture du témoignage Martinez, on pourrait effectivement se demander si l'épouse Aubert était réellement dans cette voiture, y compris au moment de l'accident au carrefour ...
Et pour Aubert époux effectivement généralement c'est le "je" qui est employé, ensuite seulement (pour se rattraper ?) il reformule le même événement avec un nous ou "ma femme" ...
Il y a moi un autre détail qui me trouble c'est le relevé de l'immatriculation, pour ma part quand on est deux dans une voiture et qu'il y a quelque chose d'important à noter c'est toujours le passager qui s'en charge, le conducteur étant concentré sur la conduite, a fortiori quand on arrêté sur une route en pleine voie ou mal garé, or là Aubert époux et épouse indiquent bien que c'est Aubert époux qui relève l'immatriculation ...


Haut
   
Message non luPosté : 17 nov. 2018, 13:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 oct. 2018, 17:28
Messages : 27
Il m'est arrivé plusieurs fois de vivre des incidents ( mineurs heureusement) en voiture avec mon épouse, et cest toujours moi qui ai noté ( en mémoire ) les détails importants, malgré que je sois le conducteur.
C'est notre mode de fonctionnement, j'ai plus de mémoire qu'elle, et nous procédons toujours ainsi. ...!
Pour d'autres détails , la localisation de commerces par exemple, c'est elle qui s'en charge...

Voilà, comme quoi il ne faut jamais généraliser. .....


Haut
   
Message non luPosté : 17 nov. 2018, 16:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 41
Pour en revenir à la présence ou pas de Mme Aubert, je n'ai pas accès au dossier mais dans les PV qui sont visibles sur Internet (époux Aubert et Martinez) antérieurs à la confrontation du 6 juin, on ne trouve aucune trace de la présence (ou non) de Mme Aubert dans la voiture.
Sachant qu'elle demande aux gendarmes d'attendre que son mari soit là et que, quand manifestement il apparait qu'elle se trompe dans ses témoignages, l'explication serait "Elle a pu être paniquée et avoir dit ça." (Aubert à Bouladou): pour une femme qu'on nous présente énergique au point "d'avoir fait craquer Ranucci" c'est quand même très étonnant.


Haut
   
Message non luPosté : 20 nov. 2018, 03:06 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 sept. 2012, 09:20
Messages : 232
déjà qu'aubert n'avait pas matériellement le temps de voir le véhicule s'immobilisé ; si en plus il débarque sa femme au carrefour.....


Haut
   
Message non luPosté : 20 nov. 2018, 14:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 41
Je pense de + en + que tout simplement elle n'a jamais été présente dans la voiture, donc pas besoin de la débarquer, et cela expliquerait qu'elle n'apparaisse dans aucun écrit antérieur au 6 juin.
M Aubert allait chercher ses enfants et il n'avait pas besoin de Mme qui était occupée à autre chose.

Il reste que M et Mme Aubert se présentent tous les 2 à l'hôtel de police, donc à première vue cela ne colle pas avec son absence de la voiture, sauf qu'on peut assez facilement imaginer des explications, en voici 2 mais il y en a peut être d'autres :

1) avec la tension qu'il doit y avoir, il y a confusion lors de la convocation (téléphone ?), qui a peut être été faite par un sous-fifre étranger à l'affaire et donc pas au courant de tous les détails, et Aubert qui n'a pas l'habitude n'ose pas le contredire :
"M Aubert vous pouvez venir demain à l'hôtel de police, avec votre femme ?"
"avec ma femme ?"
"oui avec votre femme"
"ok ..."

Mais bon on va me dire que Aubert est une grande gueule donc qu'il aurait argumenté, soit ... mais même s'il a argumenté en disant que sa femme n'était pas présente, il est aussi possible que les policiers voulaient s'assurer de son témoignage sur ce qu'elle avait fait ou pas fait ce jour là.

2) Les Aubert discutent entre eux, il faut se remettre dans le contexte du 5 juin, le sujet principal c'est encore le meurtre de la fillette dont le corps a été retrouvé, ce n'est pas encore Ranucci et son implication ou non.
Donc on peut imaginer une conversation du style :
- Mme A "Mais tu vas leur dire quoi demain ?"
- M A "ben ce que j'ai vu, la même chose qu'aux gendarmes, que j'ai vu un homme qui s'enfuyait dans les fourrés avec qqchose qui ressemblait à un paquet"
- Mme A "mais si on retrouvé un enfant cela ne pouvait pas être un paquet !"
- M A "qu'est ce que j'en sais moi je ne suis pas un assassin d'enfant, je sais ce que j'ai vu et ce n'était pas un enfant ça c'est sûr !"
- Mme A "mais maintenant qu'on a retrouvé le corps pas loin, ils ne vont pas te croire, ils vont dire que tu as menti pour échapper à l'accusation de ne pas avoir porté assistance ! demain je t'accompagne !"

Le second scénario me semble tout à fait cohérent avec le portrait de femme énergique qu'on nous présente (je pense personnellement qu'elle a réellement pris à partie Ranucci, c'est un truc qui n'a pas pu être inventé)


Haut
   
Message non luPosté : 20 nov. 2018, 21:59 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 sept. 2012, 09:20
Messages : 232
possible !
sauf qu'un faux témoignage a l'époque qui conduit à la peine de mort avait comme peine la peine de mort !
une course poursuite qui n'existe pas !
un enlèvement qui n'en est est pas un puisqu'elle est montée de son plein gré dans le véhicule!
un pull over qui déposé derrière un panneau dans la champignonnière relie comme par miracle le dossier A ( ranucci ) au dossier B ( le satyre des cités ) .
dossier B qui lui même est enfermer dans le dossier de ranucci jusqu'en 2076.
la vrai question de ce dossier est : qui avai(ent) intérêt a faire tout disparaître avec la tète de ranucci....
dans l’ensemble ranucci semble faire un bon coupable mais dans les détails...
les coïncidences tuent la coïncidence et il y en as bien trop ici !


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 36 messages ]  Aller à la page 1 2 3 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com