Nous sommes le 25 août 2019, 13:17

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 16 juil. 2019, 18:37 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2018, 14:16
Messages : 25
Le délit de fuite préoccupe si peu R. qu il ne cille même pas quand M. Guazzone le menace des gendarmes. Et pourtant ceux ci ne manqueraient pas de trouver suspecte la situation.
En tout état de cause cela prouve que R. était incapable d assumer les conséquences de ses actes, ni d éprouver le moindre remords pour les torts infligés aux autres. C est ainsi qu il accable l autre automobiliste:" je lui ferai payer ça et le reste".Pour interpréter correctement cette phrase sur laquelle on a beaucoup épilogué il ne faut bien sûr pas la distraire de son contexte.
Même attitude agressive à l armée quand il menaçait de faire éclater un "scandale". cf l histoire de sa "maladie" et de l extraction de deux molaires.
Même attitude agressive plus tard quand il menace là aussi de faire éclater un "scandale" si on ne le libère pas.
Le destin lui même est mis en accusation, quand il dit en substance que s il avait crevé il n en serait pas là.
Quelle paranoïa!
Quand il écrit: "je n ai évidemment jamais commis de crimes ou délits".
Et son délit de fuite ?
On est loin de l image du jeune homme poli, sympathique et intègre auquel on veut nous faire croire.

PS Pour de multiples raisons que je ne puis développer ici les livres de Bouladou m inciteraient plutôt à croire en l innocence de CR.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 16 juil. 2019, 21:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Citation :
Le délit de fuite préoccupe si peu R. qu il ne cille même pas quand M. Guazzone le menace des gendarmes. Et pourtant ceux ci ne manqueraient pas de trouver suspecte la situation.
Qu'est ce qu'il risque à part une accusation de violation de domicile ? rien d'autre il n'a rien volé.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 17 juil. 2019, 07:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2018, 14:16
Messages : 25
Si les gendarmes venaient ils feraient certainement le lien entre cette voiture fraîchement accidentée et la plainte pour délit de fuite qu ils viennent d enregistrer.Car CR ne sait pas si l autre conducteur a relevé son numéro d immatriculation.Ils feraient aussi le lien comme l a fait M. Guazzone avec l enlèvement.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 17 juil. 2019, 09:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Probablement qu'à ce moment là il ne se fait guère d'illusion sur le fait que son immatriculation ait échappée à la vue des témoins de l'accident, l'achat du journal et sa nervosité les jours suivants (si ces témoignages sont vrais) tendrait à le faire penser, mais le soir du 5 (cf récapitulatif) il semble convaincu que n'ayant pas été inquiété jusque là il ne le sera plus.
Pour la violation de domicile, il n'a rien dégradé, rien volé, il ne s'est pas endormi dans le lit de Guazzone, c'est le genre de truc qui se termine au pire par une garde à vue (pour donner une leçon) suivie d'un classement sans suite par le procureur qui a d'autres affaires plus importantes.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 17 juil. 2019, 09:34 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Citation :
En tout état de cause cela prouve que R. était incapable d assumer les conséquences de ses actes, ni d éprouver le moindre remords pour les torts infligés aux autres. C est ainsi qu il accable l autre automobiliste:" je lui ferai payer ça et le reste"
En admettant qu'il parle de Martinez (je pencherais plutôt pour ma part pour la thèse du père), bof rien de bien différent de tout bon français au volant convaincu que ceux qui roulent mal, ce sont toujours les autres. Sachant qu'à cette époque où la limitation de vitesse n'existe pas, Martinez avait peut être eu aussi le pied lourd et que même si Ranucci avait marqué le stop (il dit être reparti en seconde donc il n'a pas du le faire), la collision aurait peut être eu lieu quand même, ça on ne le aura jamais.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 17 juil. 2019, 13:03 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2018, 14:16
Messages : 25
D autres indices: CR affirmait qu il portait le pantalon bleu "au moment de l accident". S il s agit bien d un vieux pantalon de bricolage on peut supposer qu il ne le portait pas à son départ de Nice. C est donc qu il s est changé. Pourquoi?
Etant donné que le témoignage Aubert est inutilisable rien ne s oppose à dater le crime avant l accident. Encore que le placer après ne change pas beaucoup le mode opératoire.

Or, si l assassin est un prédateur sexuel, pourquoi n y a t il pas eu viol?

Si l assassin a enlevé pour tuer pourquoi n avait il pas de couteau sur lui?
Je m explique: l enfant, qui s est sans doute enfuie a été rattrapée par l individu puis frappée à coup de pierres. Si l assassin avait eu le couteau il l aurait tuée avec son arme. C est ensuite, quand il revient avec le couteau pour dissimuler le corps sous les branchages, qu il s aperçoit que la fillette n est pas morte et qu il l égorge.

Cela expliquerait la disparition du pantalon et du couteau lors de la demande de révision.
Le sang du pantalon est bien celui de CR.
Le couteau, sans doute retrouvé le 5 par les enquêteurs offrait peu d intérêt à cet instant dans la mesure où ceux ci pensaient que l enfant avait été tuée à coups de pierres. Sans doute aussi au moment de sa découverte le couteau ne portait il pas de traces sanglantes.Le fumier est un bon décapant.
Mais, au moment de l interrogatoire du 6 les policiers apprennent du légiste que la mort résulte de coups de couteau. Celui ci prend alors une importance capitale. On connaît la suite.

Voilà pourquoi le pantalon n a pas été jeté par CR. Quant aux vêtements souillés il n était pas difficile de s en défaire dans les collines, quelques centaines de mètres plus loin.

Au fait CR n aimait pas les armes. Pourquoi alors a t il jugé bon de placer dans sa voiture sa carabine d enfant?


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 17 juil. 2019, 14:37 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Citation :
D autres indices: CR affirmait qu il portait le pantalon bleu "au moment de l accident". S il s agit bien d un vieux pantalon de bricolage on peut supposer qu il ne le portait pas à son départ de Nice. C est donc qu il s est changé. Pourquoi?
La présentation de ce pantalon saisi (qui appartient certainement à Ranucci) dans la nuit du 5 au 6 est sujette à caution, de par la rédaction alambiquée du PV :
Citation :
Le pantalon de couleur bleue qui se trouvait dans ma voiture est bien celui que je portais au moment de l’accident. Les taches (que vous me dites être des taches de sang) qui se trouvent sur la poche sont inexplicables en ce qui me concerne.
Je pense que ce sont des taches de terre.
A comparer avec la présentation du pull :
Citation :
vous me présentez un pull de couleur rouge qui a été saisi par les gendarmes de Gréasque.
Ce vêtement n’est pas ma propriété , je ne l’ai jamais vu.
Pour le pantalon, pièce majeure de l'accusation, la tournure classique "que vous me présentez" utilisée autant pour des personnes que pour des pièces matérielles, n'est pas employée. Et comment prétendre confondre des traces de sang avec de la terre quand on a le pantalon sous le nez et qu'on sait qu'il sera expertisé (au pire il pouvait parler d'un liquide quelconque mais pas de la terre), évidemment l'accusation rejettera cela sur la mythomanie supposée de Ranucci ...

Et de toute façon ces taches restent incompatibles avec 15 coups de couteaux. Même si Ranucci était le meurtrier le pantalon ne serait pas dans cet état.

Sinon je n'ai pas compris le raisonnement et même où vous voulez en venir avec "Cela expliquerait la disparition du pantalon et du couteau lors de la demande de révision." et "Voilà pourquoi le pantalon n a pas été jeté par CR"


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 17 juil. 2019, 15:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2018, 14:16
Messages : 25
Je pense que le pantalon et le couteau ont disparu du carton où ils étaient entreposés avec les autres pièces à conviction justement parce qu ils ne présentaient pas de traces accusatrices. En 1974 la recherche de l ADN était encore balbutiante mais elle progressait rapidement. Pas de présence non plus du cheveu évidemment.
Si CR a conservé le pantalon bleu c est qu il savait pertinemment qu il n y avait pas de trace de sang de l enfant dessus. Jean parle d un costume gris. N était son enlisement dans la champi on pourrait parler d un crime parfait.Comme le meurtre du petit Gallardo, d autres encore dont les noms ne me reviennent pas.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 17 juil. 2019, 15:23 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Vous voulez dire que Ranucci est bien le meurtrier mais que comme on a aucune preuve, c'est forcément le crime parfait ?
A 20 ans il aurait été capable d'une telle maîtrise de soi dés le premier agissement, quelque chose qu'un Fourniret pourtant maître en manipulation a mis des années et des années à mettre au point (il se fera prendre plusieurs fois) ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 17 juil. 2019, 18:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2018, 14:16
Messages : 25
L homme tue hélas à tout âge. Mary Bell avait 11 ans quand elle a tué un bébé de 3 ans.
"Le premier agissement". Que non pas. Vous oubliez le petit Patrice, l affaire Spineck .Comme l écrit Racine " Quelque crime toujours précède les grands crimes".
CR était une personne très intelligente, méthodique et organisée.
Voyez d autre part comme il maîtrise l art des sous entendus, des phrases sibyllines.Le mensonge et l autocommisération aussi.
Au procès devant ce père désespéré qui écoutait le martyre de son enfant, CR, calculait tranquillement le montant des indemnités qu il comptait demander.
Même innocent, il devait faire preuve d un minimum de décence et de compassion.
Mais CR ne dit il pas qu en dehors de sa mère les autres ne lui importent guère?

J avoue qu une pareille insensibilité, à 20 ans! fait froid dans le dos.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 17 juil. 2019, 20:32 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
La question n'est pas de tuer à 20 ans ou même à 10 (affaire James Bulger), la question est de ne pas se faire prendre et comme vous l'admettez vous même ne laisser aucune preuve. Même Fourniret à l'âge de Ranucci n'avait pas cette maîtrise.
Quand à l'attitude détestable de Ranucci au procès, je ne vois pas ce que cela vient faire là dedans, c'est du délit de sale gueule. Vous avez le droit de considérer que Ranucci est un sale type, ça n'en fait pas pour autant un meurtrier sinon il faudrait construire des prisons par centaines ...


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 17 juil. 2019, 20:33 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Et pour les autres affaires citées, Ranucci n'a jamais été inculpé, là encore aucune preuve.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 18 juil. 2019, 12:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2018, 14:16
Messages : 25
Quel serait pour un innocent l intérêt de jouer le jeu de la duplicité?
Il donne en effet deux lectures possibles de cette affaire et dans des circonstances où il n est pas victime d un" traquenard."
Le couteau est à moi, dit il à son avocat. Pourquoi cette affirmation?
Et pourquoi dire plus tard que le couteau n est pas à lui?

Pourquoi dire j avais bu, je ne me souviens de rien. Et ensuite, j avais bu mais pas au point de ne pas me souvenir de ce que j ai fait?

Peut on partir à la fois 2 jours et 3 jours?
Peut on affirmer j ai conduit l auto dans la champi . J ignore comment je suis arrivé là?

Comment peut on affirmer que l on a dormi dans sa voiture et chercher ensuite la note de l hôtel où l on a passé la même nuit?
N est ce pas de la manipulation destinée à rendre l affaire inextricable?
Pourquoi écrire des Récapitulatifs qui éludent soigneusement les points essentiels? Est ce là la démarche d un innocent?
Que de digressions longues et inutiles dans ces pages quand il était si facile de répondre à ses accusateurs.
Ainsi, pourquoi pas un mot sur le plan? Il était pourtant aisé, si on l a contraint de le faire d en démonter le mécanisme: on m a présenté un plan déjà dessiné, on m a tenu la main ....Là ce serait crédible.
Pourquoi ces erreurs de date: 10H 30, 12H30 pour l accident? Pourquoi des déformations systématiques des témoignages?Spinelli n a pas mentionné de cheveux noirs mais des cheveux châtains clairs. Etc. Etc.
Cela plaide t il en faveur de l innocence?
Je ne comprends pas votre propos sur "le délit de sale gueule. "Je faisais référence non à son physique mais à sa personnalité morale.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 18 juil. 2019, 14:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Le couteau: il y a eu tellement de confusion avec cette histoire de couteau ("couteau opinel", rayé en "automatique" lors de l'audition, sans parler des circonstances toujours troubles de sa découvrte) que franchement comment peut on en conclure quelque chose ...

Auto dans la galerie: il ne fait que reconstituer a posteriori ce qu'il pense s'être passé durant le trou noir, ce n'est pas compliqué puisqu'il a fait le chemin inverse lors de la sortie, mais comme tout le monde il se demande comment il a pu trouver le bon chemin à l'aller puisque c'est impossible sans le connaître,

Dormir dans la voiture: on lui parle d'un enlèvement à Marseille, il se dit si je parle de Marseille et qu'en plus je dis que c'était une nuit de beuverie, je suis foutu, alors qu'en fait c'est tout l'inverse, l'enlèvement par ruse est totalement incompatible avec un tel état puisqu'il faut obtenir la confiance totale de 2 enfants. Cela il ne le réalise qu'après,

Le plan: pour le coup c'est bien la preuve qu'il était complètement abruti par l'interrogatoire au point de ne pas se souvenir que le plan n'est pas de lui,

Les horaires: à 2 reprises il précise qu'il n'avait pas de montre,

etc etc etc

Par délit de sale gueule j'inclue tout et en particulier la personnalité. On sait bien que Ranucci n'est pas un saint, puisqu'il a pris la fuite, comme malheureusement des tas de gens tous les jours le font, cela n'en fait pas des tueurs pour autant. La question n'est pas de savoir si vous aimzeriez l'avoir comme ami ou dîner avec lui, la question est de savoir s'il est impliqué ou non.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Mattei et le satyre
Message non luPosté : 19 juil. 2019, 09:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2018, 14:16
Messages : 25
Un innocent dit les faits tels qu ils se sont présentés. Il n a pas besoin de penser à ce qu il va dire,.. à ce qu il aurait dû dire...Un innocent présente au moins un alibi. Là, il n y en a aucun.Et c est cela qui me paraît suspect.
Absence de preuves ne signifie pas absence de culpabilité.
Vous croyez CR innocent et c est votre droit. Je pense , moi, que sa mère elle même n en était pas si sûre.
"Elle ouvre la porte. Trois policiers en civil sont sur le seuil(...)
_ c est à quel sujet?
_(...) un petit accrochage qu il a eu avec sa voiture. Ce n est pas grave.
_Il y a des blesses?
_Non, aucun" (extrait du PULL OVER ROUGE)

Manifestement Mme Mathon est au courant de l accident. Les policiers ne lui indiquent ni le lieu ni le jour de l accident. Son fils étant parti au travail en voiture, elle devrait logiquement penser que l accident a eu lieu il y peu de temps et demander immédiatement si son fils est blessé. Ce qu elle ne fait pas. Elle pose la seule question que CR ignorait.
Elle ne se précipite pas au garage comme chacun aurait fait pour constater les dégâts sur la voiture.

Pourquoi, alors qu une heure à peine s est écoulée depuis le départ de son fils à la gendarmerie est elle si "inquiète"?Elle devrait être furieuse que celui ci n ai pas suivi ses conseils de prudence. Furieuse comme le jour où il est sorti avec l auto sans être encore assuré.

Pourquoi prépare t elle à la hâte sandwiches et boisson, comme si elle pressentait que l interrogatoire serait long?

Pourquoi , à la gendarmerie tient elle absolument à voir son fils?

Qu a t elle remarqué, cette mère, le soir du 3 juin au retour de son fils?

Et ne me dites pas que Mme Mathon était une mère anxieuse et possessive. CR a affirmé qu il a eu une enfance très libre. Gilles Perault indique même qu elle n hésitait pas à laisser son fils plusieurs jours pour rejoindre un "ami" .Rien à voir avec la génitrix de Mauriac!


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com