Nous sommes le 14 juil. 2020, 09:08

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 23 juin 2020, 16:12 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 200
Citation :
Citation :
Citation :
"il fait le lien entre les deux", mais c'est du Gihel ça aussi. Ranucci endormi dans sa voiture, c'est pour quand ?
Ca c'est Ranucci "lorsque, peu après, j'arrêtai ma 304, je tombai complètement dans les pommes, évanoui."
Bien sûr que c'est Ranucci, mais vous vous en dites quoi ?
Je pense que c'est vrai, car c'est la seule explication au fait que Ranucci se retrouve dans la galerie. Or il n'a aucune raison d'aller dans cette galerie et d'y rester des heures pour changer juste une roue, ça ne tient pas debout, a fortiori si comme vous le pensez aussi il n'est pas le meurtrier (et indépendamment du fait qu'il faut connaître cette galerie pour y parvenir, ce qui n'est certainement pas le cas de Ranucci vu l'excuse ridicule du pique-nique)


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 23 juin 2020, 16:34 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2018, 15:16
Messages : 45
Réponse à Arlaten: une acception courante du verbe " inventer" est l équivalent de mentir. Mais n entrons pas dans la polémique.
Je ne prétends pas posséder la vérité mais quant à dire des bêtises ....
Certes le site est ouvert à tout le monde afin que tout un chacun puisse réfléchir , donner son avis .C e n est nullement ce que vous faites. Vous écriviez précédemment : " je sais". Or vous ne complétez pas la teneur de vos connaissances. A quoi votre affirmation peut elle servir? En d autres termes que savez vous? Et s il vous semble inopportun de révéler vos connaissances à quoi bon ces réticences et ces faux fuyants ridicules? A preuve du contraire deux personnes savent: la petite victime et son assassin.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 23 juin 2020, 17:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1141
Citation :
15 coups de couteaux et Vuillet n'en aurait vu aucun ? j'ai du mal à croire à cela.
Et pourtant, comme je vous l'ai signalé, c'est du domaine du possible puisque c'est déjà arrivé.
Citation :
Dans la nuit du 28 au 29 juillet 2008, Stéphane Moitoiret poignarde Valentin Crémault, 11 ans, de 44 coups de couteau dans une rue à Lagnieu. Valentin était sorti se promener à vélo. Les enquêteurs pensent d'abord à un accident de la circulation, puis à une attaque de chien errant, avant que l'autopsie montre qu'il a été tué par arme blanche.
Citation :
Citation :
Nullement avéré. Le fait est que à aucun moment dans la nuit, les policiers n'ont posé de question à Ranucci sur l'utilisation d'un couteau. Et pourtant, ils avaient en main l'Opinel.
Cela s'explique assez bien si le couteau est déjà en leur possession car déjà retrouvé.
"déjà retrouvé" non ce n'est que du délire. Les policiers peuvent très bien avoir en main les deux couteaux (comme l'a écrit Fratacci) et pour autant, ils ne questionnent pas Ranucci. L'explication est très simple. Vuillet a raison. Les policiers ne savaient pas qu'un couteau avait été utilisé pour frapper la gosse.
Citation :
Car supposons Ranucci meurtrier, s'il avoue la suite logique c'est évidemment la recherche de l'arme du crime sur ses indications dés la matinée du 6, or problème si le couteau n'y est plus (et pas possible d'aller le replacer en pleine nuit) ... et Ranucci peut se rétracter, le fait qu'il indique l'endroit de dissimulation du couteau était vu comme la preuve ultime.
Les élucubrations de Gihel, très peu pour moi.


Citation :
Non différent pour un banal pull justement, vous vous contredisez vous-même. Il est peu probable que les dizaines des gendarmes du ratissage aient été informés de la découverte d'un pull.
Je ne dis pas que le pull a forcément été retrouvé avant le 5 mais c'est un hypothèse possible.
Non, je n'ai pas parlé de pull. Donc pas de contradiction mais incompréhension certaine de votre part.


Citation :
Je pense que c'est vrai, car c'est la seule explication au fait que Ranucci se retrouve dans la galerie.
Non, ça c'est ce que rabâchait Gihel, mais c'est faux.
Citation :
Or il n'a aucune raison d'aller dans cette galerie et d'y rester des heures pour changer juste une roue, ça ne tient pas debout, a fortiori si comme vous le pensez aussi il n'est pas le meurtrier
Aucune, non je suis sur du contraire. En considérant que Ranucci n'a rien à voir avec l'enlèvement, je vois une bonne raison d'aller dans la galerie, surtout après avoir pris la fuite lors d'un accident qu'il a provoqué.

Citation :
(et indépendamment du fait qu'il faut connaître cette galerie pour y parvenir, ce qui n'est certainement pas le cas de Ranucci vu l'excuse ridicule du pique-nique)
Nous y voilà. Ca c'est du "pur Gihel". Et ça ne tient pas la route une seconde.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 23 juin 2020, 17:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1141
Citation :
Réponse à Arlaten: une acception courante du verbe " inventer" est l équivalent de mentir. Mais n entrons pas dans la polémique.
Non, pour moi mentir, c'est seulement dire quelque chose que l'on sait fausse. Partant de là, quand je dis que vous inventez, je ne dis pas que vous mentez. D'autant que vous répétez à l'envie "que c'est ce que vous croyez".

Citation :
Je ne prétends pas posséder la vérité mais quant à dire des bêtises ....
La vérité a non, vous en êtes loin. D'autant que l'on vous montre l'impossibilité de certaines de vos affirmation et vous n'en tenez pas compte.

Citation :
Certes le site est ouvert à tout le monde afin que tout un chacun puisse réfléchir , donner son avis .C e n est nullement ce que vous faites.
Je ne donne pas mon avis? bien sur que si. Et j'ai l'impression que vous ne réfléchissez pas beaucoup à ce que je vous dit.
Citation :
Vous écriviez précédemment : " je sais". Or vous ne complétez pas la teneur de vos connaissances. A quoi votre affirmation peut elle servir? En d autres termes que savez vous? Et s il vous semble inopportun de révéler vos connaissances à quoi bon ces réticences et ces faux fuyants ridicules?
Je prends un exemple. Je vous ai dit que le Virginia avait un détail qui permettez à Ranucci de le reconnaître. Cette information ne vous a pas intéressez du tout. Alors pourquoi voulez-vous que je me decarcasse.
Citation :
A preuve du contraire deux personnes savent: la petite victime et son assassin.
Oui, mais là, à part faire "tourner les tables......"


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 23 juin 2020, 18:39 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 200
Citation :
Je prends un exemple. Je vous ai dit que le Virginia avait un détail qui permettez à Ranucci de le reconnaître.
comme les 3 pierres que dils avait réussi à remettre dans le bon ordre ? On sait ce que valent ce genre d'aveux...


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 23 juin 2020, 19:00 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1141
Rien à voir puisque le détail en question, ce n'est pas Ranucci qui le donne.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 23 juin 2020, 19:54 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2018, 15:16
Messages : 45
Arlaten écrit:" Je vous ai dit que le Virginia avait un détail qui permettait à Ranucci de le reconnaître".
Si vous parlez ici du témoignage du copain de régiment sachez que je n y crois pas du tout. S il s agit d autre chose je ne demande pas mieux que de vous entendre.
Maintenant pour reconnaître un objet encore faut il l avoir connu!
Pourquoi lors des premiers aveux CR ne donne t il AUCUNE description de cette arme?
Pourquoi avant de quitter la champi ne récupère t il pas l arme? Laisse t on une preuve pareille dans un endroit habité ? Pratiquement devant des gens pour lesquels vous avez paru pour le moins étrange? Dans la tourbe qui sert d engrais aux champignons et qui est remuée tous les jours?
Selon son avocat, il est revenu assez vite sur ses aveux mais on a refusé de l entendre. Il exigeait des preuves de sa culpabilité et on lui répond de se taire! Que pouvait il faire d autre que de tenter de crier son innocence lors du procès dont il attendait tant? Et là EN VOYANT L AUTOMATIQUE devant ses yeux il a nié qu il fût à lui.En outre, ni vous ni moi n étions dans le bureau du juge , ni ses avocats d ailleurs. CR était jeune ,timide,égaré dans une histoire qui n était pas la sienne, sans connaissance du droit,ni même de la finesse de la langue française il ne pouvait rivaliser avec un juge.
Pour comprendre ses réponses il faudrait avoir les questions. Une phrase sortie de contexte qui l a produit n a aucune valeur . La simple ponctuation, la simple intonation peut en changer entièrement le sens. C est pourquoi je prends avec une extrême prudence les entretiens à huis clos.

Puisque vous maîtrisez parfaitement le sujet je vous demanderais de m éclairer sur un point qui me pose problème: savez vous pourquoi la petite a perdu une chaussure? La bride s est elle cassée?La plante du pied de l enfant était il griffée? L a t elle réellement perdue ou la chaussure a t elle été déposée là par l assassin, comme il a laissé le pull , le couteau , les branches et les pierres ensanglantées? Bêtise ou perversité de l assassin? Pourquoi cacher le corps et laisser tous ces indices? Si CR était le coupable on ne peut mettre la précipitation en avant: il avait 4 heures devant lui pour faire disparaître soigneusement toutes les traces.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 24 juin 2020, 08:51 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 200
Citation :
Citation :
15 coups de couteaux et Vuillet n'en aurait vu aucun ? j'ai du mal à croire à cela.
Et pourtant, comme je vous l'ai signalé, c'est du domaine du possible puisque c'est déjà arrivé.
Citation :
Dans la nuit du 28 au 29 juillet 2008, Stéphane Moitoiret poignarde Valentin Crémault, 11 ans, de 44 coups de couteau dans une rue à Lagnieu. Valentin était sorti se promener à vélo. Les enquêteurs pensent d'abord à un accident de la circulation, puis à une attaque de chien errant, avant que l'autopsie montre qu'il a été tué par arme blanche.
Il faudrait avoir + de précisions sur cette dernière affaire, en particulier un médecin légiste s'était t'il déplacé ? car effectivement pour des policiers/gendarmes sans ce type d'expertise, ce n'est pas forcément évident.
Mais Vuillet avait la compétence et en + à l'époque on ne protégeait pas particulièrement les lieux du crime ni les corps (pas de recherche ADN), donc il a pu facilement accéder au corps et faire un premier examen. Vuillet parlera au niveau du cou de "multiples blessures par arme blanche [...] de type couteau", qu'il ne puisse déterminer sur les lieux si cela a atteint ou non la carotide je le conçois, mais qu'il n'ait rien vu du tout à ce moment là on a du mal à le croire ...


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 24 juin 2020, 10:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 200
Citation :
Pourquoi avant de quitter la champi ne récupère t il pas l arme? Laisse t on une preuve pareille dans un endroit habité ?
De ce que j'ai compris Arlaten ne croit pas à la thèse Ranucci meurtrier. En résumé de ma compréhension (il corrigera si besoin) sa thèse est :

- Ranucci s'est arrêté le long de la route (pour constater et/ou réparer les dégâts): là dessus je pense que globalement tout le monde est d'accord ,

- Aubert arrive ensuite (il n'avait donc pas "en point de mire" la voiture), Ranucci s'enfuit dans la colline: pourquoi ? on ne sait pas: s'enfuir au carrefour lors de l'accident à un sens (échapper au relevé de la plaque) mais maintenant que la plaque va être relevée quelle intérêt ? et Ranucci ne cherchera pas à faire passer la voiture pour volée.

- Ranucci se serait enfui avec un paquet (pas un enfant donc): qu'est ce que cela pouvait bien être et surtout pourquoi ? on ne sait pas.

- Ranucci se serait ensuite réfugié dans la galerie: comment l'a t'il trouvée: on ne sait pas. Pourquoi tant de manoeuvres pour un simple délit de fuite pour lequel sa plaque est de toute façon déjà forcément relevée: on ne sait pas. Pourquoi se passe t'il autant de temps entre le moment de l'accident et le moment du contact avec Guazzone: on ne sait pas.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 24 juin 2020, 13:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2018, 15:16
Messages : 45
Le réflexe de la fuite dans la colline me paraît tout à fait naturel et montre le caractère encore enfantin de CR. C est d un enfant de se cacher quand il a fait des bêtises. Mais peut être a t il pensé aussi à abandonner sa voiture là et à rentrer par ses propres moyens . En voyant les Aubert repartir, il a changé d avis et est redescendu pour chercher un endroit discret pour réparer.
Avoir attendu 4 heures dans la galerie ne me surprend pas non plus si on replace les choses dans leur contexte. S il était rentré dans l après midi sa mère aurait pu s apercevoir de l état de la voiture et lui demander des comptes: l' a t elle assez réprimandé pour son goût pour la vitesse!
J avais moi aussi l âge de CR quand mes parents m ont offert une voiture. Si je l avais abîmée au bout de quelques semaines j aurais fait comme lui: retarder la découverte au maximum le temps de trouver un subterfuge.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 24 juin 2020, 15:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 200
Citation :
Le réflexe de la fuite dans la colline me paraît tout à fait naturel
La fuite de Ranucci pour "se cacher quand il a fait des bêtises" dans la colline à l'approche d'Aubert ne tient pas: dans cette thèse supposons que Ranucci est bien en dehors de sa voiture, la voiture d'Aubert n'a pas été impliquée dans l'accident, Ranucci ne l'a pas vue et ne peut pas imaginer qu'Aubert va s'arrêter pour lui demander des comptes, il n'a aucune raison de se cacher à l'approche lointaine de la voiture d'Aubert. Ce n'est qu'en voyant la voiture d'Aubert amorcer un arrêt qu'il aurait pu décider de prendre la fuite. Mais cela ne colle pas puisque dans ce cas Aubert aurait été proche de Ranucci et l'aurait ensuite forcément et facilement reconnu le 6.
Et un réflexe de panique irréfléchie aurait commandé de remonter dans la voiture et prendre la fuite. C'était tout à fait possible puisque la voiture a bien fini (conduite par qui c'est autre chose) par arriver dans la galerie sans réparation.
Enfin on se demande bien ce qu'aurait pu être le paquet. De plus Ranucci n'a pas ouvert la voiture pour prendre un paquet en voyant Aubert car celui-ci l'aurait dit ("l'homme a ouvert son coffre / une portière, pris un paquet volumineux et pris la fuite"). Donc le paquet n'était pas dans l'auto à l'arrivée d'Aubert, mais pourquoi Ranucci aurait il sorti un paquet de sa voiture avant l'arrivée d'Aubert ? cela n'a aucun sens.
Et pour la même raison déjà évoquée au dessus Aubert aurait été proche et aurait vu la nature de ce "paquet volumineux" et il en aurait parlé en donnant plus de détails, tout indique que Aubert était loin de l'homme qu'il a vu.
Aubert a vu de loin un homme en dehors de la voiture avec un paquet qui était déjà en dehors de celle-ci.
Citation :
Avoir attendu 4 heures dans la galerie ne me surprend pas non plus si on replace les choses dans leur contexte. S il était rentré dans l après midi sa mère aurait pu s apercevoir de l état de la voiture et lui demander des comptes: l' a t elle assez réprimandé pour son goût pour la vitesse!
Pour le coup cela ne tient pas du tout puisque Ranucci a sagement rangé sa voiture au parking et justement sa mère l'a vue (pas tout de suite mais ça ne change rien), il n'a aucunement cherché à la dissimuler (il lui aurait suffit de la garer ailleurs -habitant en ville ce n'était pas difficile- et trouver un prétexte -prêt à un ami, panne- le temps de faire effectuer les réparations)
Il n'a jamais cherché non plus à faire passer la voiture pour volée ce qui exclu aussi qu'il soit le meurtrier: il était facile de l'abandonner quelque part, dire qu'il l'avait garé à Marseille avec les clés sur le contact pour une course rapide et qu'on lui avait volé, pour quelqu'un qui a le sang froid de planter 15 coups de couteaux et prendre le thé ensuite, c'était tout à fait possible.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 24 juin 2020, 16:26 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2018, 15:16
Messages : 45
En tout état de cause ce qu on vu les Aubert est indiqué sur le seul document que je pense totalement véridique: la déposition de Martinez le 3 juin . A savoir véhicule " qu il ( Aubert ) a vu arrêté à un kilomètre environ du carrefour ". Les Aubert n ont vu que le véhicule, c est la raison pour laquelle ils n ont jamais téléphoné aux enquêteurs. Comment de fait auraient ils pu faire le lien entre ce délit de fuite et l enlèvement d une fillette qu il n ont pas vue dans la voiture du chauffard? Il n est que de lire les explications ô combien maladroites, confuses et contradictoires de Bouladou , à ce sujet , pour s en rendre compte.

Au lieu de nous demander ce qu ont vu les Aubert demandons nous plutôt pourquoi il était nécessaire que les Aubert aient vu un enfant?
On a aussi beaucoup discuté des mains égratignées de CR. Je ne connais pas les ajoncs mais en revanche je sais que n importe quelles piqûres de ronces sont très douloureuses, la pulpe des doigts étant très sensible et CR n a pas les mains calleuses du travailleur manuel. Or je constate qu il n a eu aucun problème pour réparer, pousser sa voiture pour la désembourber et faire 200 km en appuyant ses mains "blessées" sur le volant. Surprenant! D autant qu il n a apparemment pas laissé la plus infime trace de sang sur le volant ou le levier de vitesse. ..


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 25 juin 2020, 08:40 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 200
Citation :
En tout état de cause ce qu on vu les Aubert est indiqué sur le seul document que je pense totalement véridique: la déposition de Martinez le 3 juin . A savoir véhicule " qu il ( Aubert ) a vu arrêté à un kilomètre environ du carrefour ". Les Aubert n ont vu que le véhicule, c est la raison pour laquelle ils n ont jamais téléphoné aux enquêteurs. Comment de fait auraient ils pu faire le lien entre ce délit de fuite et l enlèvement d une fillette qu il n ont pas vue dans la voiture du chauffard? Il n est que de lire les explications ô combien maladroites, confuses et contradictoires de Bouladou , à ce sujet , pour s en rendre compte.
Personne n'a vu d'enfants mais l'attitude de l'homme qu'ils ont chacun vu (est-ce le même c'est autre chose) est totalement déconcertante, l'excuse du pique-nique dans la galerie est ridicule, et s'enfuir ... à pied dans la campagne après avoir fait un délit de fuite en voiture alors que la voiture est en état de marche (on le sait dés le 3 puisque Martinez dit qu'il repasse et ne voit pas la voiture) et en plus avec un paquet (?) cela n'a aucun sens, a fortiori pour un véhicule non déclaré volé. Et pourquoi ensuite se réfugier dans cette galerie ?
Sinon pour ce qui déclenche les recherches Arlaten avait bien résumé ce qui s'est passé:
Citation :
Le déclenchement des recherches est du à l’appel de Martinez à la gendarmerie de Greasques.
Pour ces gendarmes, Martinez est la troisième personne qui en quelques heures leur parle d’un même événement qui c’est produit dans leur zone de compétence et qui peut avoir un lien avec l’enlèvement de Marseille.
Avec les témoignages de Martinez et de Guazzone, les gendarmes savent que l’individu a « évolué » entre le carrefour de la Pomme et la champignonnière. C’est pour cela que les recherches vont commencer de ces deux endroits.
Il faut se rappeler que l'affaire a eu un retentissement national, Martinez a du être rongé par le doute de cette "forme" qu'il n'est sans doute même pas sûr d'avoir vu, mais cela fait 2 jours que tous les médias (comme on dit aujourd'hui) en parlent et la fillette n'a toujours pas été retrouvé (d'autant qu'à ce moment on ne sait pas qu'elle est déjà morte), il appelle.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 25 juin 2020, 08:50 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 200
Citation :
On a aussi beaucoup discuté des mains égratignées de CR.
Je vous renvoie à un de mes précédents posts sur le sujet, oui cette histoire de mains égratignées par les argéas me semble complètement fumeuse ...
https://www.justice-affairescriminelles ... 28#p130128


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 26 juin 2020, 11:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 200
Citation :
Le réflexe de la fuite dans la colline me paraît tout à fait naturel et montre le caractère encore enfantin de CR.
S'il n'est pas le meurtrier toute l'attitude de Ranucci avant son audition à Marseille ne peut pas cadrer avec le fait qu'il soit l'homme aperçu par Aubert:

1) à Nice son audition indique :
Citation :
Je venais de démarrer en 2eme vitesse d'un "stop" lorsqu'une voiture m'a percuté sur le côté gauche. J'ignore le genre de voiture avec laquelle j'ai eu l'accident.
Je me suis affolé et je suis parti droit devant moi. Payant très cher l'assurance, j'avais peur de l'augmentation de celle-ci et de la suppression du permis.
Je ne me souviens pas avoir été poursuivi par un témoin.
Ranucci reconnaît implicitement le non respect du code de la route (repartîr en seconde à un stop c'est ne pas s'être arrêté) et le délit de fuite qui suit. Donc quel intérêt s'il n'est pas le meurtrier de nier avoir été poursuivi s'il s'en était aperçu ? les gendarmes de Nice lui ont forcément dit qu'un témoin identifié l'avait poursuivi, qu'il l'avait vu monter sur le talus en tirant un paquet, et parlé. Quel intérêt pour Ranucci de nier ce point s'il n'est pas le meurtrier mais qu'il est bien l'homme au paquet vu par Aubert ? aucun puisqu'il vient de reconnaître le délit de fuite juste avant. S'il n'est pas le peurtier cela ne change rien à son cas.

2) l'attitude rapportée de Ranucci qui lisait avec inquiétude les journaux après l'accident: s'il est l'homme au paquet, il a vu Aubert et sait pertinemment que son immatriculation a été relevée, et on ne convoque pas les auteurs d'un délit de fuite par voie de presse ! en revanche on recherche par voie de presse les auteurs d'un délit de fuite où il n'y a pas de témoins connus : c'est ce que pense Ranucci qui n'imagine pas à ce moment là avoir été poursuivi et encore moins vu par un témoin.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com