Nous sommes le 28 mars 2020, 15:31

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
Message non luPosté : 23 févr. 2020, 12:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 149
Un témoin capital de l'accusation dont les déclarations ont varié au fil du temps, des accusés reconnaissant sur pression policière des faits dont ils n'ont aucun souvenir, ça ne vous rappelle rien ? décidément dans ces années 70 la religion de l'aveu faisait partout des ravages ...

https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article ... 00055.html
Citation :
Quatre décennies plus tard, ils étaient encore incapables de répondre. Pourquoi eux, ces trois policiers islandais chargés de l’enquête sur un double homicide, s’étaient-ils acharnés sur ces six jeunes un peu marginaux ? Comment avaient-ils réussi à les convaincre de leur culpabilité ? Comment avaient-ils pu participer à cet énorme scandale judiciaire islandais qui vit, au milieu des années 1970, ces six mêmes jeunes gens avouer des meurtres dont ils n’avaient aucun souvenir, puis écoper de lourdes peines de prison, avant que, en 2018, la justice n’en acquitte cinq d’entre eux ?
Citation :
Faute de piste solide, les policiers jettent l’éponge. Jusqu’au 13 décembre 1975. Ce jour-là, deux jeunes de 20 ans, soupçonnés de fraude, sont interpellés à Reykjavík. La femme, Erla Bolladóttir, a accouché, onze semaines plus tôt, d’une petite fille. Son compagnon, Saevar Ciesielski, est un petit délinquant, connu des services de police. Le couple est interrogé, puis placé à l’isolement.
Dans l’espoir de retrouver sa fille, Erla déballe tout : drogue, détournement d’argent… Elle est sur le point d’être remise en liberté, quand un policier lui montre une photo de Gudmundur Einarsson. Elle le reconnaît. Ils se sont croisés, quelques années plus tôt, chez une amie. Erla se souvient de la nuit de sa disparition : elle a entendu des chuchotements, derrière la porte de sa chambre. Un mauvais rêve, sans doute.
Selon la police, Erla se serait enfuie après le meurtre de Geirfinnur et se serait cachée dans cette maison de Keflavík.

La machine alors s’emballe. Les policiers la questionnent : et si ce n’était pas un cauchemar, mais bien Saevar et ses amis, en train de se battre avec Gudmundur ? Alors qu’elle est envoyée en cellule, le doute la prend. Au fil des interrogatoires et des semaines passées en cellule, elle se met à raconter ce que les policiers veulent entendre : Saevar et trois de ses amis ont tué Gudmundur Einarsson, puis ils se sont débarrassés du corps.

Les quatre hommes sont arrêtés, placés à l’isolement. Insultes, privation de sommeil, simulation de noyade… Un garde de la prison a témoigné des mauvais traitements qu’ils subissent. Tous finissent par avouer : d’abord, le meurtre de Gudmundur, puis celui de Geirfinnur. Un cinquième suspect est arrêté. Il reconnaît lui aussi les faits.
Le dossier, pourtant, est vide : aucun indice physique, aucune preuve. Les deux corps n’ont jamais été retrouvés. En 1980, les six jeunes gens sont condamnés à des peines allant de douze mois à dix-sept ans de prison pour Saevar, considéré comme le leader du groupe. Erla, dont le récit a varié au fil du temps, écope de trois ans de prison, pour parjure.
Citation :
Rédigés en prison, les carnets intimes de Tryggvi Leifsson, un des six accusés, décédé en 2009, vont jouer un rôle déterminant, au cours du second procès, organisé en 2018.
Le professeur de psychologie islandais Gisli Gudjónsson, expert en matière de fausses confessions, basé au Royaume-Uni, établit que les six ont souffert du syndrome de défiance de leur propre mémoire : « Ils ont tous subi un processus de distorsion de la mémoire, en finissant par croire qu’un crime avait été commis et qu’ils étaient impliqués. La police les a aidés à se souvenir avec des reconstructions de scènes qui n’ont jamais eu lieu », nous explique-t-il.

En 2018, les cinq hommes ont été acquittés par la Cour suprême. Erla est toujours coupable, aux yeux de la loi, de parjure, donc.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com