Nous sommes le 16 déc. 2017, 07:28

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 23 nov. 2009, 18:01 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Marathon a écrit :
Il sait certainement et même sûrement des choses. Et peut-être même les noms des meurtriers. Ce n'est peut-être qu'un deuxième couteau ( second plan) mais qui a ete mêlé dans cette affaire uniquement par l'attrait de l'argent ( un service d'importance, rendu contre les cartes bleues et les codes )

Alors qui sont les coupables. Une affaire à suivre...

Mais peut-être que je lis trop....et que je me fais du cinéma.


Votre scénario est tout à fait plausible.

Si on retient votre hypothèse, on peut d'ailleurs se demander si les complicités dont il a bénéficié tant dans son évasion de la maison d'arrêt que pendant sa cavale n'étaient pas liées à l'existence de ces autres personnes qui seraient impliquées dans le meurtre des 2 jeunes filles.

Ou alors, il a agi seul mais, sans pouvoir expliquer pourquoi, je ne ressens pas JPT comme auteur d'un meurtre prémédité et minutieusement organisé. Je verrais plutôt une agression uniquement destinée à dérober les cartes bleues et à estorquer les numéros, et qui aurait mal tourné.
JPT aurait ensuite camouflé les corps avec les moyens du bord.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 nov. 2009, 23:07 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Il semble que J.P. Treiber soit au courant de certaines informations ( personnelles et intimes ) sur Géraldine. Il ne pouvait donc pas avoir connaissance de ces renseignements uniquement en agressant les deux jeunes femmes pour leur dérober leurs cartes bancaires.

Je pense qu'il avait fait leur connaissance quelques temps avant, ou qu'une personne proche de Géraldine à informé J P Treiber de la vie tumultueuse de la jeune femme.
J'espère que les enquêteurs ont poussé leurs investigations dans le milieu que fréquentait Géraldine ( Alcool, drogue ).
Comment J P Treiber est arrivé dans ce beau monde ?

D'autre part d'après un expert la Chloropicrine est un produit extrêmement dangereux, il est pratiquement impossible de le manipuler seul. ( risque d'asphyxie dès l'ouverture du pot ). Habituellement les personnes qui utilisaient ce produit (interdit à la vente ) savaient qu'il était nécéssaire de suivre une procèdure qui nécessitait la présence de deux personnes pour réduire les risques. Alors y a t-il une, deux voire trois personnes impliquées dans ce meurtre ou assassinat ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 déc. 2009, 01:42 
Hors ligne

Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:33
Messages : 75
Marathon a écrit :
Il semble que J.P. Treiber soit au courant de certaines informations ( personnelles et intimes ) sur Géraldine. Il ne pouvait donc pas avoir connaissance de ces renseignements uniquement en agressant les deux jeunes femmes pour leur dérober leurs cartes bancaires.

Je pense qu'il avait fait leur connaissance quelques temps avant, ou qu'une personne proche de Géraldine à informé J P Treiber de la vie tumultueuse de la jeune femme.
J'espère que les enquêteurs ont poussé leurs investigations dans le milieu que fréquentait Géraldine ( Alcool, drogue ).
Comment J P Treiber est arrivé dans ce beau monde ?

D'autre part d'après un expert la Chloropicrine est un produit extrêmement dangereux, il est pratiquement impossible de le manipuler seul. ( risque d'asphyxie dès l'ouverture du pot ). Habituellement les personnes qui utilisaient ce produit (interdit à la vente ) savaient qu'il était nécéssaire de suivre une procèdure qui nécessitait la présence de deux personnes pour réduire les risques. Alors y a t-il une, deux voire trois personnes impliquées dans ce meurtre ou assassinat ?


Il semble que J.P. Treiber soit au courant de certaines informations ( personnelles et intimes ) sur Géraldine. Il ne pouvait donc pas avoir connaissance de ces renseignements uniquement en agressant les deux jeunes femmes pour leur dérober leurs cartes bancaires.

Pour connaître des infos intimes concernant Géraldine (très discrète à l'image de ses parents), il n'y a pas 50 soluces :

- soit la tante en a révélées à Katia durant leur liaison
- soit Katia les a ensuite dévoilées à ses copains qui eux aussi ... etc.
- Géraldine elle-même a pu confier des choses à Katia qui naïvement, est allée répéter à son auditoire ... C'est complexe d'autant que tout un chacun ne livre pas ce qu'il sait !

Les 2 filles ne viennent pas du même milieu socio-culturel et Katia a pu se vanter auprès de son entourage habituel qu'elle rencontrait la fille de Roland Giraud. Ceci dit sans aucune aménité de sa part, juste une erreur de jeunesse, erreur qui va l'emmener loin en fait ...


Je pense qu'il avait fait leur connaissance quelques temps avant, ou qu'une personne proche de Géraldine à informé J P Treiber de la vie tumultueuse de la jeune femme.
J'espère que les enquêteurs ont poussé leurs investigations dans le milieu que fréquentait Géraldine ( Alcool, drogue ).
Comment J P Treiber est arrivé dans ce beau monde ?

D'où tenez-vous la vie tumultueuse de Géraldine ?
Uniquement parce qu'elle vit à Paris, est fille d'acteurs et comédienne elle-même ?
Que dire de la vie de Katia, elle la petite provinciale, l'enfant du pays ?
Personne ne semble s'interroger sur ses fréquentations, c'est curieux tout de même !

Il semble évident que Treiber connaissait au moins 1 des deux amantes (Katia ou la tante) Il existe des indices troublants dans cette histoire.

_________________
Anne


" La peine irréparable suppose un juge infaillible" Victor Hugo


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 déc. 2009, 11:00 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Le fait que Géraldine habite Paris et qu’elle soit la fille de parents comédiens n’a rien n a voir.

Géraldine avait une vie chahutée, mélangée de sexe de drogue d’alcool et d’argent. Pour preuve son passage par une cure de désintoxication en Suisse, son suivi par un éminent psychologue Américain qui d’ailleurs ne parviendra pas à solutionner la dépendance de Géraldine à l’alcool. Ses nombreuses aventures qui ne durent pas, ses déclarations dans des délires d’alcool d’un viol par un de ses proches.5 (ce qui reste à prouver ), ses esclandres dans les endroits qu’elle fréquentent. ( le dernier en date dans un resto de Sens )
Géraldine est loin d'être la jeune comédienne sage et discrète.


Quant à Katia la petite provinciale, avant sa renocntre avec Géraldine elle maîtrise très bien sa faible consommation d’alcool et de stupéfiant
Mais n’est t’elle pas tombée dans les griffes de Géraldine qui multiplie les conquêtes et entraîne ses partenaires féminines dans les méandres de l’excès, pour les jeter 3 mois plus tard complètement détruites.


M C Van Kempen a été mariée et à même eu une relation avec Roland Giraud qui à l’époque n’était pas encore son beau-frère.Jusqu'a preuve du contraire , elle n’avait pas de relations sexuelles avec Katia, maintenant avait–elle un espoir pour former un couple avec elle.
Seul le loyer que versait Katia lui manquait d’où son harcèlement envers katia pour lui éviter également une chute brutale et se détruire. .

Hier un codétenu de Treiber a été entendu voilà ses déclarations

Il m'a dit l'avoir vue M C Van Kempen à plusieurs reprises», a dit l'ancien codétenu de Treiber,.

Marie-Christine Van Kempen «venait faire de véritables scènes de jalousie»

Selon lui, Marie-Christine Van Kempen, ancienne colocataire de Katia Lherbier, serait venue «relancer son ancienne amie», que Treiber aurait «hébergée dans sa maison (dans l'Yonne), après leur séparation». Marie-Christine Van Kempen «venait faire de véritables scènes de jalousie», a-t-il ajouté, citant toujours Jean-Pierre Treiber.

«Un soir, Treiber m'a dit être arrivé dans la maison des deux jeunes femmes (à La Postolle, également dans l'Yonne) alors qu'elles avaient une très violente altercation avec deux étrangers», a encore déclaré le codétenu. Treiber aurait obtenu la confiance des deux jeunes femmes au point même «d'aller faire leurs courses» avec leurs «propres cartes de crédit», rapporte enfin ce codétenu. De nouveaux éléments pour l'enquête, appuyés par d'autres déclarations. Celles de la tenancière d'un bar l’Etoile à Autun en Saône-et-Loire.


Treiber a t-il manipulé ce codétenu par des déclarations bidons, sachant que cela pouvait lui servir par la suite ?

Comme quoi cette affaire est loin d'être simple, c'est pouquoi il faut fouiller dans les anciennes relations de Géraldine et non pas uniquement dans celles de Treiber qui certes est impliqué dans ces deux meurtres.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 déc. 2009, 14:21 
Hors ligne

Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:33
Messages : 75
Citation :
Géraldine avait une vie chahutée, mélangée de sexe de drogue d’alcool et d’argent. Pour preuve son passage par une cure de désintoxication en Suisse, son suivi par un éminent psychologue Américain qui d’ailleurs ne parviendra pas à solutionner la dépendance de Géraldine à l’alcool. Ses nombreuses aventures qui ne durent pas, ses déclarations dans des délires d’alcool d’un viol par un de ses proches.5 (ce qui reste à prouver ), ses esclandres dans les endroits qu’elle fréquentent. ( le dernier en date dans un resto de Sens )
Géraldine est loin d'être la jeune comédienne sage et discrète.


Quant à Katia la petite provinciale, avant sa renocntre avec Géraldine elle maîtrise très bien sa faible consommation d’alcool et de stupéfiant
Mais n’est t’elle pas tombée dans les griffes de Géraldine qui multiplie les conquêtes et entraîne ses partenaires féminines dans les méandres de l’excès, pour les jeter 3 mois plus tard complètement détruites.


Quelles sont vos sources concernant ces infos ?

Compte tenu de ses activités, Katia devait avoir un relationnel important dans la région, pourquoi ne pas chercher aussi de ce côté là ? :roll:

_________________
Anne


" La peine irréparable suppose un juge infaillible" Victor Hugo


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 04 déc. 2009, 17:15 
Hors ligne

Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:33
Messages : 75
Je pense nécessaire de ne pas perdre de vue que les corps des 2 jeunettes ont été retrouvés chez Treiber, que les cartes ont été utilisées par Treiber ....

Alors en quoi le milieu artistique de Géraldine peut être mêlé à celà ?
Ce genre de fêtes, elle devait en organiser ou participer depuis l'âge de 20 ans, elle n'a jamais été tuée ni subi une quelconque tentative.
J'ai l'impression que Géraldine, dans la tête de certaines personnes, symbolise le MAL venu s'installer en campagne.
C'est très facile et archaïque comme comportement !

Tout semble pourtant venir du milieu campagnard et ne pas chercher dans le relationnel de Katia c'est faire preuve de chauvinisme voire de racisme.

Ces deux jeunettes sont dcd dans d'atroces souffrances et ce n'est sûrement pas Géraldine qui a provoqué et entraîné leur mort respective.

Je retiens que le père de Géraldine se bat pour les deux filles et non pas en égoïste.

Que penser du copain de Treiber qui s'est suicidé le 11 octobre dernier et dont le berlingot a entièrement brûlé ?

Cà ne vous interloque pas tout cà ? ainsi que la fuite de Treiber ?

_________________
Anne


" La peine irréparable suppose un juge infaillible" Victor Hugo


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 04 déc. 2009, 17:56 
Hors ligne

Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:33
Messages : 75
J'oubliais :

Katia demeurait dans la même commune que Treiber, commune qui compte 5 304 âmes. (merci google)

Vous ne pensez pas qu'ils avaient plus de chance de se rencontrer, se connaître même par personne interposée d'autant que Katia était chanteuse dans un groupe, en tant qu'enfant du pays ? :roll:

_________________
Anne


" La peine irréparable suppose un juge infaillible" Victor Hugo


Haut
   
 Sujet du message : Suicide de JP Treiber
MessagePosté : 20 févr. 2010, 11:40 
Hors ligne

Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:33
Messages : 75

L'unique accusé du double assassinat de Géraldine Giraud et Katia Lherbier en 2004, Jean-Pierre Treiber, s'est suicidé samedi matin dans sa cellule de la maison d'arrêt de Fleuris-Mérogis (Essonne), selon le ministère de la Justice.




"Jean-Pierre Treiber s'est suicidé ce matin (samedi, ndlr). Le corps a été découvert par des surveillants pénitentiaires à 07H00 à l'occasion d'une ronde", a déclaré Guillaume Didier, le porte-parole de la Chancellerie. "Cette ronde a lieu toute les heures et rien d'anormal n'avait été remarqué lors de celle de 6 heures", a précisé Guillaume Didier qui a précisé sur LCI que le suicide avait été fait par pendaison. "Une enquête judiciaire par le parquet d'Evry a été ouverte ce matin et Michèle Alliot-Marie a ouvert une enquête administrative, l'inspection des services pénitentiaires se rend sur place ce matin", a-t-il ajouté.

Fin de l'action en justice

Jean-Pierre Treiber, qui a toujours clamé son innocence, devait être jugé fin avril début mai par la cour d'assises de l'Yonne pour le double meurtre de Géraldine Giraud et de son amie Katia Lherbier, dont les corps avaient été retrouvés au fond d'un puisard dans sa propriété de Villeneuve-sur-Yonne (Yonne). Son suicide met fin à l'action de la justice.

Il s'était évadé le 8 septembre de la maison d'arrêt d'Auxerre et avait été repris le 20 novembre à Melun, au terme d'une cavale rocambolesque très médiatisée. Il était incarcéré à Fleury-Mérogis depuis cette date. En décembre, lors de son audition devant un juge d'instruction d'Auxerre, Jean-Pierre Treiber avait expliqué les motifs de son évasion, avait raconté son avocat Me Eric Dupond-Moretti. "Il s'est expliqué sur la façon dont il s'est évadé, sur ses motivations, indiquant notamment +C'était ça ou je m'accrochais+", avait détaillé l'avocat, évoquant un projet suicidaire que Jean-Pierre Treiber aurait mûri en prison.

Par TF1 News (d'après agence) le 20 février 2010 à 09:57

_________________
Anne


" La peine irréparable suppose un juge infaillible" Victor Hugo


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 20 févr. 2010, 12:29 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
merci anne

c'est la fin de l'action en justice contre Treiber mais pas forcément la fin de l'action concernant l'affaire.
Ou alors il faudrait être certain que Treiber est coupable et qu'il était seul à avoir agi.
Pour ma part, je pense qu'il a joué un rôle dans cette affaire, mais il n'était pas seul.
la difficulté est de trouver le ou les complices


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 20 févr. 2010, 13:08 
Hors ligne

Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:33
Messages : 75
jpasc95 a écrit :
merci anne

c'est la fin de l'action en justice contre Treiber mais pas forcément la fin de l'action concernant l'affaire.
Ou alors il faudrait être certain que Treiber est coupable et qu'il était seul à avoir agi.
Pour ma part, je pense qu'il a joué un rôle dans cette affaire, mais il n'était pas seul.
la difficulté est de trouver le ou les complices


Eh oui Jpasc, sans oublier la torture morale pour les familles des deux victimes.

Soit dit en passant, je pense que le véritable assassin est déjà passé devant les enquêteurs en tant que témoin.
Treiber n'a du être qu'un des maillons de l'histoire mais en se taisant comme il l'a fait ...

Je trouve tout de même curieux ce suicide d'autant qu'il était à l'isolement et particulièrement surveillé :roll:

_________________
Anne


" La peine irréparable suppose un juge infaillible" Victor Hugo


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 21 févr. 2010, 12:28 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Je ne suis pas capable de dire pourquoi, mais j'ai depuis le début l'impression tenace que JP Treiber, sans être blanc comme neige dans l'assassinat de GG et KL

1.
n'a pas agit seul

2.
n'avait pas prémédité de tuer. C'est une agression ou une tentative d'intimidation - vraisemblablement pour leur extorquer leurs cartes bleues et le code qui va avec - qui a mal tourné.

Je ressens JPT comme un malfaiteur, un type pas recommandable, capable de vol, de rapines, d'escroquerie, de magouilles en tous genres, , un fanfaron aussi. Je ne le ressens pas comme un assassin froid et déterminé.

Simple intuition. Donc, sans grande valeur.

A moins d'un miracle, il semble bien que l'on ne saura jamais ce qui s'est passé vraiment. Je mesure le désespoir des deux familles.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 21 févr. 2010, 14:04 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
poussons le raisonnement visant à le disculper.

Imaginons qu'il ait prêté les clefs de sa maison à des amis qui vont en profiter pour lui jouer un sale tour en déposant les corps dans le puisard.

S'il n'a vraiment rien à voir avec ces meurtres, au moment de la découverte des corps, Treiber aurait du se douter que ses "amis" lui avaient joué un sale tour et les aurait dénoncés à la police.
Apparemment, si cela s'est passé ainsi, il ne les a pas dénoncés. Pourquoi ?
était il au courant qu'il s'agissait bien de cadavres dont voulaient se débarasser ses amis ?
Est ce qu'il a accepté de leur rendre service en contre partie de l'utilisation frauduleuse de la carte bleue d'une des victimes ?
si c'est le cas, alors il est complice et son suicide est un aveu.

Pour qu'il ne puisse pas être accusé de meurtre ou de complicité , il faudrait que les meurtriers aient pu pénétrer dans sa propriété à son insu.
mais ensuite, on retombe sur un os : comment a t-il pu utiliser la carte bleue d'une des victimes s'il ne les a pas croisées ?
soit c'est lui qui les a tuées seul, soit il a "rendu service" à des amis en échange de la carte bleue avec le code, soit il a participé aux meurtres.

Je ne vois pas comment il pouvait ignorer les meurtres.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 21 févr. 2010, 14:48 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Je ne crois pas non plus qu'il ignorait les meurtres *.

J'aurais seulement tendance à penser que, si c'est lui qui les a tuées, il ne les avait probablement pas prémédités. Il se peut aussi que ce ne soit pas lui qui les a tuées.

Même comme cela, sa responsabilité n'en reste pas moins écrasante.

Est-il encore possible de retrouver son ou ses complices ? Il faudrait déjà que la police puisse poursuivre l'enquête. Et je crois savoir que dès lors que JPT est mort, l'action de la justice est éteinte.

C'est bien pour cela que je dis qu'il faudrait vraiment un coup de chance extraordinaire pour qu'on sache jamais la vérité dans cette histoire.

Quand à la tante de GG, je ne sais que penser. Disons que je ne suis pas convaincue qu'elle n'ait rien à voir avec l'affaire. Mais en l'absence de faits probants, impossible de l'accuser.

* J'ai lu dans Midi-Libre que JPT, lorsqu'on a trouvé les corps, se serait exclamé "Oh putain, cet enculé, il les a tuées!". Mais je crois JPT suffisamment imaginatif (voir ses lettres sur ses exploits supposés d'homme des bois) et suffisamment roué pour avoir préparé et lancé avec une fausse spontanéité cette réplique lorsqu'il a vu que les policiers sondaient le puits et allaient fatalement trouver les corps.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 21 févr. 2010, 21:11 
Hors ligne

Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:33
Messages : 75
jpasc95 a écrit :
poussons le raisonnement visant à le disculper.

Imaginons qu'il ait prêté les clefs de sa maison à des amis qui vont en profiter pour lui jouer un sale tour en déposant les corps dans le puisard.

S'il n'a vraiment rien à voir avec ces meurtres, au moment de la découverte des corps, Treiber aurait du se douter que ses "amis" lui avaient joué un sale tour et les aurait dénoncés à la police.
Apparemment, si cela s'est passé ainsi, il ne les a pas dénoncés. Pourquoi ?
était il au courant qu'il s'agissait bien de cadavres dont voulaient se débarasser ses amis ?
Est ce qu'il a accepté de leur rendre service en contre partie de l'utilisation frauduleuse de la carte bleue d'une des victimes ?
si c'est le cas, alors il est complice et son suicide est un aveu.

Pour qu'il ne puisse pas être accusé de meurtre ou de complicité , il faudrait que les meurtriers aient pu pénétrer dans sa propriété à son insu.
mais ensuite, on retombe sur un os : comment a t-il pu utiliser la carte bleue d'une des victimes s'il ne les a pas croisées ?
soit c'est lui qui les a tuées seul, soit il a "rendu service" à des amis en échange de la carte bleue avec le code, soit il a participé aux meurtres.

Je ne vois pas comment il pouvait ignorer les meurtres.


Citation :
Pour qu'il ne puisse pas être accusé de meurtre ou de complicité , il faudrait que les meurtriers aient pu pénétrer dans sa propriété à son insu.


Tout à fait, encore que ne pas savoir ce qui se passe dans son propre jardin paraît invraisemblable.
Il ne pouvait pas être écarté de cette affaire de par l'usage des cartes des 2 filles (qui a permis de remonter jusqu'à lui), ensuite l'emploi de la chloropicrine dont il connaissait l'utilité et le maniement (le chat retrouvé mort dans la cave de Van kempen a-t-il été victime d'un essai ?).

D'autre part, en fouillant un peu, on trouve que Villeneuve/Yonne compte 5 300 âmes. C'est la province et dans une petite ville comme celle-ci, je n'irai pas jusqu'à dire que tout le monde se connaît mais pas loin.

On sait également que Katia avait son propre orchestre et était connue dans la région, un peu comme l'enfant prodige du coin.
Cette dernière devait connaître Treiber, je le pense.

D'autre part, on n'a pas retrouvé le véhicule ayant servi à transporter les 2 corps. Ce n'est pas parce qu'elles ont été retrouvées dans son puisard qu'elles ont obligatoirement été tuées chez lui.
Chose curieuse, le décès par suicide d'un copain de Treiber, Dominique Bérouard, le 27/11 dernier après avoir commencé à brûler dans son véhicule.
Les magistrats n'y ont vu là qu'une coîncidence.

Et on ignore de quelle bagnole il s'agit, et c'est bien dommage !

La tante pouvait être absente de chez elle tout en ayant prêté son appartement connu de Katia et de Géraldine.
Les 2 filles se rendaient au restau à Sens. Possible qu'elles soient passées avant chez VK.

Et c'est Treiber qui a ramené la voiture de Géraldine sur un parking en RP donc avec tout cà, je vois pas comment il pouvait échapper à la justice.
Et s'il ne supportait pas la zonzon (personne n'y va de son plein gré) au lieu de se terrer dans un mutisme infernal, fallait causer.
J'en conclus donc qu'il protègait quelqu'un, le véritable assassin.

La justice a une grande responsabilité encore une fois dans tout ce gâchis (notamment à l'égard des deux familles victimes).
Je trouve intolérable qu'avec un double assassinat, on traite le dossier plus de 5 ans après les faits, faut pas déconner !
Quand il s'est fait la belle en septembre dernier, la justice voulait le juger rapidement pour cà, avant le procès pour les assassinats, c'est quand même costaud là aussi !

Il savait qu'il ne pouvait plus se soustraire à son procès étant coincé à Fleury. Je finis par me demander s'il n'a pas craint d'être obligé de lâcher le morceau et passer pour une balance.
Je trouve son attitude dégueulasse à l'égard des parents des deux filles.

_________________
Anne


" La peine irréparable suppose un juge infaillible" Victor Hugo


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 févr. 2010, 12:40 
Hors ligne

Enregistré le : 17 avr. 2008, 09:55
Messages : 450
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Anne a écrit :
Tout à fait, encore que ne pas savoir ce qui se passe dans son propre jardin paraît invraisemblable.
Il ne pouvait pas être écarté de cette affaire de par l'usage des cartes des 2 filles (qui a permis de remonter jusqu'à lui), ensuite l'emploi de la chloropicrine dont il connaissait l'utilité et le maniement (le chat retrouvé mort dans la cave de Van kempen a-t-il été victime d'un essai ?).

D'autre part, en fouillant un peu, on trouve que Villeneuve/Yonne compte 5 300 âmes. C'est la province et dans une petite ville comme celle-ci, je n'irai pas jusqu'à dire que tout le monde se connaît mais pas loin.

On sait également que Katia avait son propre orchestre et était connue dans la région, un peu comme l'enfant prodige du coin.
Cette dernière devait connaître Treiber, je le pense.


Je suis d'accord avec toi sur ce point et aussi sur le fait qu'il faudrait pousser l'enquête plutôt en direction des fréquentations de Katia Lherbier.

Anne a écrit :
Chose curieuse, le décès par suicide d'un copain de Treiber, Dominique Bérouard, le 27/11 dernier après avoir commencé à brûler dans son véhicule. Les magistrats n'y ont vu là qu'une coîncidence.

Et c'est Treiber qui a ramené la voiture de Géraldine sur un parking en RP donc avec tout cà, je vois pas comment il pouvait échapper à la justice.
Et s'il ne supportait pas la zonzon (personne n'y va de son plein gré) au lieu de se terrer dans un mutisme infernal, fallait causer.
J'en conclus donc qu'il protègait quelqu'un, le véritable assassin.

Il savait qu'il ne pouvait plus se soustraire à son procès étant coincé à Fleury. Je finis par me demander s'il n'a pas craint d'être obligé de lâcher le morceau et passer pour une balance. Je trouve son attitude dégueulasse à l'égard des parents des deux filles.


Tous ces éléments me troublent: les suicides successifs de Bérouard, puis de Treiber me font croire qu'ils avaient un secret trop lourd à porter ou qu'ils étaient tous deux embourbés dans une situation inextricable. J'opterais vraiment pour une thèse de complicité et j'ai la nette impression que Van Kampen est dans le coup. Pourquoi Treiber s'est suicidé? Etait-il complice? Je suis persuadé que JPT savait qui était le meurtrier mais il ne voulait pas le dénoncer pour des raisons sans doute personnelles. Il est possible que dénoncer le meurtrier ne l'aurait pas innocenté s'il était son complice. Il n'était pas près non plus d'endosser tout le crime. Et comme l'idée de passer des années de plus en prison le rendait surement malade, il a alors probablement choisi la solution de la "facilité" en mettant fin à ses jours. En tout cas c'est pour l'instant comme ça que je perçois les choses.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com