Nous sommes le 22 juin 2018, 19:18

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : ADN
MessagePosté : 23 oct. 2009, 12:43 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Je m 'étonne que les derniers développements de l'affaire Villemin n'aient pas encore fait l'objet d'un nouveau fil.

J'avoue que, personnellement, je ne pensais pas que ces nouvelles analyses permettraient de découvrir d'ADN exploitable. Je me disais que cela se traduirait par un échec, comme pour le timbre il y a quelques années.

Je suis satisfaite de ce résultat car, d'une part, je comprends le désir des parents de Grégory de savoir qui a tué leur enfant et je suis également moi-même, par une très banale curiosité, très intéressée à voir élucider cette - doublement - tragique affaire.

Mais il ne faut pas se dissimuler que la réouverture de ce dossier - si elle a lieu - va obligatoirement réouvir des plaies mal fermées.

Un ADN masculin et un ADN féminin ? On ne peut pas ne pas faire immédiatement le rapprochement avec les traces de pas découvertes dès le début sur les bords de la Vologne : il s'agissait de traces de chaussures d'un homme et d'une femme.
De plus, je crois bien me souvenir que les coups de téléphone du (ou des) corbeaux provenaient alternativement d'un homme et d'une femme.

Cela dit, il est bien évident que les ADN homme et femme récemment découverts sur une lettre de corbeau peuvent fort bien ne rien avoir à faire avec le ou les corbeau/x (qui ne sont d'ailleurs pas obligatoirement le ou les assassins), car la lettre a forcément été manipulée par de nombreuses mains - depuis les employé/es du tri postal jusqu'au facteur ou à la factrice qui a assuré la distribution ce jour-là - entre son envoi par le/s corbeau/x et sa réception par son destinataire.

La découverte de ces ADN a du moins déjà permis d'établir qu'il ne s'agissait pas des parents de l'enfant.
Il faut d'ailleurs préciser que la découverte de l'ADN de Jean-Marie et/ou de Christine sur cette lettre n'aurait absolument rien eu d'accablant pour eux puisque cette lettre leur était adressée et qu'ils l'avaient bien évidement eue en main, lue et longuement manipulée.

Tout va maintenant dépendre de la décision des magistrats concernant la réouverture de cette affaire.
S'ils décident la réouverture du dossier, que va-t-il se passer ?

Va-t-on obliger toutes les familles Villemin, Laroche, Bolle, tous les proches de JM et Christine de l'époque, à subir des tests ADN ?

.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 23 oct. 2009, 13:07 
Hors ligne

Enregistré le : 17 avr. 2008, 09:55
Messages : 467
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Je crois que la famille Villemin s'est déjà faite testée et elle est hors de cause. Reste la famille Laroche, qui n'a émis aucune objection pour se soumettre aux tests bien au contraire, et les autres pistes bien entendue.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 23 oct. 2009, 13:48 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005, 16:23
Messages : 136
Localisation : belgique
J'espère que la Justice obtiendra l'adn de tous ceux qui ont un profil intéressant.

Deux adn? Un homme et une femme? Cela va peut-être confirmer une intuition que j'ai depuis le début de l'affaire.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 24 oct. 2009, 13:43 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Cyril a écrit :
Je crois que la famille Villemin s'est déjà faite testée et elle est hors de cause. Reste la famille Laroche, qui n'a émis aucune objection pour se soumettre aux tests bien au contraire, et les autres pistes bien entendue.


La famille Villemin ? Tu es sûr ? Je n'en ai pas entendu parler. Christine et Jean-Maire, oui, mais les autres Villemin, je ne crois pas.

Ce qui est certain, c'est que le/s coupable/s - s'il/s est/sont toujours vivant/s - doit/doivent se sentir mal ...

Car enfin, même s'il est vrai que le porteur de l'ADN découvert n'est pas obligatoirement le coupable ou le complice, on peut supposer que, s'il s'agit d'un/e employé/e des PTT de l'époque, il lui sera tout de même beaucoup plus facile de se disculper que si l'ADN appartient à un/des membre/s de la famille Villemin, Laroche, Bolle ou de tout autre personne faisant partie de cette parentèle.


Modifié en dernier par Danou le 26 oct. 2009, 10:43, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 oct. 2009, 19:54 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 05 avr. 2006, 00:30
Messages : 53
D'ailleurs, qu'adviendrait-il si une personne refusait de se soumettre aux tests ADN ?

_________________
Pascal


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 oct. 2009, 20:30 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Autant que je sache, il n'est pas légalement possible de contraindre un citoyen à se soumettre à un test ADN s'il ne le veut pas.

Lorsque la personne est mise en examen, je ne sais pas, mais j'aurais tendance à penser que ce n'est pas possible non plus. Si je dis cela, c'est parce que je me souviens que Ranucci, par exemple, s'était refusé à subir une encéphalie gazeuse et qu'il n'y a pas été contraint. Je ne pense pas que les choses aient changé sur ce point.

Mais il est certain que si, par exemple, un membre de l'une des familles apparentées ou alliées aux Villemin se refusait à passer un test ADN dans le cadre d'une réouverture du dossier Grégory, il risquerait d'intéresser beaucoup l'aministration judiciaire et aurait à coup sûr quelques petits problèmes ...


Modifié en dernier par Danou le 26 oct. 2009, 10:31, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 oct. 2009, 20:54 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Erratum

Je me suis trompée dans un post ci-dessus : j'ai appris en écoutant Paul Lefèvre, hier dans l'émission "Revu et corrigé", que la lettre du corbeau qui a fait l'objet d'une analyse ADN n'était pas destinée à JM et Christine mais aux parents de JM, Albert et Monique Villemin.

De sorte que, contrairement à ce que j'écrivais ci-dessus, la présence d'ADN des parents de Grégory sur la lettre aurait pu être défavorable à ces derniers. Peut-être pas accablante, car on aurait pu arguer qu'il était normal qu'ils l'aient eue en main à un moment ou à un autre. Mais tout de même ..

Dans l'émission que j'ai vue, Paul Lefèvre avance une théorie que je trouve intéressante : l'enlèvement de Grégory n'aurait pas eu à l'origine pour but la mort de l'enfant mais aurait été destiné à faire une méchante blague aux parents de Grégory, qui focalisaient contre eux, de par leur réussite professionnelle et sociale relative, toutes les jalousies et les frustrations de nombreux membres de la famille.
Les choses auraient ensuite mal tourné d'une manière ou d'une autre (peut-être en raison de l'injection d'une subtance destineé à faire dormir l'enfant, car il ne faut pas oublier qu'on a retrouvé une seringue sur la berge) et l'enfant serait mort accidentellement.

Lefèvre penche pour l'implication de plusieurs personnes dans cette histoire.
C'est également ce que j'ai toujours pensé. Et c'est bien pour cela que, bien qu'à peu près convaincue que c'est bien Bernard Laroche qui a enlevé Grégory, je ne me hasarderais pas à affirmer qu'il est son meurtrier


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 déc. 2009, 09:24 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005, 16:23
Messages : 136
Localisation : belgique
Grégory : de l’ADN prélevé sur tous les acteurs du dossier
Rédaction en ligne
jeudi 10 décembre 2009, 19:41
L’enquête sur l’assassinat du petit Grégory, dont le corps avait été retrouvé immergé dans la Vologne en octobre 1984, s’est accélérée jeudi. Des prélèvements d’ADN ont été effectués sur les acteurs du dossier, notamment les familles Laroche, Bolle et Villemin.


© AFP.

« Tous les acteurs du dossier de l’affaire Grégory ont été soumis à des prélèvements ADN, mardi, mercredi et jeudi », notamment « les familles, Laroche, Bolle et Villemin » a indiqué jeudi le procureur général de Dijon, Jean-Marie Beney à l’AFP.

Selon lui, « mardi, mercredi et jeudi, la section de recherche de Dijon et le groupement de gendarmerie des Vosges, agissant sur commission rogatoire de Jean-François Pontonnier (président de la chambre d’instruction de Dijon), ont effectué 41 prélèvements ». Toutes les personnes « apparues dans le dossier, les familles Laroche, Bolle et Villemin ont répondu aux convocations et ont accepté sans difficulté de se soumettre à ces prélèvements » a ajouté M. Beney.

Des prélèvements qui seront maintenant soumis « à une commission d’expertise » et confiés au laboratoire lyonnais Biomnis avant d’être comparés aux résultats des analyses du 22 octobre dernier, a conclu le procureur.

Le 22 octobre dernier deux ADN exploitables qui ne concernent pas les parents du garçonnet avaient été retrouvés sur les scellés et un « mélange complexe » et « peu exploitable » de trois ADN a été retrouvé sur l’enveloppe de revendication de l’assassinat du petit Grégory le 16 octobre 1984.

(afp)


Haut
   
 Sujet du message : Re: ADN
MessagePosté : 25 mars 2010, 14:34 
Hors ligne

Enregistré le : 23 mars 2005, 13:17
Messages : 26
j'ai l'impression que les comparaisons ADN sont extrêmement longues dans cette affaire .....vous ne trouvez pas ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: ADN
MessagePosté : 29 mars 2010, 09:59 
Hors ligne

Enregistré le : 17 avr. 2008, 09:55
Messages : 467
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Abdes59 a écrit :
j'ai l'impression que les comparaisons ADN sont extrêmement longues dans cette affaire .....vous ne trouvez pas ?


Je pense que ça ne doit pas être aussi simple à réaliser que ça en a l'air. Sans compter non plus les probables délais de réalisation liés à la procédures ou aux formalités administratives ainsi que les coûts de l'opération.

Pour illustrer mon propos, voici un lien à ce sujet:

http://www.lexpress.fr/actualite/scienc ... 19350.html

Citation :
Si la justice ne pouvait, de toute évidence, refuser de nouvelles analyses ADN, certains spécialistes de la Police technique et scientifique émettent, d'ores et déjà, des réserves sur les résultats de ces nouvelles investigations. Voilà pourquoi.

Identifier les traces

Il faudra d'abord identifier les traces d'ADN sur les scellés -vêtements, cordelettes- en utilisant des appareils produisant une lumière fluorescente.

Préserver le scellé

Si des traces sont relevées, les laboratoires saisis des analyses devront, ensuite, choisir une méthode de prélèvement qui préservera l'objet examiné. Si, par exemple, une trace de sueur est retrouvée sur un bout de tissu, les spécialistes devront conserver, en l'état, une partie de ce morceau de vêtement. Ils doivent donc, à chaque fois, en référer à la justice. Ce qui explique le délai de six mois annoncé pour l'exploitation des scellés de l'affaire Grégory alors qu'une analyse "normale" de trace ADN ne prend que 48 heures.

Comparer les ADN

Si des traces sont relevées, rien ne dit, pour autant, qu'elles "parleront". En 2001, lors de précédents tests ADN sur le timbre d'un courrier du "corbeau", de multiples traces avaient été relevées. Ce qui, du coup, empêchait la moindre identification précise. Cette situation peut se reproduire avec ces nouveaux tests, les scellés ayant été manipulés, à l'époque, sans précaution particulières -les recherches ADN n'existant pas.

Autre possibilité: les traces relevées restent anonymes. Avec qui faudra-t-il alors comparer? Sera-t-il nécessaire de tester toute la population locale, les pompiers qui avaient récupéré le corps de Grégory, ou encore les gendarmes qui avaient mené l'enquête, cela afin de faire le tri entre les traces? Si cette option devait être choisie, elle aura de toute évidence un coût: l'analyse d'une seule trace revient à environ à 1000 euros.


Haut
   
 Sujet du message : Re: ADN
MessagePosté : 04 mai 2010, 22:43 
Hors ligne

Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:33
Messages : 75
Les premiers résultats des expertises génétiques ordonnées pour résoudre le mystère de l'assassinat du petit Grégory Villemin en 1984 dans les Vosges n'ont pas donné de résultats, apprend-on de source proche de l'enquête.

Sur une majorité des prélèvements, les experts n'ont pas déterminé de correspondance entre les empreintes génétiques isolées sur plusieurs pièces à conviction et l'ADN d'environ 150 protagonistes directs ou indirects de ce dossier, précise-t-on.

L'expertise n'est cependant pas complète et il demeure donc un espoir de parvenir à un résultat, a précisé la même source.

L'enquête a été relancée en octobre après la découverte d'un ADN féminin et d'un ADN masculin sur une lettre anonyme de menaces adressée à Albert Villemin, le grand-père de Grégory, postée le 24 juillet 1985.

Des mélanges d'ADN féminin et masculin ont aussi été isolés sur trois cordelettes ayant servi à ligoter l'enfant.


Source : Reuters

_________________
Anne


" La peine irréparable suppose un juge infaillible" Victor Hugo


Haut
   
 Sujet du message : Re: ADN
MessagePosté : 05 mai 2010, 10:59 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005, 16:23
Messages : 136
Localisation : belgique
France: l'ADN de l'affaire Grégory n'a pas parlé, des voix analysées

Mis en ligne le 05/05/2010 à 10h35

Des recherches sur des traces d'ADN n'ont pas permis la percée espérée dans l'enquête en France sur l'assassinat en 1984 du petit Grégory Villemin, dans l'est du pays, l'une des plus grandes énigmes criminelles des dernières décennies, selon la presse. L'enquête avait été rouverte en décembre 2008 dans l'espoir que les progrès scientifiques puissent, grâce à des analyses génétiques, conduire au meurtrier du petit garçon de 4 ans, retrouvé noyé et ligoté dans la rivière Vologne. Des empreintes génétiques ont été retrouvées sur les cordelettes qui entravaient l'enfant, ainsi que sur des lettres envoyées par le "corbeau" qui harcelait la famille de l'enfant, par courrier ou par des coups de téléphone anonymes. Les prélèvements ADN sur des scellés remontant à l'assassinat du petit Grégory Villemin en 1984 ne correspondent à aucun profil génétique parmi quelque 150 protagonistes de l'affaire, et ne mènent donc à aucune piste, a affirmé mardi soir le quotidien L'Est républicain. Selon un autre journal, Le Parisien/Aujourd'hui en France, l'enquête s'oriente désormais vers une nouvelle analyse de la voix du corbeau. Les enregistrements avaient déjà été analysés dans le passé par des experts, sans résultat concluant. Mais l'article évoque mercredi "un avocat du dossier", qui a la "certitude" que les progrès de la science permettront une "analyse plus pertinente aujourd'hui". (LEE)


Haut
   
 Sujet du message : Re: ADN
MessagePosté : 29 juin 2010, 17:38 
Hors ligne

Enregistré le : 01 févr. 2005, 00:46
Messages : 28
Nouvelles investigations
Mercredi 30 juin 2010, de nouvelles investigations vont être demandées par Jean-Marie Beney procureur général de Dijon en audience à huis clos devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Dijon. Ces demandes porteront sur :
- l'analyse ADN d'un cheveu découvert sur le pantalon du petit Grégory. "Le bulbe est en mauvais état mais nous conservons l'espoir d'isoler au moins un ADN mitochondrial".
- l'expertise suppléméntaire des cordelettes qui ont entravé l'enfant.
- étude de faisabilité pour savoir s'il demeure possible d'exploiter le revers collant des enveloppes que le corbeau a expédiées à la famille Villemin, et si les voix enregistrées peuvent être soumises à un examen plus poussé grâce aux techniques qui ont évolué, et si une autre analyse du foulage relevé sur la lettre de revendication du crime a une chance d'aboutir à un résultat.
- des prélèvements complémentaires sur une dizaine de voisins et collègues de travail de jean-Marie Villemin.
La recherche de filiation de Jacky Villemin, le frère de Jean-Marie, surnommé le bâtard, ne sera pas évoqué : "Nous cherchons un assassin, pas un bâtard, il n'est pas question que l'on s'intéresse à des secrets de famille vieux de cinquante ans"


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com