Nous sommes le 19 oct. 2018, 22:44

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 54 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
MessagePosté : 03 mai 2018, 08:52 
Hors ligne

Enregistré le : 29 mars 2013, 18:48
Messages : 14
Citation :
Bonsoir à toutes et tous,

Ça y est j'ai lu le livre, j'avoue que je suis perplexe. Autant le premier volet laissait penser que c'était Jean-Pierre Dassonville (alias JM Henocques) l'assassin, autant on découvre dans le second qu'il est innocent et serait même une victime d'une affaire encore plus grosse.

Je découvre également que l'assassin habiterait le même département que moi. Je pense là aussi qu'il s'agit d'un des suspects que Jean Ker avait évoqué dans son livre. S'agirait-il de M. Depersin ? Je suis impatient de connaître l'épilogue.
Hello Cyril,
Je n'arrive pas à retrouver le chapitre du livre de J. Ker parlant d'un certain M. Depersin, pourrais-tu m'aider stp, par rapport à la table des matières ?
Merci d'avance !


Haut
   
MessagePosté : 03 mai 2018, 10:46 
Hors ligne

Enregistré le : 17 avr. 2008, 09:55
Messages : 467
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
Hello Cyril,
Je n'arrive pas à retrouver le chapitre du livre de J. Ker parlant d'un certain M. Depersin, pourrais-tu m'aider stp, par rapport à la table des matières ?
Merci d'avance !
Bonjour Bourgainval,

Je chercherai ce soir. Le livre de Jean Ker est assez désordonné. Il a voulu classer ses recherches par ordre chronologique alors qu'il aurait dû le faire par thèmes.

Dans l'extrait de l'interview que Ludivine avait faite à Jean Ker, celui-ci explique ceci:

"Question 27- Vous evoquez egalement la présence de caravanes garées dans la rue de Ranchincourt le soir du meurtre. Vous dites que l'une d'elles, la caravane Esmeralda appartient à un certain Jean Depercin dnt vous avez rencontré l'ex-femme qui le décrivait comme particulièrement violent. Avez vous eu l'occasion de rencontrer ce M.Depercin? Si oui, est ce que sa silhouette pouvait correspondre à celle de l'homme à l'imperméable qui a été vu en train de discuter avec Brigitte le soir du meurtre?

Je n'ai pu parler qu'au propriétaire de la caravane et à sa femme. M. Claude Depercin était professeur au lycée de Brigitte. Son frère était inrouvable; Il ne correspondait pas aux personnages recherchés. Il était blond et pas très grand. Mais ne faut il pas se méfier des affirmations de témoins qui sont trop imprécis ou se font manipuler ou impressionner par des policiers qui veulent des résultats?"


Haut
   
MessagePosté : 03 mai 2018, 12:47 
Hors ligne

Enregistré le : 19 juin 2014, 20:42
Messages : 24
Bonjour Cyril
La personne dont parle Daniel Bourdon était, à l'époque, représentant de commerce. Vous êtes sur qu'il s'agit de ce monsieur dont vous parlez ?


Haut
   
MessagePosté : 03 mai 2018, 14:33 
Hors ligne

Enregistré le : 29 mars 2013, 18:48
Messages : 14
Citation :
Citation :
Hello Cyril,
Je n'arrive pas à retrouver le chapitre du livre de J. Ker parlant d'un certain M. Depersin, pourrais-tu m'aider stp, par rapport à la table des matières ?
Merci d'avance !
Bonjour Bourgainval,

Je chercherai ce soir. Le livre de Jean Ker est assez désordonné. Il a voulu classer ses recherches par ordre chronologique alors qu'il aurait dû le faire par thèmes.

Dans l'extrait de l'interview que Ludivine avait faite à Jean Ker, celui-ci explique ceci:

"Question 27- Vous evoquez egalement la présence de caravanes garées dans la rue de Ranchincourt le soir du meurtre. Vous dites que l'une d'elles, la caravane Esmeralda appartient à un certain Jean Depercin dnt vous avez rencontré l'ex-femme qui le décrivait comme particulièrement violent. Avez vous eu l'occasion de rencontrer ce M.Depercin? Si oui, est ce que sa silhouette pouvait correspondre à celle de l'homme à l'imperméable qui a été vu en train de discuter avec Brigitte le soir du meurtre?

Je n'ai pu parler qu'au propriétaire de la caravane et à sa femme. M. Claude Depercin était professeur au lycée de Brigitte. Son frère était inrouvable; Il ne correspondait pas aux personnages recherchés. Il était blond et pas très grand. Mais ne faut il pas se méfier des affirmations de témoins qui sont trop imprécis ou se font manipuler ou impressionner par des policiers qui veulent des résultats?"
Merci Cyril, cette histoire de caravanes m'a mis sur la voie : c'est le chapitre 29 (page 93) intitulé "Du coté des caravanes", où J. Ker relate ce qu'il a trouvé sur les 2 frères Depersin...
Par contre, ce qui coince, c'est que l'interview de Nadine date d'octobre 1972 et qu' à cette époque elle est déjà séparée de son époux.
Or, en se référent au dernier livre de D. Bourdon, la séparation est intervenue bien après...
Je vous invite à passer sur le compte facebook de D. Bourdon, il semble qu'après avoir lu le livre, plusieurs personnes ont reconnu le suspect en question.
Il pourrait s'agir d'un représentant de commerce effectivement (on y parle de "tournée"), mais pourquoi pas un facteur, un préposé du gaz, eau, électricité ? assureur ?
Je vous invite également à écouter en podcast sur RTL l'émission de radio "L'heure du crime" du 29/03/2018, ou D. Bourdon, interviewé par J. Pradel, évoque Dominique Roger, finalement le seul témoin à être passé juste à coté de Brigitte et de son interlocuteur, à qui il aimerait montrer la photo du suspect. Celle-ci est au courant mais refuserait de le rencontrer.
On entend la voix de D. Roger sur une archive radio de l'époque, je trouve ça super intéressant !


Haut
   
MessagePosté : 04 mai 2018, 17:07 
Hors ligne

Enregistré le : 17 avr. 2008, 09:55
Messages : 467
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
Merci Cyril, cette histoire de caravanes m'a mis sur la voie : c'est le chapitre 29 (page 93) intitulé "Du coté des caravanes", où J. Ker relate ce qu'il a trouvé sur les 2 frères Depersin...
Par contre, ce qui coince, c'est que l'interview de Nadine date d'octobre 1972 et qu' à cette époque elle est déjà séparée de son époux.
Or, en se référent au dernier livre de D. Bourdon, la séparation est intervenue bien après...
Je vous invite à passer sur le compte facebook de D. Bourdon, il semble qu'après avoir lu le livre, plusieurs personnes ont reconnu le suspect en question.
Il pourrait s'agir d'un représentant de commerce effectivement (on y parle de "tournée"), mais pourquoi pas un facteur, un préposé du gaz, eau, électricité ? assureur ?
Je vous invite également à écouter en podcast sur RTL l'émission de radio "L'heure du crime" du 29/03/2018, ou D. Bourdon, interviewé par J. Pradel, évoque Dominique Roger, finalement le seul témoin à être passé juste à coté de Brigitte et de son interlocuteur, à qui il aimerait montrer la photo du suspect. Celle-ci est au courant mais refuserait de le rencontrer.
On entend la voix de D. Roger sur une archive radio de l'époque, je trouve ça super intéressant !
Merci pour les informations Bourgainval. En effet, en relisant, les données de l'assassin ne correspondent pas aux Depersin.

Je vais chercher le podcast de l'émission. Etrange que Dominique Roger ne veuille pas rencontrer Daniel Bourdon. Idem pour ce fameux Karim qui savait où se trouvait JP Dassonville. Dans le premier livre, D Bourdon avait plus d'ouvertures et de facilités que Jean Ker. Mais dans le second livre, il semble connaître des premières entraves à son enquête.


Haut
   
MessagePosté : 04 mai 2018, 18:07 
Hors ligne

Enregistré le : 29 mars 2013, 18:48
Messages : 14
Citation :
Citation :
Merci Cyril, cette histoire de caravanes m'a mis sur la voie : c'est le chapitre 29 (page 93) intitulé "Du coté des caravanes", où J. Ker relate ce qu'il a trouvé sur les 2 frères Depersin...
Par contre, ce qui coince, c'est que l'interview de Nadine date d'octobre 1972 et qu' à cette époque elle est déjà séparée de son époux.
Or, en se référent au dernier livre de D. Bourdon, la séparation est intervenue bien après...
Je vous invite à passer sur le compte facebook de D. Bourdon, il semble qu'après avoir lu le livre, plusieurs personnes ont reconnu le suspect en question.
Il pourrait s'agir d'un représentant de commerce effectivement (on y parle de "tournée"), mais pourquoi pas un facteur, un préposé du gaz, eau, électricité ? assureur ?
Je vous invite également à écouter en podcast sur RTL l'émission de radio "L'heure du crime" du 29/03/2018, ou D. Bourdon, interviewé par J. Pradel, évoque Dominique Roger, finalement le seul témoin à être passé juste à coté de Brigitte et de son interlocuteur, à qui il aimerait montrer la photo du suspect. Celle-ci est au courant mais refuserait de le rencontrer.
On entend la voix de D. Roger sur une archive radio de l'époque, je trouve ça super intéressant !
Merci pour les informations Bourgainval. En effet, en relisant, les données de l'assassin ne correspondent pas aux Depersin.

Je vais chercher le podcast de l'émission. Etrange que Dominique Roger ne veuille pas rencontrer Daniel Bourdon. Idem pour ce fameux Karim qui savait où se trouvait JP Dassonville. Dans le premier livre, D Bourdon avait plus d'ouvertures et de facilités que Jean Ker. Mais dans le second livre, il semble connaître des premières entraves à son enquête.
Je vais assister demain matin à 10h00 (samedi) à une mini-conférence/dédicace de D. Bourdon à Aniche (Rue des Trois Soeurs-Fogt 59580 Aniche).
S'il y a des nouvelles infos intéressantes, j'en ferai part ici.
Si vous avez des questions à lui poser, n’hésitez-pas à les transmettre ici-même, je veux bien tenter de les lui poser, en fonction de sa disponibilité...
Mais il sera là avant tout pour vendre des bouquins, normal...
Si il y a vraiment de nouvelles grosses infos, il les gardera pour le troisième bouquin.


Haut
   
MessagePosté : 13 mai 2018, 10:27 
Hors ligne

Enregistré le : 04 avr. 2018, 13:01
Messages : 5
Citation :
salut à tous

Donc on connait l'homme au col roulé qui parlait à Brigitte ce soir là et qui s'avère être l'assassin et il est toujours vivant
J'ai 'impression que Dassonville l'a couvert puisqu'il s'accuse quasiment de l'avoir tué auprès du fameux Etienne qui l'aide à transporter le corps de Brigitte dans le terrain vague
j'aurai voulu en savoir plus sur Monique Mayeur: je ne l'accuse pas de l'avoir tué ou fait tué mais je suis sur qu'elle a aidé les deux acolytes à transporter le corps sur le terrain vague
Sinon pourquoi aurait elle taillé elle même sa haie, alors qu'elle ne le faisait jamais et en faisant un gros trou au milieu et vers midi
l'heure à laquelle le fameux Etienne à dit qu'il avait fait passer le corps dans le terrain vague
Ça fait beaucoup de coïncidence non ?
Bonjour
Je pense que M Mayeur a placé un escabeau pour aider a passer le corps au dessus de la haie,mais patrick et dassonville ont du se résoudre à passer par un trou au sol,corps rigide et trop lourd.
Elle a taillé un peu pour justifier la présence de l'escabeau auprés d'éventuels curieux.
Elle n'a pas du se mêler du déplacement,trop dangereux,mais remettre l'argent.
Peut être a t elle fait une tentative de déplacement la nuit,sans y arriver:elle avait apparemment des griffures soigneusement dissimulées au cou et sur les bras.


Haut
   
MessagePosté : 24 mai 2018, 15:17 
Hors ligne

Enregistré le : 17 avr. 2008, 09:55
Messages : 467
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
Bonjour
Je pense que M Mayeur a placé un escabeau pour aider a passer le corps au dessus de la haie,mais patrick et dassonville ont du se résoudre à passer par un trou au sol,corps rigide et trop lourd.
Elle a taillé un peu pour justifier la présence de l'escabeau auprés d'éventuels curieux.
Elle n'a pas du se mêler du déplacement,trop dangereux,mais remettre l'argent.
Peut être a t elle fait une tentative de déplacement la nuit,sans y arriver:elle avait apparemment des griffures soigneusement dissimulées au cou et sur les bras.
C'est une très bonne explication possible. Sauf que je ne me souviens plus si Patrick a évoqué l'escabeau quand il a parlé à Daniel Bourdon.

Pour le reste, si l'on se fie aux conclusions du livre "Brigitte Acte II", il semble donc que Brigitte était au courant d'un trafic dans lequel était impliqué Dassonville, qu'il était question de la faire taire. Mais qu'entre temps, elle est tombé sur un détraqué (un représentant de commerce) qui aurait tenté d'avoir des faveurs sexuelles avec elle et qui n'avait apparemment rien à voir avec le trafic. Dassonville serait donc innocent et n'aurait fait que déplacer le corps.

ll y a plusieurs choses qui me chiffonnent quand même:

1 - Si Dassonville et Mayeur n'y sont pour rien dans le meurtre de Brigitte, comment ont-ils pu être aussi vite au courant ?
2 - Brigitte ne parlait pas à des inconnus. On a supposé qu'elle connaissait forcément son assassin. On sait comment elle a fait la connaissance de Dassonville. Mais elle aurait donc également fréquenté son futur assassin ?
3 - Dans le premier livre, plusieurs personnes et éléments désignent catégoriquement Dassonville comme l'assassin (Patrick, la voyante...).


Haut
   
MessagePosté : 25 mai 2018, 21:37 
Hors ligne

Enregistré le : 04 avr. 2018, 13:01
Messages : 5
Citation :
Citation :
Bonjour
Je pense que M Mayeur a placé un escabeau pour aider a passer le corps au dessus de la haie,mais patrick et dassonville ont du se résoudre à passer par un trou au sol,corps rigide et trop lourd.
Elle a taillé un peu pour justifier la présence de l'escabeau auprés d'éventuels curieux.
Elle n'a pas du se mêler du déplacement,trop dangereux,mais remettre l'argent.
Peut être a t elle fait une tentative de déplacement la nuit,sans y arriver:elle avait apparemment des griffures soigneusement dissimulées au cou et sur les bras.
C'est une très bonne explication possible. Sauf que je ne me souviens plus si Patrick a évoqué l'escabeau quand il a parlé à Daniel Bourdon.

Pour le reste, si l'on se fie aux conclusions du livre "Brigitte Acte II", il semble donc que Brigitte était au courant d'un trafic dans lequel était impliqué Dassonville, qu'il était question de la faire taire. Mais qu'entre temps, elle est tombé sur un détraqué (un représentant de commerce) qui aurait tenté d'avoir des faveurs sexuelles avec elle et qui n'avait apparemment rien à voir avec le trafic. Dassonville serait donc innocent et n'aurait fait que déplacer le corps.

ll y a plusieurs choses qui me chiffonnent quand même:

1 - Si Dassonville et Mayeur n'y sont pour rien dans le meurtre de Brigitte, comment ont-ils pu être aussi vite au courant ?
2 - Brigitte ne parlait pas à des inconnus. On a supposé qu'elle connaissait forcément son assassin. On sait comment elle a fait la connaissance de Dassonville. Mais elle aurait donc également fréquenté son futur assassin ?
3 - Dans le premier livre, plusieurs personnes et éléments désignent catégoriquement Dassonville comme l'assassin (Patrick, la voyante...).
Pour essayer d apporter des éléments à vos questions pertinentes.
Il est possible que Leroy ait aperçu le corps et ait contacté Dassonville ou ses supérieurs, dans la soirée, pour faire déplacer le corps compromettant.
D Bourdon essaye d établir en ce moment des connexions entre Leroy et le milieu de malfrats qui sévissait dans le secteur et qui a du participer au meurtre de Cauchy à la tour.
Le représentant est en fait un facteur de bruay, habitant dans le secteur de Brigitte. Elle pouvait le connaître de vue.


Haut
   
MessagePosté : 26 mai 2018, 06:19 
Hors ligne

Enregistré le : 19 juin 2014, 20:42
Messages : 24
Citation :
Citation :
Bonjour
Je pense que M Mayeur a placé un escabeau pour aider a passer le corps au dessus de la haie,mais patrick et dassonville ont du se résoudre à passer par un trou au sol,corps rigide et trop lourd.
Elle a taillé un peu pour justifier la présence de l'escabeau auprés d'éventuels curieux.
Elle n'a pas du se mêler du déplacement,trop dangereux,mais remettre l'argent.
Peut être a t elle fait une tentative de déplacement la nuit,sans y arriver:elle avait apparemment des griffures soigneusement dissimulées au cou et sur les bras.
C'est une très bonne explication possible. Sauf que je ne me souviens plus si Patrick a évoqué l'escabeau quand il a parlé à Daniel Bourdon.

Pour le reste, si l'on se fie aux conclusions du livre "Brigitte Acte II", il semble donc que Brigitte était au courant d'un trafic dans lequel était impliqué Dassonville, qu'il était question de la faire taire. Mais qu'entre temps, elle est tombé sur un détraqué (un représentant de commerce) qui aurait tenté d'avoir des faveurs sexuelles avec elle et qui n'avait apparemment rien à voir avec le trafic. Dassonville serait donc innocent et n'aurait fait que déplacer le corps.

ll y a plusieurs choses qui me chiffonnent quand même:

1 - Si Dassonville et Mayeur n'y sont pour rien dans le meurtre de Brigitte, comment ont-ils pu être aussi vite au courant ?
2 - Brigitte ne parlait pas à des inconnus. On a supposé qu'elle connaissait forcément son assassin. On sait comment elle a fait la connaissance de Dassonville. Mais elle aurait donc également fréquenté son futur assassin ?
3 - Dans le premier livre, plusieurs personnes et éléments désignent catégoriquement Dassonville comme l'assassin (Patrick, la voyante...).
moi je pensais plutôt qu'elle avait taillé sa haie en plein milieu pour y faire passer le corps parce qu'il était trop lourd à porter pour le faire passer au dessus de la haie et le corps de Brigitte avait des égratignures qui pouvait le laisser penser
Pour que Dassonville et Mayeur soit aussi vite au courant, il faut qu'ils connaissent le représentant de commerce et qu'il vienne leur demander de l'aide


Haut
   
MessagePosté : 26 mai 2018, 08:01 
Hors ligne

Enregistré le : 01 avr. 2018, 18:04
Messages : 14
Bonjour à tous.
Je tiens à préciser que la personne vue de dos en discussion avec Brigitte portait un pull à col roulé mais pas d'imperméable. Voir site internet Zoummeroff où l'on voit les photos de la reconstitution. L'homme à l'imperméable n'est pas celui qui discutait avec Brigitte. Le pull à col roulé retrouvé chez Pierre Leroy n'était pas à sa taille mais allait bien à la taille de Monique Mayeur. Donc pour moi, Pierre Leroy est l'homme à l'imperméable et Monique Mayeur la personne au pull à col roulé vue de dos et prise pour un homme car ayant l'allure d'un homme.


Haut
   
MessagePosté : 26 mai 2018, 19:18 
Hors ligne

Enregistré le : 18 avr. 2018, 20:00
Messages : 1
Bonjour,
Je suis née à quelques kms de Bruay et mon père était également mineur.
J'étais scolarisée de 1972 à 1975 au lycée carnot.
L'affaire de Bruay m'intéresse car elle a impacté beaucoup de monde.
J'ai consulté votre forum qui est très intéressant.
J'ai quelques questions :
Qui a passé le corps de Brigitte du terrain vague au jardin de M MAYEUR est ce l'assassin présumé avec Jp D.
Pourquoi l'assassin a-t-il fui la région ?
Peur de la justice ou de l'organisation.
Merci pour vos réponses
Bonne soirée
Fran62


Haut
   
MessagePosté : 28 mai 2018, 11:31 
Hors ligne

Enregistré le : 17 avr. 2008, 09:55
Messages : 467
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
Pour essayer d apporter des éléments à vos questions pertinentes.
Il est possible que Leroy ait aperçu le corps et ait contacté Dassonville ou ses supérieurs, dans la soirée, pour faire déplacer le corps compromettant.
D Bourdon essaye d établir en ce moment des connexions entre Leroy et le milieu de malfrats qui sévissait dans le secteur et qui a du participer au meurtre de Cauchy à la tour.
Le représentant est en fait un facteur de bruay, habitant dans le secteur de Brigitte. Elle pouvait le connaître de vue.
C'est une explication convaincante. Ça permettrait de comprendre pourquoi le notaire aurait changé plusieurs fois de versions des faits.


Haut
   
MessagePosté : 28 mai 2018, 11:33 
Hors ligne

Enregistré le : 17 avr. 2008, 09:55
Messages : 467
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
moi je pensais plutôt qu'elle avait taillé sa haie en plein milieu pour y faire passer le corps parce qu'il était trop lourd à porter pour le faire passer au dessus de la haie et le corps de Brigitte avait des égratignures qui pouvait le laisser penser
Pour que Dassonville et Mayeur soit aussi vite au courant, il faut qu'ils connaissent le représentant de commerce et qu'il vienne leur demander de l'aide
Ou alors comme le dit Ascott62 que Leroy soit tombé sur le corps de Brigitte.


Haut
   
MessagePosté : 28 mai 2018, 11:41 
Hors ligne

Enregistré le : 17 avr. 2008, 09:55
Messages : 467
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
Bonjour,
Je suis née à quelques kms de Bruay et mon père était également mineur.
J'étais scolarisée de 1972 à 1975 au lycée carnot.
L'affaire de Bruay m'intéresse car elle a impacté beaucoup de monde.
J'ai consulté votre forum qui est très intéressant.
J'ai quelques questions :
Qui a passé le corps de Brigitte du terrain vague au jardin de M MAYEUR est ce l'assassin présumé avec Jp D.
Pourquoi l'assassin a-t-il fui la région ?
Peur de la justice ou de l'organisation.
Merci pour vos réponses
Bonne soirée
Fran62
Bonjour Fran62,

1 - Selon toute vraissemblance, c'est Patrick (l'ancien jeune qui avait travaillé chez le maraîcher, que Jean Ker recherchait et que Daniel Bourdon a retrouvé) qui a aidé Dassonville à déplacer le corps vers le terrain vague. Chose que ce Patrick à confirmé à D. Bourdon lorsque celui-ci l'a retrouvé.

2 - Selon le dernier livre de D. Bourdon, il semble que ce n'est pas Dassonville qui a tué Brigitte mais un facteur de Bruay. Et on ne sait pas encore pourquoi Dassonville a disparu. Il est possible qu'on l'ait réduit au silence et fait disparaître le corps.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 54 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com