Nous sommes le 23 oct. 2018, 16:59

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 08 déc. 2008, 09:02 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Il y a des exemples à multiplier qui donnent satisfaction :

Image

Image


PRESENTATION DE L'ASSOCIATION PAR GUY GILBERT LUI-MEME :

"Je précise, d’emblée, que l’envergure de mon association tient aussi (et surtout) aux qualités de mon équipe qui jette toutes ses forces au service de la cause pour laquelle je me défonce.

Educateurs diplômés ou non, animaliers, administratifs et autres, tous sont une garde rapprochée pour moi, non seulement précieuse mais déterminante pour l’envergure et la pérennité de l’aventure. Ils sont 20.

J’aime dire, et je me dois de rappeler à chaque fois que j’en ai l’occasion (à la radio, à la télé, en conférences et dans mes circulaires semestrielles) que sans mon équipe, je suis foutu.

Un édifice tient grâce à sa clé de voûte… Un corps est constitué de différents membres.

Toute l’équipe de l’association « Bergerie de Faucon » fait un travail de fond très large et pointu.

Même si j’ai fondé cette association et me suis farci les innombrables soucis liés à sa création en 1977, je ne suis pas aujourd’hui, presque 30 ans après, le gourou du secteur qui commande et même domine unilatéralement son périmètre.

Toutes les réunions d’équipe, très régulières, et l’assemblée générale annuelle ont toujours permis de recadrer l’ensemble au fur et à mesure et de déterminer les grandes orientations ; et là, l’avis et la voix de chacun comptent plus que tout pour faire vivre les idéaux et les impératifs très hauts de « Faucon ». Sans la clé de voûte, tout s’écroule. Si chaque pierre autour se barre, alors l’édifice s’écroule. Pour moi, l’équipe et son accompagnateur, c’est ça.

Une ruine achetée en 1974 à la demande de mes jeunes, et rebâtie en grande partie par eux, est devenue une superbe bâtisse provençale appelée Bergerie de Faucon.

La “Bergerie de Faucon” est un lieu d’accueil et de vie, dans les Alpes de Haute Provence, où les jeunes durant environ un an, avec l’aide d’éducateurs et d’éducatrices, essaient de découvrir leurs qualités et arrivent, éloignés de la ville, à les développer. Ils réussissent à exprimer après quelques mois leurs projets d’avenir. Cela peut durer plus d’un an.

A la Bergerie, ils vivent au maximum à 7, pas plus, afin de garder le caractère familial et chaleureux dont ils ont besoin.

Ils partagent entre eux tous les travaux à faire, domestiques, achats, petits élevages, jardinage, ateliers, menuiserie, etc Ils apprennent peu à peu à gérer leur “petit budget”.

Cette ruine que j’ ai achetée a été entièrement reconstruite par eux- Près de 250 jeunes en difficultés ont travaillé avec des professionnels et éducateurs. ils ont bâti la maison dans laquelle les jeunes que nous aidons vivent actuellement

C’est en voyant leur comportement hostile vis-à-vis de l’adulte, mais particulièrement sensible aux bêtes, que j’ai inventé avec eux la zoothérapie. C’est l’essentiel de cette étape éducative durant leur séjour à Faucon. 300 bêtes réparties en 29 espèces du lama à l’autruche en passant par les sangliers, les paons, les kangourous et les daims

Ce troupeau contrasté nécessite soins, élevage, nourriture et apprivoisement. Nos jeunes s’investissent dans les animaux à corps perdu. L’expérience, qui n’a pas vieilli d’un poil depuis 24 ans, nous indique que l’intégration sociale peut passer par la bête avec ce type de jeunes multirécidivistes.

Aucune formation n’est possible, au départ. en fonction de la détresse du jeune qui arrive. Il vivra en communauté, participera à tout travaillera, bougera ses muscles en apprivoisant les animaux dès les premières heures de son arrivée. Des cours de rattrapage, volontairement acceptés par eux, leur sont offerts.

L’harmonie essentielle retrouvée donne le départ pour des projets d’avenir. C’est la famille d’accueil qui agira quand le lieu de vie en Provence aura donné assez d’équilibre au jeune. Il faut en général, une bonne année pour passer à cette étape

La Bergerie de Faucon n’a pas d’autre but que de rassembler les morceaux épars d’un Jeune qui a connu prisons et multiples centres. Nous gardons ces jeunes environ un an, sauf exception. Ensuite, nous les rescolarisons ou nous les orientons vers une formation professionnelle. Ainsi i sont prêts à franchir ailleurs une nouvelle étape. Nous restons bien au-delà de la majorité avec eux avec la distance requise. En cas de pépins, on essaie de les aider à assumer les moments difficiles,(prisons... séparation du couple, récidive, drogue parfois, etc).Nous regrettons infiniment que de plus en plus de DDASS refusent tout financement pour le jeune adulte, alors qu’il n’est pas encore autonome.

LA FAMILLE D’ACCUEIL

Depuis 35 ans, j’ai “sélectionné” 50 familles d’accueil disséminées dans toute la France. Cette famille, en général, me demande d’accueillir un jeune pour diverses raisons. En ce domaine, Je me réserve des critères de choix qui sont des éléments de base importants pour que le jeune, qui sera accueilli dans la famille, puisse progresser.

Cette famille, je la préfère de classe moyenne avec des enfants en bas âge (l’adolescent risquerait de se laisser influencer par le nouvel arrivant). Un couple qui s’aime, sans heurts importants et ayant des relations sociales constructives.

La famille d’accueil aide le Jeune, le traite comme l’un des siens. Elle voit pour les études les apprentissages, les stages correspondant au désir du Jeune, ou la recherche de l’emploi souhaité.

Parcours du combattant, parfois. il faut des familles d’accueil, aimantes, fortes ,solides fidèles.

La famille d’accueil prolonge l’éducation commencée et collabore étroitement avec nous Le jeune nous écrit, revient nous voir, passe quelques jours de vacances sur les lieux où il a vécu en Provence, selon ses désirs et ses vacances scolaires.

Grâce à sa famille le jeune trouve souvent, à 18 ans, une profession et un studio. Souvent il reste dans la région où déjà il a pu tisser des liens avec la famille d’accueil. On engage avec lui, alors, son permis de conduire.

En conclusion, avec mes 12 coéquipiers répartis à Paris et dans la Bergerie, en liaison avec les familles d’accueil que je rencontre régulièrement, éducateur spécialisé, visiteur de prison, vivant avec ce peuple, je reste sur le terrain, proche d’eux, autant en Provence qu’à Paris, où je partage mon temps.

Je précise pour terminer que la plus dure de mes tâches, à l’heure actuelle, ce sont les anciens. Dès qu’il y a un coup dur, ils reviennent vers moi. Vous connaissez comme moi. l’énorme difficulté qu’ont les jeunes, à cause du chômage.

De plus, il faut dire qu’ils sont souvent très complexes et que les éducateurs de tous poils, lassés, ne veulent plus les revoir. lis savent mon côté jusqu’en boutiste. Du gars qui récidive en prison, à celui largué par sa femme du jour au lendemain et qui nous revient, c’est immédiatement une nouvelle prise en charge amicale et financière qui nous échoient Et c’est très dur parce qu’il n’y a pas d’autres sources financières que mes droits d’auteur et les donateurs. L’honneur de ma vie c’est de rester fidèle jusqu’au bout Sinon pour la plupart, c’est la prison ou une marginalité galopante qui les guette.

Notre tâche est immense parce que nous voulons aller jusqu’au bout des personnes. mais elle n’est pas solitaire. Tisser des liens avec nos jeunes et les aider à rencontrer des êtres qui ne les lâcheront pas. quoiqu’il arrive, est une superbe et difficile aventure. Les familles d’accueil font là un travail irremplaçable. Nous travaillons en solidarité avec de nombreux intervenants sociaux, le Ministère de la justice et les administrateurs de la DASS et de la PJ .

Nous ne sommes ni des modèles ni des des exemples .Mais nous savons le prix de ce jusqu’au boutisme face à des jeunes qui ont souvent été ballotés d’institutions en institutions.

On nous confie les pires. C’est notre choix et c’est l’honneur de notre profession".


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com