Nous sommes le 15 déc. 2018, 12:10

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page 1 2 3 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : estelle Mouzin
MessagePosté : 18 janv. 2008, 12:08 
Hors ligne
administrateur
Avatar du membre

Enregistré le : 12 mars 2005, 23:41
Messages : 616
l'un des cas les plus médiatisés...et cependant loin d'être isolé:
http://www.association-estelle.org/


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 31 janv. 2008, 15:25 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005, 16:23
Messages : 136
Localisation : belgique
1.01.2008 - 13 H 07 - Les enquêteurs de la police judiciaire de Versailles procèdent en ce moment à une perquisition dans un restaurant chinois rue du Coq-Gaulois à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne) dans le cadre de l'affaire d'Estelle Mouzin, disparue le 9 janvier 2003 à Guermantes. A 11 h 55, les enquêteurs accompagnés du procureur de Meaux et de la juge d'instruction en charge de ce dossier, ont investi les lieux, un ancien entrepôt pour carrosserie de voiture. Ils devaient détruire dans la journée la dalle de béton de cet établissement pour trouver d'éventuels indices liés à ce dossier criminel.

En janvier dernier, les enquêteurs avaient reçu une information d'un journaliste indépendant qui indiquait que le corps d'Estelle Mouzin avait pu être dissimulé à Brie-Comte-Robert. Il racontait qu'en juillet 2007, des entrepreneurs qui s'apprêtaient à ouvrir un restaurant asiatique dans cette commune avaient découvert lors de leur travaux dans ce vieil hangar des os, des cheveux châtains ainsi qu'un bout d'étoffe rouge qui pourrait correspondre au pull-over de la jeune fille. Selon ce témoin, les ouvriers auraient caché le cadavre dans une benne à ordures. Les enquêteurs veulent vérifier si le sous-sol du restaurant ne recèle pas d'ossements. Les employés seront entendus pour savoir s'ils ont assisté ou participé à la dissimulation du corps ou si la scène racontée par le journaliste est fictive.

La juge d'instruction a demandé un supplétif pour "recel de cadavre" afin d'organiser cette opération préparée depuis plusieurs semaines. Le témoignage du journaliste suscite quelques réserves parce qu'il est arrivé tardivement aux oreilles des enquêteurs. Si toutefois il était étayé par les employés de l'établissement, les chances seraient minimes de retrouver des ossements dans ce restaurant. - Le Parisien - 31.01.2008


Haut
   
 Sujet du message : RECHERCHE D UN SQUELETTE D ENFANT
MessagePosté : 31 janv. 2008, 22:26 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
selon l'avocat du père de l'enfant, Me Didier Seban, une personne placée en garde à vue "a désigné l'endroit ou avait été trouvé le corps dans un hangard" de cette localité, lors de la transformation de celui-ci en un restaurant chinois, durant l'été 2007.

Cet élément, non confirmé de source policière, est naturellement de nature à orienter les investigations alors que "la police, sur demande du juge d'instruction, est à la recherche de traces du cadavre d'un enfant" même si'il "n'y a pas de certitude que ce soit Estelle", a dit le procureur.

Une source policière a fait savoir que dix personnes avaient été placées jeudi en garde à vue, "toutes susceptibles d'être en rapport avec cette éventuelle découverte", une piste jugée crédible.

De fait, Me Didier Seban, l'avocat du père de l'enfant, a exprimé "un espoir de retrouver le corps ici", parlant de la toute "première piste vraiment sérieuse dans ce dossier".

Des recherches ont été entreprises à l'aide d'un tracto-pelle à l'intérieur du restaurant. Un vaste bassin en ciment a été vidé avant que des travaux de percement ne démarrent. Ils devaient se poursuivre une partie de la soirée pour reprendre vendredi matin.

Jeudi, une journaliste de l'AFP sur place a pu voir un homme menotté, la tête coiffée d'une capuche, accompagné à l'intérieur par les policiers.

Les enquêteurs, renforcés par une brigade cynophile, agissent dans le cadre d'un "supplétif pour recel de cadavre" demandé début janvier de cette année par le procureur de la République de Meaux, René Pech, qui s'est rendu sur place avec le directeur régional de la police judiciaire, Jean Espitalier.

Une source proche du dossier a précisé que ces investigations avaient été entreprises à partir d'informations communiquées par un journaliste indépendant. Celui-ci aurait rapporté avoir appris que des ouvriers avaient trouvé des restes humains il y a plusieurs mois avant de s'en débarrasser, sans rien rapporter à la police.

Cinq ans après la disparition d'Estelle, famille, proches, voisins, s'étaient une nouvelle fois retrouvés à Guermantes, le 12 janvier, pour lui rendre hommage et rappeler la nécessité de poursuivre l'enquête, jusqu'ici infructueuse.

Lors de la réunion de l'association Estelle, le directeur de la PJ Jean Espitalier avait fait un point sur l'enquête. Il avait révélé que les enquêteurs, toujours mobilisés, travaillaient sur deux pistes, une qui est "le résultat d'un rapprochement", une autre qui est le "résultat d'un renseignement" recueilli début janvier 2008.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 févr. 2008, 14:59 
Hors ligne

Enregistré le : 23 mars 2005, 13:17
Messages : 26
Des ossements ont été retrouvé durant les fouilles d'hier, mais aprés analyse on sait que ce sont des os d'animaux.
Les fouilles continuent aujourd'hui.

Aprés les premiers articles d'hier, j'ai compris que le "journaliste independant qui avait enqueté sur les filières asiatiques" ne pouvait être que Mohamed Sifaoui ......maintenant que son nom est paru dans le parisien je me permet d'en parler : Je suis trés sceptique concernant cette source, j'espère pour lui qu'il ne s'agit pas d'une tentative de coup de pub pour essayer de bien vendre son bouquin (avis personnel : je ne crois pas en ses capacités de journaliste d'investigation).

Bon courage à Monsieur Eric Mouzin qui doit vivre des moments difficiles.


Haut
   
 Sujet du message : FIN DES RECHERCHES
MessagePosté : 01 févr. 2008, 16:46 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Les fouilles conduites depuis jeudi dans un restaurant de Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne), pour retrouver d'éventuelles traces d'un corps, dans le cadre de l'enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin, étaient vendredi vers 14H00 «en passe de se terminer» sans résultat, selon une source policière.

«Les fouilles sont en passe de se terminer. Il n'y a pas de raison de continuer», a déclaré cette source.

«Les restes des ossements que l'on a retrouvés sont ceux d'animaux : les renseignements que l'on a eus sont vraisemblablement une fausse piste», a affirmé cette source.

«Ceux qui ont donné ces renseignements se sont pris à leur propre jeu: ce sont des affabulateurs», a ajouté cette source.

«Il y a ceux qui ont vu les ossements qui l'ont raconté à d'autres qui ont déformé la réalité», a encore dit cette source.

Vers 13H00, des ouvriers ont remonté sur un camion les pelleteuses ayant servi depuis jeudi à creuser le sol du restaurant le «Royal Wok».


Le père d'Estelle: «Je m'interdis de me laisser aller»

Enquête Estelle Mouzin: «je suis moins déçu qu'on ne peut le penser» (père) Eric Mouzin, le père d'Estelle Mouzin, disparue depuis 2003, s'est dit vendredi «moins déçu qu'on ne peut le penser» après des informations indiquant que les recherches et interpellations déclenchées jeudi étaient liées à une «fausse piste».

«Je m'interdis de me laisser aller (...) Je suis peut-être moins déçu que ce qu'on ne peut le penser», a-t-il déclaré, après qu'une source policière eut déclaré que les renseignements qui avaient déclenché les fouilles étaient «vraisemblablement une fausse piste».

Vers 14H00, une source policière a annoncé que les fouilles déclenchées étaient «en passe de se terminer», faute de résultat: «il n'y a pas de raison de continuer», a ajouté cette source. Jeudi, l'enquête avait rebondi sur la foi de renseignements communiqués par un journaliste indépendant.

S'il ne s'est pas emballé, M. Mouzin, qui est persuadé que sa fille n'est plus en vie, n'a pas pour autant abandonné le souhait «que l'on trouve» son ravisseur.

«Que la personne qui a fait ça puisse être jugée. La personne qui a enlevé Estelle est encore dans la nature. Il n'y a pas de raison qu'elle ne recommence pas demain matin. A ce titre-là je pense qu'il y a une obligation de la mettre hors d'état de nuire», a-t-il déclaré à l'AFP.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 févr. 2008, 20:22 
Hors ligne

Enregistré le : 17 janv. 2006, 18:10
Messages : 40
Localisation : lardieres 60
Faute d'avoir trouver, des ossement d'Estelle Mouzin, sur des informations bidon, les enquêteurs on découvert un réseau clandestin dans ce restaurent, la facture pour les dégât occasionné dans ce restaurent seras bien évidemment moins lourde pas con la police sur ce coup là ctvict

_________________
aimons-nous vivant n' attendons pas que la mort nous trouve du talent. (PIERRES DELANOË)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 févr. 2008, 22:47 
Hors ligne
administrateur
Avatar du membre

Enregistré le : 12 mars 2005, 23:41
Messages : 616
sur le sujet, juste un peu de pub pour le site internet d'un passionné sur cette affaire....comme par l'affaire Dutroux.
http://www.libertzone.org/


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 18 mars 2008, 20:39 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Citation :
Faute d'avoir trouver, des ossement d'Estelle Mouzin, sur des informations bidon, les enquêteurs on découvert un réseau clandestin dans ce restaurent, la facture pour les dégât occasionné dans ce restaurent seras bien évidemment moins lourde pas con la police sur ce coup là ctvict
Euh ... tu crois que sans cela ils auraient fermé les yeux sur le réseau ? Je ne sais pas quand même.

Je ne savais pas qu'ils avaient trouvé un réseau, d'ailleurs. Mais je me souviens que lorsque quelqu'un avait posé la question de savoir si l'administration judiciaire assumerait les frais de réfection du restaurant, il y avait eu comme un flou artisitique qui m'avait donné à penser que le propriétaire pourrait bien attendre longtemps son remboursement ... et peut-être même se brosser.

Je suppose qu'en théorie du moins, dans un tel cas, ils sont tenus de rembourser, mais ...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 28 mars 2008, 14:47 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Le parquet de Dinant vient d'ordonner une enquête afin de vérifier l'alibi téléphonique donné par le tueur en série pour se disculper. On sait que Fourniret construisait minutieusement ses alibis dans d'autres affaires. Pour le cas d'Estelle Mouzin, le doute n'a jamais été levé , a confirmé hier une source judiciaire
. Les enquêteurs belges tentent de savoir si « l'ogre des Ardennes » a pu utiliser un dérivateur d'appels téléphoniques pour faire croire à sa présence en Belgique le jour de la séquestration d'Estelle. L'alibi de Fourniret tient en effet à un appel téléphonique passé à 20 h 8 de son domicile de Sart-Custinne (Ardennes belges) à son fils aîné, le jour de son anniversaire, le 9 janvier 2003 mais ce dernier n'a pu souvenance de ce coup de fil.

Or hier Le procureur de la République de Meaux a démenti l'existence d'une enquête ouverte par le parquet de Dinant en Belgique sur la disparition d'Estelle Mouzin et l'éventuelle implication de Michel Fourniret,

Un temps soupçonné par les enquêteurs français, en raison d'un véhicule similaire à celui signalé sur les lieux de la disparition aux alentours de 18h, le 9 janvier 2003.
Pour les enquêteurs français, il était matériellement impossible à Michel Fourniret de se rendre de son domicile de Sart-Custinne à Guermantes, distante de plus de 250km.

L'hypothèse d'une déviation de l'appel téléphonique semble peu probable, selon le procureur de Meaux René Pech.
Les investigations menées en Belgique sur commission rogatoire du juge d'instruction de Meaux "n'ont pas permis de corroborer l'hypothèse de l'existence d'un tel renvoi d'appel", note le parquet dans ce communiqué.

Alors qu'est-il arrivé à Estelle ? Et qui en est l'auteur ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 27 juin 2008, 19:39 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Un restaurateur ruiné par le mauvais tuyau d’un journaliste

Affaire Estelle Mouzin

En janvier dernier, le journaliste Mohamed Sifaoui donnait des informations erronées selon lesquelles le corps d’un enfant était enterré sous un restaurant asiatique de Brie-Comte-Robert. La police s’emparait du dossier imaginant à tort qu’il s’agissait d’Estelle Mouzin, disparue en 2003. Depuis le propriétaire du dit restaurant est ruiné.

Ca commence par un tuyau percé du « journaliste » Mohamed Sifaoui, l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’homme qui a rencontré Ben Laden. Cette fois, c’est au tour des Chinois de subir la plaie de la plume de Sifaoui. L’investigateur mono-maniaque traque la mafia chinoise. Au détour d’un « reportage », il apprend, jure-t-il à ses employeurs du Droit de savoir, sur TF1, qu’un corps d’enfant est enterré sous un restaurant de Brie-comte-Robert (Seine-et-Marne).

Mohamed Sifaoui© MorCharles Villeneuve, alors patron de l’émission (il a quitté depuis la chaîne pour prendre la tête du PSG) joint le procureur général de Paris, qui met la Police judiciaire sur le coup de ce tuyau qui a tout l’air de révélations à prendre au sérieux. Nos fins limiers, aiguillés par le bon Mohamed qui croit savoir que c’est Estelle Mouzin, disparue le 9 janvier 2003 à Guermantes en Seine et Marne, que les Chinois ont mis en terre, placent sur écoutes ses contacts dans la « mafia ». Enfin, la police, sur commission rogatoire, à l’aide de tracto-pelles, entre en action. Le restaurant et le terrain sont fouillés de fond en comble. La police et la justice font chou blanc. C’était le 31 janvier dernier.

Le restaurateur réclame 300.000 euros


Depuis le restaurant est fermé. Le gérant, désormais sans revenu, n’a plus les moyens de payer un loyer à son propriétaire qui menace de l’expulser. Il a recours à la justice pour demander un échelonnement de ses dettes. Parallèlement, les autorités tentent de le discréditer en faisant valoir qu’il employait des clandestins. Là aussi, malgré la débauche de moyens, la justice n’a accouché que d’une souris : seul un employé a été engagé en présentant une fausse carte de séjour, ce qui a entraîné a condamnation du gérant à 1000 euros d’amende.

A l’aide de son avocat, Claude Katz, il a fait une demande d’indemnisation au ministère de la Justice. Repoussé une première fois, le rendez-vous avec le cabinet de la ministre a eu finalement lieu vendredi 20 juin. Le directeur des services judiciaires Bernard Léonard de la Gatinais a donné l’accord de principe du ministère sur l’indemnisation. Reste à en connaître le montant et à savoir si le propriétaire, à qui le gérant du restaurant doit des loyers, patientera jusqu’à la concrétisation de l’accord.

Le restaurateur, lui, a estimé son dédommagement à plus de 300 000 euros. Pas sûr que la chancellerie reconnaisse une quelconque responsabilité. Après tout, le gérant du restaurant a participé à la manifestation de la vérité. A sa façon. Comme Mohamed Sifaoui !

Source : Backchich


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 27 juin 2008, 20:12 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Je me souviens que j'avais à l'époque posé la question de savoir ce qui se passait dans un cas pareil : la personne était-elle indemnisée ou non ?
Il me semble même que j'avais dit que cela ne m'étonnerait pas qu'on trouve un prétexte pour ne pas l'indemniser.

Je vois que j'avais malheureusement tapé dans le mille.

Je suis indignée.
C'est à peine croyable. On bouzille l'outil de travail d'un commerçant. Pour des raisons qu'on pouvait considérer comme légitimes à l'époque, je veux bien (encore qu'à mon avis, on devrait quand même vérifier la solidité des sources avant de se lancer dans la démolition d'un restaurant).
Et non content de ne pas indemniser le gars, de le mettre sur la paille, de ruiner sa vie, on en rajoute encore en le harcelant de toutes les manières.

Mais enfin, il n'existe pas de texte de loi qui réglemente ce cas de figure ?!?!?

Car enfin, j'imagine que, dans le cadre de recherches dans les affaires criminelles, il doit parfois arriver qu'on soit obligé de détériorer le bien d'autrui. Et rien ne serait prévu pour indemniser les victimes ????

Je ne peux le croire.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 21 août 2008, 07:10 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Affaire Mouzin : le Royal Wok indemnisé

Le gérant du restaurant de Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne), où des fouilles ont été réalisées en vain au début de l'année pour trouver des traces du corps d'Estelle Mouzin, devrait être indemnisé, a-t-on appris aujourd'hui auprès du ministère de la Justice.

Une indemnisation de 301.170 euros devrait être proposée, "officiellement dans les jours qui viennent", à l'avocat du gérant du "Royal Wok", dont le bassin à poissons avait été détruit, les 31 janvier et 1er février, sur commission rogatoire du juge enquêtant sur la disparition d'Estelle Mouzin, a précisé la Chancellerie, confirmant un montant révélé ce week-end par le Parisien.

Un renseignement transmis par un journaliste avait laissé espérer aux enquêteurs qu'ils pourraient trouver des traces du corps de la fillette, disparue le 9 janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne), mais la piste s'était révélée fausse.

Source : Le Figaro


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 sept. 2008, 14:41 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005, 16:23
Messages : 136
Localisation : belgique

© DH
La justice s’intéresse à un sms qu’aurait envoyé Estelle Mouzin, une fillette de 9 ans, disparue le 9 janvier 2003



BRUXELLES Voilà une bien étrange affaire… La police judiciaire fédérale a mené ce matin une série de perquisitions à la prison d’Ittre dans le cadre d’une instruction sensible. L’enquête concerne en effet Estelle Mouzin, une fillette de 9 ans, disparue, en France, le 9 janvier 2003. Les policiers fédéraux se sont intéressés plus particulièrement à la cellule de Dominique F., un co détenu de Michel Fourniret… justement suspecté dans la disparition de la jeune fille !

Dominique F., bien connu de la justice, avait été arrêté suite à une longue cavale en 2003. Il fut le co-détenu de Fourniret à la prison de Dinant à cette période. La justice s’intéresse à ce détenu depuis qu’un étrange SMS est arrivé à la rédaction de RTL. L’auteur du message disait s’appeler Estelle Mouzin ! En quelques mots, elle criait au secours pour elle mais aussi pour trois autres jeunes qui ont disparu (dont Fourniret est également le suspect principal). Elle demandait d’avertir son papa et la police française.
Les enquêteurs se sont intéressés de plus près au message. Ils ont découvert qu’il avait été envoyé depuis la Belgique. Ils ont également découvert que Dominique F., avait eu des contacts avec ce numéro de GSM.

Le but des perquisitions menées ce matin à la prison est donc simple: tenter de comprendre poourquoi ce message a été envoyé 5 ans après la disparition de la petite française disparue alors qu’elle rentrait chez elle après une journée d’école.




Emmanuelle Praet

© La Dernière Heure 2008


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 sept. 2008, 20:15 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
" Le parquet de Nivelles n'a pas tenu à confirmer ces informations " ! Et RTL.be ! qui aurait receptionné ce message à sa rédaction n'en parle pas Etrange ...

D'autre part si Estelle était séquestrée( donc en vie ) comment a t-elle pu connaître le numéro de RTL be.? Comment a t-elle pu se procurer un téléphone portable.? Bizarre cette info à suivre de près


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 03 sept. 2008, 10:30 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Codétenu de Fourniret visé
La justice s'intéresse à un SMS qu'aurait envoyé Estelle Mouzin, une fillette de 9 ans, disparue le 9 janvier 2003

La police judiciaire fédérale a mené en matinée une série de perquisitions à la prison d'Ittre dans le cadre d'une instruction sensible. L'enquête concerne en effet Estelle Mouzin, une fillette de 9 ans, disparue en France le 9 janvier 2003.

Les policiers fédéraux se sont intéressés plus particulièrement à la cellule de Dominique F., un codétenu de Michel Fourniret... justement suspecté dans la disparition de la jeune fille !

Dominique F., bien connu de la justice pour braquages entre autre, avait été arrêté suite à une longue cavale en 2003. Il fut le codétenu de Fourniret à la prison de Dinant à cette période.

La justice s'intéresse à ce détenu depuis qu'un étrange SMS est arrivé à la rédaction de RTL. L'auteur du message disait s'appeler Estelle Mouzin ! En quelques mots, elle criait au secours pour elle mais aussi pour trois autres jeunes qui ont disparu (dont Fourniret est également le suspect principal). Elle demandait d'avertir son papa et la police française.


Voici le texte précis : "Nous sommes à quatre. Aidez-nous, on veut nous tuer. Appelez mon papa. Contacter la police", indiquait le message qui mentionnait une adresse en Seine et Marne, le département où avait justement disparu la fillette.

Les enquêteurs se sont intéressés de plus près au message. Ils ont découvert qu'il avait été envoyé depuis la Belgique. Ils ont également découvert que Dominique F. avait eu des contacts avec ce numéro de GSM.

Le but des perquisitions menées hier matin à la prison est donc simple : tenter de comprendre pourquoi ce message a été envoyé cinq ans après la disparition de la petite française disparue alors qu'elle rentrait chez elle après une journée d'école.

Deux autres perquisitions ont été menées aux domiciles de deux autres suspects, un homme et une femme, dont le rôle ne nous a pas été précisé.

Source : La Dernière Heure


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page 1 2 3 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com