Nous sommes le 18 oct. 2018, 03:41

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 140 messages ]  Aller à la page Précédente 15 6 7 8 9 10 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 nov. 2007, 14:15 
Hors ligne

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 137
Citation :
Les huit millions de francs versés à Agnès pour son vote contre sa mère au conseil d'adminisration et placés sur un compte en Suisse ont été retirés du compte dès la disparition d'Agnès pour se retrouver en totalité sur celui d'Agnelet.
Pas 8 mais 3 millions versés sur un compte suisse d'Agnès Leroux qui donne procuration à M.Agnelet, sans doute parce que c'est par son intermédiaire que la transaction est effectuée auprès de Fratoni.
L'argent passe non pas dès la disparition, mais après plusieurs mois, sur le compte d'Agnelet sur lequel A.Leroux a également procuration.
Rien de mystérieux qui prouve en quoi que ce soit la culpabilité d'Agnelet.
A moins de confondre mobile, charge et preuve ...
Citation :
Un faux alibi donné à Agnelet sur sa demande par sa femme de l'époque, qui s'est rétractée depuis - rétractation qui correspond d'ailleurs aux inscriptions du registre de l'hôtel à Genève.
Il y a aussi une attestation, apparamment vérifiée comme authentique, délivrée par ce même hotel et certifiant que M.Agnelet étant bien présent à l'hotel à la date présumée de la disparition.
Il y a aussi la facture originale de l'hotel parisien où Agnelet s'est rendu après Genève.
Et surtout, il y a le témoignage de l'amie d'Agnès Leroux, Colombe Pringle, qui dit lui avoir parlé trois ou quatre jours après la date présumée de la disparition, annulant du même coup tous les effets du prétendu faux témoignage de Françoise Lausseure.
Citation :
Agnelet mène la famille d'Agnès en bateau pendant des mois en prétendant qu'elle s'est mise au vert et veut qu'on la laisse tranquille mais se révèlera ensuite incapable de donner la moindre information sur l'endroit où elle se trouve.
Ca c'est ce que dit aujourd'hui la famille Leroux.
C'est grotesque.
Agnelet est celui par qui l'impensable se produit et ces gens se laisseraient mener en bateau par lui qui est un "allié" de Fratoni avec qui Renée Leroux dit ne pas vouloir traiter ?
L'attitude attentiste (ils s'inquiètent vraiment à Noël) de la famille n'est pas moins suspecte que le comportement d'Agnelet.
Citation :
Une lettre d'adieu qui est la copie exacte d'une autre, écrite plusieurs mois auparavant, mais dont on a effacé la date, et dont la photocopie sera retrouvée chez Agnelet.
Non, il s'agit seulement d'un paragraphe identique d'une lettre précédente.
Et il n'est pas question de date effacée.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 nov. 2007, 14:38 
Hors ligne

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 137
Le plus grotesque de tout c'est bien sûr l'interprétation culpabiliste jeancharlesdefonbrunesque des deux inspecteurs (Clouzeau et Labavure, je crois) à propos des fameuses annotations d'Agnelet dans les volumes de la Pléiade.
C'est à hurler de rire.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 nov. 2007, 14:40 
Hors ligne

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 137
Citation :
Le plus grotesque de tout c'est bien sûr l'interprétation culpabiliste jeancharlesdefonbrunesque des deux inspecteurs (Clouzeau et Labavure, je crois) à propos des fameuses annotations d'Agnelet dans les volumes de la Pléiade.
C'est à hurler de rire.
Enfin, ça ferait rire si ces élucubrations ne permettaient pas de condamner ...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 nov. 2007, 15:45 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Citation :
Henri
Quels éléments as-tu dans l'affaire Landru pour parler de "machination policière" ?
Je pensais vraiment qu'une telle phrase se passait de smiley ....


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 nov. 2007, 14:43 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2004, 07:47
Messages : 15
Citation :
Enfin, ça ferait rire si ces élucubrations ne permettaient pas de condamner ...
Des élucubrations à hurler de rire ? à mon avis ça ne fait rire que toi mais je crois que tu réfuterais n'importe quel élément qui n'irait pas dans ton sens.
Il y a suffisamment d'éléments accusateurs dans cette affaire et les jurés se sont forgés une intime conviction comme la loi le leur demandait ...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 nov. 2007, 15:34 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Citation :
Henri
Quels éléments as-tu dans l'affaire Landru pour parler de "machination policière" ?


Danou
Je pensais vraiment qu'une telle phrase se passait de smiley ....



C'est à ma phrase contenant la "machination policière" à propos de Landru que je me référais quand je dis que son caractère ironique me paraissait assez clair pour pouvoir se passer de smileys.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 nov. 2007, 16:05 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
Citation :
Le plus grotesque de tout c'est bien sûr l'interprétation culpabiliste jeancharlesdefonbrunesque des deux inspecteurs (Clouzeau et Labavure, je crois) à propos des fameuses annotations d'Agnelet dans les volumes de la Pléiade.
C'est à hurler de rire.
héhé je suis trop amusé Henri à propos de Jean Charles de Fontbrune.

Mais en fait, la comparaison est juste.
Tout est question d'interprétation...et là la liberté dans ce domaine est sans limite.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 nov. 2007, 18:53 
Hors ligne

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 137
Citation :
Citation :
Le plus grotesque de tout c'est bien sûr l'interprétation culpabiliste jeancharlesdefonbrunesque des deux inspecteurs (Clouzeau et Labavure, je crois) à propos des fameuses annotations d'Agnelet dans les volumes de la Pléiade.
C'est à hurler de rire.
héhé je suis trop amusé Henri à propos de Jean Charles de Fontbrune.

Mais en fait, la comparaison est juste.
Tout est question d'interprétation...et là la liberté dans ce domaine est sans limite.
... mais admissible seulement si elle ne porte pas péjudice aux autres, ce qui n'est pas le cas en l'occurence.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 nov. 2007, 10:50 
Hors ligne

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 137
Citation :
Des élucubrations à hurler de rire ? à mon avis ça ne fait rire que toi
Non.
"Les jurés qui se sont forgé une intime conviction comme la loi le leur demandait", en décembre 2006, ont du en rire aussi.
Citation :
mais je crois que tu réfuterais n'importe quel élément qui n'irait pas dans ton sens.
Quel sens ?
Si tu veux parler de mon bon sens, merci, c'est gentil.
Citation :
Il y a suffisamment d'éléments accusateurs dans cette affaire
Suffisamment, je ne sais pas : si je compte bien, il y a la famille Leroux, le Parquet, Danou et toi.
Personne dans cette liste n'est capable de citer un élément à charge contre M.Agnelet.
Intrinsèquement, il n'y a aucun argument qui puisse se passer d'une supposition pré-établie de culpabilité.
Citation :
et les jurés se sont forgés une intime conviction comme la loi le leur demandait ...
C'est exactement ce qui s'est passé en décembre 2006.
Là, tu bottes en touche.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 nov. 2007, 19:42 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2004, 07:47
Messages : 15
je ne te répondrai plus, tu viens ici pour faire ton petit numéro ...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 nov. 2007, 20:46 
Hors ligne

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 137
Citation :
je ne te répondrai plus, tu viens ici pour faire ton petit numéro ...
Ce n'est pas un argument, ça.

Cite-moi plutôt un élément, un seul, qui de manière intrinsèque, sans supposer à priori de mauvaises intentions à M.Agnelet, permet de le relier à la disparition d'A.Leroux.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 nov. 2007, 08:23 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
On ne vient pas ici pour faire un numéro
La justice n'est pas un spectacle. C'est malheureusement souvent un drame qui se joue.

Je pense que comme moi, Henri, admet que M Agnelet a un potentiel de suspect pour un seul argument : l'argent.
Bien sûr, on a déjà tué pour l'argent.
Mais dans cette affaire, les quelques éléments dont nous disposons me paraissent faibles : la lettre retrouvée chez A Leroux n'est pas datée et on ne peut pas affirmer qu'elle a été rédigée par M Agnelet.
Sur le registre de l'Hotel de Genève, il n'y pas le nom de M Agnelet. Mais il a pu fournir une attestation du directeur de l'Hotel indiquant qu'il était bien présent le 27 octobre avec Mme Sausseure.
Vers le 1er novembre, Colombe Pringle a eu une conversation téléphonique avec A Leroux qui n'était pas avec M Agnelet.

Pour vous, danou, jean-michel et d'autres, l'argent est une raison suffisante pour en faire un coupable de meurtre.
Je crains que vous n'arriviez pas à tirer les leçons du passé : Seznec, Ranucci, Dils, etc...ces affaires où il n'y avait qu'un seul suspect et qui se sont toutes terminées comme vous le savez, de manière dramatique (sauf pour Dils)

Entre nous, êtes vous certains aujourd'hui que ces personnes étaient assurément coupables ?
Moi je vous dis que non !

On ne peut pas systématiquement faire d'un suspect un coupable juste
parce qu'il n'y a pas de fumée sans feu.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 nov. 2007, 12:02 
Hors ligne

Enregistré le : 23 mars 2005, 13:17
Messages : 26
Citation :
Mais dans cette affaire, les quelques éléments dont nous disposons me paraissent faibles : la lettre retrouvée chez A Leroux n'est pas datée et on ne peut pas affirmer qu'elle a été rédigée par M Agnelet.
Sur le registre de l'Hotel de Genève, il n'y pas le nom de M Agnelet. Mais il a pu fournir une attestation du directeur de l'Hotel indiquant qu'il était bien présent le 27 octobre avec Mme Sausseure.
Vers le 1er novembre, Colombe Pringle a eu une conversation téléphonique avec A Leroux qui n'était pas avec M Agnelet.
Merci Jean Pascal pour ces éléments.
Dans un dossier Judiciaire on oublie rapidement les éléments à décharge .....même dans les médias.

Que pensez vous cependant de la retractation de sa maitresse qui lui servait d'alibi ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 nov. 2007, 12:04 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Citation :
Jpasc

Etes-vous certains que Seznec, Ranucci, Dils, Agnelet étaient coupables ?
Selon mon intime conviction :

Je suis convaincue que Seznec était innocent
Je ne sais pas si Ranucci était innocent ou non
Je suis convaincue que Dils est innocent
Je suis convaincue qu'Agnelet est coupable (ma seule incertitude reposant sur les modalités de l'assassinat).

Qu'on pose ensuite la question de la légitimité du concept d'intime conviction, qu'on propose de le supprimer au profit de la preuve absolue , qu'on conteste le système judiciaire français, qu'on propose des réformes, c'est autre chose.

Et si tu veux absolument me faire dire que les 4 susnommés sont tous juridiquement innocents puisqu'il n'y a dans aucun des cas de preuve absolue de culpabilité, je ne refuse même pas d'aller jusque là.

Mais si tu me demandes, à moi personnellement, Danielle Pérard, simple citoyenne, ce que je pense de ces gens, je te le dis.

Et je ne prétends même pas être certaine de ne pas me tromper.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 nov. 2007, 13:38 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
Citation :
Citation :
Mais dans cette affaire, les quelques éléments dont nous disposons me paraissent faibles : la lettre retrouvée chez A Leroux n'est pas datée et on ne peut pas affirmer qu'elle a été rédigée par M Agnelet.
Sur le registre de l'Hotel de Genève, il n'y pas le nom de M Agnelet. Mais il a pu fournir une attestation du directeur de l'Hotel indiquant qu'il était bien présent le 27 octobre avec Mme Sausseure.
Vers le 1er novembre, Colombe Pringle a eu une conversation téléphonique avec A Leroux qui n'était pas avec M Agnelet.
Merci Jean Pascal pour ces éléments.
Dans un dossier Judiciaire on oublie rapidement les éléments à décharge .....même dans les médias.

Que pensez vous cependant de la retractation de sa maitresse qui lui servait d'alibi ?
Question légitime effectivement Abdes59 !

Peut-être est ce une vengeance de femme ?
Elle a appris comme tout le monde que M Agnelet avait une maitresse, A Leroux, ce qu'il lui avait probablement caché.

Peut-être pensait elle qu'il était le meutrier et ne voulait pas apparaitre comme son complice.

Je voulais ajouter que M Agnelet a fourni à la justice une 2eme attestation de sa présence à Paris, une facture provenant de l'Hotel Marigny en date du 28 octobre.
Si Colombre Pringle a bien parlé au téléphone avec A Leroux vers le 1er novembre, toutes ces attestations ne présentent aucun intérêt.
A Leroux a pu disparaitre ou être tuée après cette date du 1er novembre.
Et là, il faudrait connaitre l'emploi du temps de M Agnelet, ce qui n'ets pas mon cas.
Néanmoins, dés sa soi disante disparition du 27 octobre, elle ne donnera plus aucun signe de vie à sa famille et en particulier à son frère, Jean-Charles qu'elle appelait, d'après lui, une fois par semaine.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 140 messages ]  Aller à la page Précédente 15 6 7 8 9 10 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com