Nous sommes le 05 juil. 2020, 02:00

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 93 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 57 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : L'affaire Viguier
MessagePosté : 04 mai 2005, 01:51 
Hors ligne

Enregistré le : 09 janv. 2004, 21:17
Messages : 129
Tout de suite après le document sur l'affaire du pull-over rouge, le droit de savoir a diffusé un autre document sur l'affaire Viguier.

C'est une assez bonne illustration de ce que je disais dans un autre fil sur ce qui me semblait clocher dans l'accusation contre Christian Ranucci.
S'il y avait une perversion, on finirait par le sentir.

Eh bien dans l'affaire que traitait le droit de savoir, là j'avoue que j'ai failli comprendre le trouble persistant et l'insistance des enquêteurs.

Pas une fois, cette personne ne se pr?occupe de ce qu'est devenu sa femme. C'est tout de même la mère de ses enfants (trois enfants).
Le matin elle n'est pas l?, bon, il y a les gamins mais on ne cherche pas trop, et il part faire son jogging. Bon.
Qu'est-elle devenue ? On dirait qu'elle a disparu de son esprit, qu'elle n'existe plus. Elle n'existe que par une esp?ce de construction qu'il b?tit pour contrer des indices, pour dire qu'il ne sait pas d'o? viennent les rumeurs. Alors qu'il semble assez naturel que l'on se pose des questions lorsqu'une femme dispara?t sans laisser de trace.

Il se pr?occupe beaucoup de lui mais jamais d'elle.

Ce n'est pas du tout comme Ranucci qui dit dans ses lettres qu'il faut dire bonjour ? Mme Machin et Mme Abribat, et qui se pr?occupe de la sant? de sa mère, qu'il lui dit d'être forte dans l'?preuve et qui fait attention de la rassurer. Il fait attention aux liens qu'il entretient avec elle.

L?, j'?tais un peu ?tonn? de la totale absence d'inqui?tude du mari pour ce qui avait pu arriver ? sa femme qui dispara?t quand même de chez lui ? une heure fort tardive ou fort matinale. Ledit mari se pr?occupe beaucoup de ce qu'on pense de lui, il est accabl? de ce que l'on puisse l'accuser alors qu'il est innocent dit-il, mais sa femme, cela le tracasse moins. Qu'elle ait pu dispara?tre dans la nature sans laisser de trace, c'est beaucoup plus abstrait dans son esprit.

L'amant de sa femme est ému, on le sent, la disparition l'a marqu? et la confrontation des deux est ? mon avis assez troublante, la soeur aussi est émue et troubl?e.

A un moment donné, le mari dit qu'elle n'avait pas agi comme il fallait. Et quelqu'un vient dire qu'il cherche une sorte de perfection permanente et la réussite sociale qu'il obtient. La télé est un terrible révélateur.

On parle de Colombo dans le reportage mais effectivement, on le verrait bien d?bouler pour trouver le détail qui tue.

Bon, on se dit, et l'humain l?-dedans ?

Il y a la pr?somption d'innocence, donc on ne peut rien dire, mais j'avoue que l?, je n'ai pas du tout le même sentiment que pour Ranucci, mais alors pas du tout.
Je ne sais pas si c'est une enquête ? charge mais en tous les cas, le profil est assez surprenant.

Voil?, j'ai trouvé que c'était une bonne illustration de ce que l'on se disait, on peut sentir assez vite que quelque chose cloche, normalement quand une personne dispara?t, on se fout pas mal de savoir si sa mise en pli était bien ou pas, ou si elle a bien ou mal répondu ? telle ou telle circonstance, c'est de sa vie dont on se pr?occupe. M?me si on doit divorcer.

Ce qui devrait pr?occuper l'accusation contre Ranucci, c'est le fait qu'il veillait sur sa mère de façon ouverte, même en prison. Ce qu'un psychopathe serait parfaitement incapable de faire.


Haut
   
 Sujet du message : Re: L'affaire Viguier
MessagePosté : 04 mai 2005, 02:57 
Hors ligne

Enregistré le : 30 déc. 2004, 19:43
Messages : 51
Localisation : hensies
N'oublie pas qu'il s'agit d'un mari cocu,qui lui même avait eu de

nombreuses conqu?tes,les liens du couple étaient rompu.

La réputation d'un enseignant de facult? cel? compte quand même.

Il joue sa carri?re aussi c'est important pour lui.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 04 mai 2005, 03:49 
Hors ligne

Enregistré le : 09 janv. 2004, 21:17
Messages : 129
Je n'en doute pas.

Mais je ne sais pas, quand quelqu'un dispara?t, même si les liens sont rompus, on se pose des questions. Ils vivaient sous le même toit tout de même, même si ce n'était plus dans la même chambre.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 04 mai 2005, 10:23 
Hors ligne

Enregistré le : 01 févr. 2005, 00:46
Messages : 28
Reste ? conna?tre le mobile du crime, si crime il y a eu.
Cherchez bien! Vous avez trouvé?
Car Viguier est sans doute calculateur : un divorce am?ne le partage si le mariage se fait sans contrat.
Alors, en plein dans le mille?
Je suis pratiquement certain qu'il n'y a pas eu de contrat de mariage.
Que celui qui conna?t la réponse post un petit message dans le forum. Merci!


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 04 mai 2005, 23:39 
Hors ligne

Enregistré le : 09 janv. 2004, 21:17
Messages : 129
A un moment donné il dit quelque chose qui me semble assez révélateur.

Il y a cet élément : il est parti jeté un matelas, le matelas sur lequel elle dormait puisqu'elle faisait chambre ? part.

Donc on lui demande pourquoi il l'a jeté : "Elle m'avait dit, ce matelas est pourri, mais je préfère aller dormir sur ce matelas pourri que dormir avec toi, donc c'est aussi quelque chose qu'elle m'avait balanc? dans les dents.

Sur cematelas, il se passe des choses. Elle a un amant, elle a eu des relations sexuelles sur ce matelas avec un amant.

Et ça me fait sortir de moi, donc je prends ce matelas, je vais le porter ? la d?charge et je me dis, l?, elle comprendra, quand elle reviendra. Elle veut divorcer, on divorce mais pas cette esp?ce de situation un peu bizarre.
"

Ce qui me pose question, c'est cette absence de nuance, déjà le divorce semble effectivement un problème, avant d'en arriver l?, il faut passer par la d?charge, hum : je suis encore plus pourri que le matelas semble-t-il insinuer, puisqu'elle préfère un matelas pourri ? lui.
Et puis, le fantasme, en plus un fantasme sexuel : qu'est-ce qu'elle fait avec l'autre ? L'angoisse de ce qu'il pourrait ne pas conna?tre d'elle. On a l'impression qu'elle lui fait peur parce qu'elle n'est pas totalement transparente.

Et pour qu'elle comprenne, il faut en passer par une d?charge.

Je vais vous dire, je vois ce qu'on trouverait ici et qu'on ne voit jamais chez Ranucci. Ranucci n'est pas dans le sentiment sale, dans la d?testation, dans la rancoeur, jamais. Et autant ici, j'imagine les enquêteurs qui sont d'ailleurs apparemment beaucoup plus prudents, je comprends qu'ils se posent des questions, même si cela ne signifie pas plus que ce qui est dit, mais tout de même, on n'est pas dans la nuance, alors que Ranucci est dans la nuance.


Pour aller plus loin dans la d?monstration j'ai pris cette lettre de Ranucci ? sa mère un peu au hasard : "Le pull-over cr?me clair que tu viens de me porter me va bien. N'oublie pas que tu ne dois pas me rapporter les affaires que je t'ai données (le surplus). Tu me rendras juste les 3 articles que je t'ai dit jeudi 12.
J'en ai encore un peu ? te rendre.
Lorsque tu ?criras, donne bien mon amical bonjour aux amis (ies), la maman d'?ric et Nathalie, les C., etc. Je ne manquerai pas d'aller tous les visiter pour leur manifester mon amiti? et pour les remercier.
Si tout le monde était comme eux...
Je n'ai vraiment rien de nouveau ? te dire. D'ailleurs, j'aime autant demeurer circonspect. Peut-?tre cette semaine t'?crirai-je une seconde lettre, après la visite de J.-F.L. ?
Soigne bien ton angine, reste au chaud au maximum, et n'oublie pas, s'il pleut, ne viens pas. Saute un parloir.
"

Il est capable de reconnaissance, le pull lui va, il sait ce qu'il veut, il sait qui il est, mais en même il fait attention ? sa mère : soigne ton angine. La situation présente, celle de la prison où le matelas est sans doute encore plus pourri, ne d?truit pas son assurance calme. Il n'est jamais dans le reproche alors qu'il vit quelque chose de difficile. Il pense aux amis, il a des amis, il est ouvert aux autres.

Et on veut me d?montrer que ce type aurait flanqu? 14 coups de couteau ?

Contrairement ? ce que disent les psys qui plaquent le crime sur Ranucci, je pr?tends moi que le crime ne lui correspond pas.

Dans l'autre affaire, on ne peut rien dire, je ne m'avancerais pas autant, car on n'est ni dans la nuance, ni dans le don de soi, ni dans l'assurance de soi. Pas du tout, il y a quelque chose de pourri, de fantasm?. On est dans le reproche alors que quelqu'un a disparu. Bon, mon sentiment est plus angoiss? par rapport ? cet homme.

Je voulais montrer la diff?rence, parce qu'elle me semble intéressante et qu'elle prouve qu'on peut saisir des choses sur des personnalit?s, et qu'on ne peut jamais totalement se cacher derrière les mots.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 04 mai 2005, 23:47 
Hors ligne

Enregistré le : 09 janv. 2004, 21:17
Messages : 129
Dans un cas, on sent une agressivit? qui pousse ? "sortir de soi" et dans l'autre strictement aucune agressivit? et la reconnaissance de l'autre.

Dans le second cas : sa mère passe avant lui : si tu ne te sens pas bien, ne vient pas, je pourrai faire sans ta visite.

Et dans le premier : je supportais difficilement de l'imaginer avec quelqu'un d'autre.

Si vous ne voyez pas la diff?rence entre les deux discours et pourquoi je pense qu'il y a un problème avec l'accusation...


Haut
   
MessagePosté : 06 mai 2005, 15:21 
Hors ligne

Enregistré le : 26 avr. 2005, 15:10
Messages : 2
Le témoignage du père de Viguier est aussi intéressant.... Il voit la police venir chez lui et lui dire "votre fils est coupable... s'il n'avoue pas il fera quand même de la prison et en aura pour 15 ans, et alors que deviendra votre petite fille "Prostituée"... et vos petits fils "des drogu?s".
Il faut que vous alliez voir votre fils pour le convaincre d'avouer"....

(refus du père bien sûr)....

Le police a parfois des arguments bien étranges pour convaincre ou essayer de faire convaincre de la culpabilité de quelqu'un non....

et je n'ai pu m'emp?cher de penser ? l'affaire CR - comment les 19 heures d'interrogatoire ont-elles pu se d?rouler ??? avec quels arguments pour les policiers ???


Haut
   
MessagePosté : 06 mai 2005, 16:31 
Hors ligne

Enregistré le : 23 mars 2005, 13:17
Messages : 26
Citation :
Le témoignage du père de Viguier est aussi intéressant.... Il voit la police venir chez lui et lui dire "votre fils est coupable... s'il n'avoue pas il fera quand même de la prison et en aura pour 15 ans, et alors que deviendra votre petite fille "Prostituée"... et vos petits fils "des drogu?s".
Il faut que vous alliez voir votre fils pour le convaincre d'avouer"....

(refus du père bien sûr)....

Le police a parfois des arguments bien étranges pour convaincre ou essayer de faire convaincre de la culpabilité de quelqu'un non....

et je n'ai pu m'emp?cher de penser ? l'affaire CR - comment les 19 heures d'interrogatoire ont-elles pu se d?rouler ??? avec quels arguments pour les policiers ???
j'ai trouvé cela très bizarre aussi
cette méthode utilis? ? notre époque ........ tout pour le faire avouer, même en racontant n'importe quoi .


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 mai 2005, 17:18 
Hors ligne

Enregistré le : 04 janv. 2005, 19:47
Messages : 16
Gihel, pourriez vous, svp, me r?sumer bri?vement les faits de cette affaire que je ne connais pas ? Merci :wink:


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 mai 2005, 21:13 
Hors ligne

Enregistré le : 04 janv. 2005, 19:47
Messages : 16
Petit rectificatif : j'ai vu le reportage dans "le droit de savoir" mais je n'ai pas fait le rapprochement. Serait-il possible que la femme soit partie sans rien dire ? personne ? Car ? ce jour, on n'a pas retrouvé de corps


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 mai 2005, 21:14 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : 25 févr. 2004, 14:12
Messages : 52
Localisation : baccarat
ce qui me chipote, c'est que si elle est encore en vie, qu'elle ait laiss? ses enfants, mais bon.....


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 mai 2005, 21:17 
Hors ligne

Enregistré le : 04 janv. 2005, 19:47
Messages : 16
C'est déjà arrivé que des femmes s'enfuient en laissant leurs enfants, mais je suis d'accord avec vous, c'est surprenant


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 mai 2005, 21:17 
Hors ligne

Enregistré le : 09 janv. 2004, 21:17
Messages : 129
Ben oui, aucune affaire ne ressemble ? une autre et oui, on se pose beaucoup de questions.

Essayez ce lien :

http://64.233.183.104/search?q=cache:CN ... =firefox-a


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 mai 2005, 21:20 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : 25 févr. 2004, 14:12
Messages : 52
Localisation : baccarat
Citation :
C'est déjà arrivé que des femmes s'enfuient en laissant leurs enfants, mais je suis d'accord avec vous, c'est surprenant
Oui, oui, absolument, mais dans des cas comme celui-l?, on est toujours très surpris.

Et que si elle est toujours vivante, le besoin de fuir était plus fort que tout.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 mai 2005, 21:22 
Hors ligne

Enregistré le : 04 janv. 2005, 19:47
Messages : 16
Citation :
Citation :
C'est déjà arrivé que des femmes s'enfuient en laissant leurs enfants, mais je suis d'accord avec vous, c'est surprenant
Oui, oui, absolument, mais dans des cas comme celui-l?, on est toujours très surpris.

Et que si elle est toujours vivante, le besoin de fuir était plus fort que tout.

Je suis entièrement d'accord avec vous, je suis surprise ?galement. Peut-?tre que la seule issue pour elle était de s'enfuir ( si bien sur elle est toujours en vie)


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 93 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 57 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com