Nous sommes le 25 janv. 2020, 08:12

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 93 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 57 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 mai 2005, 23:43 
Citation :
prenons pour hypothèse qu'il soit innocent, est -il inhumain et illogique de penser qu'il ait pu se centrer sur lui-même pour se sortir de cette situation?

...

d'autre part, le fait de se comporter de manière egoiste en se pr?occupant avant tout de soi même ( ce qui est un trait de caract?re de bon nombre de nos semblables, l'?tre humain est ainsi fait...heureusement parfois, hélas souvent) est -il de nature ? d?montrer une culpabilité?
Ces hypotheses sont les votres. J appelle ça des pr?suppos?s qui ne tiennent plus debout aujourd'hui.
Plus loin, si vous lisez le post, c'est exactement l'argument qui est tenu pour suspecter Grivel.... mais vous n'?tes pas intervenue...

N'intervenez-vous que quand la vérité ?clate pour venir ? la rescousse des valeureux innocentistes? pour rétablir artificiellement un ?quilibre au d?triment de l'avanc?e de la v?rite? est-ce "peut-on douter?" ou " on DOIT douter" ?

Un bon arbitre intervient le moins possible, et surement pas dans le même sens, pr?visible.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 mai 2005, 23:47 
Citation :
Citation :
Citation :
comment pouvez vous affirmer que Ranucci ne se soit ? aucun moment pr?occup? de Marie Dolores? son silence souvent
Son silence toujours vous voulez dire?
Montrez moi OU en deux ans il s'en pr?occupe?

je n'ai pas connu Ranucci et dans ce cas impossible de savoir s'il s'en est pr?occup?....
ceci dit, le fait qu'il n'en ait pas parl? ne d?montre en rien qu'il était insensible au drame par la fillette et bien entendu par sa famille...
vous ne faites qu' interpréter l'attitude de Ranucci :wink: ....
je n interpréte rien. Lisez les Ecrits et trouvez-moi un seul passage. Il avait pourtant tout le temps... par contre pour nous parler des oiseaux qui chantent et planter une atmosph?re ? la Dysneyland, il ne s'est pas g?n?...

je trouve vos arguments ? la limite d?pass?e de la mauvaise foi.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 mai 2005, 23:51 
il est bien ?vident que ce d?cor chatoyant, surtout dans le r?cit du week end, est un pur cynisme ? côté de la plaque. Si pouss? qu'il est effectivement perversion.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 mai 2005, 13:05 
Hors ligne

Enregistré le : 04 janv. 2005, 19:47
Messages : 16
Citation :
OUI. :wink:

Elle est rentr?e dans la nuit de Samedi ? dimanche, je crois?

Il l'a entendu rentrer.

Et le lendemain, il part.....

Avec les enfants, je crois....

Sans la voir.....

Sans que les enfants la voit......

Et comme cel? ainsi toute la journ?e....

Le couple battait vraiment des deux ailes. :P
Il me semble que le mari devait emmener les enfants en vacances sans se femme


Haut
   
 Sujet du message : Affaire Viguier
MessagePosté : 08 mai 2005, 19:10 
Hors ligne

Enregistré le : 01 févr. 2005, 00:46
Messages : 28
A ne pas manquer ce soir dimanche 8 mai ? 22h50 sur M6 : "Secrets d'actualité " avec l'Affaire Viguier.


Haut
   
 Sujet du message : Affaire Viguier
MessagePosté : 09 mai 2005, 10:06 
Hors ligne

Enregistré le : 01 févr. 2005, 00:46
Messages : 28
Si on compare les deux émissions de la 1 et de M6, consacrées ? l'affaire Viguier, on s'aper?oit que deux éléments importants de l'enquête révél?s par la 1 n'ont pas été repris par M6 ? savoir :

- une gouttelette de sang retrouvée dans la salle de bain des Viguier
a été analysée par la police scientifique. R?sultat : le sang est d'origine animale.

- le matelas, jeté ? la d?charge par Viguier, a été br?l? quelques jours après. Ce geste serait d'origine criminelle, et aurait eu pour but de supprimer d'?ventuelles taches de sang.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Affaire Viguier
MessagePosté : 09 mai 2005, 11:06 
Hors ligne

Enregistré le : 26 avr. 2005, 15:10
Messages : 2
Citation :
Si on compare les deux émissions de la 1 et de M6, consacrées ? l'affaire Viguier, on s'aper?oit que deux éléments importants de l'enquête révél?s par la 1 n'ont pas été repris par M6 ? savoir :

- une gouttelette de sang retrouvée dans la salle de bain des Viguier
a été analysée par la police scientifique. R?sultat : le sang est d'origine animale.

- le matelas, jeté ? la d?charge par Viguier, a été br?l? quelques jours après. Ce geste serait d'origine criminelle, et aurait eu pour but de supprimer d'?ventuelles taches de sang.
Bien d'accord avec vous, mais par contre que dire maintenant de l'amant ? Pourquoi, lors d'une r?union dans la salle de danse avec tous les amis de Suzy a-t-il dit "on est là pour em... Jacques" - téléphoner ? la police ou ? moi, c'est pareil ?"
pourquoi a-t-il fait courir le bruit que JV avait fait un cours magistral sur "un crime parfait?" ce qui a été totalement d?menti.

pourquoi Viguier dit qu'il y avait 6 cl?s de la maison et que l'amant dit
"5" - O? est la 6?me cl? ?

Je ne trouve pas V. particuli?rement sympathique, surtout lorsqu'il dit qu'après le départ de sa femme, "il pourrait s?duire qui il voulait"... mais enfin, je trouve l'amant extrêmement étrange et en voyant cette deuxi?me émission mon sentiment ? son égard est bien mitig?....

De plus, lors de la premi?re émission on nous a montr? que le sac qui a été retrouvé de Suzy, l'a été dans l'armoire de l'entr?e : armoire située juste devant la porte d'entr?e.... est-ce que dans un pavillon, si l'on est au premier ?tage on entend une personne entrer en bas doucement... ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 mai 2005, 22:54 
Hors ligne

Enregistré le : 09 janv. 2004, 21:17
Messages : 129
Oui c'est toujours le même principe en fait : dans l'emission de TF1, on explique qu'un jour, on décide de le faire passer en jugement, comme s'il était coupable.
Dans l'emission de m6 on explique que l'amant est toujours fourr? chez le couple, comme un d?fi, et l'amant ferait donc une r?union pour qu'on juge le mari.
Ils passent leur temps ? se juger l'un l'autre : il n'est pas omme il devrait ?tre, c'est ce que je lui reproche.

Ils ont tous besoin de se rassurer l'un par rapport ? l'autre, et on ne sait plus quel rôle ils jouent. Ils s'affublent d'un titre : le mari, la femme, l'amant, mais le jeu c'est de prendre le rôle qu'ils n'ont pas : l'amant dit : le vrai mari c'est moi, le mari dit, le véritable amant, c'est moi, et la femme... ben elle fait des chor?graphies pour transformistes.

Joli sc?nario, s'il s'agissait d'un film.

Pris isol?ment, ils sont sains d'esprits, mais leurs relations sont peut-être un peu folles.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 sept. 2008, 00:30 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : 05 avr. 2006, 00:30
Messages : 53
Quelqu'un saurait-il où en est cette affaire ?

_________________
Pascal


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 sept. 2008, 09:26 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Le procès de Jacques Viguier aura lieu le 8 décembre 2008,cela fera huit ans et demi que Suzy Viguier a disparu du domicile conjugal de la rue des Corbières, près de la place de l'Ormeau, le 27 février 2000.

Le 11 mai, Jacques Viguier est mis en examen et écroué. Il retrouve la liberté après neuf mois de détention provisoire. Depuis, il a repris ses cours à la fac et obtenu la garde de ses trois enfants. Et il n'a cessé de clamer son innocence. Avec l'aide de ses avocats, Me Henri Leclerc et Georges Catala, il a contesté point par point chacune des charges qui l'accablent. Un véritable forcing judiciaire qui s'est traduit par un supplément d'information et qui explique la longueur inhabituelle de l'information. Le 22 février dernier, la chambre de l'instruction confirme finalement le renvoi devant les assises. Les magistrats reprennent tous les points qui plaident contre lui : l'attachement de Suzy à ses enfants, le rejet du divorce de la part de Jacques, les traces de sang, la disparition du matelas…

«. Pas d'aveux, pas de cadavre, un procès tardif… cela ne garantit pas l'acquittement », d'ailleurs nous avons eu un exemple avec le procès de Maurice Agnelet condamné pour la disparition d'Agnès Leroux.

AFFAIRE A SUIVRE ......



Chronologie de l'affaire
Dimanche 27 février 2000 .- Disparition de Suzanne Viguier, 39 ans, du domicile conjugal rue des Corbières à Toulouse.

1er mars.- Jacques Viguier déclare la disparition de sa femme au commissariat de l'Ormeau.

8 mars .- Il dépose plainte contre X pour enlèvement et séquestration. Le lendemain, une information judiciaire est ouverte pour séquestration arbitraire.

10 mars .- Première perquisition de la PJ. La veille, Jacques Viguier a jeté le matelas où a dormi Suzy.

12 et 13 mars.- Jacques Viguier est placé en garde à vue pendant 40 heures au SRPJ.

21 mars.- Jacques Viguier se constitue partie civile. Sa mère et les sœurs de Suzy également.

20 avril.- Les bois de Mervilla et Vigoulet-Auzil sont fouillés.

11 mai.- Jacques Viguier est mis en examen pour assassinat après une audition qui a duré onze heures dans le bureau de la juge d'instruction Myriam Viargues.

28 septembre.- Première reconstitution.

Le 30 novembre.- Deuxième reconstitution. Jacques Viguier effectue le footing qu'il déclare avoir fait le matin de la disparition de Suzy.

15 février 2001.-Jacques Viguier est libéré après neuf mois de détention provisoire.

22 février et 8 mars.- Fouilles dans l'Ariège et au parc du Confluent.

5 janvier 2005
.- Jacques Viguier est renvoyé pour meurtre devant les assises par le juge d'instruction Philippe Guichard.

11 janvier 2005.-
Ses avocats font appel de cette ordonnance.

19 mai 2005.-
La chambre de l'instruction ordonne des suppléments d'information.

14 décembre 2006.- Nouvelle audience de la chambre de l'instruction. Le parquet général plaide le renvoi du professeur de droit devant les assises.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 sept. 2008, 19:39 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : 05 avr. 2006, 00:30
Messages : 53
Merci pour les précisions et le résumé de l'affaire. j'avais vu un doc l'année dernière je crois sur ce monsieur et la disparition de sa femme ainsi que le comportement " omniprésent " de l'amant qui suscitait beaucoup d'intérrogations !

_________________
Pascal


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 sept. 2008, 09:39 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Image


Un trés bon livre relatant cette affaire disponible chez :
http://www.amazon.fr/Contre-enqu%C3%AAt ... 074&sr=8-1


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 08 nov. 2008, 11:34 
Hors ligne

Enregistré le : 29 août 2008, 09:55
Messages : 23
Image

Publié le 08/11/2008 09:04 | Propos recueillis par Joëlle Porcher
Toulouse. Jacques Viguier : « Je ne comprends pas comment on en est arrivé là… »
Jacques Viguier, professeur de droit, sera jugé à partir du 8 décembre, par la cour d’Assises de Toulouse, pour homicide volontaire après la disparition de sa femme en février 2000. Interview.
Photo DDM, Thierry Bordas.

Le délai entre les faits et le jugement a été très long, près de neuf ans. Pensez-vous que cela peut pencher en votre faveur ou au contraire vous desservir ?

Moralement, ce délai a été très négatif. Vous vivez tous les jours sans savoir ce qui s’est passé, ni ce qui va vous arriver, avec une épée de Damoclès au dessus de la tête. Mais juridiquement, c’était plutôt positif, cela nous a permis de demander des compléments d’information ; nous n’avons, hélas, obtenu qu’une faible partie de ce que nous souhaitions, mais c’était dans une certaine mesure utile.

Nous sommes à quelques semaines du procès, comment vivez-vous cette période ?

J’ai des moments de dépression, où je ne me sens pas bien. Et au contraire des moments où je me sens plus combatif. Officiellement, d’ailleurs, mon avocat a été prévenu, mais, pour ma part, je n’ai toujours pas reçu de lettre recommandée (ndlr : à la date du 26 octobre). Six semaines, c’est effectivement très court pour se préparer à un procès, organiser sa vie professionnelle, s’organiser avec les enfants.

Comment avez-vous vécu pendant ces neuf ans ?

J’ai essayé d’avoir une vie normale, même si ce n’est pas évident, d’élever mes enfants. C’est aussi peu simple pour eux que pour moi. Quand on parle de « l’affaire Viguier », on ne se demande pas ce qu’ils ont vécu, eux. Pour eux, c’est terrible de ne pas savoir la vérité. Soit leur mère est décédée et c’est tragique, soit elle les a abandonnés et c’est très dur aussi.

Vous enseignez à la fac de droit et vous avez toujours bénéficié depuis le début du soutien de certains de vos collègues…

J’ai été soutenu non seulement par mes collègues mais aussi par mes étudiants, ma famille, mes voisins, mes amis. Cela m’a aidé.

Vous avez toujours dit que vous étiez innocent…

Je ne comprends pas comment on en arrive là, au procès. J’ai longtemps pensé qu’il y aurait un non lieu. Il n’y a rien dans le dossier. Pas de mobile, nous vivions depuis longtemps côte à côte dans la même maison. Pas de preuve proprement dite. C’est impossible que je sois condamné sur aussi peu de choses. Si on essaie d’être objectif, je devrais être acquitté.

Dans ce cas, comment expliquez-vous votre mise en accusation ?

Dès le début, des calomnies qui ont focalisé l’attention des enquêteurs sur moi. Et les autres pistes n’ont pas été suffisamment exploitées.

On vous a présenté comme quelqu’un de froid et de réservé…

Dès le départ, tout a été caricaturé, on parle d’un mari qui est froid, qui est un salaud et d’une femme épanouie. Ce n’était pas cela ; on avait tous les deux, comme toute personne, des moments positifs et négatifs. On m’a présenté comme un notable, qui n’existe pas. Ma femme et moi venons tous les deux de la classe moyenne. Mes amis m’ont souvent demandé quelle était cette personne dont on parlait dans les journaux. Moi-même, je ne me reconnaissais pas dans ce portrait.

Si vous êtes condamné, que pensez-vous faire ?

Je n’en sais rien, je n’imagine pas que je pourrais ne pas rentrer chez moi à l’issue du procès.

Selon vous, quelle serait la vérité sur la disparition de votre femme ?

Depuis huit ans, je retourne tout cela dans ma tête. La seule réponse à laquelle je me heurte, c’est « Je ne sais pas ».
Chronologie des faits

Dimanche 27 février : la disparition de Suzy Viguier, 38 ans, de son domicile toulousain du quartier de la Terrasse, est constatée par son mari. La jeune femme était rentrée vers 4h30 du matin, après avoir passé la soirée avec son amant. Elle devait appeler ce dernier à 14h et ne l’a jamais fait. Jacques Viguier doit déjeuner chez ses parents qui ont pris les enfants pour les vacances scolaires, il les rejoint à 12h45. Entre temps, il dit avoir fait un jogging.

1er mars : Jacques Viguier signale la disparition de sa femme au commissariat. Selon lui, il ne se serait pas inquiété, sa femme ayant coutume de passer des vacances séparées et de quitter le domicile sans toujours le prévenir. Le couple vivait une séparation de fait, tout en habitant dans la même maison, chacun d’eux ayant une vie affective ailleurs. Suzy Viguier aurait d’ailleurs envisagé de demander le divorce et pris rendez-vous avec un avocat.

8 mars : Jacques Viguier dépose plainte pour enlèvement et séquestration. On ne retrouvera jamais Suzy Viguier.

10 mars : Première perquisition à son domicile. Les enquêteurs découvrent quelques infimes traces de sang dans la maison, en particulier dans la salle de bains. Jacques Viguier reconnaît s’être débarrassé du matelas d’un canapé clic- clac sur lequel sa femme avait dormi. Un élément qui alimentera les soupçons des policiers. Ce matelas ne sera pas retrouvé. Selon Jacques Viguier, il s’est débarrassé d’un objet symbolisant les infidélités de Suzy. Les policiers constatent également que la jeune femme a laissé dans la maison ses lunettes (elle porte des lentilles) et son sac à main. Son portefeuille est retrouvé plus tard aux objets trouvés.

11 mai 2000 : Jacques Viguier est emprisonné à l’issue d’une garde à vue

15 février 2001 : il est remis en liberté après neuf mois de détention. Il retrouve la garde de ses enfants, entre temps confiés à ses parents.

22 février 2007 : renvoi de l’affaire devant la cour d’assises

8 décembre 2008 : début du procès de Jacques Viguier devant la cour d’assises de Toulouse. Ce procès sera l’un des premiers à se tenir dans les locaux de la Cour d’Asssises, rénovée, place du Salin. Il devrait durer une semaine.
« Connaître la vérité »

Les sœurs de Suzy Viguier, convaincues de la culpabilité de son mari Jacques Viguier, se sont constituées partie civile et seront représentées lors du procès par Me Debuisson et Spziner. Selon Me Debuisson, cette comparution est la « fin d’un long parcours du combattant, organisé par Jacques Viguier pour retarder sa confrontation avec les juges. » Hélène et Carole, les sœurs de Suzy attendent beaucoup du procès : « C’est un soulagement, reconnaît l’une d’elles. Nous allons devant les assises pour connaître la vérité. C’est le seul intérêt de cette audience. » La seconde ajoute : « Je souhaite savoir enfin ce qui s’est passé. Je voudrais des réponses, j’attends aussi que l’on rétablisse la mémoire de ma sœur qui a été injustement salie dans cette histoire. »

Source : La Depêche.fr


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 08 nov. 2008, 18:06 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Petit reportage vidéo d'une minute 50

http://www.dailymotion.com/video/x773x7 ... ouvea_news


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 déc. 2008, 09:31 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Procès Viguier : la justice veut une contre-expertise

Le procès dans une semaine en suspens.


Jacques Viguier, accusé du meurtre de sa femme Suzy, a toujours affirmé son innocence.

Lundi 8 décembre, la cour d'assises de la Haute-Garonne va-t-elle accueillir le procès de Jacques Viguier ? Ce professeur de droit toulousain est accusé du meurtre de son épouse Suzy, disparue depuis le 27 février 2000. Et avant cette échéance capitale, l'accusé n'est pas au mieux de sa forme. Comme l'a révélé La Dépêche du Midi jeudi dernier, ses avocats ont saisi le président de la cour criminelle pour l'en avertir.

Deux médecins experts ont été désignés par le président de la cour d'assises, Jean-Louis Cousté. Leur rapport ne déclarerait pas Jacques Viguier, 51 ans, inapte à être jugé mais… poserait des conditions préalables. La fragilité psychique de l'accusé ne lui permettrait pas d'assister dans la pleine possession de ses moyens à cinq journées d'une audience marathon.

Seul face à la décision de la tenue ou du report de l'audience, le président de la cour d'assises n'a pas fini de peser le pour et le contre. Sa décision ne sera pas communiquée aujourd'hui comme prévu. Pour posséder un maximum d'informations et ainsi limiter les attaques et les critiques qui, de toute façon ne manqueront pas, Jean-Louis Cousté va mandater deux autres médecins, chargés d'une contre-expertise. Ces spécialistes, bordelais en principe, devront rendre leur diagnostic mercredi. C'est en tout cas en milieu de semaine que le président notifiera officiellement aux parties sa décision.

Le report tient la corde. Et les défenseurs de l'accusé, Me Georges Catala en tête, mettent en avant un autre argument : l'impossibilité de juger dans des conditions raisonnables leur client en cinq jours avec quarante-trois témoins et onze experts attendus à la barre. L'argument est pratique puisque c'est l'avocat général Marc Gaubert qui a fait citer 33 témoins, rendant l'organisation de l'audience très lourde. Un motif supplémentaire en faveur du report. Et un moyen de passer au second plan la fragilité psychique de l'accusé. Un homme qui, ses avocats ne cessent de le répéter, ne veut absolument pas le report de l'audience mais veut affronter la justice dans la pleine possession de ses moyens.

Source : La Dépêche


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 93 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 57 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com