Nous sommes le 23 avr. 2018, 17:00

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 71 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 5 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Affaire Dany Leprince
MessagePosté : 27 nov. 2006, 10:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 19 janv. 2006, 22:59
Messages : 27
Localisation : Région Lyonnaise
Hier soir sur M6:

Secrets d'actualité

Le 5 septembre 1994, dans le village de Thorigné-sur-Dué dans la Sarthe. En pleine nuit, Christian Leprince, sa femme Brigitte et ses deux fillettes ont été assassinés dans le pavillon familial. Seule Solène, deux ans, a échappé au massacre. Les premières informations indiquent que l'arme du crime, qui n'a pas été retrouvée, serait une «feuille», que les bouchers utilisent pour désosser les côtelettes. Il n'y a eu ni effraction, ni vol et il ne s'agit pas d'un crime crapuleux. Très vite, le premier suspect semble être le frère de Christian, Danny Leprince, qui jalousait la réussite de son aîné. Dix ans plus tard, une contre-enquête privée révèle des éléments troublants, des témoignages négligés et des traces d'ADN sous-exploitées. Des témoignages des protagonistes de l'affaire complètent les documents.

Voilà une autre affaire intéressante.
La contre-enquéte privée est menée par Roland Agret de l'association Action Justice et ça marche puisque le dossier a été réouvert et que des recherches complémentaires sont en cours.
J'ai enregistré l'émission.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 27 nov. 2006, 10:47 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 19 janv. 2006, 22:59
Messages : 27
Localisation : Région Lyonnaise
Le site de Dany Leprince.

http://affaireleprince.ifrance.com/


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 nov. 2006, 14:26 
Hors ligne

Enregistré le : 19 févr. 2004, 10:29
Messages : 3
Localisation : Paris
Bonjour arlaten,

Mais que penser de l'attitude de Dany Leprince qui apparemment d'après l'émission, s'est en quelque sorte laissé mener à l'abattoir sans réagir. ?

Aujourd'hui il y a son site où il clame son innocence mais où il écrit que ses filles lui manquent alors que le témoignange de l'une d'elles l'accuse ... Pense t-il qu'elle a été manipulée par la mère ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 nov. 2006, 00:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 19 janv. 2006, 22:59
Messages : 27
Localisation : Région Lyonnaise
Bonsoir Jean-Jacques,

Je ne connais pas bien cette affaire. Je n'en ai aucun souvenir et je l'ai donc pour ainsi dire découverte avec l'émission.

Concernant la relation qu'il peut avoir avec sa fille qui l'a accusé, tout me semble possible.
Elle a pu être manipulée par sa mère, mais on a pu lui "arracher" cette dénonciation. Dans ce cas, il minimiserait son geste.

Dans l'affaire Belkacem, qui vient d'être rejugée en appel, à Saint-Étienne, le père a pardonné sa fille qui a tenté de l'empoisonner avec les instructions que lui donnait sa mère depuis sa prison.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 nov. 2006, 14:51 
Hors ligne

Enregistré le : 19 févr. 2004, 10:29
Messages : 3
Localisation : Paris
arlaten a écrit :
La contre-enquéte privée est menée par Roland Agret de l'association Action Justice et ça marche puisque le dossier a été réouvert et que des recherches complémentaires sont en cours.


Je vois en effet sur les site d'Action Justice que :
Citation :
Nous ne reprochons pas à la Justice de pouvoir se tromper, mais nous la trouvons épouvantable lorsqu'elle se croit infaillible.
C'est pourquoi des avocats, des magistrats, des policiers, des agents de recherches, des experts, des journalistes, participent avec nous à la recherche de la vérité;, lorsqu'un dysfonctionnement judiciaire est avéré.
Nous n'intervenons que lorsque nous sommes mandatés par un ayant droit, par l'intéressé ou un membre de sa famille.


au sujet de l'affaire Leprince j'ai moi aussi découvert le cas à l'occasion de cette émission et suis sidéré de constater combien Danny Leprince est resté inactif pour nier les accusations et clamer son innocence dès le début ... Sur son site on suggère que c'est la mère et son amant qui sont responsables ... mais un quadruple crime aussi atroce juste pour se débarasser du mari ...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 déc. 2006, 01:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 19 janv. 2006, 22:59
Messages : 27
Localisation : Région Lyonnaise
Action Justice s'est attaché les services de Roger-Marc Moreau le detective privé qui a travaillé entr'autre sur l'affaire Omar. Je crois que c'est à quelqu'un comme lui qu'il faut s'adresser. Sur l'affaire Leprince, apparament, ils se sont "dissociés". J'ai suivi un peu les actions de Roland Agret et c'est pas tout bon.

Citation :
P.S. : au sujet de l'affaire Leprince j'ai moi aussi découvert le cas à l'occasion de cette émission et suis sidéré de constater combien Danny Leprince est resté inactif pour nier les accusations et clamer son innocence dès le début ... Sur son site on suggère que c'est la mère et son amant qui sont responsables ... mais un quadruple crime aussi atroce juste pour se débarasser du mari ...

Je ne vois pas cela comme ça. Si le témoignage, du travailleur au noir, se vérifie, il pourrais s'agir, au départ,d'un accident. La discussion à propos de la reconnaissance de dette tourne mal. La "martine" tue sa belle soeur et comme les enfants l'ont vu, elle demande à son amant de finir le "travail". Ce n'est qu'une hypothése.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 mars 2007, 01:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 232
Localisation : Ile de France
Depuis le 14 mars dernier, en signe de protestation contre les lenteurs de la justice à examiner sa demande en révision, Dany Leprince a décidé de vivre nu dans sa cellule.

http://affaireleprince.ifrance.com/

De même, Roland Agret, qui donnait une conférence de presse aujourd'hui au Mans, sur l'affaire Leprince dont il est un ardent soutien, s'est présenté nu devant les journalistes.

S'il faut en passer par là pour que les médias prennent enfin en compte une situation, pourquoi pas ? S'il faut ameuter les médias pour faire bouger l'administration judiciaire, alors pourquoi pas ? Et s'il faut la pression des médias pour obtenir enfin la reconnaissance d'une innocence, c'est très bien et il faut alors absolument continuer à faire en sorte de se faire remarquer par ceux qui ont peut-être le pouvoir de faire connaître les disfonctionnement de cette administration et de faire bouger un système.

On peut ajouter malgré tout que c'est bien malheureux d'en arriver à de telles extrémités pour se faire entendre.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 avr. 2007, 09:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 14:12
Messages : 52
Localisation : baccarat
Bonjour à tous et à toutes,

nous voilà une fois de plus face à une affaire bâclée!

Rendez-vous compte: on a sur la scène de crimes des traces de chaussures Dock Martin, c'est à dire que quelqu'un possédant ces chaussures a marché à côté des cadavres.

Ben, tout le monde s'en fout...et on cherche pas plus loin.

Sur le couteau cassé, on trouve une trace ADN. On sait pas à qui c'est et tout le monde s'en fout aussi.

Comment peut-on, ne serait-ce en regard et par respect pour les victimes laisser en errance des détails de cette importance. C'est inoui mais c'est comme ça.

On peut me dire: "oui, c'est facile de..." mais tout de même... ce sont ce qu'on appelle des indices et je vais pas leur apprendre leur boulot.

C'est le leur et quand on trouve des indices, ben... on se doit de les expliquer, sinon, on change de métier.


Je ne sais pas si Dany Leprince est coupable où pas, mais le témoignage de martine est à mourrir de rire.

Comment a t'on pu s'en contenter?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 avr. 2007, 20:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 232
Localisation : Ile de France
Je partage tout à fait ton opinion laurence

Quant aux analyses ADN, pourquoi ne sont-elles toujours pas faites ? On en fait très facilement pour d'autres types d'affaires (reconnaissance en paternité, thèses historiques, etc ...) et là, lorsqu'il s'agit d'une affaire judiciaire criminelle, on laisse traîner. Ne veut-on pas découvrir la vérité ?

C'est vrai que si cela innocente D Leprince, la justice va encore en prendre un coup !!!!

Idem pour l'affaire Raddad, les traces de sang repérées dans la cave ; pas possible d'en obtenir l'analyse ADN et la comparaison avec les membres de la famille .... Pourquoi ??

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 19 juin 2007, 23:32 
Hors ligne

Enregistré le : 20 avr. 2005, 22:35
Messages : 17
La mère de Dany Leprince s'est suicidée le week-end dernier.
Elle a toujours cru en l'innocence de son fils.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 20 juin 2007, 10:09 
Hors ligne
administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 23:41
Messages : 616
Triste nouvelle....qui illustre une fois de plus les combats menés dans l'ombre jusqu'au renoncement....


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 20 juin 2007, 20:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 232
Localisation : Ile de France
Bien triste nouvelle en effet !!!!!!!

Combien de vies foutues en l'air dans ce drame ?

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 févr. 2008, 14:48 
Hors ligne

Enregistré le : 23 mars 2005, 13:17
Messages : 26
Alexandra GUILLET - le 01/02/2008 - 11h26
LCI

Dany Leprince est-il le bon coupable ?

La vie de Dany Leprince a basculé le dimanche 4 septembre 1994. Ce soir-là, son frère Christian, sa belle-sœur Brigitte et deux de leurs enfants sont sauvagement assassinés à coups de feuille de boucher (hachoir) dans leur maison de Thorigné-sur-Dué, petit village paisible de la Sarthe. Les corps sont retrouvés le lendemain par les gendarmes qui, au premier étage, tombent également sur Solène, deux ans, seule rescapée du massacre qui attend sagement dans sa chambre. Dany Leprince habite avec sa famille à une quinzaine de mètres de la maison de son frère. Très vite, les enquêteurs, orientés par les déclarations accablantes de son épouse et de sa fille aînée, resserrent leur filet autour de l'agriculteur. Ce dernier trime pour joindre les deux bouts et doit de l'argent à son frère qui, lui, vit dans l'opulence à quelques mètres de là. Le mobile est facile, le coupable idéal.

Après 46 heures de garde à vue, épuisé, il avoue le meurtre de son frère, mais nie les trois autres crimes. Puis il se rétracte. Trop tard. Le 16 décembre 1997, il est condamné à la perpétuité, assortie de 22 ans de sûreté. Depuis, il clame son innocence. Parce qu'il se sent "nu face à la justice" qui ne veut pas l'entendre, il est nu dans sa cellule depuis le mois de mars 2007.

Trop de questions sans réponse

Un livre vient de paraître qui met en évidence les dérapages et les errements de l'enquête et de l'instruction qui ont conduit à l'enfermement de Dany Leprince. Surtout, il apporte de nouveaux éléments, de la "véracité bétonnée", insiste son auteur Roland Agret. Cet homme, lui-même victime d'une erreur judiciaire dans les années 70, est le président d'Action Justice, association qui "défend l'innocence de personnes emprisonnées". Depuis 2003, il a repris l'intégralité du dossier, l'a décortiqué dans ses moindres détails, a recueilli des témoignages inédits. Et ses révélations, comme ses interrogations, livrées à l'état brut sont troublantes.

Comment Dany Leprince a-t-il pu assassiner de la sorte, tout seul, quatre personnes, en trois minutes et six secondes ? se demande-t-il. Comment se fait-il, surtout, que dans cette "abominable tuerie" on ne retrouve pas une seule trace ADN de lui ? D'autres traces ADN, inconnues, ont été retrouvées notamment sur l'une des armes du crime mais jamais elles n'ont été comparées à d'autres personnes que le couple Leprince. Ces traces ont fait "l'objet d'un pitoyable service minimum", note Roland Agret.

Par ailleurs, des traces de pas retrouvées sur les lieux du crime montrent qu'il y avait au moins deux personnes présentes. Des traces de pas de femme pourraient correspondre aux pieds de Martine, l'épouse de Dany Leprince. Des traces de pas d'homme, faites avec des Doc Martens, ont également été relevées. Or, Dany Leprince n'a jamais porté ce type de chaussures. "Puisque l'on sait qu'il y avait au moins deux personnes, pourquoi ne lui a-t-on, à aucun moment, demandé qui étaient ses complices ?" s'interroge l'auteur, qui est convaincu que "deux, une femme et un homme, certainement trois" personnes ont perpétré ce massacre. Menant sa contre-enquête, Roland Agret a par ailleurs acquis la conviction que Martine - qui lors de l'enquête a livré plusieurs versions sur le déroulement du drame -, avait un amant au moment des faits. Pourquoi cette piste n'a-t-elle pas été explorée plus à fond par les gendarmes, s'interroge-t-il ? Par ailleurs, en 1999, soit deux ans après la condamnation de Dany Leprince, une entreprise aurait découvert enfoui dans une carrière un couteau avec l'inscription Leprince gravée dessus. "Il faut le faire parler", estime Roland Agret.

Un troublant coup de fil

Enfin, le livre révèle un témoignage surprenant, recueilli à Noël 1997, soit quelques jours après le procès. C'est celui de Laurent Rousseau. L'homme s'est confessé à une chirurgien-dentiste, pensant en fait qu'il appelait la gendarmerie. Cette dernière a tout noté et remis le témoignage à Roland Agret quand elle a appris l'existence de son association voilà deux ans. Dans ce témoignage, l'homme affirme que Dany Leprince est innocent car au moment du massacre, il était là, au grenier, en train de faire des travaux d'électricité au noir. Il dit qu'il a entendu une violente dispute entre Martine et Brigitte pour une question d'argent, puis des hurlements. Il descend, voit la petite Solène et l'emmène vite au grenier. Il entendra ensuite plusieurs voix, trois ou quatre. Il reste au grenier toute la nuit, l'escalier escamotable replié. Il ne serait reparti qu'après le passage des gendarmes, qu'il ne voulait pas voir car il avait eu des ennuis avec eux par le passé.

Problème, l"heure qu'il donne pour les crimes ne correspond pas du tout avec les faits. Depuis, l'homme s'est même rétracté. Mais pour Roland Agret, l'homme n'a pu inventer tous les détails qu'il donne. Soit il y était, soit il connaît la personne qui était là et lui a tout raconté.

La révision du procès : "une question de mois"

Les investigations de Roland Agret, aujourd'hui rassemblées dans ce livre, commencent à payer. Car, fait rarrissime, un supplément d'information a été ordonné en avril 2006 par la commission de révision des condamnations pénales. A quand un procès en révision ? "Ce n'est qu'une question de mois", assure Roland Agret en conclusion de son livre.

Enfermé depuis maintenant 13 ans dans une cellule de la centrale de Poissy, Dany Leprince reprend espoir. Le doute ne doit-il pas bénéficier à l'accusé ? Le 11 février prochain, il va même se marier avec Béatrice, une femme médecin qui était entrée en contact avec lui un an plus tôt après la diffusion d'un reportage sur son histoire. La mère de Dany Leprince, elle, n'a plus eu la patience d'attendre. Elle s'est pendue en juin dernier. Ce qui fait dire à Roland Agret, en conclusion de son livre et à l'adresse de la Justice : "Pour ton honneur même, arrête, arrête le massacre !".

*"L'affaire Leprince, condamné à tort", Roland Agret et Nicolas Poincaré, Michel Lafont, 261 pages, 18,50 euros.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 févr. 2008, 16:10 
Hors ligne

Enregistré le : 25 janv. 2008, 14:55
Messages : 2
Adbes 59, après avoir lu ton post, j'ai acheté le livre. Cette histoire est effectivement passionnante.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 févr. 2008, 00:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 232
Localisation : Ile de France
Léopoldine a écrit :
Adbes 59, après avoir lu ton post, j'ai acheté le livre. Cette histoire est effectivement passionnante.


Je dirais "tragique" - Ce n'est pas un roman, c'est une vie brisée

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 71 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 5 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com