Nous sommes le 16 oct. 2018, 19:32

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 146 messages ]  Aller à la page Précédente 16 7 8 9 10 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 sept. 2007, 19:27 
Hors ligne

Enregistré le : 19 févr. 2007, 00:33
Messages : 11
Localisation : Brampton (Cambridgeshire)
Citation :
The Mirror avance également des informations au conditionnel.
Venant d'un tabloïd comme le Mirror ou le Sun c'est une raison supplémentaire de se méfier et de prendre cette information avec grande prudence. L'emploi du conditionnel par le Mirror, un journal d'ordinaire peu ou pas scrupuleux, est à lui seul révélateur...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 sept. 2007, 07:22 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
Citation :
Citation :
The Mirror avance également des informations au conditionnel.
Venant d'un tabloïd comme le Mirror ou le Sun c'est une raison supplémentaire de se méfier et de prendre cette information avec grande prudence. L'emploi du conditionnel par le Mirror, un journal d'ordinaire peu ou pas scrupuleux, est à lui seul révélateur...
Que doit on penser du News of the World ?
Est ce un journal du même genre que le Sun ?

Pour moi, pour l'instant, le travail des chiens de sa Majesté me parait fiable.
Reste à savoir si les informations à ce sujet publiées par un site belge sont exactes.
On peut aussi envisager que les odeurs de cadavre détectées par les chiens ne sont pas celles de Maddie mais celles d'une personne morte dans cet appartement avant l'arrivée des Mc Cann.
Mais je ne suis pas certain qu'un chien puisse détecter des odeurs aussi anciennes.
Je vais essayer de me renseigner durant la semaine qui vient.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 oct. 2007, 08:04 
Hors ligne

Enregistré le : 19 févr. 2007, 00:33
Messages : 11
Localisation : Brampton (Cambridgeshire)
Citation :
Que doit on penser du News of the World ?
Est ce un journal du même genre que le Sun ?
Personnellement je considère que ce qui n'est pas relayé par le Times, Telegraph ou autre Independent, quotidiens qui ont une certaine étique journalistique, est à prendre avec grande prudence.
C'est en tous cas ce que je retire de ma petite expérience de résident français au Royaume-Uni.e


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 03 oct. 2007, 11:52 
Hors ligne

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 137
Citation :
Je voudrais moi aussi en arriver là mais, comme je l'ai dit, ma logique m'en empêche. Qu'est-ce qui te fait penser que les parents n'ont rien à voir là-dedans ? ethink
Le problème ne se pose pas comme ça : la question est de savoir ce qui pourrait étayer leur éventuelle culpabilité.

Sur les traces biologiques, une première série de tests indiqueraient qu'il ne s'agit pas de Maddie et une seconde série qu'il n'y a aucune certitude quant à leur identification, même s'il y a davantage de concordance.
Donc, aucune certitude, apparemment.

Sur les éléments qui relèvent du comportement, subjectif par définition, rien de convaincant.

Reste les fameuses odeurs de cadavre.
Les conditions d'utilisation ne sont pas claires ni la façon dont le contexte est pris en compte durant les recherches.
Et surtout, même s'il s'agit bel et bien d'odeur de cadavre, que peut-on en faire à partir de moment où on ne peut pas identifier le cadavre ?
Le risque d'erreur est important dans le contexte de l'affaire.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 oct. 2007, 11:36 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
Hier soir, la chaine 13eme rue a diffusé un reportage de Karl Zéro sur l'affaire Maddie. Le journaliste a fait un point sur la disparition de la petite Anglaise.
Ca tranche assez avec les affirmations du site belge dont j'avais donné les coordonnées précédemment.
Il est plus prudent et emploie le conditionnel quand il s'agit des odeurs de cadavre détectées dans l'appartement 5A (le premier qu'ils ont loué) des Mac Cann.
Idem à propos des somnifères.
Idem pour les taches de sang sur les murs et les rideaux.
Idem pour les traces adn et les cheveux de Maddie trouvés dans la voiture louée par les Mac Cann.

Plus troublant : de l'endroit où les Mac Cann ont diné ce 3 mai, on peut voir leur appartement et l'escalier qui mène à la porte de sortie. Aucun des témoins présents au repas n'a vu un homme entrer et sortir.
Les parents disent s'être relayés régulièrement pour aller voir si tout allait bien.
Un des amis dit avoir vu Maddie endormie vers 21h30.
C'est en rentrant vers 22h que Kate constate que Maddie n'est plus là.
La police arrive vers 23h45 sur les lieux.
Jane Tanner a bien affirmé avoir vu un peu avant 22h non loin de l'appartement des Mac Cann un homme très pressé portant dans ses bras "ce qui pourrait être une enfant" dans une couverture.
Les Tanner et les autres convives anglais avaient également couché leurs enfants avant d'aller diner. On ne sait pas s'ils avaient fermé la porte de leur appartement ce que n'ont en tout cas pas fait les Mc Cann.
Mais pour l'instant, aucun autre témoin n'a confirmé le témoignage de Jane Tanner.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 oct. 2007, 11:07 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
Nouveau rebondissement :

"Dans la surprise totale, le journal 24 Horas, avance ce matin que Gerry McCann n'est pas le père de Madeleine, citant des sources de la Police Judiciaire mais également de l’Institut National de Médecine Légale.

Des diligences ont été faites en Angleterre, pour vérifier si le père biologique de l'enfant pourrait être impliqué dans un possible rapt de sa fille, mais les autorités britanniques, après avoir vérifié la banque de sperme où le couple McCann s'est dirigé, sont arrivées au père biologique et ont conclu qu'il n’avait rien à voir avec la disparition de Maddie.

La norme génétique de Maddie n'étant pas égale à celle de ses frères ou celle de Gerry, vient confirmer qu’il n’y plus de doutes possibles à propos des échantillons d'ADN analysés par le Laboratoire de Birmingham.

Les échantillons récoltés dans les vestiges biologiques appartiennent incontestablement à Madeleine McCann et la norme génétique ne peut pas être confondue avec celle de Sean ou Amélie, détruisant ainsi toutes les explications données à la presse à propos d’une éventuelle contamination.

Le fait que Gerry n’est pas le père de Madeleine est très important car « Il explique pourquoi les marqueurs d'ADN de Madeleine sont aussi différents des marqueurs d'ADN de leurs frères», affirme le 24 Horas, citant les sources de la police.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 oct. 2007, 07:43 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : 27 janv. 2005, 18:21
Messages : 123
Localisation : BELGIQUE
Cette info était déjà dans les journaux belges il y a plusieurs semaines. Je n'avais pas voulu la citer...par crainte d'être soupçonnée d'être amateur de ragots... esilenced eshifty kap
Mais il n'était pas mentionné que les jumeaux étaient bien issus des oeuvres de Gerry McCann.
J'avoue ne pas bien saisir en quoi ça changerait quelque chose. Parfois les pères non-géniteurs font des pères bien plus acceptables que les géniteurs véritables ! Et ces gens doivent aimer leurs enfants autant que les autres; je crois avoir lu qu'ils ont déjà 39 ou 40 ans et leurs enfants sont encore tous petits, peut-être ont-ils mis des années avant d'arriver à en avoir. ethink

_________________
Chantal


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 oct. 2007, 09:17 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Citation :
Cette info était déjà dans les journaux belges il y a plusieurs semaines. Je n'avais pas voulu la citer...par crainte d'être soupçonnée d'être amateur de ragots... esilenced eshifty kap
Mais il n'était pas mentionné que les jumeaux étaient bien issus des oeuvres de Gerry McCann.
J'avoue ne pas bien saisir en quoi ça changerait quelque chose. Parfois les pères non-géniteurs font des pères bien plus acceptables que les géniteurs véritables ! Et ces gens doivent aimer leurs enfants autant que les autres; je crois avoir lu qu'ils ont déjà 39 ou 40 ans et leurs enfants sont encore tous petits, peut-être ont-ils mis des années avant d'arriver à en avoir. ethink
Le fait que tous les enfants des McCann avaient été conçus par insémination artificielle n'a jamais été un secret. La seule chose est que l'on n'avait jamais précisé s'ils avaient été conçus par insémination du sperme du mari ou de celui d'un donneur. Il semblerait donc, si j'ai bien compris, que les jumeaux soient les enfants biologiques de Monsieur MacCann et pas Maddie.
Je ne pense pas que cette information apporte quoi que ce soit pour l'élucidation de l'affaire.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 15 oct. 2007, 13:43 
Hors ligne

Enregistré le : 23 mars 2005, 13:17
Messages : 26
Citation :
Je ne pense pas que cette information apporte quoi que ce soit pour l'élucidation de l'affaire.
si cela est vrai, les explications des parents concernant l'ADN retrouvés dans le véhicule sont serieusement fragilisés.
ils expliquaient jusqu'a présent que la correspondance à 80% avec l'ADN de Maddie ne prouverait rien puisque cela pourrait être celui d'un des jumeaux.

La suite de l'enquête nous dira ce que ca vaut ......je préfère me méfier de la presse depuis l'affaire Gregory.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 16 oct. 2007, 16:52 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005, 16:23
Messages : 136
Localisation : belgique
La police va passer au peigne fin un lac artificiel et ses alentours près de la zone où a disparu la jeune Britannique, il y a cinq mois, à Praia da Luz, au Portugal.

Chaque semaine, une piste en balaie une autre dans l’affaire Maddie. Alors que mercredi, la police semblait de nouveau privilégier la piste de l’enlèvement, lundi, la presse britannique a fait état de nouvelles recherches dans une zone de 16 kilomètres autour de Praia da Luz, où l’enfant a disparu, le 3 mai dernier. L’espoir de retrouver la jeune Britannique vivante paraît encore s’éloigner.

Selon le Telegraph, ces recherches, pour lesquelles les effectifs de police ont été triplés, devraient notamment se concentrer sur des bois et des maisons isolées autour d’un lac artificiel. Une zone qui, selon le nouveau chef des enquêteurs portugais, Paulo Rebelo, n’aurait pas été suffisamment fouillée dans les jours qui ont suivi la disparition de Madeleine McCann.

"Si elle est morte, elle est morte"

«Tout élargissement des recherches est encourageant, et nous nous en félicitons», a réagi un ami des McCann. «Ce serait une tragédie pour Kate et Gerry (de retrouver son corps). Si elle est morte, elle est morte, mais pas de leurs propres mains. Ils veulent que le nuage de suspicion se dissipe autour d’eux», ajoute-t-il.

D’autre part, rapporte le Telegraph, les inspecteurs vont également effectuer des recherches au sud du complexe Ocean Club où résidait la famille McCann au moment du drame et plus particulièrement sur les endroits où le couple et leurs amis ont utilisé leurs téléphones portables.


source : http://www.lefigaro.fr/international/20 ... rches.html


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 18 oct. 2007, 19:08 
Hors ligne

Enregistré le : 19 févr. 2007, 00:33
Messages : 11
Localisation : Brampton (Cambridgeshire)
Citation :
Je ne pense pas que cette information apporte quoi que ce soit pour l'élucidation de l'affaire.
Tout à fait. Il ne s'agit que d'un ragot supplémentaire dans le duel médiatique que se livrent les tabloïds portuguais et britanniques à distance.
Et puis, encore faudrait-il expliquer l'intérêt d'avoir recours à un donneur externe alors que l'existence des jumeaux démontre que ce n'est manifestement pas nécessaire?

Outre-Manche, c'est l'attaque d' Anne Enright à l'encontre des McCanns qui occupe le paysage médiatique. Consternant...

Précision: Anne Enright (vainqueur surprise du dernier Booker Prize Winner pour son ouvrage Gathering) n'a jamais rencontré les McCanns.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 20 oct. 2007, 17:47 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
Oublions les journaux à sensation pourris et écoutons le scientifiques.
Voilà ce qu'ils disent :

"Une équipe d’experts britanniques, liés à la police et à la médicine légal, ont conclu hier qu’il y aurait des contradictions flagrantes et importantes dans les déclarations et dans la version donné par les parents de Madeleine McCann pour les événements du 3 mai, avant et après la disparition.
"Nous avons examiné touts les donnés disponibles et nous sommes arrivés à la conclusion qu’il y a des contradictions significatives", affirmait le Professeur et scientifique David Barclay, expert en médicine légal, participant à une émission de Channel Four qui tentait analyser le cas de disparition de la petite britannique.

Le professeur Barclay, un scientifique qui a travaillé sur 215 meurtres ces six dernières années, va plus loin et affirme que le groupe (constitué par cinq experts) "à vérifié la scène du crime et ce que nous a frappés immédiatement c’est combien peu probable il serait pour n'importe qui d’accéder à l'appartement par les fenêtres arrières. Les volets ont été fermement fermés et ne pourraient pas être ouverts et le parking derrière l'appartement été bien fermé".

"Nous ne disons pas qu'il était impossible d'être entré, mais avec toutes nos années d'expérience rassemblées il nous a semblé fortement peu probable et un scénario très invraisemblable", affirmait le professeur Barclay, mettant en cause les déclarations des McCann qu’un kidnappeur serait entré dans leur appartement de vacances à Praia da Luz

Au moment de sa visite à Praia da Luz, Barclay était accompagné par l’Inspecteur-Chef Chris Stevenson et par un profiler psychologique, David Canter, qui se prépare à publier la deuxième édition de son livre "Mapping Murder" chez Virgin Books de Richard Branson.

"Il y a eu tendance à critiquer la police portugaise mais dans l'ensemble elle a réalisé un bon travail", affirme le Prof. Barclay, rajoutant que les inspecteurs de la PJ "n'étaient pas assez agressifs avec les McCann dans la première phase de l'enquête".

David Canter, profiler psychologique, est plus habitué à étudier le comportement que les faits mais il a voulu analyser l’affaire McCann. Après sa visite du complexe de vacances d’où Madeleine est disparue il insiste que si la petite britannique s'était réveillée et avait erré dehors, elle ne serait pas allée loin.

Le patio de l’appartement ramène à la route, mais Madeleine aurait certainement marché vers la piscine, où ses parents dinaient. Pour y arriver, elle aurait suivi par un chemin éclairé et aurait été attirée vers la réception. Si c'était le cas, elle aurait été repérée par un des adultes dehors.

Même si David Canter semble privilégier la thèse de l’enlèvement par un pédophile, les experts sont plus prudents, précisant que personne n'a encore demandé pourquoi Madeleine aurait été choisie : ils ont du mal à expliquer pourquoi on aurait choisi une fille âgée de quatre ans, endormie à côté de deux enfants plus jeunes, les jumeaux Sean et Amélie.

Le profiler psychologique a également passé en revue toutes les possibilités - d'un pédophile local au réseau organisée de trafiquants ou des pédophiles.

"Si nous pensons à un enlèvement organisé par un réseau criminel pour les trafiquer d'une manière quelconque, ils ne seraient pas allés à un endroit comme Praia da Luz", affirme David Canter soulignant "qu’il y avait trop d'adultes autour" expliquant que, à l’heure probable de la disparition (entre 20 et 22 heures) il y a des résidents, des gens aux fenêtres, des touristes dans les rues, le personnel du complexe qui circule, etc.

"Malheureusement, il y a toutes sortes d'occasions d'enlever des enfants en Europe de l'Est. Si un réseau voulaient un enfant blond, comme Madeleine, les orphelinats en Croatie en son plein d’eux".


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 21 oct. 2007, 22:07 
Hors ligne

Enregistré le : 19 févr. 2007, 00:33
Messages : 11
Localisation : Brampton (Cambridgeshire)
J'ai regardé cette émission de trés bonne tenue et trés mesurée dans son ton. La synthèse ci-dessus la résume assez bien.


Il manque un élément important :

Dés le début de l'émssion, l'équipe d'experts souligne que l'erreur majeure de la police portuguaise fut de ne pas avoir considéré comme "prime suspects" les parents de Maddie, comme le veut la procédure courante au Royaume Uni. De cette façon, la police aurait pu "blanchir" ou non le couple de médecins. Ne l'ayant pas fait, cette erreur s'est retourné contre les McCann qui vivent désormais un calavaire, dans la mesure où ils ont innocent (ce que je crois), sans être pour autant en mesure de le démontrer, sous peine d'être poursuivis pour entraves à l'enquête.
Sans cette erreur de stratégie de la police, on en serait certainement pas là aujourd'hui.

Aprés avoir passé en revue les hypothèses rappellées dans la synthèse ci-dessus, les experts privilégiait, timidement et prudemment, la piste de l'enlèvement. Toutefois, dans cette hypothèse, ils pensaient plutôt à un local ou quelqu'un connaissant trés bien les lieux qui, effrayé par l'importance du tapage médiatique pouvait s'être débarassé du corps.

Toutes dernières nouvelles, relayées par le télégraphe et confirmé par le nouveau responsable de l'enquête, des détectives portuguais se rendraient prochainement au Royaume-Uni pour interroger à nouveau les amis des McCann, ceux avec qui ils étaient attablés au Tapas. Des contradictions dans les déclarations de leurs amis motiveraient ces nouveaux interrogatoires. A suivre.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 oct. 2007, 12:12 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : 03 févr. 2004, 00:53
Messages : 155
Gerry et Kate McCann, les parents de Maddie disparue le 3 mai au Portugal, ont publié jeudi un portrait d'artiste d'un homme qu'ils estiment être le ravisseur de leur fille, a indiqué le porte-parole de la famille, Clarence Mitchell. Le portrait a été réalisé par un artiste du FBI, spécialisé dans ce genre de dessins. Montrant un homme aux cheveux sombres et portant un enfant dans ses bras, il est basé sur le témoignage de Jane Tanner, une amie des McCann qui avait dîné avec eux le soir de la disparition de Maddie.

Jane Tanner a dit avoir vu un homme quitter l'immeuble d'appartements où logeaient les McCann, à Praia da Luz, avec un enfant dans les bras. L'homme est dépeint en train de marcher. Son visage n'est pas dessiné, conformément au témoignage de Jane Tanner, qui n'a pu apercevoir cette partie de l'homme. Le dessin représente l'enfant les jambes pendantes, portant le même pyjama que celui qu'avait Maddie lors de sa disparition. "Nous croyons qu'il s'agissait de Madeleine en train d'être transportée par un homme depuis l'appartement. Nous accordons donc une grande importance à la diffusion de ce portrait", a déclaré Clarence Mitchell.

Phase importante de l'enquête

Le porte-parole a précisé que le dessin avait été commandé par les détectives privés employés par les McCann et que la police portugaise responsable de l'enquête avait accordé son "accord tacite". "Il s'agit d'une autre phase importante de notre enquête", a-t-il déclaré. "Toute personne qui connaîtrait cet homme devrait contacter notre ligne téléphonique confidentielle immédiatement", a-t-il ajouté en référence au service téléphonique accessible 24 heures sur 24 que les McCann ont lancé mercredi. La ligne correspond à un numéro de téléphone en Espagne (+ 34 902 300 213) et est opérée par une équipe de détectives privés installés dans ce pays et embauchés par les McCann.

Les parents ont annoncé mercredi le lancement de ce service téléphonique lors d'une émouvante interview à la télévision espagnole Antena 3, durant laquelle ils ont une nouvelle fois démenti avoir donné des sédatifs à leur fille, comme l'avait suggéré la presse portugaise. Il s'agissait de la première interview des McCann depuis leur mise en examen par la police portugaise le 7 septembre, qui a précédé leur retour en Angleterre. Selon l'entourage du couple, les McCann sont soupçonnés d'avoir tué accidentellement leur fille et fait disparaître son corps. Les parents de Maddie clament leur innocence et privilégient la thèse de l'enlèvement.

http://tf1.lci.fr/infos/monde/europe/0, ... sume-.html

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 oct. 2007, 12:14 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : 03 févr. 2004, 00:53
Messages : 155
Traces de Maddie chez le premier suspect ?
Selon le quotidien portugais 24 horas, qui cite un haut responsable judiciaire, les autorités portugaises ont découvert des "traces" de Maddie (cheveux et fluide corporel) qui prouvent la présence de l'enfant dans la résidence de Robert Murat. Ce Britannique, qui vit au Portugal avec sa mère, était le premier suspect de l'affaire. Il a toujours nié toute responsabilité dans la disparition de Madeleine McCann.


http://www.lejdd.fr/cmc/scanner/societe ... 66278.html

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 146 messages ]  Aller à la page Précédente 16 7 8 9 10 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com