Nous sommes le 18 oct. 2017, 22:17

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 04 oct. 2008, 09:38 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
Pascal a écrit :
Personne ne l'a jamais vu s'entraîner avec une quelconque arme.

Quant à ses aptitudes réelles ou supposées au tir avec un fusil, il faut tordre le cou à quelques légendes qui perdurent depuis longtemps.
Sans être un tireur émérite, il semblerait que les connaissances de Lee Harvey Oswald dans ce domaine, aurait pu suffire à toucher JFK dans la limousine comme cela s'est produit. Il n'était pas nécessaire d'être tireur d'élite pour réussir un ou plusieurs tirs dans les conditions du 22 novembre 63.


C'est tout de même un peu gênant.
Dans le livre de Pierre Nau, on comprend qu'il disposait de très peu de munitions qu'il économisait.
Il n'était pas non plus inscrit dans un club de tir.
Donc, pour quelqu'un qui s'entrainait quasiment pas, c'est un exploit de toucher deux fois en moins de 6 secondes en sachant qu'il a du réarmer deux fois.
Selon Pierre nau, "Le Mannlicher Carcano n’est pas une arme de précision telle que celles qu’utilisent habituellement les tireurs d’élites. De plus, ces mêmes tireurs d’élite ne font en principe usage de leur arme qu’une seule fois. A partir de l’instant où, à l’instar d’Oswald, le tireur n’est pas capable de tuer au premier coup de feu, l’arme utilisée en l’occurrence devient rapidement un handicap.
Le Mannlicher Carcano est une arme à culasse mobile.
Entre chaque coup de feu, il est nécessaire de manoeuvrer cette culasse pour éjecter l’étui de la munition tirée et réarmer le fusil. Outre la perte de
temps occasionnée, cette manoeuvre a des conséquences directes sur la visée, surtout dans le cas de l’emploi d’une lunette télescopique de grossissement quatre, celle montée sur le fusil d’Oswald. Lors de la manoeuvre de la culasse, le moindre mouvement du fusil est amplifié
dans l’oeilleton de la lunette, par rapport à une visée sans lunette télescopique. Le tireur est alors contraint de recaler la mire de la lunette sur la cible, perdant ainsi de précieux dixièmes de seconde. Autrement dit, la tâche d’Oswald se compliquait en utilisant une lunette
télescopique. A la distance où il se trouvait et compte tenu de la forte puissance de son arme, il avait tout intérêt à se passer de sa lunette. Il conservait toutes les chances d’atteindre sa cible avec succès. L’entraînement au tir, dans un contexte militaire avec ce type d’arme, se
fait sans lunette et sur des cibles disposées à plus de 100 mètres. C’est l’exercice auquel s’était astreint Oswald, lors de son passage chez les Marines.
La lunette de visée n’était donc utile que pour le premier coup de feu et à condition que celui-ci soit unique et définitif. L’utilisation du seul Mannlicher Carcano sur Dealey Plaza pouvait s’envisager à la seule et unique condition que le tireur réalise le coup parfait, dès le premier coup.
Ce ne fut pas le cas d’Oswald qui rata le coup le plus facile, le premier. Cet échec est difficilement explicable.
"
Il rajoute : "Placés dans la situation d'Oswald, aucun des tireurs choisis par le FBI, lors de la reconstitution du tir, n’a été en mesure de reproduire le tir attribué à Oswald."

En tout cas, j'ai beaucoup de mal à croire que Oswald était le seul tireur ce 22 nov 63.

Citation :
La question est plus de savoir pour quelle raison Oswald n'a pas tiré alors que le cortège lui faisait face dans Houston St où c'eût été un exercice autrement plus simple et sûr, voire même avec un seul tir fatal (?)


S'il avait tiré de face, il était en plein dans l'encadrement de la fenêtre et risquait d'être vu et reconnu.
En attendant que le cortège arrive dans Elm Street, il pouvait tirer sur le côté et ainsi être caché par le mur, en tout cas nettement moins visible dans cette position.
D'ailleurs, un seul témoin affirme avoir vu Oswald à la fenêtre, c'est Howard Brennan. Mais on sait qu'il n'a pas reconnu Oswald lors de sa 1ère déposition.
Je me pose la question : est on certain à 100% que Oswald a bien tiré ce 22 nov un seul coup de fusil du TSBD ?
L'arme retrouvée était elle bien son fusil ?
[/quote]


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 04 oct. 2008, 13:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 05 avr. 2006, 00:30
Messages : 53
jpasc95 a écrit :

C'est tout de même un peu gênant.
Dans le livre de Pierre Nau, on comprend qu'il disposait de très peu de munitions qu'il économisait.
Il n'était pas non plus inscrit dans un club de tir.
Donc, pour quelqu'un qui s'entrainait quasiment pas, c'est un exploit de toucher deux fois en moins de 6 secondes en sachant qu'il a du réarmer deux fois.


Attention, je n'ai pas dit qu'il ne s'était jamais entraîné mais que personne n'avait apporté un témoignage crédible confortant des séances de tirs qu'il se serait imposé pour se perfectionner. Sans doute d'ailleurs a t-il trouvé le temps de tirer quelques fois tout en étant très discret.
En tout cas, je n'affirme rien, je suis d'ailleurs pas encore convaincu qu'il ait tiré du sixième étage du TSBD sur le cortège présidentiel.
Il n'en est pas moins vrai qu'un tir, voire deux de la fenêtre du sniper nest, même avec un Carcano défaillant, n'est pas insurmontable. Car il faut préciser également que la réelle séquence des tirs n'est toujours pas à ce jour bien établie, pas plus que le temps qu'a pu durer cette fusillade.

Citation :
Selon Pierre nau, "Le Mannlicher Carcano n’est pas une arme de précision telle que celles qu’utilisent habituellement les tireurs d’élites. De plus, ces mêmes tireurs d’élite ne font en principe usage de leur arme qu’une seule fois. A partir de l’instant où, à l’instar d’Oswald, le tireur n’est pas capable de tuer au premier coup de feu, l’arme utilisée en l’occurrence devient rapidement un handicap.
Le Mannlicher Carcano est une arme à culasse mobile.
Entre chaque coup de feu, il est nécessaire de manoeuvrer cette culasse pour éjecter l’étui de la munition tirée et réarmer le fusil. Outre la perte de
temps occasionnée, cette manoeuvre a des conséquences directes sur la visée, surtout dans le cas de l’emploi d’une lunette télescopique de grossissement quatre, celle montée sur le fusil d’Oswald. Lors de la manoeuvre de la culasse, le moindre mouvement du fusil est amplifié
dans l’oeilleton de la lunette, par rapport à une visée sans lunette télescopique. Le tireur est alors contraint de recaler la mire de la lunette sur la cible, perdant ainsi de précieux dixièmes de seconde. Autrement dit, la tâche d’Oswald se compliquait en utilisant une lunette
télescopique. A la distance où il se trouvait et compte tenu de la forte puissance de son arme, il avait tout intérêt à se passer de sa lunette. Il conservait toutes les chances d’atteindre sa cible avec succès. L’entraînement au tir, dans un contexte militaire avec ce type d’arme, se
fait sans lunette et sur des cibles disposées à plus de 100 mètres. C’est l’exercice auquel s’était astreint Oswald, lors de son passage chez les Marines.
La lunette de visée n’était donc utile que pour le premier coup de feu et à condition que celui-ci soit unique et définitif. L’utilisation du seul Mannlicher Carcano sur Dealey Plaza pouvait s’envisager à la seule et unique condition que le tireur réalise le coup parfait, dès le premier coup.
Ce ne fut pas le cas d’Oswald qui rata le coup le plus facile, le premier. Cet échec est difficilement explicable.
"
Il rajoute : "Placés dans la situation d'Oswald, aucun des tireurs choisis par le FBI, lors de la reconstitution du tir, n’a été en mesure de reproduire le tir attribué à Oswald."


Tout ce qu'a écrit Pierre Nau est tout à fait juste mais ça ne contredit pas ce que nous débattons, à y bien regarder !
Je rappelle toutefois que Pierre Nau est persuadé que LHO a bel et bien tiré de l'immeuble TSBD sur JFK et qu'il était aidé au moins d'un complice qui lui fit feu du Grassy Knoll.
Je partage avec lui l'idée que Lee n'a pas agi seul, loin de là mais pour autant, je n'arrive pas à être persuadé comme lui de son implication directe dans les tirs du TSBD. je le serai peut-être un jour mais pour le moment, je suis très sceptique.

Citation :
En tout cas, j'ai beaucoup de mal à croire que Oswald était le seul tireur ce 22 nov 63.


S'l fut le seul tireur, il est bien délicat d'imaginer pour quelles raisons Jack Ruby l'aurait réduit au silence, autrement que par des explications proches du foireux !

Citation :
S'il avait tiré de face, il était en plein dans l'encadrement de la fenêtre et risquait d'être vu et reconnu.


Pas tant qu'on peut le penser selon moi mais c'est un avis qui tient aussi la route.


Citation :
D'ailleurs, un seul témoin affirme avoir vu Oswald à la fenêtre, c'est Howard Brennan. Mais on sait qu'il n'a pas reconnu Oswald lors de sa 1ère déposition.


Pourtant cet unique témoin a été retenu par la Commission et son témoignage pèse encore lourd aujourd'hui dans la culpabilité d'oswald.
Citation :
Je me pose la question : est on certain à 100% que Oswald a bien tiré ce 22 nov un seul coup de fusil du TSBD ?


Selon les défenseurs de la Commission, oui à 250% mais pour d'autres, ce n'est pas le cas.
Il y a également ceux qui ne savent plus quoi penser, ils ont tellement retourné l'énigme dans tous les sens qu'ils ne comprennent plus rien !


Citation :
L'arme retrouvée était elle bien son fusil ?


Très bonne question !

_________________
Pascal


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 oct. 2008, 09:12 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
J'ai trouvé ces 3 photos, les fameuses photos prises à son domicile par son épouse qui montrent Oswald tenant un fusil dans sa main.
Dans son film, Oliver Stone ne montre qu'une seule photo qui serait truquée.
Là, je suis très perplexe. Si l'on arrive à me prouver que les 3 photos sont truquées, alors l'accusation s'effondre selon moi.
Que doit on en penser ?

Image


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 19 oct. 2008, 09:36 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
Bien, vu l'enthousiasme quasi hystérique que déclenche ce sujet, je mets un lien qui donne des arguments qui font sérieusement
douter de l'appartenance du mannlicher carcano, l'arme supposée du crime, à Lee Harvey Oswald.
Le problème est que c'est en anglais.

http://jfkresearch.freehomepage.com/c2766.html


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 19 oct. 2008, 13:58 
Hors ligne
administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 23:41
Messages : 616
Il est vrai que le sujet appelle pourtant la discussion, tant il est compliqué et surtout passionnant...

_________________
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con".
Comment se fait-il que certains paraissent si cons même sans lumière ? C'est de la métaphysique pure.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 19 oct. 2008, 14:05 
Hors ligne
administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 23:41
Messages : 616
pascal a écrit :
Le film d'Oliver Stone est magnifiquement tourné mais il faut reconnaître qu'il a pris pas mal de libertés avec les évènements de Dallas. Donc "quelques erreurs" paraît plutôt faible !!!

Justement, ce point là mériterait justement discussion pour moi qui connait mal l'affaire au final...
quelles erreurs pourriez vous lister dans le film d'Oliver STONE?

_________________
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con".
Comment se fait-il que certains paraissent si cons même sans lumière ? C'est de la métaphysique pure.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 nov. 2008, 13:37 
Hors ligne

Enregistré le : 19 févr. 2007, 00:33
Messages : 11
Localisation : Brampton (Cambridgeshire)
Bonjour à tous. De retour d'un séjour à Dallas, riche et émouvant comme toujours, je me permets d'intervenir dans la discussion.
Effectivement, comme le souligne Ludivine à juste titre, dépassionner le débat est le préalable incontournable pour tenter d'avancer sur le sujet.
Essayons de reprendre point par point:

Les capacités de l'arme découverte au Sixth floor:
La carabine Mannlicher Carcano est une arme de guerre faite pour tuer son homme à plus de 200m et sans lunette de visée. C'est ainsi qu'Oswald s'entraînait chez les Marines. Par conséquent, tirer avec le Carcano à une distance maximum de 90m, comme ce fut le cas sur Dealey Plaza, ne présente pas de difficulté majeure, même pour un tireur moyen.
Le problème n'est pas là. Les questions qui interpellent sont les suivantes:
1 - comment Oswald a t-il pu râter le Président lors du premier coup de feu et surtout comment a t-il pu rater son coup au point de complètement manquer la limousine. Là j'avoue être perplexe. Je le suis d'autant plus, chaque fois que je me rend sur place. De la fenêtre adjacente à celle du "sniper nest", on voit clairement que l'arme d'Oswald devait être franchement pointée vers le bas, ce quidans l'hypothèse du tir raté amène la balle à s'écraser sur la chaussée ou sur la limousine.
Comme aucun impact lié à cette hypothèse ne fut décelé sur la limousine, la seule possibilité reste l'impact sur la chaussée, confirmé par des témoins, comme Virgie Rachley par exemple.
Reste alors à expliquer comment cette balle aurait rebondi ou ricoché pour aller s'écraser sur la bordure de trottoir sud de Main, détachant un morceau de cette bordure qui allait blesser Tague superficiellement.
Autrement dit, comment un tir qui n'était pas tangentiel a t-il pu se comporter comme tel? Sans déviation, c'est impossible. Et c'est là que Gerald Posner, grand défenseur de la thèse officielle intervient. Pour lui, la balle tirée par Oswald a heurté une branche de l'arbre présent dans son champ de vision et ainsi déviée, au point de voir sa trajectoire modifiée pour aller s'écraser sur une bordure de trottoir au Sud de Dealey Plaza.
Aussi séduisante qu'elle soit, cette théorie n'est supportée par aucune preuve matériel ni aucun témoignage.
Alors, aucune explication, autre que celle donnée par DaleK. Myers qui invoque une simple mauvaise visée d'Oswald, difficile à admettre pour les raisons évoquées plus haut, n'est vraiment convaincante.
2 - Oswald a t-il pu tirer 3 coups dans le laps de temps donné?
Si on prend le temps de référence de la Commission Warren, c'est impossible. En revanche, en portant le temps à 8 secondes comme le fait Posner avec une lecture différente du film de Zapruder, c'est possible. Le point délicat réside dans l'intervalle de temps entre le deuxième et troisième coup de feu. Des témoins placés en différents points soulignent la quasi simultanéïté des détonations qui ne sauraient être prises pour des réverbérations ou autres phénomènes d'écho. Dans ce cas, force est d'admettre qu'un autre tireur a fait feu quasi simultanément avec Oswald. J'en parle dans mon livre au chapitre Scénario, entre autre.
L'arme appartenait-elle à Oswald?
La réponse est oui. Aucun doute là-dessus. Le numéro de l'arme correspond bien à celui de l'arme achetée par correspondance par un certain Alek Hidell, pseudonyme utilisé par Oswald et présent, entre autres pièces, sur la fausse carte du Selective Service trouvée dans son porte-feuille, au moment de son arrestation. Cette arme a été acheminée à Dallas et disposée dans la boîte postale n°2915, louée par Oswald lui-même.
L'expertise graphologique du bon de commande est confondante pour Oswald. Il l'a bien rédigé.
L'arme retrouvée au Sixth floor portait le même numéro et la même lunette télescopique de marque japonaise correspondant à la commande de Hidell/Oswald.
Concernant les backyards photos, inutile de perdre du temps la dessus et donner du grain à moudre aux LNs. Elles sont bien authentiques. Les divergences ou autres défauts décelables ne sont dus qu'aux piètres performances d'un appareil bas de gamme.
Et puis que prouvent ces photos? Qu'Oswald possédait un fusil. Et alors? Rien de surprenant au Texas de l'époque. Oswald ne faisait pas exception à la règle. Enfin, Marina elle-même n'a jamais varié sur ce point. C'est bien elle qui a pris ces photos.


Haut
   
MessagePosté : 17 déc. 2008, 21:29 
Hors ligne

Enregistré le : 19 févr. 2007, 00:33
Messages : 11
Localisation : Brampton (Cambridgeshire)
Pour ceux que ça intéresse, j'ai mis en ligne mon compte-rendu de voyage
N'hésitez pas à me faire part de vos remarques, positives ou non. Merci.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 18 déc. 2008, 11:21 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005, 16:23
Messages : 136
Localisation : belgique
Très intéressant. Je vous envie un peu d'avoir eu l'occasion de faire le voyage et de se plonger au coeur même du mystère.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 13 mars 2009, 12:13 
Hors ligne

Enregistré le : 19 févr. 2007, 00:33
Messages : 11
Localisation : Brampton (Cambridgeshire)
En complément à la discussion entamée sur le Mannlicher Carcano d'Oswald, je viens de mettre en ligne sur mon site une page dédiée à cette carabine.
A la découverte du Mannlicher Carcano

Par ailleurs, toujours à propos d'Oswald et pour ceux qui ne le sauraient pas encore , j'ai écrit un ouvrage à son sujet:
Lee Harvey Oswald, pour une place dans l'histoire.

Image

Présentation de l’éditeur:
Les derniers mois de la courte vie de l'assassinat présumé de John Fitzgerald Kennedy. L'enchaînement des faits qui conduisirent Lee Harvey Oswald à prendre part à l'assassinat de l'homme le plus puissant de la planète, le 22 novembre 1963.
Dans cet essai historique, l'auteur nous montre à quel point son obsession d'avoir une place dans l'Histoire l'empêcha de prendre conscience du piège tendu par ses complices, pour le désigner comme unique responsable de l'assassinat. Faits réels et hypothèses s'entremêlent pour tenter de retracer la chronologie et la logique de l'implication d'Oswald.

En vente également chez:
Amazon.fr
Chapitre.com
Abebooks.fr
Alapage.com


Haut
   
 Sujet du message : Re: Assassinat de John Kennedy
MessagePosté : 13 avr. 2010, 09:42 
Hors ligne

Enregistré le : 24 déc. 2009, 07:54
Messages : 17
SAlut,
avez vous imagine qu'on peut faire des fakes informations dans les cas comme ca?
et quelle est la raison exactly?
je crois que les problemes concernant la politique est toujours en sercret.
amicalement

_________________
Voyage vietnambaie halongplage Phu Quoc


Haut
   
 Sujet du message : Re:
MessagePosté : 29 déc. 2010, 00:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 05 avr. 2006, 00:30
Messages : 53
jpasc95 a écrit :
J'ai trouvé ces 3 photos, les fameuses photos prises à son domicile par son épouse qui montrent Oswald tenant un fusil dans sa main.
Dans son film, Oliver Stone ne montre qu'une seule photo qui serait truquée.
Là, je suis très perplexe. Si l'on arrive à me prouver que les 3 photos sont truquées, alors l'accusation s'effondre selon moi.
Citation :
Que doit on en penser ?


Image

Que personne à ce jour n'a démontré de manière indiscutable que les photos aient été "chahutées" et qu'ensuite Marina a toujours affirmé qu'elle avait bien photographié Lee lorsqu'ils louaient la maison de Neely Street. D'un autre côté, personne n'a jamais retrouvé les négatifs, ça nous aurait bien facilité la tâche !!!

_________________
Pascal


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com