Nous sommes le 12 déc. 2017, 02:51

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Peine de mort au Japon
MessagePosté : 23 janv. 2006, 16:01 
Hors ligne

Enregistré le : 28 juil. 2004, 16:55
Messages : 5
On parle beaucoup de la peine capitale aux Etats Unis mais peu sur ce qui se passe au Japon.

On sait déjà que 80% environ des japonais sont partisans de cette mesure.
Il y aurait de quoi dénoncer le côté arbitraire de l'application de ce châtiment par pendaison . En effet, il n'existe aucun recours en grâce et il suffit que le ministre de la justice signe un ordre pour que l'exécution ait lieu.

Notons que la détention dans les couloirs de la mort est un moment très pénible où le détenu est en quelque sorte harcelé


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 23 janv. 2006, 18:18 
Hors ligne

Enregistré le : 29 oct. 2005, 09:32
Messages : 5
Quid des victimes harcelées, tuées, violées, mutilées, par leurs pauvres bourreaux qui encourent des châtiments inhumains?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 23 janv. 2006, 20:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 232
Localisation : Ile de France
Quid d'un assassinat légal par rapport à un assassinat illégal : cela reste un assassinat. L'Etat est aussi coupable que le condamné.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 23 sept. 2006, 22:47 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 05 avr. 2006, 00:30
Messages : 53
didi a écrit :
Quid d'un assassinat légal par rapport à un assassinat illégal : cela reste un assassinat. L'Etat est aussi coupable que le condamné.


Je suis tout à fait d'accord avec ceci, dans un sens comme dans l'autre, il s'agit d'un assassinat ! Qu'il soit rendu légal ou non, l'acte selon lequel est oté la vie d'un individu est une abérration. Et que donc celles et ceux qui adhèrent à cette abérration, ne peuvent l'évoquer en rendant la même sentence. Car dans cette vision des choses, nous sommes soumis à la loi du talion, incompatible avec les notions de démocratie que certains prônent tout en étant favorables au châtiment suprême.
Que la place des victimes soit plus grande et qu'elles soient encadrées plus longuement après leur drame est une nécessité que personne ne pourra contester. Alors donc réclamer avec force une exécution pour le criminel devenu supplicié à son tour ne transformera pas comme par miracle l'état psychologique de la victime.
Qui plus est, lorsque le prétendu meurtrier s'est avéré innocent après que le bourreau ait fait son oeuvre, que deviennent les fondement même de cette doctrine ?
Comme l'a dit Gilles Perrault à propos de l'affaire Ranucci, " on a tordu la vie de cet homme avant de la lui oter ". Et bien ces quelques mots doivent illustrer ce qu'est véritablement le vocable "peine de mort" qui finalement est un non sens.

_________________
Pascal


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com