Nous sommes le 23 juil. 2018, 15:32

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePosté : 10 déc. 2008, 12:28 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Grasse prison

Dix-sept cabines téléphoniques sont désormais à la disposition des condamnés et des mineurs pour communiquer avec leur famille et préparer leur sortie
A la prison, les condamnés « s'évadent »... par téléphone

Image
Les dix-sept cabines téléphoniques installées à la maison d'arrêt de Grasse depuis septembre ont un franc succès. Les condamnés ont désormais la possibilité de rester en contact quotidien avec leur famille.Photo : A. B.-J

Tous les matins, Valentin (1) téléphone à sa petite fille depuis la maison d'arrêt de Grasse.

Un service inestimable pour ce papa incarcéré qui ne reçoit pas de visite et dont l'enfant ignore qu'il purge une peine de prison.

Car si les maisons centrales et les centres de détention sont équipés de cabines téléphoniques depuis plusieurs années, les maisons d'arrêt n'en étaient pas pourvues.

Et pourtant ce type d'établissement accueille des condamnés (personnes jugées et condamnées à une peine de prison définitive) mais aussi des prévenus (détenus en attente de jugement) pour qui toute communication avec l'extérieur est interdite.

« Autrefois c'était 50/50. Aujourd'hui, à Grasse, on compte 213 prévenus pour 586 condamnés » explique Paul Botella, directeur de la maison d'arrêt de Grasse.

Une volonté européenne

En septembre, dix-sept cabines téléphoniques ont donc été installées et réparties dans trois bâtiments de la prison.A l'usage exclusif des condamnés et des mineurs.

L'implantation de téléphones en maison d'arrêt répond à une volonté européenne d'harmonisation des politiques pénitentiaires de l'Union.

Elle s'inscrit également dans le cadre du rapprochement des liens familiaux.

Les condamnés peuvent téléphoner aussi longtemps et aussi souvent qu'ils le souhaitent.

« L'accès à ces téléphones leur permet aussi de préparer leur sortie, ajoute le directeur. Contacter un futur employeur, régler les affaires personnelles, trouver un logement, etc ».

Un moyen, aussi, de limiter l'introduction illicite de téléphone portable en détention ?

Paul Botella ne le pense pas. « Les détenus pris avec un téléphone portable risquent plusieurs mois de prison. Je ne crois pas qu'ils soient prêts à prendre ce risque pour appeler leur famille qu'ils ont l'occasion de rencontrer au parloir. Les téléphones portables servent pour les trafics ou les évasions ».

1. Le prénom a été changé.

Source : Nice Matin


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com