Nous sommes le 14 nov. 2018, 14:05

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante
Auteur Message
MessagePosté : 03 sept. 2006, 21:04 
Hors ligne
administrateur
Avatar du membre

Enregistré le : 12 mars 2005, 23:41
Messages : 616
La mort de Marylin MONROE est un autre sujet de discussion intéressant à plus d'un titre...

http://www.jfk-fr.com/recherche_mort+de ... monroe.php
http://www.jfk-fr.com/fil_262-0.php

Image

Marylin Monroe, enquête sur un assassinat »
Don Wolfe

"Sam Giancana était là pour bien montrer qu'il tenait beaucoup à ce que Marilyn ne crée pas de difficultés. Sam n'était pas homme à prendre des gants.

Il ne manqua pas de lui faire comprendre que si elle devenait un problème, il y avait toujours un moyen de trouver une solution".

Norma Jean Baker, alias Marilyn Monroe, la plus grande des stars américaines, ne se serait pas suicidée...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 sept. 2006, 20:22 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2005, 22:20
Messages : 63
Localisation : Sud-Ouest
Ni suicide, ni meurtre. Je penche pour l'accident, l'overdose médicamenteuse accidentelle. Pas de lettre d'adieu, pas d'apparat vestimentaire comme ont coutume de faire les gens qui s'apprêtent à se donner la mort. Meurtre pour quelles raisons ? En quoi Marilyn pouvait-elle nuire ? Sa prétendue liaison avec les Kennedy ? Je n'y crois pas non plus. Mais Marilyn Monroe fait vendre alors il se peut que les choses soient compliquées à loisir pour entretenir la manne financière...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 sept. 2006, 20:32 
Les Kennedy ont effecivement connu Marilyn de pres, et le destin de cette famille suffit a me mettre la puce a l'oreille concernant le deces de la pin up.
Beaucoup de gens aux etats unis sont morts d'overdose medicamenteuse, notemment jimi hendrix qui etait pourtant consommateur de LSD plus que de Quaaludes, mais bon, c'est comme ca.

Pour moi il est evident que Marrilyn Monroe a ete eliminée.
En ce qui concerne le coté mercantile de l'affaire, j'en connais d'autres qui ne se genent pas non plus :lol:


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 13 sept. 2006, 14:41 
Hors ligne
administrateur
Avatar du membre

Enregistré le : 12 mars 2005, 23:41
Messages : 616
Citation :
Les Kennedy ont effecivement connu Marilyn de pres, et le destin de cette famille suffit a me mettre la puce a l'oreille concernant le deces de la pin up.
Beaucoup de gens aux etats unis sont morts d'overdose medicamenteuse, notemment jimi hendrix qui etait pourtant consommateur de LSD plus que de Quaaludes, mais bon, c'est comme ca.

Pour moi il est evident que Marrilyn Monroe a ete eliminée.
En ce qui concerne le coté mercantile de l'affaire, j'en connais d'autres qui ne se genent pas non plus :lol:
Et en quoi le meurtre de Marilyn vous semble évident?
( en dehors du fait qu'elle avait des liens avec la famille KENNEDY)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 13 sept. 2006, 22:59 
L'amerique de l'epoque,bien plus puritaine que celle d'aujourd'hui meme si ca fait bizarre de l'ecrire, ne devait pas voir d'un tres bon oeil cette liaison avec le president qui lui meme, et pour d'autres raison, a ete assassiné, comme trois autres presidents avant lui.
On est loin de l'affaire Lewinsky.
Je crois qu'il y a des morts qui ne sauraient etre si evidentes que ce que la version officielle voudrait le faire croire.


Haut
   
MessagePosté : 23 sept. 2006, 22:21 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : 05 avr. 2006, 00:30
Messages : 53
Citation :

Marylin Monroe, enquête sur un assassinat »
Don Wolfe

"Sam Giancana était là pour bien montrer qu'il tenait beaucoup à ce que Marilyn ne crée pas de difficultés. Sam n'était pas homme à prendre des gants.

Il ne manqua pas de lui faire comprendre que si elle devenait un problème, il y avait toujours un moyen de trouver une solution".

Norma Jean Baker, alias Marilyn Monroe, la plus grande des stars américaines, ne se serait pas suicidée...
Et quels sont les éléments que peut présenter Don Wolfe accréditant ses propres allégations ?

_________________
Pascal


Haut
   
MessagePosté : 01 oct. 2006, 14:46 
Hors ligne
administrateur
Avatar du membre

Enregistré le : 12 mars 2005, 23:41
Messages : 616
Je vais me replonger dans le livre pour te répondre; ma lecture date d'il y a 3 ans...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 sept. 2007, 11:41 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Citation :
Ni suicide, ni meurtre. Je penche pour l'accident, l'overdose médicamenteuse accidentelle. Pas de lettre d'adieu, pas d'apparat vestimentaire comme ont coutume de faire les gens qui s'apprêtent à se donner la mort. Meurtre pour quelles raisons ? En quoi Marilyn pouvait-elle nuire ? Sa prétendue liaison avec les Kennedy ? Je n'y crois pas non plus. Mais Marilyn Monroe fait vendre alors il se peut que les choses soient compliquées à loisir pour entretenir la manne financière...
Même s'il est un peu absurde de répondre à un post 2 ans après, je ne résiste pas à la tentation de dire que je suis - comme toujours - entièrement d'accord avec le point de vue de Carmencita sur cette affaire : je suis absolument certaine qu'il s'agissait tout bonnement d'un accident.

Peut-être d'ailleurs un accident par indifférence, dont on peut considérer qu'il confinait presque au suicide. Je veux dire par là que Marylin, dont tout le monde s'accorde à dire qu'elle souffrait à cette époque d'une forte dépression et d'un mal de vivre intense, devait s'abrutir de médicaments pour pouvoir dormir, en se disant peut-être plus ou moins consciemement que, si un jour la dose était trop forte, hé bien tant pis, elle ne tenait pas tellement à la vie ...

Mais il était inévitable que cette mort génère une légende. De même qu'il était absolument inévitable que la mort de Diana (banal accident selon moi), donne naissance à une quantité incroyable de romans policiers tous plus rocambolesques les uns que les autres.
Le meurtre pour raison d'état d'une jeune femme belle et charismatique est tellement plus excitant que la plate constatation d'un accident par surdosage de somnifères ou par excès de vitesse !

La thèse de l'assassinat es tellement plus excitante et plus vendeuse qu'il ne faut pas se faire d'illusion : aucun rapport, aucune preuve noir sur blanc ne fera jamais taire les rumeurs, ni dans le cas de Marilyn ni dans celui de Diana.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 sept. 2007, 20:00 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
J'ai vu un documentaire sur FR3 récemment.

Il y a de fortes chances que Robert Kennedy soit venu rendre visite à Marilyn Monroe quelques heures avant sa mort.
Selon certains témoignages, depuis un certain temps, les Kennedy (John et Robert) voulaient cesser toute relation avec l'actrice américaine.
On a retrouvé dans ses relevés un certain nombre de commnications téléphoniques avec la Maison Blanche.
Je pense que Robert Kennedy est venu la voir pour lui expliquer que les Kenendy ne pouvaient plus continuer une relation jugée par certains trop sulfureuse. On peut aussi imaginer que Jackie Kennedy a du peut-être menacer de divorcer si son mari ne cessait pas cette relation.
Alors pour éviter d'en arriver à l'inacceptable pour des protestants, John a décidé de rompre avec sa maitresse pour préserver son mariage.
Marilyn qui n'était pas au mieux mentalement à cette époque a été profondément meurtrie par cette rupture et a décidé d'absorber des médicaments soit pour en finir avec cette vie qui lui échappait soit pour juste attirer l'attention sur elle.
Peut-être a t-elle absorbé une dose trop élevée sans s'en rendre compte.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 sept. 2007, 20:13 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Citation :
J'ai vu un documentaire sur FR3 récemment.

Il y a de fortes chances que Robert Kennedy soit venu rendre visite à Marilyn Monroe quelques heures avant sa mort.
Selon certains témoignages, depuis un certain temps, les Kennedy (John et Robert) voulaient cesser toute relation avec l'actrice américaine.
On a retrouvé dans ses relevés un certain nombre de commnications téléphoniques avec la Maison Blanche.
Je pense que Robert Kennedy est venu la voir pour lui expliquer que les Kenendy ne pouvaient plus continuer une relation jugée par certains trop sulfureuse. On peut aussi imaginer que Jackie Kennedy a du peut-être menacer de divorcer si son mari ne cessait pas cette relation.
Alors pour éviter d'en arriver à l'inacceptable pour des protestants, John a décidé de rompre avec sa maitresse pour préserver son mariage.
Marilyn qui n'était pas au mieux mentalement à cette époque a été profondément meurtrie par cette rupture et a décidé d'absorber des médicaments soit pour en finir avec cette vie qui lui échappait soit pour juste attirer l'attention sur elle.
Peut-être a t-elle absorbé une dose trop élevée sans s'en rendre compte.
Oui, je suis d'accord avec cette thèse. Suicide ou - plus vraisemblablement selon moi - accident par surdose de sominifères, absorbés avec indifférence par désespoir, pour dormir et oublier.

La fin de Marilyn n'en est pas moins horriblement triste et tragique. D'autant qu'elle n'a jamais vraiment connu le bonheur dans sa vie.

Mais je ne pense pas qu'il faille chercher un assassinat où il n'y en a pas.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 sept. 2007, 20:38 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
arrgghh j'ai fait une erreur.
Les Kennedy étaient catholiques et pas protestants.
Mais ça ne change rien au fait que divorcer était inacceptable pour cette famille.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 sept. 2007, 22:12 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005, 16:25
Messages : 294
Citation :
arrgghh j'ai fait une erreur.
Les Kennedy étaient catholiques et pas protestants.
Mais ça ne change rien au fait que divorcer était inacceptable pour cette famille.
S'ils avaient été protestants, le divorce n'aurait rien eu d'impossible (du point de vue religieux, du moins, sinon car sur le plan politique). La religion protestante (ainsi d'ailleurs que la religion orthodoxe) l'admettent. Les catholiques sont les seuls à ne pas l'admettre. Plus exactement, c'est le remariage qui est frappé d'excomunication.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 sept. 2007, 10:19 
Hors ligne

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 137
Pourtant, si les informations suivantes sont exactes, la question de l'assassinat reste posée à juste titre :
Citation :
La preuve au milligramme
Le véritable verdict sur la mort de Marilyn s'est toujours trouvé dans les informations apportées en 1962 par le rapport toxicologique du Dr Raymond Abernethy. Selon ce rapport, l'analyse chimique montre clairement que le sang contenait 4,5 milligrammes pour 100 millilitres de barbituriques et 8 milligrammes pour 100 millilitres d'hydrate de chloral. L'analyse par ordinateur fait apparaître que le cas nº 81128 aurait dû ingérer de 27 à 42 comprimés de Nembutal (c'est-à-dire de pentobarbital) et de 14 à 23 comprimés d'hydrate de chloral pour que soient atteintes de telles concentrations. Les dosages opérés sur le sang révèlent donc l'ingestion de 41 à 65 comprimés. Mais cela n'inclut pas les 13 milligrammes par 100 grammes de pentobarbital qu'Abernethy retrouva dans le foie. Or il aurait fallu de 11 à 24 comprimés supplémentaires de Nembutal pour expliquer cette concentration du produit dans le foie.

Nous arrivons donc à un minimum de 52 et à un maximum de 89 comprimés nécessaires pour que le cas nº 81128 succombe effectivement à cette dose létale par ingestion.

Pourtant, sur les milliers de cas fatals dus à un empoisonnement aigu par ingestion de barbituriques qui ont été conservés dans les banques de données du monde entier, il n'y a pas un seul cas où plus de 12 comprimés aient été absorbés sans qu'on en retrouve des résidus dans le tube digestif. Dans aucun cas on n'a observé chez une victime une concentration si élevée de pentobarbital dans le sang et d'hydrate de chloral dans le foie sans retrouver de cristaux réfringents ni aucune concentration de comprimés dans l'estomac ou l'intestin. Le Dr Noguchi a pourtant bien déclaré n'avoir pu déceler aucun résidu de comprimé, aucune trace de cristaux réfringents, aucune concentration de barbituriques dans l'estomac ou l'intestin. Or Marilyn Monroe était au plus haut des taux de barbituriques dans le sang. Elle présentait aussi une forte concentration d'hydrate de chloral, qui agit en synergie avec le pentobarbital et en augmente énormément l'effet létal. Les doses combinées auraient suffi pour tuer de 9 à 20 personnes.

Les banques d'information de médecine légale établissent également qu'il n'existe à leur connaissance aucun cas d'une dose fatale par ingestion entraînant une aussi forte concentration dans le sang de pentobarbital et d'hydrate de chloral associés. La victime meurt inévitablement avant que la concentration approche ce niveau dans le sang. Marilyn Monroe aurait été déjà morte quand moins de 35% de la quantité totale de barbituriques seraient passés du tube digestif dans le sang. Il eût été impossible au reste du pentobarbital et de l'hydrate de chloral de pénétrer dans le système sanguin à la suite d'une ingestion, par le biais d'un suppositoire, d'un lavement ou par tout autre processus. Comment, alors, la dose fatale a-t-elle été administrée? Cela n'a pu se faire que par intraveineuse - ce genre de piqûre létale où la victime perd presque immédiatement conscience et succombe en dix à vingt minutes.
Extraits de http://users.skynet.be/p.pollefoort/pag ... atuemm.htm

J'ai retrouvé la même info sur d'autres sites.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 sept. 2007, 13:52 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006, 20:04
Messages : 273
Localisation : RP 95
merci Henri pour ces informations que j'ignorais.

J'avoue que ça jette un sacré doute.
Mais qui aurait pu décider de faire cette piqûre intraveineuse mortelle ?

Qui a eu cette intention criminelle et pourquoi ?

Est ce que Marilyn Monroe connaissait des secrets d'état très sensibles qu'elle avait l'intention de dévoiler ?
Les Kennedy ou autres auraient alors décidé de la supprimer ?

La mafia ? la méthode d'élimination ne me semble pas appartenir aux pratiques criminelles de cette organisation.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 sept. 2007, 14:33 
Hors ligne

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 137
Citation :
J'avoue que ça jette un sacré doute.
Il y a d'autres éléments qui vont dans le même sens, comme le fait que le corps a été déplacé après la mort (dans le rapport d'autopsie il est question d'une double lividité cadavérique, je crois), ce qui est quant même assez bizarre par rapport à la thèse officielle du suicide ...
Citation :
Mais qui aurait pu décider de faire cette piqûre intraveineuse mortelle ?

Qui a eu cette intention criminelle et pourquoi ?

Est ce que Marilyn Monroe connaissait des secrets d'état très sensibles qu'elle avait l'intention de dévoiler ?
Les Kennedy ou autres auraient alors décidé de la supprimer ?

La mafia ? la méthode d'élimination ne me semble pas appartenir aux pratiques criminelles de cette organisation.
Pour répondre à toutes ces questions, c'est sans doute le bon moment d'essayer de trouver le livre de Don Wolfe ... et quelques autres aussi pour avoir des points de vue différents.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com