Nous sommes le 25 févr. 2020, 01:21

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté : 02 févr. 2008, 14:27 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Verdict 18 ans de prison
- Le jugement est tombé en ce mois d'octobre 2003 après 3 procès
- 18 ans de prison pour Pierre DUBOIS
- 18 ans de prison pour un homme qui n'a peut-etre pas commis ce meurtre.
- Un homme Chevalier de l'Ordre du mérite
- un homme professeur au collège Pierre Brossolette de la Chapelle St Luc dans la
banlieue de Troyes
- Un homme dévoué, réputé comme intègre, carré, maniaque de l'ordre.

l'affaire remonte en ce mois d'avril 1993,ou le 21 à 13 heures 40 Madame DESCAVES principale du collège est retrouvée par le concierge sauvagement assassinée.
Les vacances de Paques battent leur plein, les salles de classes sont désertes, pourtant le personnel administratif est présent et prépare déjà la rentrée, ainsi que
trois maçons occupés à des travaux de réfection.
Le concierge lors de sa tournée journalière aperçoit la porte entr'ouverte du bureau de Mme Descaves, les clès sont sur la serrure à l'intèrieur, ce qui intrigue le concierge.En effet Mme Descaves ayant l'habitude de travailler seul entre 12 et 14 heures s'enfermait à clé dans son bureau pour ne pas etre dérangée.
En appelant la principale, le concierge penche sa tete à l'intérieur du bureau, n'obtenant pas de réponse ,il pénètre à l'intèrieur et constate que les deux fauteuils visiteurs habituellement placés devant le bureau sont poussés contre un mur, la fenetre est ouverte et l'un des rideaux bouge légèrement sous le souffle d'un léger courant d'air.En avançant l'homme aperçoit des petites taches brunatres sur la moquette, des papiers éparpillés jonchent le sol. Que s'est-il passé ?
Le bureau est vide, il communique directement avec le bureau du secrétariat, le concierge entre et découvre coincé entre le mur et un fauteuil le corps de Mme
Descaves allongé dans le bureau de la secrétaire , un coupe papiers planté dans l'abdomen, le cordon spirale du téléphone entoure son cou.
Sur place les enqueteurs constatent que Mme Descaves s'est défendue avec acharnement, un long cheveu blond est retrouvé dans sa main gauche, elle à été frappée au ventre et au cou avec un objet tranchant . Le médecin légiste situe la mort entre 13 et 14 heures .
Les personnes présentes ce jour là sont entendues par les enqueteurs : aucune déclaration ne permettra d'orienter l'enquete sur un éventuel suspect.
L'enquete s'annonce difficile, qui pouvait en vouloir à Mme Descaves au point de la tuer?
Des dizaines d'interpellations sont effectuées auprès des jeunes d'une cité poche connus pour des petits délits et trafic de drogue, mais rien ne transparait et aucun élément ne viendra éclaircir cette affaire.
Reprenant leurs interrogations, les inspecteurs constatent qu'un nom apparait à plusieurs reprises dans les témoignages des enseignants " Pierre Dubois" de plus deux jours après ce crime , ils découvrent dans la benne à ordure du collège des feuilles déchirées de courriers échangés entre la principale et l'académie au sujet de P.Dubois.
Enfin un mobile, enfin un présumé coupable P Dubois, 51 ans en poste au collège depuis 6 ans qui avait de petits différents avec Mme Descaves.
Devant les policiers P Dubois est pressé de questions, comme dans beaucoup d'interrogatoires les policiers décrivent le scénario du crime, convaincu de sa cupabilité.
Pensant les bureaux vides entre 12 et 14 heures Dubois a du venir récupérer les papiers le concernant pour les déchirer et les jeter dans la benne à ordures, surpris par la présence de la principale, une altercation aurait eu lieu qui aurait mal tourné.
l'interrogatoire dure 6 heures P Dubois nie toujours sa participation au meurtre, les inspecteurs surement à bout d'arguments lui annonce que sa femme et sa fille vont etre placées en garde à vue.Face à la pression et pour sauver sa famille P Dubois craque et avoue le meurtre de Mme Descaves. Pourtant lorqu'on lui demande comment s'est déroulé le crime, P Dubois rne sait répondre aux questions se tompant sur la position du corps des coups , s'en trop comment expliquer ce geste et étant incapable de préciser quelques choses de cohérents, rien ne correspond à la scène du crime.
P Dubois n'a-t-il pas avoué sous la pression pour sauver sa femme et sa fille qui n'ont absolument rien à voir dans cette affaire.
P. Dubois est placé en garde à vue, mais le juge qui à un doute sur ses aveux et n'a aucun éléments à charge le fera reclaché, d'autant plus que P. Dubois s'est rétracté le lendemain de ses aveux.
Enfin le cauchemar est teminé.
Mais alors qui est le coupable ??
Un ancien élève ?
Un jeune de la cité proche ?
Un autre coupable est trouvé qui avoue également le meurtre à un compagnon de cellule car il est déjà emprisonné pour trafic de drogue. Mais le jeune homme interrogé par la police revient sur ses déclarations.
Deux ans et demi se passent P Dubois à été muté et essai d'oublier cette pénble affaire jusqu'à la nomination d'un nouveau commissaire au SRPJ de Reims qui reprend en main cette affaire.Il décortique les rapports de l'époque , se désinterresse des constatations faites sur place dans le bureau et des autres pistes.Pour lui le coupable ne peut-etre que P Dubois pourtant sur les empruntes génétiques relevées sur place il n'y a pas trace de son ADN, les papiers compromettants retrouvés dans la benne à ordure ont été jetés par la femme de ménage, de plus les copies de ces courriers envoyés à l'académie sont toujours dans l'armoire du bureau de Mme Descaves, le trés long cheveux blond retrouvé dans la main gauche de Mme Descaves à été détruit après une analyse infructueuse effectuée dans un laboratoire en 1993 . A qui appartenait ce cheveu, pas à Mme Descaves elle était brune .Pas à M.P Dubois il était chatain avec des cheveux courts , alors à l'assassin ?
Aucun expertise ne pourra etre effectuée.
Les fibres de couleur verte retrouvés sur la veste de la vicitme pourrait provenir d'un pantalon de M P Dubois , or celui-ci ne portait ce pantalon que dans sa maison de campagne, de plus ce type de fibre est toujours utilisé dans la fabrication des vetements vendu par ailleurs à des milliers d'exemplaires.
la piste de l'homme incarcéré à été tout simplement abandonnée.
A l 'heure du crime l'accusé à un alibi il déjeunait en famille avec sa femme et sa fille.Pourtant deux ans et demi après le commissaire revient sur le rapport du medecin légiste qui à l'époque s'était rendu sur place pour prendre la température du corps et avait situé la mort entre 13 et 14 heures.Un contre expert est mandaté et sur la vue de quelques photos de la scène de crime et le rapport du premier médecin légiste, il considérera que la mort est survenue aux alentours de midi. L'alibi de P Dubois s'écroule, les témoignages contradictoires du jardinier et de la femme de ménage ne sont plus crédibles.Le commissaire est convaincu d'avoir solutionner une vieille affaire et arrivera à convaincre le nouveau juge qui vient d'etre nommé, de la cupabilité de l'accusé.
Après trois procès PIERRE DUBOIS sera accusé de meurtre et sera condamné à 18 ans de prison.
Devant toutes ces anomalies et erreurs d'enquete le doute doit bénéficier à l'accusé , comment ne pas penser aux affaire OMAR RADDAD - PATRICK DILS - JEAN LOUIS TURQUIN -JEAN-MARC DEPERROIS ( affaire Josacine)
Comment ne pas penser aux victimes à leurs familles, aux criminels qui sont toujours en liberté.

Ces enquetes truffées d'erreurs, des preuves d'innocences dont ont ne tiens pas compte, des policiers qui racontent le scénario du crime convaincu que la personne qui est en face est coupable, des personnes qui sous la pression avouent des meurtres qu'ils n'ont pas commis.

un sujet qui mérite réflexion, des innocents ont été en prison ou y sont encore
des violeurs au profil de tueurs en série en liberté ou libérés pour bonne conduite.Des tueurs en série qui reçoivent des lettres de demande en mariage !
Il y a beaucoup de choses à revoir dans notre système judiciaire.
Votre opinion m'interresse.

Article rédigé par Marathon


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 avr. 2008, 18:24 
Hors ligne
administrateur
Avatar du membre

Enregistré le : 12 mars 2005, 23:41
Messages : 616
J'ai revisionné dernièrement l'emission faites entrer l'accusé qui etait consacrée à cette affaire....
J'ai le sentiment que le meurtre a été commis par deux personnes.

_________________
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con".
Comment se fait-il que certains paraissent si cons même sans lumière ? C'est de la métaphysique pure.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 avr. 2008, 18:27 
Hors ligne
administrateur
Avatar du membre

Enregistré le : 12 mars 2005, 23:41
Messages : 616
Citation :
Pourtant deux ans et demi après le commissaire revient sur le rapport du medecin légiste qui à l'époque s'était rendu sur place pour prendre la température du corps et avait situé la mort entre 13 et 14 heures.Un contre expert est mandaté et sur la vue de quelques photos de la scène de crime et le rapport du premier médecin légiste, il considérera que la mort est survenue aux alentours de midi.
C'est effectivement étonnant....et la justice s'est fiée sur la contre -expertise.
Les mauvais esprits pourraient prétendre qu'il fallait absolument faire cadrer l'heure possible de la mort de la victime avec l'emploi du temps de Pierre Dubois...

_________________
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con".
Comment se fait-il que certains paraissent si cons même sans lumière ? C'est de la métaphysique pure.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 avr. 2008, 20:28 
Hors ligne

Enregistré le : 31 janv. 2008, 14:52
Messages : 917
Encore des doutes dans le bon déroulement de cette enquête . Pourquoi ne pas aprofondir la piste du détenu qui a avoué le meurtre à son compagnon de cellule. Pourquoi ne pas interroger l'ancien collègue qui avait menacé Mme Descaves et qui a été aperçu aux alentours du collège; Pourquoi ne pas avoir conservé pour analyse le cheveu blond retrouvé dans la main de la victime.

Comme bien d'autres affaires l'accusé à avoué, les inspecteurs en jouant sur la corde (sensible) familale, ont la conscience du travail bien fait. Pourtant il y a un homme en prison et comme pour Messieurs Dany le Prince, Turquin, Deperrois, Tangorre, Dils, Omar Raddad il y a vraiment de quoi douter de sa culpabilité.

Enfin c'est mon opinion.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 23 avr. 2008, 09:41 
Hors ligne
administrateur
Avatar du membre

Enregistré le : 12 mars 2005, 23:41
Messages : 616
Pour commencer, pourquoi retenir l'expertise la plus eloignée de la date du crime?
Autre chose qui m'etonne: le mobile de Pierre Dubois aurait été administratif, en raison des menaces qui pensaient sur la qualité de son travail ; la victime aurait dressé certains constats et rédigé des rapports dans ce sens à sa hiérarchie.
A-t-il été naif au point de croire que ses ennuis administratifs ne pouvaient pas survivre à sa victime?
C'est tout de même mal connaitre les rouages aministratifs...

_________________
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con".
Comment se fait-il que certains paraissent si cons même sans lumière ? C'est de la métaphysique pure.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 févr. 2009, 16:00 
Hors ligne

Enregistré le : 17 avr. 2008, 09:55
Messages : 467
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
Pourquoi ne pas interroger l'ancien collègue qui avait menacé Mme Descaves et qui a été aperçu aux alentours du collège
Les enquêteurs ont-ils interrogé cet ancien collègue? Ca ne devrait pas être bien difficile de le retrouver non? Bizarre que l'enquête n'ait pas été approfondie dans ce sens.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com