Nous sommes le 08 août 2020, 07:40

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Outreau
MessagePosté : 18 nov. 2005, 11:49 
Hors ligne

Enregistré le : 08 sept. 2005, 15:49
Messages : 12
Dans cette affaire encore en cours de jugement, on s'aper?oit avec horreur que des experts psychologues qui ont une influence ?norme sur les jurés et sur la cour, peuvent se tromper du tout au tout !
Nul n'est infaillible et c'est bien là le problème. Que peut on penser des experts qui ont ?xaminés Ranucci et qui ont pèremptoirement affirm?s des choses sur sa personnalit? ? Dils explique la meme chose dans son bouquin. Il a l'impression qu'on parle de quelqu'un d'autre que lui, tellement ça lui semble loin de ce qu'il est vraiment.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Outreau
MessagePosté : 18 nov. 2005, 11:58 
Citation :
Dans cette affaire encore en cours de jugement, on s'aper?oit avec horreur que des experts psychologues qui ont une influence ?norme sur les jurés et sur la cour, peuvent se tromper du tout au tout !
Pour se justifier, un de ces experts aurait même eu l?outrecuidance de d?clarer hier : ?Quand on paie des experts aux tarifs d'une femme de m?nage, on a des expertises de femme de m?nage.?
? http://www.lalibre.be/article.phtml?id= ... _id=251564


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 18 nov. 2005, 15:45 
Plus précis?ment:

Un expert psychologue mis en cause au procès d'Outreau
LIBERATION - jeudi 17 novembre 2005 (Reuters - 13:20)


PARIS - Jean-Luc Viaux, un expert psychologue qui avait jug? cr?dibles les r?cits des enfants d'Outreau accusant de viols plusieurs dizaines de personnes, a été mis en cause par l'avocat général jeudi ? la cour d'assises de Paris.
Alors que certains enfants lui racontaient avoir assisté ? quatre meurtres et avoir particip? ? des orgies avec des animaux dans une ferme en Belgique, cet expert désigné ? l'instruction avait remis un rapport confortant les accusations.
"Aucun élément de nos examens ne permet de penser que (les enfants) inventent des faits ou cherchent ? imputer des faits ? des personnes non concern?es", concluait le rapport de ce professeur en psychologie, expert national inscrit ? la Cour de cassation, la plus haute juridiction française.
Il ?voquait la "constance" et la "coh?rence" des quatre enfants qu'il avait examinés.
Ceux-ci avaient mis en cause environ 70 personnes.
A la barre, ? la neuvi?me audience du procès en appel, Jean-Luc Viaux a expliqué qu'il s'agissait d'un problème de formulation.
"Je reconnais que la phrase pr?te ? confusion sur le plan syntaxique. (...) ça a pr?t? ? malentendu", a-t-il déclaré.
"Un malentendu qui a co?t? trente mois de d?tention provisoire ? Dominique Wiel", a répondu Me Blandine Lejeune.
Elle est l'avocate de l'abb? Wiel, incarcéré de novembre 2001 ? juillet 2004, et condamné ? sept ans de prison pour viols en premi?re instance.
Mardi et mercredi, les trois enfants qui l'accusaient ont admis au tribunal avoir menti.
Fait rarissime en cour d'assises, l'avocat général Yves Jannier a pris ? partie ? l'audience l'expert psychologue.
"Si la question ne correspondait pas ? vos comp?tences, vous pouviez peut-être le dire ! Personne ne vous interdisait de dire que vous ne pouviez pas répondre ? la question (de la cr?dibilit? des enfants-NDLR)", lui a-t-il lanc?.

FAUTE DE FRAPPE ET "COPIER-COLLER"
L'expert a finalement mis en cause une confrère avec qui il a sign? le rapport, Marie-Christine Gryson. Cette dernière, qui se présente comme "victimologue", a déjà été disqualifi?e publiquement au premier procès, où il a été d?couvert qu'elle travaillait pour les parties civiles.
Sur une question de la défense, Jean-Luc Viaux a ensuite reconnu avoir recopi? pour les quatre enfants expertis?s les mêmes conclusions, au mot près et ? la faute de frappe pr?s. "Sont (sic) témoignage reste mesur?", lit-on dans son rapport ? quatre reprises.
Dans les couloirs, l'expert, furieux, a expliqué ? la presse que son travail était m?diocre en raison d'une rémun?ration m?diocre. "Quand on paie des experts aux tarifs d'une femme de m?nage, on a des expertises de femme de m?nage", a-t-il dit.
Les autres experts requis par le juge d'instruction Fabrice Burgaud devaient être entendus dans la journ?e.
Le scandale provoqu? dans cette affaire par les expertises a amen? le minist?re de la Justice ? envoyer des circulaires aux juridictions pour recommander aux juges d'exclure ? l'avenir, par principe, toute expertise de "cr?dibilit?".
Il est envisag? également de renforcer le contrôle et la formation initiale et continue des experts.

? http://www.liberation.fr/page.php?Article=339150


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 déc. 2005, 13:52 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 62
Localisation : Paris
Attendons le verdict, et les commentaires qui en ressortiront.

D'ores et déjà, les parlementaires s'en ?meuvent et c'est bien leur rôle.

Nul do?te que la responsabilit? des juges sera sur la sellette.

_________________
La conviction personnelle risque fort de s'opposer à la recherche objective de la vérité et à la sureté du jugement. Si elle devient .... intime, au secours !


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 déc. 2005, 18:40 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 62
Localisation : Paris
C'est fait. Les 6 accusés sont acquittés.

_________________
La conviction personnelle risque fort de s'opposer à la recherche objective de la vérité et à la sureté du jugement. Si elle devient .... intime, au secours !


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 déc. 2005, 19:07 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2005, 22:20
Messages : 63
Localisation : Sud-Ouest
Et une bonne douzaine de vies bris?es. Des années de prison pour rien. Des familles ?clat?es. Un beau d?sastre.

Il parait que le juge Burgaud serait en d?pression...Aurait-il perdu de son arrogance ? Ca prouve qu'il peut réfléchir et c'est une bonne chose pour son avenir...et celles des futurs "mis-en-examen"...

A propos, quelqu'un pourrait-il me rappeler comment on devient "expert" ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 déc. 2005, 19:35 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 62
Localisation : Paris
Carmencita :
Citation :
Et une bonne douzaine de vies bris?es. Des années de prison pour rien. Des familles ?clat?es. Un beau d?sastre.
Dominique Wieil vient de parler sur France Info... il est plutôt serein... Il faudra àcouter les 5 autres ainsi que ceux qui ont été acquittés ? St Omer.

www.france-info.com il doit y avoir un dossier de l'ensemble de l'affaire.
Citation :
Il parait que le juge Burgaud serait en d?pression...Aurait-il perdu de son arrogance ? Ca prouve qu'il peut réfléchir et c'est une bonne chose pour son avenir...et celles des futurs "mis-en-examen"...

Tiens... Mlle di Marino était d?pressive aussi, dit on, quand le dossier Ranucci a été transmis au Juge Michel...

Le Ministre de la justice est ? l'antenne... "cette immense erreur judicaire... appelle peut être des sanctions... je présente les excuses... de l'institution judiciaire. La faute a été publique..."

Citation :
A propos, quelqu'un pourrait-il me rappeler comment on devient "expert" ?
Bonne question... Choix du conseil de l'ordre ? Appel d'offre ? choix de la Chancellerie ?

_________________
La conviction personnelle risque fort de s'opposer à la recherche objective de la vérité et à la sureté du jugement. Si elle devient .... intime, au secours !


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 déc. 2005, 21:11 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 62
Localisation : Paris
TF1 20h L'affaire Rambla/ranucci ne fait pas partie des erreurs judiciaires...

_________________
La conviction personnelle risque fort de s'opposer à la recherche objective de la vérité et à la sureté du jugement. Si elle devient .... intime, au secours !


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 déc. 2005, 02:28 
Hors ligne
administrateur
Avatar du membre

Enregistré le : 12 mars 2005, 23:41
Messages : 616
Citation :
C'est fait. Les 6 accusés sont acquittés.

en effet.....


PARIS (AFP) - Les six accusés de l'affaire de pédophilie d'Outreau ont été acquittés jeudi par la cour d'assises d'appel de Paris, un ?pilogue au plus grand d?sastre judiciaire depuis l'après-guerre qui a été accueilli par des larmes et des applaudissements.

Le président de l'Assembl?e nationale, Jean-Louis Debr?, a annonc? jeudi ? Lyon la cr?ation d'une commission d'enquête parlementaire pour "examiner s'il y a eu ou non dysfonctionnement de la justice" dans cette affaire.

Le Premier ministre, Dominique de Villepin, a exprim? jeudi soir sur France 3 son émotion vis-?-vis des "personnes injustement accusées" dans l'affaire et indiqué qu'il recevrait les acquittés "dans les tout prochains jours".

A la lecture du verdict, avocats et accusés se sont jet?s dans les bras les uns des autres, essuyant leurs larmes tandis que le public applaudissait. Ils ont ensuite pos? pour une photo de famille in?dite sur les marches de la cour d'assises, alors que la famille de l'abb? Dominique Wiel entonnait un hymne flamand.

Au terme d'un d?lib?r? de sept heures trente, les six accusés ont été déclarés innocents comme l'avaient été en premi?re instance en juillet 2004 ? Saint-Omer (Pas-de-Calais) sept autres de leurs "compagnons d'infortune".

"Ca a été très long. Je commençais vraiment ? m'?nerver. J'avais pas de doute bien sûr", a confi? l'abb? Wiel, 68 ans. "On n'a plus de jambes, voil?, c'est fini", a souffl? Daniel Legrand, 24 ans, le plus jeune des accusés.

L'huissier Alain Mar?caux, visiblement assomm?, n'arrivait pas ? quitter le pr?toire, comme s'il avait du mal ? croire ? une décision qu'il esp?rait depuis des années et qui semblait in?luctable après des r?quisitions d'acquittement général la veille.



Au total, 13 accusés sur 17 ont été déclarés innocents, une conclusion ? laquelle nul ne s'attendait au début de l'affaire contre ces "pr?sum?s coupables", dont on disait qu'ils appartenaient ? un réseau de pédophilie franco-belge.

L'abb? Dominique Wiel, Sandrine et Franck Lavier, Alain Mar?caux, Thierry Dausque et Daniel Legrand, qui comparaissaient libres, étaient poursuivis pour viols, agressions sexuelles sur mineurs ou corruption de mineurs de 1995 ? 2000.

Clamant leur innocence depuis le début de l'affaire, ils avaient été condamn?s, au terme d'une "loterie judiciaire" selon la défense, ? des peines allant de 18 mois de prison avec sursis ? sept ans ferme.

Tous ont fait de longs mois de d?tention provisoire, dont un plus de trois ans. Ils vont devoir reconstruire des vies saccag?es par un divorce, des enfants plac?s, des réputations ruin?es.

Tr?s rapidement, les avocats des six accusés devraient entamer des n?gociations avec la Chancellerie pour obtenir des indemnisations en r?paration de la "faute lourde" de l'Etat. Les sept premiers acquittés ont déjà touch? entre 300.000 et 500.000 euros, selon des sources concordantes.

Audience après audience, quasiment tous les témoignages -ceux des experts revenant sur leurs conclusions accablantes, ceux des policiers exprimant ouvertement leurs "doutes", ceux de certains enfants reconnaissant avoir "menti"- ont confirm? le d?raillement du dossier, et plus particuli?rement de l'instruction menée par le juge Fabrice Burgaud.

Des avocats ont notamment révél? que des pi?ces, lettres et rapport, ? d?charge de deux accusés ne figuraient pas dans le dossier.


Les quatre condamn?s d?finitifs, dont la principale accusatrice Myriam Badaoui, sont venus enfoncer le clou en disculpant totalement les accusés. Parmi les temps forts de cette affaire hors norme, l'intervention sans pr?c?dent du procureur général de Paris Yves Bot, l'un des plus hauts magistrats de France, qui avait requis en personne des acquittements en s'excusant pour cette "catastrophe". Dans la foul?e, la défense avait même renonc? ? plaider.

Cette affaire a fait trembler l'institution judiciaire, jetant une lumière crue sur le recours abusif ? la d?tention provisoire.

"C'est au scanner, ? l'IRM qu'il va falloir passer ce dossier", a averti mercredi Yves Bot.

Apr?s le verdict, le garde des Sceaux Pascal Cl?ment a annonc? dans une déclaration solennelle qu'il demandait une triple enquête administrative (police, justice, services sociaux) sur les "dysfonctionnements" de l'affaire, avec des sanctions ? la cl?.

Il a présent? ses excuses ? tous les acquittés et a promis aux six innocenté s de jeudi une "r?paration" financi?re, comme cela avait été le cas pour les acquittés de Saint-Omer.

L'affaire a fait des ravages bien au del? du cercle des accusés puisque des parents, pourtant jamais mis en examen, sont toujours privés de leurs enfants qui leur ont été retir?s il y a quatre ans.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 déc. 2005, 20:55 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2005, 22:20
Messages : 63
Localisation : Sud-Ouest
C'est drôle, l'annonce de la triple enquête par Pascal Cl?ment m'a tir? un "Enfin !" de soulagement, imm?diatement temp?r? par un : " Tous les responsables de ces dysfonctionnements risquent d'être couverts ( par leur pairs) ou blanchis." Sans oublier que cette triple enquête va encore co?ter très cher au contribuable qui a déjà sacr?ment "raqu?" dans cette lamentable affaire.

Aurais-je des doutes sur nos belles Institutions ?

Cordialement.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com