Nous sommes le 26 sept. 2018, 02:50

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 392 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 527 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : L'----- du village.
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 12:24 
J'avais lu (et relu) il y a bien longtemps "Le pull-over rouge" de Gilles Perrault, en en gardant l'impression que tout ça "c'est du pipeau". C'est tellement délirant (je vais vous le PROUVER) que j'avais eu la pénible impression d'être pris pour un c...[note : hypothèse qui n'est pas exclue]. Je viens de le relire...

Je prends uniquement "l'analyse" du témoignage des époux Aubert, en commençant par la fin (page 393, Poche).
Citation :
Un dialogue en trop mais un cri en moins.
Le cri de l'enfant. Il faut bien un cri pour que l'assassin s'affolle et prenne le risque inouï de tuer sa victime, pour la faire taire, à dix-sept mètres soixante cinq de deux témoins.[...]
Mme Aubert avait pu entendre à quelques mètres une phrase prononcée d'une voix "fluette" [...] et elle n'aurait pas entendu un cri poussé par une enfant épouvantée [...] ? Cela est déconcertant. M.Aubert [...] aurait eu l'ouïe assez fine pour enregistrer des craquements de branches,mais non pas pour entendre le cri d'une enfant terrorisée ? Cela ne se comprend pas.
Tel est le témoignage Aubert
[Fin du chapitre]
Ce qui est "déconcertant", ce qui "ne se comprend pas", c'est un tel manque de jugement. Est-il aveuglé par sa mauvaise foi ? Le premier imbécile venu (exemple : moi) comprend que le meurtre (et donc les cris) ont lieu pendant que M.Aubert va faire son demi-tour (775m plus loin selon lui), en gros deux minutes.
Telle est l'analyse Perrault.

"Le premier devoir d'un intellectuel, c'est d'être intelligent".
On en est loin.
$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
Le début de la même "analyse" (sic) contient une grossière erreur d'optique (pages 389-392). Ce que je vais dire n'est pas original, je l'ai même plus ou moins vu sur ce forum.
Cette erreur consiste d'abord à se mettre dans un cas "abstrait" : la RN 8-bis est déserte, et, à l'exception la 304 (arrêtée), un seul conducteur a le droit de l'emprunter, M.Aubert.
En réalité, il doit passer plusieurs voitures par minute sur cette nationale.
La deuxième erreur est de raisonner avec des données que l'on connait APRES COUP. Ranucci n'a pas "vu le film". De plus il n'est pas lucide, c'est le moins qu'on puisse dire.
Citation :
Pas du tout ! Un crétin ! Comment peut-il [Ranucci] espérer que l'enfant soit restée inaperçue, alors que la voiture des Aubert est "à la hauteur de la sienne"[...].
Il [M.Aubert] redémarre pour aller faire un demi-tour [...] revient et s'arrête [...].
"Monsieur, revenez etc".
Celui-ci [Ranucci], selon l'accusation, est donc caché dans les fourrés.[...] Un idiot de village comprendrait que cet homme [M.Aubert] va relever son numéro d'immatriculation[...]. Un idiot du village saurait dès lors que sa voiture est "brulée", qu'il faut l'abandonner sur place et s'enfuir [note : la suite est stupide, peu importe]
Et voilà. Perrault a raisonné comme si Ranucci regardait tranquillemment les (ou la!!) voitures passer sur la route.
Il n'a que ça à faire ?
En escaladant le talus, il a entendu (et vu?) une voiture qui s'arrête puis redémarre. La belle affaire...elle est partie, disparue, terminé. Donc rien à voir avec l'accident.
Plusieurs autres voitures passent sans doute.
Deux minutes après, une voiture s'arrête, le conducteur l'interpelle etc. Nous savons, NOUS, que c'est la même que la première, mais RANUCCI NE LE SAIT PAS.
Le dialogue est en aveugle. Personne ne voit Ranucci, ni la fillette (trop tard, hélas). Ranucci ne voit pas la route, et donc pas la voiture des Aubert. Le numéro va évidemment être relevé, c'est évident pour Ranucci, mais c'est une question d'Assurances. Le conducteur ne pourra pas faire de rapprochement PUISQU'IL N'A RIEN VU. Donc rien à voir avec l'enlèvement.

En résumé, Ranucci n'est pas l'idiot du village supposé. Il a tout faux, mais il ne le sait pas.
Oh bien sûr, s'il avait toute sa lucidité, il aurait peut-être analysé (s'il l'a enregistré) le sens de circulation de cette voiture, mais en est-il capable à ce moment ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 12:51 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 21:41
Messages : 3745
Localisation : Paris
Soryu, vous serez assez aimable à l'avenir de ne pas appeler G. Perrault ...Tintin.
Restez respectueux quelle que soit la critique que vous formulez sur cet auteur.
Votre message a été par conséquent corrigé par mes soins.

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 13:06 
Citation :
Soryu, vous serez assez aimable à l'avenir de ne pas appeler G. Perrault ...Tintin.
Restez respectueux quelle que soit la critique que vous formulez sur cet auteur.
C'est noté, Ludivine.
Observez que ce mot "Tintin" n'a pas une connotation vraiment péjorative. Ce personnage est même plutôt un héros...de bande dessinée, et c'est un peu le message implicite : le livre est plus proche (selon moi) de la BD que d'une enquête sérieuse.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 13:17 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 21:41
Messages : 3745
Localisation : Paris
Citation :
[...]
C'est noté, Ludivine.
Observez que ce mot "Tintin" n'a pas une connotation vraiment péjorative. Ce personnage est même plutôt un héros...de bande dessinée, et c'est un peu le message implicite : le livre est plus proche (selon moi) de la BD que d'une enquête sérieuse.
Vous avez effectivement le droit d'avoir cette vision et je reconnais que Tintin est un personnage de BD au demeurant sympathique...
Vous êtes cependant sur un lieu d'echanges pour le moins passionné; il convient de penser avant tout à l'interprétation que vos lecteurs vont avoir de vos lignes en vous relisant.
Le débat ne peut à mon sens se nourrir de ces petits pics , formulés au détour d'une phrase...et qui forcément influencent le sens de la lecture.
Je préfère, quelle que soit votre vision de l'affaire d'ailleurs, que vous vous cantionniez à démontrer quelquechose...pas à qualifier l'auteur.
Ainsi, votre lecteur restera plus libre de son jugement ...et vous plus crédible en tant que critique...

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 13:28 
Citation :
Soryu, vous serez assez aimable à l'avenir de ne pas appeler G. Perrault ...Tintin.
Restez respectueux quelle que soit la critique que vous formulez sur cet auteur.
Votre message a été par conséquent corrigé par mes soins.
Vous avez, je trouve, effacé une phrase de mon message un peu vite.
Si vous lisez le texte n°1 que je cite, je ne vois pas quelle appréciation des qualités intellectuelles de Gilles Perrault vous pourriez faire, sur cette citation, autre que celle que vous avez censurée.
Mais c'est vous qui décidez...et je ne vous en veux pas.
Pour moi l'incident est clos.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 14:04 
soryu,

Alors puisque C Ranucci n'a vu ni entendu aucune voiture, pourquoi s'arrête t-il sur le bord de la RN8bis ? et pourquoi, s'il a enlevé la petite (ce qui reste très largement à prouver !), décide t-il d'aller dans les broussailles avec elle ?

Si je comprends bien, vous dressez un portrait d'un Ranucci psychopathe meurtrier qui a probablement prémédité un meurtre ce lundi 3 juin c'est ça ou bien est ce plus subtile ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: L'idiot du village.
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 14:24 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 13:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Citation :
Cette erreur consiste d'abord à se mettre dans un cas "abstrait" : la RN 8-bis est déserte, et, à l'exception la 304 (arrêtée), un seul conducteur a le droit de l'emprunter, M.Aubert.
En réalité, il doit passer plusieurs voitures par minute sur cette nationale.
Là je ne suis pas vraiment d'accord avec vous, et pour plusieurs raisons :

- en 1974, une route nationale n'est pas l'équivalent de ce que l'on trouve aujourd'hui. D'ailleurs, depuis, la RN8bis est devenue départementale.
- la scène se passe un lundi de pentecôte sur les coups de 12h20, la route semble naturellement peu fréquentée.
- les Aubert n'ont jamais fait remarqué une circulation soutenue, tout comme Ranucci.
- on n'a retrouvé aucun témoin pouvant attesté de la présence de la 304 de Ranucci sur le bas-côté alors que, selon votre raisonnement, il devrait y avoir au bas mot une vingtaine de voitures ayant pu constaté la présence de la Peugeot.

_________________
Parce qu'ils n'ont pas été partisans, les jurés ne sont pas responsables de la débacle de 1976.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 14:32 
Citation :
"C Ranucci n'a vu ni entendu aucune voiture"
Mais je n'ai jamais dit ça !!!
Citation :
"pourquoi s'arrête t-il sur le bord de la RN8bis"
Il vous a donné lui-même une réponse. Vous proposez autre chose ?
Citation :
"pourquoi, s'il a enlevé la petite (ce qui reste très largement à prouver !), décide t-il d'aller dans les broussailles avec elle ?"
Je n'ai aucune réponse "raisonnable", et le meurtre d'une enfant n'a rien de "raisonnable".
Citation :
"vous dressez un portrait d'un Ranucci psychopathe meurtrier qui a probablement prémédité un meurtre ce lundi 3 juin c'est ça ou bien est ce plus subtil"
"psychopathe" : aucune information, sauf les rapports des "experts" (hum...)
"meurtrier" : vous connaissez mon opinion
"prémédité" : jamais dit ça (et je ne le pense pas du tout).


Haut
   
 Sujet du message : Re: L'idiot du village.
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 15:04 
Citation :
Là je ne suis pas vraiment d'accord avec vous, et pour plusieurs raisons :
- en 1974, une route nationale n'est pas l'équivalent de ce que l'on trouve aujourd'hui. D'ailleurs, depuis, la RN8bis est devenue départementale.
- la scène se passe un lundi de pentecôte sur les coups de 12h20, la route semble naturellement peu fréquentée.
- les Aubert n'ont jamais fait remarqué une circulation soutenue, tout comme Ranucci.
Difficile de juger. Entre "circulation soutenue" (je n'ai jamais dit ça) et le désert des Tartares, il y a tout ce que l'on veut...Votre "naturellement peu fréquentée" est vague. Il passerait trois voitures par minute que ça ne change rien à rien.
Citation :
on n'a retrouvé aucun témoin pouvant attester de la présence de la 304 de Ranucci sur le bas-côté alors que, selon votre raisonnement, il devrait y avoir au bas mot une vingtaine de voitures ayant pu constaté la présence de la Peugeot.
Ecoutez, jayce, la présence du coupé Peugeot 1369 SG 06 est attestée par deux témoins, qui ont relevé son numéro. Si vous voulez me faire avaler qu'elle n'y était pas, je vous propose de me le démontrer clairement.


Haut
   
 Sujet du message : Re: L'idiot du village.
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 16:06 
Citation :
[...]
Ecoutez, jayce, la présence du coupé Peugeot 1369 SG 06 est attestée par deux témoins, qui ont relevé son numéro.
Comme vous le savez probablement, bien que nouveau sur le forum, je n'ai encore aucune conviction définitive sur cette affaire. Je ne suis donc en aucune manière encline à accepter ou à rejeter un fait selon qu'il va dans le sens ou à l'encontre de la thèse que je veux soutenir puisque je ne veux à priori en soutenir aucune.

Cependant, je dois dire que je me suis toujours un peu étonnée qu'avec tout le bruit qu'avait suscité cette affaire à l'époque, il ne se soit pas trouvé après coup un ou plusieurs témoignages d'automobilistes pour affirmer (quand ce ne serait que de manière fallacieuse et pour le simple plaisir de se rendre intéressant) avoir effectivement vu un Coupé Peugeot arrêté à cet endroit à l'heure dite. Ou encore pour prétendre avoir assisté à l'interpellation des Aubert.
Certes, la circulation n'était pas à cette époque aussi importante qu'aujourd'hui. Mais je me souviens qu'elle commençait déjà à être assez nombreuse.
Je ne soupçonne pas les Aubert d'avoir inventé la voiture arrêtée. Mais le fait qu'aucun autre automobiliste n'ait rien vu me donne à penser que le Coupé Peugeot n'a dû rester que très peu de temps sur le bord de la route. Ce qui exclut à la fois que CR ait pu rester longtemps inconscient dans la voiture et - surtout - la rocambolesque théorie de l'HPR faisant basculer CR sur la banquette arrière. Opération qui, en admettant qu'elle ait été possible, (et l'expérience de Jayce montre qu'elle ne l'était pas) aurait été tellement longue et laborieuse qu'elle n'aurait pas pu ne pas être vue par plusieurs automobilistes.
Si la voiture a quitté la route très rapidement, cela peut signifier ou bien qu'elle a été conduite par CR, et donc que ce dernier - coupable ou innocent - a menti a disant qu'il est tombé dans l'inconscience sur le bord de la route et ne sait pas comment il a atterri dans la champi. Où bien que c'est quelqu'un d'autre - HPR ou autre - qui l'a conduit. Mais comment serait-il entré dans la voiture alors que portière était bloquée et que CR occupait le siège passager ? Et cela, suffisamment rapidement pour n'être vu de personne ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: L'idiot du village.
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 16:32 
Citation :
[...]
Cependant, je dois dire que je me suis toujours un peu étonnée qu'avec tout le bruit qu'avait suscité cette affaire à l'époque, il ne se soit pas trouvé après coup un ou plusieurs témoignages d'automobilistes pour affirmer (quand ce ne serait que de manière fallacieuse et pour le simple plaisir de se rendre intéressant) avoir effectivement vu un Coupé Peugeot arrêté à cet endroit à l'heure dite. Ou encore pour prétendre avoir assisté à l'interpellation des Aubert.
Certes, la circulation n'était pas à cette époque aussi importante qu'aujourd'hui. Mais je me souviens qu'elle commençait déjà à être assez nombreuse.
Je ne soupçonne pas les Aubert d'avoir inventé la voiture arrêtée. Mais le fait qu'aucun autre automobiliste n'ait rien vu me donne à penser que le Coupé Peugeot n'a dû rester que très peu de temps sur le bord de la route. Ce qui exclut à la fois que CR ait pu rester longtemps inconscient dans la voiture et - surtout - la rocambolesque théorie de l'HPR faisant basculer CR sur la banquette arrière. Opération qui, en admettant qu'elle ait été possible, (et l'expérience de Jayce montre qu'elle ne l'était pas) aurait été tellement longue et laborieuse qu'elle n'aurait pas pu ne pas être vue par plusieurs automobilistes.
Si la voiture a quitté la route très rapidement, cela peut signifier ou bien qu'elle a été conduite par CR, et donc que ce dernier - coupable ou innocent - a menti a disant qu'il est tombé dans l'inconscience sur le bord de la route et ne sait pas comment il a atterri dans la champi. Où bien que c'est quelqu'un d'autre - HPR ou autre - qui l'a conduit. Mais comment serait-il entré dans la voiture alors que portière était bloquée et que CR occupait le siège passager ? Et cela, suffisamment rapidement pour n'être vu de personne ?
Oui, je pense un peu comme vous.
D'abord, il est possible que seul M.Aubert ait vu CR escalader le talus avec la fillette (15 secondes). Une voiture stationnée n'attire pas l'attention.
Et même si un ou deux ou trois automobilistes l'ont vu, il n'y a là rien que de très banal (je vous en ai déjà parlé) : un homme et sa fille (ou sa petite soeur) vont se promener, pique-niquer peut-être, on n'y fait pas attention.
Note : sur la portière "bloquée", j'ai ma petite idée. Une autre fois si vous voulez bien.


Haut
   
 Sujet du message : Re: L'idiot du village.
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 17:36 
Citation :
[...]
Oui, je pense un peu comme vous.
D'abord, il est possible que seul M.Aubert ait vu CR escalader le talus avec la fillette (15 secondes). Une voiture stationnée n'attire pas l'attention.
Et même si un ou deux ou trois automobilistes l'ont vu, il n'y a là rien que de très banal (je vous en ai déjà parlé) : un homme et sa fille (ou sa petite soeur) vont se promener, pique-niquer peut-être, on n'y fait pas attention.Note : sur la portière "bloquée", j'ai ma petite idée. Une autre fois si vous voulez bien.
On n'y fait pas attention sur le moment, je suis bien d'accord. Mais si on lit sur le journal 2 jours après que la petite a été retrouvée morte à cet endroit, qu'un couple dit avoir vu un jeune l'entraîner dans les fourrés, que le jeune avait arrêté sa voiture, un Coupé Peugeot, sur le bord de la route, il me semble que cela aurait dû faire tilt chez au moins un automobiliste. Si ce n'est pas le cas, c'est que la voiture et son conducteur sont restés vraiment très peu de temps sur le bord de la route.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 17:42 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 16:10
Messages : 1863
Citation :

Si la voiture a quitté la route très rapidement, cela peut signifier ou bien qu'elle a été conduite par CR, et donc que ce dernier - coupable ou innocent - a menti a disant qu'il est tombé dans l'inconscience sur le bord de la route et ne sait pas comment il a atterri dans la champi. Où bien que c'est quelqu'un d'autre - HPR ou autre - qui l'a conduit. Mais comment serait-il entré dans la voiture alors que portière était bloquée et que CR occupait le siège passager ? Et cela, suffisamment rapidement pour n'être vu de personne ?
Pourquoi ranucci serait il tombait dans les pommes, quelques secondes avant l' arriver des aubert ? pourquoi pas après son retour des fouret une foi les aubert partis bien sur . Ranucci a très bien put tombé dans les pomme juste en rentrant dans sa voiture et a ce moment la, il ai coté passager l'homme au pull over rouge na alors aucune raison a le balancer sur la banquette arrière, il a juste a passait par dessus, et sa c'est hyper simple, et il n'y a aucun effort a faire et la, difficile de dire que ce n'est pas possible

_________________
"Aimons-nous vivants, n'attendons pas que la mort nous trouve du talent." ( Pierre Delanoë)
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 17:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Mais pourquoi sortir de sa voiture pour aller dans les fourrés ? Qu'allait-il faire dans les fourrés ?

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 févr. 2007, 17:58 
Citation :
[...]

Pourquoi ranucci serait il tombait dans les pommes, quelques secondes avant l' arriver des aubert ? pourquoi pas après son retour des fouret une foi les aubert partis bien sur . Ranucci a très bien put tombé dans les pomme juste en rentrant dans sa voiture et a ce moment la, il ai coté passager l'homme au pull over rouge na alors aucune raison a le balancer sur la banquette arrière, il a juste a passait par dessus, et sa c'est hyper simple, et il n'y a aucun effort a faire et la, difficile de dire que ce n'est pas possible
C'est lui-même qui le dit. Il dit avoir bu, avoir pris la route l'esprit assez embrumé et avoir reçu le coup de grâce lors de l'accident. Il dit avoir encore eu la force de rouler sur quelques centaines de mètres, sans se rendre compte qu'il était suivi, puis s'être arrêté sur le bord de la route, avoir sombré dans l'inconscience et ne s'être réveillé que quelques heures plus tard, dans la champi, sans avoir la moindre idée de la manière dont il était arrivé là.

Dans ta théorie ci-dessus, tu fais intervenir l'HPR. C'est donc, je suppose, que tu le considères comme le véritable meurtrier. Mais alors, qu'est-ce que CR serait allé faire dans les fourrés ? Juste à l'endroit où on a trouvé la petite ? Comment imagines-tu exactement le scénario ?


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 392 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 527 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com