Nous sommes le 23 sept. 2019, 12:56

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 52 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Croyant ou non croyant ?
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 14:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 juil. 2007, 13:19
Messages : 9
Localisation : Ile de France
Bonjour à tous,

Tout d'abord je me présente car c'est mon premier post ici : Je dois dire que la justice est quelque chose pour moi à la fois passionnant, essentiel mais parfois aussi effrayant ...

Personnellement je suis contre la peine de mort car j'estime que l'état doit être une sorte de personne morale irréprochable et rester au dessus des bassesses vengeresses de nous pauvres humains ...

En ce qui qui concerne Christian Ranucci mon sentiment, bien que partagé, pencherait tout de même pour sa culpabilité.

Il y a un exemple que j'ai relevé dans "faites entrer l'accusé" (je crois qu'il s'agit de cette émission) où il a été dit que pendant son procès Ranucci a arboré fièrement et ostensiblement une grande croix chrétienne sur son torse, je site, de type "croix de cardinal" (Ce qui a apparemment choqué pas mal de gens qui prenaient ça pour de la provocation). Le jour de son exécution un de ses avocats a dit qu'il avait refusé de voir le prêtre, je trouve cela incohérent.

Bien entendu nul ne sait comment il réagirait dans de telles circonstances, surtout pour quelqu'un de 20 ans, mais quand même cela me choque un peu


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 14:32 
Franchement, qu'est ce que la religion vient faire dans une affaire criminelle ?

Ce qui pourrait être intéressant, c'est plutôt le cheminement de votre pensée qui vous a mené à pencher pour la culpabilité


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 14:40 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3531
Citation :
Franchement, qu'est ce que la religion vient faire dans une affaire criminelle ?
Quant même !
Dans cette affaire, si Ranucci était coupable, ça tiendrait du miracle.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 14:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 juil. 2007, 13:19
Messages : 9
Localisation : Ile de France
Non en effet c'est un détail, c'est pour cela que j'ai posté le message dans cette rubrique, ce que je veux dire d'une façon générale c'est que la personnalité de Ranucci semble bien dificille à cerner.

Pour ma part l'histoire du couteau retrouvé sur le lieu du crime m'oriente plutôt vers sa culpabilité, et même si je pense que l'ambiance du moment était vraiment déplorable (il fallait que quelqu'un paie absolument ce crime de sa vie), les éléments l'innocentant me paraissent moins fermes.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 15:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3531
Citation :
Pour ma part l'histoire du couteau retrouvé sur le lieu du crime m'oriente plutôt vers sa culpabilité,
Encore un scoop ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 15:13 
Citation :
Non en effet c'est un détail, c'est pour cela que j'ai posté le message dans cette rubrique, ce que je veux dire d'une façon générale c'est que la personnalité de Ranucci semble bien dificille à cerner.

Pour ma part l'histoire du couteau retrouvé sur le lieu du crime m'oriente plutôt vers sa culpabilité, et même si je pense que l'ambiance du moment était vraiment déplorable (il fallait que quelqu'un paie absolument ce crime de sa vie), les éléments l'innocentant me paraissent moins fermes.
Je te souhaite la bienvenue sur le forum, Patrese.

Je m'intéresse personnellement à l'affaire Ranucci depuis que j'ai lu le livre de Gilles Perrault, suis inscrite sur ce forum depuis un peu plus d'un an et je ne suis toujours pas parvenue moi non plus à me forger une conviction sur sa culpabilité ou sur son innocence. Je dirais même que plus j'apprends de choses et plus je doute dans les deux sens.

Il m'est également arrivé de pencher comme toi pour la culpabilité. En raison de l'histoire du couteau d'abord. Et parce que l'accumulation des coïncidences qu'il faudrait admettre pour croire à l'innocence me paraît quand même peser lourd.
Mais un certain nombre de choses m'ont récemment amenée à regagner ma position agnostique de 50/50. Qui n'est pas, contrairement à ce que beaucoup s'imaginent, une position confortable.
J'ajoute que, innocent ou coupable, je suis comme toi, et depuis toujours une adversaire acharnée de la peine de mort et que j'étais à l'époque horrifiée chaque fois que j'apprenais une exécution capitale.
Même avec la législation de l'époque, qui prévoyait entre autres la peine de mort pour les assassinats d'enfants, je considère que la condamnation de CR a malgré tout été inique dans la mesure où il y avait doute et que le doute est toujours sensé profiter à l'accusé.

J'aurais tendance à penser que CR avait une double personnalité. Je me demande aussi s'il ne se serait pas trouvé, le jour du meurtre, dans un état second dû non seulement à l'alcool qu'il reconnaît avoir absorbé mais également à je ne sais quelle drogue, dont il ne parle pas.
Si c'est le cas, cela ne permet d'ailleurs pas de trancher le débat, car cet état second pourrait aussi bien expliquer les aveux et la rétractation que le meurtre commis dans un état second suivi d'amnésie.

En ce qui concerne la croix épiscopale, qui a effectivement produit un effet désastreux au procès, c'était une idée de sa mère. La pauvre femme avait cru bien faire mais il est certain qu'elle aurait mieux fait de s'abstenir. Je ne pense pas que CR aurait eu cette idée de lui-même mais il n'a pas eu le courage ou suffisamment d'esprit critique pour s'y opposer.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 15:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3531
Citation :
Et parce que l'accumulation des coïncidences qu'il faudrait admettre pour croire à l'innocence me paraît quand même peser lourd.
Bonjour Danou,
Je ne peux pas te laisser dire ça si tu ne fais pas le décompte de ce qu'il faut admettre pour croire à la culpabilité.

Si Ranucci a l'enfant dans sa voiture, à partir de l'accident, l'affaire tient du miracle.

Qu'on me cite une affaire (autre que celle qui nous occupe ewhistle ) où un ravisseur d'enfant a eu un accident de voiture ayant conduit à son arrestation après sa prise en chasse par un témoin zélé tombé à pic.
Ranucci serait peut-être le seul ?

Mais dans le fond, pourrais-tu nous l'exposer cette "accumulation des coïncidences" que tu mets en avant ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 15:32 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 juil. 2007, 13:19
Messages : 9
Localisation : Ile de France
Merci pour ton accueil chaleureux Danou !

Effectivement tout cela n'est pas facile, je pense en tout cas que tout les gens qui sont ici (quelques soient leur opinions sur l'affaire) ont le mérite de réfléchir et de se poser encore des questions sur une des affaires les plus troublantes des dernières décennies, plutôt que de laisser cela s'échapper aux oubliettes.

Je me suis inscrit il y a environ 2 heures et j'ai déjà lu pas mal de post qui complètent les informations que j'avais avant. C'est vrai que lors de cette affaire j'avais environ 13 ans et que les lectures des Paris Match de l'époque avec photographies de la guillotine sous tout les angles me faisaient froid dans le dos et m'ont vite amené a prendre une position sur la peine de mort.

Je trouve intéressant l'histoire de l'état second, si s'était le cas en effet lui même (CR) ne connaîtrait pas la vérité, en tous cas je vais continuer mes lectures, à bientôt ![/i]


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 15:38 
Citation :
Je me demande aussi s'il ne se serait pas trouvé, le jour du meurtre, dans un état second dû non seulement à l'alcool qu'il reconnaît avoir absorbé mais également à je ne sais quelle drogue, dont il ne parle pas.
Comment voulez vous rouler pendant 25 kms en altitude si vous êtes dans un état second ?

c'est impossible avec des fossés de chaque côté.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 15:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 juil. 2007, 13:19
Messages : 9
Localisation : Ile de France
Citation :
« jpasc95 » a écrit:Franchement, qu'est ce que la religion vient faire dans une affaire criminelle ?

Quant même !
Dans cette affaire, si Ranucci était coupable, ça tiendrait du miracle.
Je voudrais savoir quels sont les éléments clés qui font que pour vous Ranucci est indiscutablement innocent (je ne cherche pas à polémiquer, ça m'intéresse tout simplement). Avez vous suivi l'affaire à l'époque ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 16:02 
Citation :
[...]
Bonjour Danou,
Je ne peux pas te laisser dire ça si tu ne fais pas le décompte de ce qu'il faut admettre pour croire à la culpabilité.

Si Ranucci a l'enfant dans sa voiture, à partir de l'accident, l'affaire tient du miracle.

Qu'on me cite une affaire (autre que celle qui nous occupe ewhistle ) où un ravisseur d'enfant a eu un accident de voiture ayant conduit à son arrestation après sa prise en chasse par un témoin zélé tombé à pic.
Ranucci serait peut-être le seul ?

Mais dans le fond, pourrais-tu nous l'exposer cette "accumulation des coïncidences" que tu mets en avant ?
Tout de même, Henri ...

Il était ou n'était pas sur le lieu de l'enlèvement, je veux bien.
Mais je constate que c'est vraiment à 2 pas de chez Benvenutti. Coïncidence ? C'est possible, mais Marseille est grand et l'enlèvement a eu lieu à 2 pas de là où il a dit qu'il voulait aller.
Il a dit ça comme ça pour nourrir les aveux ? Si c'est le cas, pour quelqu'un qui ne connaît pas Marseille, il a cité pile quelqu'un qui habite à deux pas du lieu de l'enlèvement.
Rien de probant, je veux bien.

Il a une voiture qui n'est pas une Simca, qui est un peu différente, mais qui est grise comme celle du ravisseur. On peut discuter jusqu'en l'an 3000 pour savoir si on peut ou non les confondre, mais tu m'accorderas que, s'il avait conduit une DS ou une 4L, la question ne se serait quand même pas posée.
Pris séparément, je suis encore d'accord pour dire que cet élément ne signifie rien du tout.

Il a un accident à 2 pas de l'endroit où on retrouvera la petite. Cette coïncidence en soi n'est pas probante non plus.

J'ignore dans quelles circonstances les Aubert ont poursuivi CR et ce qu'ils ont vu réellement et je suis bien d'accord qu'il est difficile de s'y retrouver.
Il n'en reste pas moins que, que tu le veuilles ou non, je ne vois pas comment on aurait pu retrouver CR si les Aubert n'avaient pas relevé son numéro. La voiture arrêtée au bord de la route était donc forcément celle de CR.
Ou alors il faut supposer que Martinez a menti quand il dit qu'il n'avait pas le numéro complet et que ce sont les Aubert qui le lui ont ramené. Et qu'il a encore menti lorsqu'il dit que les Aubert lui ont parlé d'un enfant.
Tout le monde est capable de mentir ? Oui. Sauf que Monsieur Martinez ne me semble pas raconter n'importe quoi. Rien à faire, je le ressens comme sincère. Mon ressenti n'est pas une preuve ? Non, en effet.
Et le coupé Peugeot était stationné à l'aplomb (peut-être pas direct mais à quelques mètres près) de l'endroit où on retrouvera le corps.
C'est quand même assez lourd. Encore une coïncidence ?

Le couteau est retrouvé près de la galerie où il s'est embourbé. Autre coïncidence. Je sais ce que tu vas me dire : rien ne prouve que c'était son couteau et rien ne prouve que c'était l'arme du crime.
Il n'empêche qu'il reconnaîtra pendant 2 ans - et alors même qu'il s'est rétracté et clame son innocence - que ce couteau était bien le sien. Et le fameux "négatif !" lancé au procès ne me semble absolument pas convaincant.
Le couteau n'est pas l'arme du crime ? Je n'en sais rien. Je constate qu'il est couvert de sang. Ce n'est quand même pas anodin. Et le sang pourrait être celui de MD. Autre coïncidence. Je sais, il pourrait également être celui de CR lui-même puisqu'ils avaient le même groupe sanguin. Mais le Dr Vuillet, qui l'a examiné, ne relève sur lui aucune plaie susceptible d'avoir saigné dans les jours précédents. Comment aurait-il fait alors pour imprégner la lame de son propre sang ?
Ce sont les gendarmes ou les policiers qui ont barbouillé la lame du sang de la petite ? J'ai du mal, beaucoup de mal avec cette théorie ...

Inutile de me faire le récapitulatif de tout ce qui permet de douter de la culpabilité car je reconnais moi-même que certains points me font douter.

Je voulais simplement répondre à la question que tu me posais concernant les coïncidences.
Bien sûr, chacune des ces coïncidences, prises séparément, peuvent s'expliquer autrement que par la culpabilité.
Mises bout-à-bout, elles me gênent beaucoup.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 16:10 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 oct. 2004, 15:55
Messages : 604
Citation :
Citation :
[...]
Bonjour Danou,
Je ne peux pas te laisser dire ça si tu ne fais pas le décompte de ce qu'il faut admettre pour croire à la culpabilité.

Si Ranucci a l'enfant dans sa voiture, à partir de l'accident, l'affaire tient du miracle.

Qu'on me cite une affaire (autre que celle qui nous occupe ewhistle ) où un ravisseur d'enfant a eu un accident de voiture ayant conduit à son arrestation après sa prise en chasse par un témoin zélé tombé à pic.
Ranucci serait peut-être le seul ?

Mais dans le fond, pourrais-tu nous l'exposer cette "accumulation des coïncidences" que tu mets en avant ?
Tout de même, Henri ...

Il était ou n'était pas sur le lieu de l'enlèvement, je veux bien.
Mais je constate que c'est vraiment à 2 pas de chez Benvenutti. Coïncidence ? C'est possible, mais Marseille est grand et l'enlèvement a eu lieu à 2 pas de là où il a dit qu'il voulait aller.
Il a dit ça comme ça pour nourrir les aveux ? Si c'est le cas, pour quelqu'un qui ne connaît pas Marseille, il a cité pile quelqu'un qui habite à deux pas du lieu de l'enlèvement.
Rien de probant, je veux bien.


Non non, c'est une idée fausse, Benvenutti c'est pas à 2 pas ; présenter la chose comme étant à 600m à vol d'oiseau c'est vraiment tomber dans l'orientation absurde ; sur place nous avons constaté que c'est loin, surtout à pied ; en plus si Ranucci ne connaissait pas Marseille, je ne vois pas comment il pouvait savoir être"relativement pas trop loin" de chez Benvenutti" ;
Enfin Benvenutti n'était pas du tout un pote de Ranucci, ils n'avaient gardé aucun contact après l'armée.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 16:19 
Citation :
[...]

Tout de même, Henri ...

Il était ou n'était pas sur le lieu de l'enlèvement, je veux bien.
Mais je constate que c'est vraiment à 2 pas de chez Benvenutti. Coïncidence ? C'est possible, mais Marseille est grand et l'enlèvement a eu lieu à 2 pas de là où il a dit qu'il voulait aller.
Il a dit ça comme ça pour nourrir les aveux ? Si c'est le cas, pour quelqu'un qui ne connaît pas Marseille, il a cité pile quelqu'un qui habite à deux pas du lieu de l'enlèvement.
Rien de probant, je veux bien.

Non non, c'est une idée fausse, Benvenutti c'est pas à 2 pas ; présenter la chose comme étant à 600m à vol d'oiseau c'est vraiment tomber dans l'orientation absurde ; sur place nous avons constaté que c'est loin, surtout à pied ; en plus si Ranucci ne connaissait pas Marseille, je ne vois pas comment il pouvait savoir être"relativement pas trop loin" de chez Benvenutti" ;
Enfin Benvenutti n'était pas du tout un pote de Ranucci, ils n'avaient gardé aucun contact après l'armée.


Encore une chose que j'ai perçue différemment. J'ai eu l'impression que c'était vraiment très près. Nous étions en voiture, je sais, mais tout de même, j'ai été surprise que ce soit si près. Mais si tu le dis ..

Que Benvenutti n'ait pas été particulièrement copain avec CR, je le sais. Mais le fait qu'il ait eu son adresse signifie tout de même qu'ils ne se détestaient pas, sinon Benvenutti ne la lui aurait pas donnée. CR a pu se dire que, puisqu'il se trouvait à Marseille, il pouvait aller lui dire bonjour. Point n'est besoin pour cela d'être particulièrement copains. Il suffit de ne pas être enemis et de ne pas trop savoir quoi faire d'autre.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 18:28 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 oct. 2004, 15:55
Messages : 604
Ranucci n'est pas du tout copain avec Benvenutti. On peut garder une adresse pour rien, ou pour un fait précis à un moment donné et sans importance.
Ranucci avait des amis à marseille, bien plus que Benvenutti.
ce n'est pas parce qu'il avait son adresse dans son répertoire que ça signifie quoi que ce soit.
Et je le répète : Ranucci ne connaissait pas marseille, on a retrouvé aucun plan de Marseille sur lui, dans sa voiture ; donc je ne vois pas comment il pouvait savoir que St-Agnès n'était "qu'à" 1km de chez Benvenutti.
Il n'avait aucun repère, il n'a jamais contacté Benvenutti ;
bref, pour moi cette idée de errer pour aller chez Benvenutti est une mascarade aberrante de l'accusation.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2007, 18:33 
Citation :
Ranucci n'est pas du tout copain avec Benvenutti. On peut garder une adresse pour rien, ou pour un fait précis à un moment donné et sans importance.
Ranucci avait des amis à marseille, bien plus que Benvenutti.
ce n'est pas parce qu'il avait son adresse dans son répertoire que ça signifie quoi que ce soit.
Et je le répète : Ranucci ne connaissait pas marseille, on a retrouvé aucun plan de Marseille sur lui, dans sa voiture ; donc je ne vois pas comment il pouvait savoir que St-Agnès n'était "qu'à" 1km de chez Benvenutti.
Il n'avait aucun repère, il n'a jamais contacté Benvenutti ;
bref, pour moi cette idée de errer pour aller chez Benvenutti est une mascarade aberrante de l'accusation.
Si tu le dis ..

En fait, je ne sais que penser. Il faut vraiment que j'y retourne pour en avoir le coeur net. J'ai trouvé que c'était près


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 52 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com