Nous sommes le 18 oct. 2018, 02:45

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 135 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 59 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Un journal ?
Message non luPosté : 31 juil. 2004, 08:42 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 déc. 2003, 14:44
Messages : 4
Peut-on me dire quel journal CR a-t-il acheté les matins précédents son arrestation ?

Cordialement,

Florian.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 août 2004, 00:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Perrault ne le dit pas. Était-ce Nice-matin ?

Il y a une chose, le 4 et le 5, Christian Ranucci apprend en lisant le journal l'enlèvement de l'enfant, c'est ce qu'il chercche à n'en pas douter et il sait que cet enlèvement a un rapport avec ce qu'il a retrouvé dans sa voiture. La gamine a disparu... On n'en sait pas plus à ce moment.

Seulement, comme il a un trou noir, il ne parvient à le remplir.

Et c'est sans doute pour cette raison qu'il est incapable de remplir un constat à l'amiable le 5 et qu'il tremble.

Il y a quelque chose qu'il ne comprend pas.

Ce qui fait qu'il avouera le 6. On remplit pour lui le trou noir et il fait lui le raccord avec les choses mystérieuses qu'il a retrouvé dans sa voiture.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 août 2004, 13:02 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 déc. 2003, 14:44
Messages : 4
Bonjour Gihel,

Nice-Matin n'aurait ja mais parlé d'un accident de la circulation survenu à Marseille et ne l'a d'ailleurs pas fait...
Non, je pense que CR recherchait autre chose...reste à savoir dans quel journal il cherchait...

Cordialement,

Florian.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 août 2004, 13:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 03 juil. 2004, 11:59
Messages : 28
Je crois qu'il ne cherchait rien d'autre qu'à lire le journal comme beaucoup le font un début de semaine..

Si cet épisode a été relevé, c'est parce qu'on a demandé à ses collègues s'il avait eu un comportement anormal. Et l'un de ses collègues s'est souvenu qu'il avait acheté un journal.. point.
Bien sur, celà a été transformé un comportement coupable, en geste sortant de l'ordinaire, alors que CR n'était encore qu'un nouveau ds ce boulot, comment pourrait on connaitre tout de son collègue après qq semaines de taf en commun ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 août 2004, 15:55 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Il achète le journal parce qu'il y a quelque chose qu'il ne comprend pas. Il n'achetait jamais le journal et son collègue est surpris de le voir lire ça.

Donc il a des raisons de l'acheter. Et ces raisons, c'est ce qu'il ne comprend pas de son aventure.

C'est pour cela que je fais le compte de ce qu'il aurait pu trouver dans la voiture : il a trouvé un couteau, ça c'est sûr. Il se rassure en disant, j'ai dû acheter cela il y a quelques jours mais je ne m'en souviens plus.

Il a peut-être trouvé un pull-over rouge. Et là, il déteste cette couleur, donc il s'en débarasse. Qui l'a laissé ?

Il s'aperçoit qu'il manque de l'argent. Il ne sait pas répondre plus avant sur le pourquoi de cette affaire.

Le paquet de biscuit, l'a-t-il vu ? C'est possible. On ne sait pas.

Couteau - pull-over - paquet de biscuit - argent qui manque. Tout cela est incompréhensible.

Qu'est-ce qu'il cherche ? Savoir si on ne parle pas de quelque chose qui pourrait le mettre sur la piste.

Et quelque chose le met sur la piste, parce qu'au moment de remplir un constat pour un petit accident, son collègue le voit trembler.

Donc c'est que dans le journal, il a vu quelque chose qui lui rappelle son étrange accident et les objets qu'il a trouvé dans la voiture.

Alors il faut regarder ce que dit Nice matin le 4 et le 5.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 août 2004, 16:17 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Il y a pour moi un indice, certes très faible, que c'est Ranucci qui a caché le pull sous les planches et qu'il l'a trouvé à son réveil.

C'est qu'il ne dit pas aux policiers : je n'ai jamais vu ce pull. Il dit : il ne m'appartient pas. Il ne semble pas surpris qu'on le lui présente. A-t-il demandé aux policiers d'où il venait ? Les policiers lui ont-il demandé ? Je n'ai pas l'impression. L'impression c'est que Christian Ranucci avait déjà vu ce pull.

Mais il faut noter que dès lors que les policiers apprenent que le pull n'est pas à lui, ils doivent en déduire qu'un autre homme a traîné dans le coin. Donc dès le 6, il savent que la culpabilité de Christian Ranucci pose problème.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 août 2004, 16:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 déc. 2003, 14:44
Messages : 4
A tous,

Je doute que CR ai recherché dans un journal les explications de ses mésaventures de la veille ( jour férié à forciori, sans édition), voire même des indices pouvant lui révéler la présence de certains objets dans son véhicule...

Inutile de chercher dans Nice-Matin ( cela à déjà été fait ) pour trouver une relation avec l'accident de "la pomme"...

Je penserai plutôt pour un "fil" genre "petites annonces codées" ( très usitées dans les milieux pédophiles)...

Les différentes recherches dans les quotidiens régionaux de l'époque ne permettent actuellement pas de confirmer cette thèse, mais je reste persuadé que CR recherchait bien quelque chose et n'a pas acheté ce journal par hasard...

Par contre, je suis assez d'accord sur l'idée qu'il y a bien trouvé ce qu'il cherchait, et ce dès le 5 au matin...

Bien entendu, cette hypothèse n'engage que nous, mais elle permettrait de combler une zone d'ombre de ce dossier et confirmerait d'autres soupçons (le fait par exemple que CR ne soit pas le ravisseur de la petite MDR, pour être plus explicite)...

Nous y travaillons...

A votre disposition pour tout renseignement complémentaire...

Cordialement,

Florian.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 août 2004, 16:51 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Ce qu'il cherchait avait rapport avec les objets trouvés dans son véhicule...

Et effectivement, il a trouvé. Ce qu'il cherchait était écrit dans Nice-Matin.

Je ne vois pas ce que l'on pourrait trouver dans des relations pédophiles. Le pédophile qui a enlevé Marie-Dolorès, il n'avait aucune raison de le connaître.

Les deux voitures se rencontrent par hasard.

Ce qui m'intéresse, c'est que dans Nice-Matin, on parle d'une voiture grise. On ne dit pas qu'il s'agit d'une simca. Et la peugeot 304, elle aussi, est grise...

Ce que je cherche à comprendre en fait, c'est ce qui a fait basculer Christian Ranucci dans des aveux. Il fallait plus que les baffes. Et ce que l'on remarque c'est qu'il accepte très vite des mensonges : la nuit à Salernes par exemple... Il y a quelque chose dont il ne veut pas parler, en plus de sa visite à son père...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 août 2004, 19:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 déc. 2003, 14:44
Messages : 4
Gihel,

Je sais par une étude de vos interventions que vous connaissez très en détails cette affaire, mais rien ne vous permet de prétendre que CR a effectivement trouvé des renseignements sur les objets trouvés dans son véhicule dans Nice-Matin, puisque qu'on ne sait toujours pas quel journal il avait acheté...

Les faits relatés dans ce quotidien ne concernent que l'enlèvement de la petite MDR...

Par contre, là où je suis d'accord avec vous, c'est dans le fait qu'il tenait absolument à cacher une partie de ses activités des 02 et 03 juin précédents...

Le ravisseur ?...oui, CR devait sûrement le connaitre...
Le POR ?...non, il ne l'avait probablement jamais vu et n'en avait jamais entendu parlé (ainsi ne s'explique-t-il pas sa présence dans la champignonnière)...

Mais quelqu'un devait savoir, que CR y avait séjourné durant une partie de l'après-midi du 03...

Entre son départ de la champignonnière en fin d'après-midi et son arrivée à Nice peu après 21h00, celà lui a laissé largement le temps de faire autre chose que de rouler...

Peut-être a-t-il jugé utile de fournir des explications au déroulement de sa "mission", de son accident et des conséquences de celui-çi...

Cordialement,

Florian.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 août 2004, 22:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Si, au contraire, quelque chose me permet de l'affirmer. Cela ne regarde que moi.

Dans tous les journaux on parlait de l'enlèvement et c'est l'enlèvement que Christian Ranucci a trouvé dans le journal. Même si ce n'est pas cela qu'il escomptait sans doute, et sans doute a-t-il été fort surpris.

Qu'est-ce qu'il a caché ?

Oh c'est simple. Il a caché que le 3 au matin il était chez son père. C'est la route, c'est l'heure, cela correspond à des témoignages recueillis beaucoup plus tard. Et d'une. Il ne l'a jamais dit, même pas à ses avocats, même pas la tête sous le couperet de la guillotine. Il a simplement dit à Guazzone : il me le paiera, ça et le reste. Selon toute vraisemblance, il parlait de son père. Ce qui signifie que l'entrevue ne s'est pas bien passée.

Et il a caché qu'il avait trouvé le pull et sans d'autres choses dans sa voiture. Il l'a caché parce qu'il ne comprenait ce que ces objets faisaient là précisément. Et qu'il s'est ensuite conformé au scénario écrit par les policiers.

Le paquet de biscuit est emblématique de cette enquête plus que foireuse. Personne ne s'y intéresse. Personne ne demande rien à ce sujet. Or il est clair que cet objet, comme le pull a une signification. De même le couteau, on pose qu'il est à lui sans se demander d'où il provient. Les policiers savaient que ce couteau n'appartenait pas à Christian Ranucci. C'est clair.

Je vois que vous essayez de m'entraîner sur une piste qui ne me semble pas valable. C'est bien joué.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 août 2004, 22:54 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Donc il est possible qu'il ait caché ses activités du 2, car il est possible qu'il ait fait une première tentative pour aller voir son père à Allauch.

Mais au-delà, je ne vois pas bien.

Christian Ranucci ne peut pas connaître le ravisseur pour la simple raison qu'il y a l'accident.

Supposer que Christian Ranucci connaît le ravisseur, c'est supposer que l'accident est prémédité, ce qui n'a pas beaucoup de sens.

Si Christian Ranucci n'avait pas eu d'accident, il serait rentré à Nice par l'autoroute en venant d'Allauch et en passant par Aix.

C'est quelque chose de tout à fait fortuit qui lui fait faire un tête à queue et repartir en sens inverse et s'arrêter à quelques centaines de mètres du meurtre.

L'accident prouve que Christian Ranucci ne connaissait pas le meurtrier.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 août 2004, 23:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Il reste tout à fait possible que Christian Ranucci ait trouvé le pull dans la voiture et qu'il l'ait caché sous des planches.

Il dit bien effectivement qu'il ne l'a jamais vu, mais enfin, il dit aussi qu'il a passé la nuit à Salernes. Donc il est très difficile de démêler le vrai du faux dans tout cela.

Et la chose se passe précisément comme ceci : la nuit du 5 au 6, alors qu'il n'avoue pas encore. On lui demande s'il possède un pull-over rouge et il répond simplement : "je n'ai jamais porté de pull-over de couleur rouge, je suis bien certain de ce fait."

On n'était pas dans les locaux de la sûreté de Marseille pour connaître la réaction de Christian Ranucci à cette question. Mais il ne figure pas cette phrase : je ne sais pas pourquoi vous me parlez de ce vêtement.

Lors des aveux, il dit que ce pull "n'est pas sa propriété" et ensuite "qu'il ne l'a jamais vu".

Il ne dit pas "je ne connais pas ce pull et je ne sais pas à qui il appartient.", ou du moins ce n'est pas ce qu'on lui fait dire.

Pour moi c'est un indice, très faible je le reconnais, qu'en fait il avait trouvé le pull dans sa voiture, sans comprendre les raisons pour lesquelles il se trouvait là.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 août 2004, 23:14 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
D'ailleurs, on peut imaginer que les policiers demandent : ce pull n'est pas à vous mais connaissez vous son propriétaire ? Et qu'il réponde à ce moment là : je ne l'ai jamais vu.


Haut
   
 Sujet du message : les aveux
Message non luPosté : 03 août 2004, 14:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 03 août 2004, 14:25
Messages : 4
bonjour
je suis surprise que Gihel ne comprenne pas que Ranucci ai pu" basculer dans des aveux"; en effet, au delà des baffes, on peut imaginer dans quel état il a pu se trouver au bout d'une vingtaine (ou quinzaine) d'heures de garde à vue pendant lesquelles si on ne lui a pas mis des coups qui laissent des traces, on lui a fait subir une pression et une tension dans le but justement de le faire avouer; ce ne sera ni le premier, ni le dernier hélas... c'est pourtant facile d'imaginer quelqu'un d'épuisé craquer. "dis nous que tu l'as fais et on te laisse tranquille"; en ce qui me concerne, je n'ai pas de diffilculté à imaginer une personne fragile, en position de faiblesse dès le départ, dans le coletard, craquer et avouer ce qu'il n'a pas fait.
Avez vous vu" au nom du père" qui retrace l'histoire des 6 de Birmingham (qui étaient plus que cela d'ailleurs), dont le personnage principal a fait 14 ans de prison avant d'être acquitté et vu son père y mourir; il avait avoué aussi, parce que la police avait tout fait pour, comme il fallait.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 03 août 2004, 21:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Oui bien sûr, on peut s'en tenir au fait que quelqu'un avoue sous la pression après 19 heures de garde-à-vue n'a rien d'étonnant.

C'est ce qu'on appelle le système inquisitoire et c'est pourquoi on a institué l'"habeas-corpus" dans le système anglais et qu'on l'a vaguement transposé il y a dix ans dans le droit français par la présence d'un avocat lors de la garde-à-vue. (décidément, en matière de droit de l'homme la France est à la pointe du progrès, c'est sûr...)

Mais les choses sont peut-être un peu plus compliquées dans le cas de Christian Ranucci et dans tous les autres cas.

On peut étudier effectivement le mécanisme qui permet la bascule.

Pour exemple Dils explique très bien que ce qui le fait basculer, c'est le fait que son père a dit aux policiers qu'il s'était absenté dix minutes quand sa mère disait 5... 5, il n'y a pas le temps mais là on lui dit que c'est son propre père qui l'affirme... Donc il faut les croire...

Il y a un trou de dix minutes dans lequel les policiers vont loger une "histoire", des "suppositions" dont ils vont faire une réalité.

Mais Dils a 16 ans, il est comme un oiseau tombé du nid. Ce n'est pas le cas de Ranucci, qui a fait un an d'armée, qui a tenu le "Rio-Bravo" quand sa mère s'absentait... qui a connu beaucoup de choses...

L'administration judiciaire ou la police ne peut planter ses banderilles que lorsqu'elle sent la faille, et qu'elle l'exploite.

Or là, il y a trois failles, et c'est ça qui est intéressant d'analyser. Il y a la visite à son père dont il ne veut parler à aucun prix. Sans doute vis-à-vis de sa mère, peut-être pense-t-il que cela briserait la complicité qu'il a avec elle...
C'est une mère formidable qui laisse du champ et qui en même temps fait preuve d'attention, qui a le don de la générosité et de l'ouverture, qui accueille tout le monde sans rien demander, avec une foi inébranlable...
Mais il y a juste ce jeu qui n'en est pas un : fuir le père qui l'a blessé gravement...

Il y a le trou noir, le fait de s'être endormi au bord de la route et de ne plus se souvenir de tous les détails du week-end...

Et puis il y a les bizarreries du réveil : comment suis-je arrivé jusqu'ici ?
et puis ce qu'il a peut-être trouvé dans la voiture, le type ayant abandonné précipitamment un pull et vraisemblablement un couteau, et vraisemblablement un paquet de biscuit.

Depuis 1984 de Orwell, on sait par quels mécanismes on finit par aimer Big Brother...

Tiens, je vais aller déposer un post au sujet du paquet de biscuit qui permet de faire encore une déduction.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 135 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 59 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com