Nous sommes le 19 déc. 2018, 06:25

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 49 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : M Martel, le concierge
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 07:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 12 août 2006, 12:18
Messages : 1509
j ouvre un post car je buttes sur un point....

j ai pose la question sur le forum et on m a tjrs repondu que MArtel est venu temoigne au proces (sincerement je ne le savais pas, je pensais qu il n etait pas venu)...

voila mon point qui me pose probleme, 20ans apres (ou peut etre avant) mr Martel reconnait le pull qu on lui montre comme etant clui de son gabarit, gabarit qui fit subir a deux fillettes des attouchements....

ici nous prennons pour vrai (en tout cas les innocentistes) ce rebondissement, mais voila je ne m explique pas que les avocats de CR plaidant l inoccense au nom de ce pull over rouge, toute leur defense repose sur cela, ne montre pas cette piece a conviction a Martel durant le proces....
si ce dernier affirme: Ce pull est bien celui de mon gabarit pendant le proces..... il mettait a mal l accusation....

alors voici mes 2 questions
est ce que ce pull etait bien present pdt le proces parmis toutes les pieces a conviction?
pourquoi les avocats ne lui montre pas le pull???


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 07:33 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Le pull était présent sur la table où sont alignées les pièces à conviction saisies pendant l'enquête.

M. Martel vient au procès sans comprendre ce qu'il vient y faire. Il raconte son histoire d'agression, d'un homme au pull rouge. Il est possible que les avocats aient été désarçonnés par le sort qu'on avait réservé au témoignage Mattéi. Mais toujours est-il qu'effectivement le lien formel apparemment n'est pas fait entre le pull qui est sur la table et le témoignage.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 11:32 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 12 août 2006, 12:18
Messages : 1509
gihel, tu seras d accord avec moi, il est tres bizare qu aucun des 3 avocats ne demandent a Martel de reconnaitre le pull...

meme si Martel pense que ce qu il n a vu n a rien a voir avec ranucci lors du proce et qu il se demande bien ce qu il fait la....le role des avocats etaient de le convaincre lui qu il a vu l assassin de MDR


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 11:42 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3530
Citation :
gihel, tu seras d accord avec moi, il est tres bizare qu aucun des 3 avocats ne demandent a Martel de reconnaitre le pull...

meme si Martel pense que ce qu il n a vu n a rien a voir avec ranucci lors du proce et qu il se demande bien ce qu il fait la....le role des avocats etaient de le convaincre lui qu il a vu l assassin de Marie-Dolorès RAMBLA
Je suis d'accord avec toi, Syd, c'est incompréhensible.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 11:50 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Vous pensez que le Président lui même n'avait pas à s'en inquiéter ?

Le pull est là, dans le relatif fouillis des pieces à conviction, sur une table devant la Cour... (peut être emballé dans un sac transparent comme on l'a vu samedi sur TF1...) M.Martel n'est pas bien placé pour le voir...

Voici que ce témoin parle d'un homme portant un pull rouge et personne ne demande à monsieur Martel "est ce un pull comme celui ci ?". Même l'accusé ne semble pas réagir... Aucun des jurés ne s'en inquiète... la Cour a dans son champ de vision le pull et le témoin et ils ne font pas le rapprochement... pas de rumeur dans le public... Les avocats de Ranucci ne réagissent pas... Et pas même Mre Fraticelli qui n'a pas le souci de préparer sa plaidoirie puisqu'il a choisi de ne pas plaider...

Un peu comme les indications absentes sur l'heure du décès... Sur ce point là il faudra attendre Michel Drach qui se trouve gêné pour son scénario...

Ben oui... c'est ainsi... sur un long procès on pourrait invoquer la fatigue, mais là il ne peut en être question. C'est donc tout simplement du laisser-aller...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 12:00 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 12 août 2006, 12:18
Messages : 1509
webrider,

ds cette salle, pour moi les jurés, le president et l avocat general (enfin lui c'est normal) sont deja convaincus de la culpabilite, donc il fallait un gros "coup" pour les faires changer d avis, ce gros coup aurait ete la reconnaissance du pull, plus que le temoignage de mme Mattei!!

alros meme destabilises par la pietre performance de mme Mattei, ils avaient une piece ds leur manche, et ne l utilisent pas....

donc je comprends l attitude de tout le monde (meme de CR qui est plus occupe a vouloir faire payer porte et calculer ses indemnites) mais pas celle des avocats non ca ne passe pas...

et cette meme attitude d attentisme s' est produite pdt la reconstitution, et se produit a nouveau maintenant par leur manque de conviction


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 12:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Citation :
webrider,

ds cette salle, pour moi les jurés, le president et l avocat general (enfin lui c'est normal) sont deja convaincus de la culpabilite, donc il fallait un gros "coup" pour les faires changer d avis, ce gros coup aurait ete la reconnaissance du pull, plus que le temoignage de mme Mattei!!

alros meme destabilises par la pietre performance de mme Mattei, ils avaient une piece ds leur manche, et ne l utilisent pas....

donc je comprends l attitude de tout le monde (meme de CR qui est plus occupe a vouloir faire payer porte et calculer ses indemnites) mais pas celle des avocats non ca ne passe pas...

et cette meme attitude d attentisme s' est produite pdt la reconstitution, et se produit a nouveau maintenant par leur manque de conviction
Je comprends et je déplore. Sauf pour la défense, là je ne comprends pas...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 12:44 
Citation :
Il est possible que les avocats aient été désarçonnés par le sort qu'on avait réservé au témoignage Mattéi. Mais toujours est-il qu'effectivement le lien formel apparemment n'est pas fait entre le pull qui est sur la table et le témoignage.
Sur ce point très important on en est donc aussi amené à faire des suppositions (qui vont dans le sens de Gihel puisque sinon Gilles Perrault au moins en aurait parlé dans son livre ... Jean-François Le Forsonney et Lombard ont-ils été aussi mauvais que cela ?? Ne font pas éclater la contradiction entre les témoignages Gras (PV de synthèse) et Aubert au sujet du paquet. Ne demanderaient pas non plus à Martel de reconnaître le pull sur la table des scellés ... Attendons de lire ce qu'en dira Jean-François Le Forsonney à Ludivine. Ou ce que pourrait en dire Collard ou tout autre personne présente à la deuxième journée du procès ...

Sur ce point on doit donc se contenter de l'interview de P. Martel (visible dans l'émission Reporters) où il affirme apparemment en 1978 (en tous cas avant 1985 puisqu'un extrait du même entretien est visible dans Histoire d'un jour), que c'est exactement le même pull ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 13:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3530
Et dans le même ordre d'idées, j'aimerais bien savoir comment la confusion peut subsister entre Ranucci et ses avocats à propos du couteau, même si le fait que le couteau appartienne à Ranucci ne me dérange pas dans une hypothèse d'innocence.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 14:07 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 24 oct. 2006, 20:06
Messages : 17
Localisation : Houston - TX
Citation :
Et dans le même ordre d'idées, j'aimerais bien savoir comment la confusion peut subsister entre Ranucci et ses avocats à propos du couteau.
Quand on risque sa tête et qu’on le sait, on ne donne pas une réponse aussi ambigüe à une question aussi importante.

_________________
Et une nuit tu regarderas le ciel. Tu y verras briller des étoiles, je serai l'une d'elles... Stéphane Sirchis (1959-1999)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 14:14 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3530
Citation :
[...]
Quand on risque sa tête et qu’on le sait, on ne donne pas une réponse aussi ambigüe à une question aussi importante.
Et si on ne connaît pas la réponse ?

De toute façon, dans le problème que je soulevais, il n'y a pas que Ranucci qui soit en cause.
Les propos de Me Le Forsonney aussi sont ambigus.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 14:20 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 24 oct. 2006, 20:06
Messages : 17
Localisation : Houston - TX
Citation :
[...]
Et si on ne connaît pas la réponse ?
Vous ne savez pas si quelque chose vous appartient ou pas vous ?

_________________
Et une nuit tu regarderas le ciel. Tu y verras briller des étoiles, je serai l'une d'elles... Stéphane Sirchis (1959-1999)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 14:29 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3530
Citation :
[...]
Vous ne savez pas si quelque chose vous appartient ou pas vous ?
Il faut d'abord savoir de quoi on parle.
Un Opinel et un Virginia-Inox ?
Deux Virginia-Inox ?
C'est sur ce point que j'évoque l'attitude ambigüe de Me LeForsonney.

Par ailleurs, il y a des personnes qui pour diverses raisons peuvent ne pas être en mesure de reconnaître leurs propres enfants.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 16:30 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 24 oct. 2006, 20:06
Messages : 17
Localisation : Houston - TX
Citation :
[...]
Il faut d'abord savoir de quoi on parle.
Un Opinel et un Virginia-Inox ?
Deux Virginia-Inox ?
C'est sur ce point que j'évoque l'attitude ambigüe de Me LeForsonney.
Alors raison de plus si on ne sait pas de quoi on parle (:roll:) on ne répond à son avocat une réponse aussi fuyante que celle là ! On lui demande d'être moins concis.

_________________
Et une nuit tu regarderas le ciel. Tu y verras briller des étoiles, je serai l'une d'elles... Stéphane Sirchis (1959-1999)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 févr. 2007, 19:36 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3530
Citation :
[...]
Alors raison de plus si on ne sait pas de quoi on parle (:roll:) on ne répond à son avocat une réponse aussi fuyante que celle là ! On lui demande d'être moins concis.
Ne pas savoir de quoi on parle inclut aussi la possibilité de confondre avec autre chose, tout simplement.
S'il y a un malentendu, comment reprocher une réponse qui serait fuyante dans le cas d'une compréhension complète du problème ?
Mais, en fait, je ne vois pas où vous voulez en venir.
Je disais seulement que je ne comprenais pas comment il pouvait encore y avoir un doute sur la propriété du couteau et que s'il y en avait un, Me LeForsonney n'y était pas étranger.
Qu'est-ce que vous en pensez vous ?

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 49 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com