Nous sommes le 22 nov. 2018, 11:23

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 20:33 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
De plus, on ne comprendrait pas pourquoi il demanderait à  la petite de rester sous une couverture alors qu'il faut plutôt qu'il la mette en confiance.
Je ne parle pas de couverture (ça, c'est dans ma thêse compliciste, pour m'amuser). Je suppose qu'elle était penchée. Il a bien passé beaucoup de temps avec le petit Pappalardo dans le noir, lui demandant de se baisser quand une voiture arrivait, parce que ça pouvait être la police. Il sait mettre les enfants en confiance. Même aprês l'accident, il garde cette emprise.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 20:41 
Citation :
Citation :
De plus, on ne comprendrait pas pourquoi il demanderait à  la petite de rester sous une couverture alors qu'il faut plutôt qu'il la mette en confiance.
Je ne parle pas de couverture (ça, c'est dans ma thêse compliciste, pour m'amuser). Je suppose qu'elle était penchée. Il a bien passé beaucoup de temps avec le petit Pappalardo dans le noir, lui demandant de se baisser quand une voiture arrivait, parce que ça pouvait être la police. Il sait mettre les enfants en confiance. Même aprês l'accident, il garde cette emprise.
vous prenez un exemple qui n'est pas comparable pour deux raisons :

- Ranucci n'a rien à  voir dans l'affaire Papallardo. Vous continuez donc dans la diffamation en accusant à  tort

- les situations sont différentes. L'une est un accident violent surtout pour une enfant de 8 ans, j'ose espérer que vous pouvez le comprendre.
L'une se passe en sous sol et c'est calme. Vraiment rien à  voir


Et puis, n'oubliez pas qu'il conduit, donc difficile d'avoir un oeil sur la route et sur la petite en la maintenant vers l'avant pour qu'elle ne soit pas
vue. Faites donc l'expérience, vous verrez comme c'est hardu !

Non, je maintiens qu'il est impossible que la petite n'ait pas fait des mouvements dans l'habitacle qui inévitablement l'aurait faite remarquer des autres.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 20:49 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Et puis, n'oubliez pas qu'il conduit, donc difficile d'avoir un oeil sur la route et sur la petite en la maintenant vers l'avant pour qu'elle ne soit pas
vue. Faites donc l'expérience, vous verrez comme c'est hardu !
Je n'ai jamais prétendu que c'est lui qui la maintenait en avant. Quand je parlais d'emprise, c'était une autorité morale. Si elle était penchée en avant, c'était simplement à  sa demande. De plus, demander à  un enfant de se pencher en arrivant à  un carrefour, quand il était assis à  l'avant, ça se faisait tout le temps à  l'époque.

L'expérience, comme vous dites, je la fais souvent : j'ai trois enfants, et quand je suis seul avec eux, il me faut bien maintenir le calme à  l'arriêre, arrêter les tirages de cheveux, etc, tout en conduisant prudemment. Et ce n'est pas avec des cris qu'on y parvient : il faut savoir parler aux enfants.

Ranucci savait faire ça. Il avait une grande expérience des enfants, et s'entendait parfaitement avec eux.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 20:51 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 juin 2005, 16:40
Messages : 337
Localisation : Cannes
Citation :
- Ranucci n'a rien à  voir dans l'affaire Papallardo. Vous continuez donc dans la diffamation en accusant à  tort
1. C'est vous qui affirmez que Ranucci n'a rien à  voir dans l'affaire Papallardo, moi je pense le contraire.
2. Evitez d'employer le terme "diffamation" à  longueur de journée. Lorsque vous accusez les policiers d'avoir eux-mêmes trempé le couteau de Ranucci dans le sang de la petite victime, vous ne mesurez certainement la portée de vos propos. Alors restez calme envers vos petits camarades de forum.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 20:52 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Pour déclarer que quelqu'un est innocent, on n'a pas besoin de preuves ; c'est pour accuser qu'on en a besoin.

Cela s'appelle la "présomption d'innocence", et jusqu'à  preuve du contraire, il n'y a aucune preuve que Ranucci soit lié à  l'affaire Pappalardo.

S'il y en avait, ne serait-ce qu'une minime, l'accusation s'en serait inévitablement servie.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 21:02 
Citation :
Citation :
- Ranucci n'a rien à  voir dans l'affaire Papallardo. Vous continuez donc dans la diffamation en accusant à  tort
1. C'est vous qui affirmez que Ranucci n'a rien à  voir dans l'affaire Papallardo, moi je pense le contraire.
2. Evitez d'employer le terme "diffamation" à  longueur de journée. Lorsque vous accusez les policiers d'avoir eux-mêmes trempé le couteau de Ranucci dans le sang de la petite victime, vous ne mesurez certainement la portée de vos propos. Alors restez calme envers vos petits camarades de forum.
et vous, évitez de nous rabattre à  longueur de temps et dans tous vos posts que C Ranucci est coupable et c'est tout et que les policiers ont fait un super boulot qui a incontestablement prouvé la culpabilité de Ranucci

Toutes les polices de notre pays ont fait des choses pas três belles.
Si vous l'ignorez, tant pis pour vous.
Si vous le savez, alors c'est encore plus grave, parce que là  vous êtes complice

Mais malheureusement, il se trouve que la police de Marseille jouissait dans les années 70 d'une mauvaise réputation.
Elle appliquait merveilleusement cette maxime que Napoléon avait dite à  Fouché : "l'art de la police, c'est de ne pas voir ce qu'il est inutile qu'elle voit."


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 21:05 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
S'il y en avait, ne serait-ce qu'une minime, l'accusation s'en serait inévitablement servie.
Elle s'en est servie. Monsieur Pappalardo et son fils à‰ric sont formels, devant la photo comme devant l'homme. Il y a donc plus que des présomptions.

à‰videmment, si on n'a que les documents fournis par Perrault pour se faire une idée... Comme par exemple la main courante délestée de l'expression "cheveux châtain clair"...

Si Ranucci n'a pas été inculpé, c'est parce qu'il n'y a pas eu plainte, en fait. Le pêre a signalé une disparition qui a été résolue rapidement (comme la plupart des disparitions d'enfant, heureusement).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 21:12 
Citation :
Citation :
Et puis, n'oubliez pas qu'il conduit, donc difficile d'avoir un oeil sur la route et sur la petite en la maintenant vers l'avant pour qu'elle ne soit pas
vue. Faites donc l'expérience, vous verrez comme c'est hardu !
Je n'ai jamais prétendu que c'est lui qui la maintenait en avant. Quand je parlais d'emprise, c'était une autorité morale. Si elle était penchée en avant, c'était simplement à  sa demande. De plus, demander à  un enfant de se pencher en arrivant à  un carrefour, quand il était assis à  l'avant, ça se faisait tout le temps à  l'époque.

L'expérience, comme vous dites, je la fais souvent : j'ai trois enfants, et quand je suis seul avec eux, il me faut bien maintenir le calme à  l'arriêre, arrêter les tirages de cheveux, etc, tout en conduisant prudemment. Et ce n'est pas avec des cris qu'on y parvient : il faut savoir parler aux enfants.

Ranucci savait faire ça. Il avait une grande expérience des enfants, et s'entendait parfaitement avec eux.
et si un jour, vous subissez un choc violent comme celui du carrefour, vous croyez que vous pourrez empêcher un de vos enfants de valdinguer dans votre voiture ?
non, n'y comptez pas. Tout le monde est bien secoué lors d'un tel choc.

Vous ne pourrez rien dissimuler du tout.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 21:13 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Vous y allez un peu fort ! Il y a un PV de M Pappalardo signalant la disparition de son fils, et ce ne sera pas considéré comme une plainte, alors que M Pappalardo "reconnait" Ranucci ? Et on n'inculpe pas Ranucci de cet enlêvement-là  ?

Si on ne l'inculpe pas, c'est parce que justement on ne considêre pas Ranucci comme l'auteur de l'enlêvement du petit Patrice, sinon, vous pouvez être sûr que l'accusation en aurait rajouté une couche avec cette histoire-là  !

Trop facile ! L'accusation sait três bien que sa thêse est fragile, et elle ne se servirait pas de cet élément ? Si elle ne s'en sert pas, c'est que Ranucci n'a rien à  voir là -dedans, et l'accusation le sait.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 21:21 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Vous y allez un peu fort ! Il y a un PV de M Pappalardo signalant la disparition de son fils, et ce ne sera pas considéré comme une plainte, alors que M Pappalardo "reconnait" Ranucci ? Et on n'inculpe pas Ranucci de cet enlêvement-là  ?
Ce n'est pas un PV de plainte, c'est une main courante, décrivant les faits et l'homme vu par monsieur Pappalardo le lendemain. Le jour de la disparition, monsieur Pappalardo se rend à  la gendarmerie, et appelle le S.O.S. pour signaler son affaire, puis il rentre chez lui, croise son fils et rappelle pour dire qu'il l'a retrouvé. Ces choses-là  arrivent tous les jours. Il n'y a pas eu de dépôt de plainte.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 21:53 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Et on ne s'est vraiment pas servi de cette "main courante" pour en rajouter un brin à  l'accusation ?

Cependant au procês on a convoqué M Pappalardo, et comme Ranucci n'était pas inculpé dans cette affaire, il n'a même pas pu se défendre.

On accuse, mais on interdit à  l'accusé de se défendre !

Une justice totalitaire ! vous avez raison gihel !

c'est complêtement anti-démocratique ! complêtement scandaleux !

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 22:01 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Et on ne s'est vraiment pas servi de cette "main courante" pour en rajouter un brin à  l'accusation ?

Cependant au procês on a convoqué M Pappalardo, et comme Ranucci n'était pas inculpé dans cette affaire, il n'a même pas pu se défendre.

On accuse, mais on interdit à  l'accusé de se défendre !

Une justice totalitaire ! vous avez raison gihel !

c'est complêtement anti-démocratique ! complêtement scandaleux !
Il n'y avait pas vraiment besoin d'enquête au procês sur ce témoignage : monsieur Pappalardo certifiait que c'était lui et Ranucci certifiait que ça n'était pas lui. Comme il n'avait pas d'alibi, il n'a pas été nécessaire de faire une enquête pour prouver que ça ne pouvait pas être lui. C'était parole contre parole.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 22:03 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
"Il n'y avait pas vraiment besoin d'enquête au procês sur ce témoignage..."

Pas três claire, cette phrase, mais j'espêre qu'on aura compris ce que je voulais dire. Il n'était pas nécessaire de mener une enquête (en 1974, en fait) puisque Ranucci ne prétendait pas que ça ne pouvait pas être lui : il disait simplement que ça n'était pas lui.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 22:18 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Citation :
Il n'y avait pas vraiment besoin d'enquête au procês sur ce témoignage : monsieur Pappalardo certifiait que c'était lui et Ranucci certifiait que ça n'était pas lui. Comme il n'avait pas d'alibi, il n'a pas été nécessaire de faire une enquête pour prouver que ça ne pouvait pas être lui. C'était parole contre parole.
C'est scandaleux ce que vous dites là .

L'accusation s'en sert comme preuve. Pour faire admettre que Ranucci s'intéresse aux enfants, elle fait venir Pappalardo qui l'accuse d'avoir enlevé son fils.
C'est une accusation. Et comme Ranucci n'est pas inculpé dans cette affaire, il ne peut en aucun cas avoir préparé sa défense pour cet élément d'accusation. Il n' en effet que sa parole face à  une accusation.
Quand on porte une accusation, il faut donner à  l'accusé les moyens de sa défense.
S'il n'y a pas eu plainte de la part de M Pappalardo, il n'y donc pas eu enquête, donc aucun élément tangible ni pour ni contre cette accusation, accusation qui arrive brutement au milieu des débats. Ranucci ne peut pas se défendre contre cela et n'a que sa pauvre parole.

Et là -dessus cela fait l'effet escompté par l'accusation sur les jurés.

Et vous appelez cela la justice ?

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2006, 23:20 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Il a quand même été entendu sur l'affaire le 26 juin 1974. Je ne crois pas qu'il soit pris au dépourvu quand on lui en reparle le 9 mars 1976.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com