Nous sommes le 17 nov. 2018, 17:58

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 299 messages ]  Aller à la page Précédente 114 15 16 17 1820 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 23 mai 2014, 11:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 11:23
Messages : 1781
Je pense que vous avez pas compris;tant pis,c'est pas grave.

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 23 mai 2014, 13:30 
c'est vous qui faites peur ...


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 23 mai 2014, 14:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
je vous attends avec impatience pour discuter sur l'affaire Spinek .
J'ai fini sur Pappalardo.


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 23 mai 2014, 14:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 11:23
Messages : 1781
vous avez perdu sur l'affaire Pappalardo et vous cherchez à vous refaire sur l'affaire Spinek?

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 23 mai 2014, 14:48 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 17:12
Messages : 967
Citation :
je vous attends avec impatience sur l'affaire Spinek
Je veux bien vous parler de l'affaire Spinek, mais si votre conclusion est:
"Cette affaire n'apporte rien du tout à l'affaire Ranucci puisqu'aucune condamnation n'a été prononcée à l'encontre du niçois",
je ne vois pas vraiment l'intérêt d'engager la discussion.
Mais si vous insistez......


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 23 mai 2014, 15:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 17:12
Messages : 967
Vous êtes un peu court dans vos réponses et surtout décevant. Faut pas être trop exigeant.

Bon, cela dit, passons à l'affaire Spinek !


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 23 mai 2014, 15:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 17:12
Messages : 967
L’affaire Spinek est un peu différente de l’affaire Pappalardo puisque Sandra est une ado de 15 ans. Patrice Pappalardo n’ avait que 4 ans ½.
A la fin de l'année 1973, Sandra Spinek et son amie qui reviennent d'un cours de danse, un mercredi ou un samedi, sont suivies par un homme. L'homme accompagne Sandra jusqu'au palier de l'étage où elle habite. Il s'enfuit lorsque Mme Spinek ouvre la porte à sa fille.
Sandra reconnaît Ranucci sur une photo parue dans Nice-Matin*** mais elle ne l’identifie pas dans le cabinet de la juge.
Sa mère ne reconnaît pas Ranucci formellement.

Voici ce que Mme Spinek dit :
« Je ne peux pas être formelle mais l’homme que vous me présentez ressemble à celui qui a suivi ma fille. Il a le même nez. Mais il a les cheveux courts. L’homme qui a suivi ma fille avait les cheveux plus longs, coiffés haut et frisés. »
« L’homme ici présent ressemble beaucoup à l’homme qui avait suivi ma fille, à part les cheveux et les lunettes. L’homme que j’avais vu avait des lunettes avec une monture plus importante. Je ne sais plus si les lunettes étaient fumées ou pas. »

Voilà ce que répond Ranucci :
« Il est exact qu’en novembre décembre, je portais les cheveux plus longs, légèrement ondulés et des lunettes de vue avec monture plus importante. J’ai un imperméable bleu. Je précise qu’à la fin de 1973, je m’étais absenté quelques jours de Nice. »

Réponse de Mme Spinek :
« Il est possible que l’imperméable était bleu. Je n’ai pas gardé un souvenir précis de la couleur. Si j’ai été formelle lorsque j’ai vu les photos, c’est que l’homme qui représentait ces photos avait plus de cheveux que l’homme ici présent. »

A partir de ces rappels, je pense qu'on peut commencer la discussion.
*** je pense qu'il s'agit de la photo de l'appel à témoins, c'est-à-dire le portrait de Ranucci pris avant la garde-à-vue.


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 24 mai 2014, 14:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 11:23
Messages : 1781
Citation :
Citation :
C'est pas de l'acharnement contre Ranucci.
C'est faire le rapprochement entre les 2 affaires et constater que la 2de (affaire Marie dolores) est la répétition de la 1ere (affaire PatriceP) avec de tres tres fortes probabilités que l'auteur en soit le meme vu la phrase de Monsieur Pappalardo lors de la confrontation avec Ranucci ("je suis absolument FORMEL").
Lors de la confrontation, Pappalardo n'a pas de mal à reconnaître un gars dont il dispose de la photo depuis plusieurs jours.
Quelle mauvaise foi....

C'est ce qui s'appelle détourner , sans grande subtilité ,la vérité...

Il reconnait Ranucci parce qu'il a vu sa photo dans le journal:vous croyez pas que votre raisonnement comme d'habitude est rogné sur les bords ?

Vous oubliez simplement de dire que c'est parce qu'il a reconnu l'homme en photo sur le journal comme étant celui qui a fui le 16 avril et qu'il est logique que si il le reconnait sur la photo il y a de fortes chances qu'il le reconnaisse de visu (bien que d'ailleurs Ranucci est passé chez le coiffeur entretemps )

Désolé d'avoir à faire des explications de texte mais vous etes tellement lamentable dans votre défense de l'inocence qu'il convient de temps en temps de rétablir la vérité.

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 24 mai 2014, 17:15 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 21:41
Messages : 3745
Localisation : Paris
Bon, j'ai fait un peu de ménage sur ce fil et supprimé ou modifié pas loin de 5 pages.
Vous aviez donc à ce point peur de je m'ennuie? :roll:
Alors, on reprend: les attaques, les sous entendus, les rivalités, les subjectivités de jugements, j'en veux pas ici. Et définitivement.
On laisse les emotionnels, les volontés d'en découdre et on parle sérieusement.
Pas d'attaques, de provocations à la réponse, de haine, d'opposition stérile innocentistes /culpabilistes (et l'inverse).
Non seulement c'est pénible, mais aussi ça risque de me chauffer et si ça me chauffe...vous me suivez :wink:

Donc, on reprend là les discussions et on se calme.
Merci par avance.

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 24 mai 2014, 17:44 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 21:41
Messages : 3745
Localisation : Paris
J'ajouterais aussi que je ne veux pas lire ici de raccourcis sur les opinions politiques des gens ou des raccourcis sur leur niveau d'intelligence, etc etc.
J'adore la politique, c'est, derrière les idées et la manière de se les approprier, à bien des egards un puissant révélateur des egos et personnalités de chacun mais tel n'est certainement pas l'objet de ce forum.
A titre d'exemple ( mais c'est un simple exemple), ça rime à quoi de dire à un interlocuteur "culpabiliste" qu'il est favorable à la peine de mort?
Je réponds: à rien.
Autre exemple (simple exemple encore): deux interlocuteurs sont en divergence sur un sujet et en viennent à porter le débat sur vos niveaux d'intellect respectifs.
Pensez vous que cela puisse donner du poids à l'argumentation?
Là encore, je réponds non.
Vous avez, pour beaucoup et toutes tendances confondues, trop facilité à tomber dans ce piège du dialogue stérile. En cause évidemment l'enervement, l'agacement, parfois la fatigue, mais aussi un peu de mauvaise foi parfois.
Vous n'avez pas à entrer dans le combat et je peux même vous assurer que vous n'aurez rien à y gagner en force de persuasion. Cet espace n'est pas un ring et je ne fournis pas de gants.
Vous êtes, je vous le rappelle, tous et toutes mes invités sur cet espace et je souhaite que vous puissiez toujours faire valoir vos arguments sur l'affaire, que vous considériez Ranucci innocent ou coupable des faits pour lesquels il a été condamné.
Vous avez accès ( pour ceux qui l'ont demandé) à la documentation du forum et je souhaite véritablement qu'elle vous soit profitable et qu'elle alimente au mieux vos réflexions.
S'il vous arrive de vous tromper sur un argument, s'il faut revenir dessus pour l'admettre, n'hésitez pas à le faire en cas de besoin.
Cela n'a rien d'humiliant, vous ne serez pas banni pour autant et si vous voulez savoir, je trouve l'attitude constructive et saine.
Je vous assure enfin que vos interventions n'en seront que plus fiables pour l'avenir.

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 25 mai 2014, 21:06 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 11 mai 2011, 14:05
Messages : 1077
Bref, on peut dire toutes les conneries qu'on veut du moment qu'on reste courtois. Les principes de la justice et tout ça, on s'en fout, l'important c'est la politesse. Au fait a-t-on le droit de parler de l'extrême-droite ou serait-ce une insulte intolérable ? Collard en est et les tristes oiseaux qui s'évertuent ici à massacrer tous les principes fondamentaux du droit, aussi. Va-t-on me virer pour l'avoir écrit ?

_________________
Recouvrer l'esprit avant de perdre la tête. Mor.


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 25 mai 2014, 22:57 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 21:41
Messages : 3745
Localisation : Paris
Citation :
Bref, on peut dire toutes les conneries qu'on veut du moment qu'on reste courtois. Les principes de la justice et tout ça, on s'en fout, l'important c'est la politesse[...]
Ah bon, j'ai écrit cela moi?? Vous êtes excessif.
Voilà pourtant bien une vision des choses que je ne partage pas.
Je ne vois pas cependant en quoi le fait d’être convaincu d'être dans le juste légitime pour autant à en mettre plein la tronche à son interlocuteur, tout simplement. Je ne vois pas en outre en quoi cela rend plus crédible. Le fait d'être dans le juste, dans le réaliste et dans l'honnête suffit. Les choses sont écrites et chacun peut très bien, même avec recul, se faire sa propre idée sur ce qui est manipulation, erreur ou au contraire réalité sans pour autant assister à du lynchage, des insultes , de la mauvaise foi ou des combats d'egos parfois mal placés...tant du coté des "innocentistes" que des "culpabilistes".
Cela ne veut pas dire qu'il faille se taire et se ranger à l'avis de l'interlocuteur et ne pas lui exprimer son désaccord.
Pour le reste, je l'ai dit, je ne préfère pas lancer le sujet sur la politique...J'ai mes propres idées sur le sujet mais je me garde autant que possible de les imposer aux membres de ce forum, même si elles transparaissent bien souvent, de la même manière que je refuse qu'on m'en impose d'autres. Vous pouvez bien ecrire que Collard est un elu d'extrême droite si cela vous aide à voir clair dans cette affaire. Il ne me semble pas qu'il vous en fera par ailleurs grief, c'est un fait. Mais, ça nous avancera à quoi au juste?
Et pour finir, ne me faites pas le reproche de la censure sur cet espace et surtout ne mélangez pas tout.
Je crois pouvoir, en ces lieux, et autant que possible, favoriser la liberté de parole et de pensée de chacun. Rien ne me gêne, je suis tolérante et je le crois, très ouverte aux réflexions de tous. Le respect de l'autre est toutefois une limite nécessaire à la prise de parole et si je crois que ce respect se traduit dans les faits de différentes façons, je ne juge pas respectueux à titre d'exemple de contraindre un modérateur à supprimer 5 pages de discussion imbécile dans laquelle, tout le monde en conviendra, on assiste à un concours de renvoi de la patate chaude en s'affublant au passage de qualificatifs aussi ridicules que stériles...en prenant clairement prétexte à la discussion pour s'en foutre plein la tronche parce que, ce jour là, on avait envie d'en découdre et de se défouler.
Dans ces conditions, je ne vais certainement m'excuser de devoir rappeler les uns et les autres au respect minimal de cet espace et des modérateurs.

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 26 mai 2014, 04:29 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
je vais sans doute me faire virer du forum mais je rejoins moraucon dans l'esprit de son intervention.
Il me semble que vous êtes plus tolérante avec les culpabilistes qu'avec les innocentistes.

Vous m'avez cité dans votre intervention en condamnant mes propos demandant à un forumeur s'il était partisan de la peine de mort et à un autre parce que je tendais à penser qu'il était un abruti vu l'énormité de sa mauvaise foi et de son niveau d'argumentation.
Par contre, quand ce même forumeur me traite de protecteur d'assassin d'enfant, là, vous ne réagissez pas.
J'espère que cela vous a échappé sinon il y a de quoi s'interroger sur votre impartialité.


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 26 mai 2014, 08:12 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 11:23
Messages : 1781
1)je réponds pour lui ,qu'il m'en excuse mais je pense pas que Moraucon soit plus inocentiste que culpabiliste
2)il faudrait avant tout balayer devant sa porte.
3)nous ne sommes pas là pour juger Ludivine,elle accepte déja beaucoup de "dérapages" .C'est elle la chef.

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 26 mai 2014, 08:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 10:57
Messages : 1019
Citation :
Lors de la confrontation, Pappalardo n'a pas de mal à reconnaître un gars dont il dispose de la photo depuis plusieurs jours.
Citation :
Quelle mauvaise foi....
En me taxant, gratuitement, de mauvaise foi, c'est évidemment vous qui êtes ........de mauvaise fois.

Citation :
C'est ce qui s'appelle détourner , sans grande subtilité ,la vérité...
Ah bon. Par ma phrase, que je rappelle:

Lors de la confrontation, Pappalardo n'a pas de mal à reconnaître un gars dont il dispose de la photo depuis plusieurs jours.
j'aurais détourné la vérité.
Je parle du moment où lors de la confrontation, il a été demandé à Pappalardo de reconnaître Ranucci au milieu de deux policiers. Cette scène a-t-elle eu lieu ? Bien sur que oui. C'est donc vrai.
Le jour de cette confrontation, Pappalardo disposait-il depuis plusieurs jours d'une photo de Ranucci, qu'il avait vu dans le journal ? Tout le monde c'est que c'est vrai. Il n'y a donc rien de faux dans ce que j'ai écrit.
Et si je n'ai rien écrit de faux, c'est que, contrairement à ce que vous écrivez, je n'ai pas "détourné la vérité".
Quand à la subtilité, il est évident que vous en êtes dépourvu.
Citation :
Il reconnait Ranucci parce qu'il a vu sa photo dans le journal:vous croyez pas que votre raisonnement comme d'habitude est rogné sur les bords ?
Non, je ne crois pas, je suis même sûr.
Si lors d'un tapissage, avant d'amener le témoin, devant la "glace sans teint", on montre une photo du suspect au témoin, ce dernier n'aura aucun mal à reconnaître la personne à désigner. C'est simplement du bon sens et c'est exactement ce que je dis pour Pappalardo.


Citation :
Vous oubliez simplement de dire que c'est parce qu'il a reconnu l'homme en photo sur le journal comme étant celui qui a fui le 16 avril et qu'il est logique que si il le reconnait sur la photo il y a de fortes chances qu'il le reconnaisse de visu (bien que d'ailleurs Ranucci est passé chez le coiffeur entretemps )
Je n'oublie rien du tout et je sais très bien tout ça. Votre raisonnement serait logique, si Pappalardo avait reconnu Ranucci, sur une photo que lui aurait présenté , une fois, un policier , par exemple. Mais là, Pappalardo a disposé de la photo du journal, à sa convenance.
A partir de là, le tapissage n'avait pas lieu d'être et de ce fait, n'a aucune valeur.
Citation :
Désolé d'avoir à faire des explications de texte mais vous etes tellement lamentable dans votre défense de l'inocence qu'il convient de temps en temps de rétablir la vérité.
Des explications de texte ? Savez-vous de quoi vous parlez ?
Vous avez repris un mot que j'aurais mal utilisé ?
Vous avez "corrigé" un sens non approprié à ma phrase ?
Non, rien de cela et vous montrez bien là que vous utilisez des expressions dont vous ne connaissez pas le sens.

Citation :
mais vous etes tellement lamentable dans votre défense de l'inocence
Mais, c'est moi, c'est ma personne que vous "attaquez" et non pas mes arguments. C'est ce que font ceux qui n'ont pas rien à opposer. Vous montrez là, ce que vous êtes.

Citation :
dans votre défense de l'inocence
Nous parlons là de l'affaire Pappalardo. Même s'il était établie que Ranucci n'a rien à voir dans cette affaire, il ne serait pas exonéré pour autant dans l'autre affaire. Pour moi, l'affaire Pappalardo ne présente aucun interêt. Vous avez donc perdu l'occasion de vous taire.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 299 messages ]  Aller à la page Précédente 114 15 16 17 1820 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com