Nous sommes le 17 nov. 2018, 20:07

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 33 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 Suivante
Auteur Message
Message non luPosté : 08 nov. 2018, 18:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 18
Sur Fourniret, l'émission de France Inter "Affaires sensibles" recevait l'auteur d'un livre sur le tueur en série, l'affaire Ranucci est évoquée à 48mn06s, en partant de la fameuse photo prise au procès et exhumée par les enquêteurs belges : https://www.franceinter.fr/emissions/af ... tobre-2018

D'après l'auteur, Selim le fils de Fourniret aurait formellement reconnu son père sur le photo: "c'est mon père", bien sûr étant donné que son fils est né presque 15 ans après la prise de la photo, c'est à prendre avec de longues pincettes, mais ça reste très troublant. Evoqué également très brièvement dans l'émission, le fait que l'auteur aurait aussi réussi à faire s'identifier Fourniret sur la photo, toutefois Fourniret est assez intelligent pour, sans se reconnaître et avoir jamais vue la photo auparavant, faire le lien et mentir (en estimant l'âge de l'homme sur la photo il peut être assez facile d'imaginer que, ramené à son propre âge, on parle du milieu des années 70 donc des années incluant le procès Ranucci)

Plus troublant encore, toujours d'après l'auteur, le fait qu'il soit très difficile de se procurer cette photo et qu'elle aurait été "saisie" par l'administration pénitenciaire lors de sa transmission par voie postale à Fourniret (mais là encore si cela repose uniquement sur la parole de Fourniret, celui-ci est tellement tordu qu'il a pu mentir pour faire croire à un "complot")

Enfin, en admettant même que Fourniret ait été présent à l'audience, cela ne présage pas de son implication, là encore il est assez détraqué pour qu'il soit juste venu observer un supposé "concurrent" en crimes.

Pour ma part ce que je trouve vraiment intéressant dans la piste Fourniret, c'est que sa carrière criminelle est tout à fait compatible avec l'intervention d'un tiers dans le meurtre de la petite Rambla et en particulier ce qui est arrivé à Ranucci (je ne crois pas avoir vu cela discuté dans ce forum), mais je reviendrai là dessus dans un autre post.


Haut
   
Message non luPosté : 09 nov. 2018, 13:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 août 2018, 10:15
Messages : 10
Tout à fait d'accord avec ph75 sur les reflexions qu'il émet. Oui Fourniret est tellement malfaisant, pervers, fourbe et machiavélique pour qu'on puisse penser à une manipulation de sa part. Mais il ne faut pas oublier et c'est bien préciser dans le livre, que là en l'occurence c'est le journalsite qui le manipule et lui fait "avouer" à son insu que c'est lui sur les photos sans que Fourniret ne se doute d'ou proviennent ces clichés et ou ils ont été pris et ça c'est essentielcar à mon sens ça crédibilise SA reconnaissance.
Que Selim reconnaisse son père sans aucune équivoque est peut etre un peu plus sujet à caution (et encore...) car il devait bien se douter qu'on ne lui montrait pas les photos d'un illustre inconnu et il a pu etre subjectivement influencé.
Malgré tout, il est vrai que la présence de Fourniret au procès Ranucci à Aix ne l'accuse en aucun point, mais le moins que l'on puisse dire c'est que ça interpelle, d'autant plus qu'il est averé qu'il allait souvent en vacances à cette période du coté des étangs de Berres...


Haut
   
Message non luPosté : 09 nov. 2018, 13:19 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 août 2018, 10:15
Messages : 10
Certains se posent la question de savoir pourquoi de lui meme Fourniret avec son égo démesuré n'avouerait pas un si remarquable "travail" d'assassin que serait pour lui l'affaire Ranucci. L'auteur du livre explique, pour l'avoir rencontré et échangé beaucoup de courriers avec lui, que Fourniret ne fonctionne pas de cette façon. Comme il pense très fortement etre bien plus intellignet que les flics, il attends que ceux ci lui pose les bonnes questions avant de livrer peu à peu la vérité. C'est ce qui c'est passé dernièrement avec ses aveux sur les 2 meutres de jeunes femmes qu'il avait jusquà présent toujours nié.
Donc ça peut durer très longtemps ! A moins que la Justice Française ne se penche pour de bon avec tous les moyens possibles et en toute objectivité, sur l'éventualité de la participation de Fourniret dans le meurtre de Marie Dolorès Rambla. En occultant aucune possibilité comme ils le font en ce moment...


Haut
   
Message non luPosté : 09 nov. 2018, 15:46 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 18
Je pense que l'auto identification de Fourniret sur la photo ne prouve pas grand chose, un auteur de livre lui envoie une photo en N/B d'une personne ayant la trentaine, Fourniret est assez malin pour assez facilement faire le rapprochement avec l'affaire Ranucci, il sait en plus que cette photo et l'interrogation qui va avec existe même s'il n'a peut être jamais vu la photo auparavant. Il peut vite comprendre que l'auteur cherche à le manipuler et ce serait bien dans l'esprit de Fourniret de tenter une contre-manipulation.
Il serait vraiment intéressant que l'auteur (qui d'après l'émission de FI ne semblait pas très au courant des détails de l'affaire Ranucci) poursuive ses investigations sur ce qu'a fait Fourniret dans la région avant et jusqu'à la période du meurtre (déjà était il réellement dans la région ou est-ce une manipulation des enquêteurs belges ?) En particulier, il faudrait s'attacher à savoir si Fourniret pouvait avoir connaissance de la champignonière, c'est un point clé, car j'ai peur que comme pour Heaulme à Montigny les Metz, il n'existera jamais de preuve formelle, on ne pourra estimer son implication que sur la base de sa présence sur les lieux ...


Haut
   
Message non luPosté : 12 nov. 2018, 13:44 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 août 2018, 10:15
Messages : 10
ph75, vous avez raison, effectivement l'auteur du livre ne connaissait pas trop l'affaire Ranucci et c'est en tentant d'en savoir plus sur le magot du gang des postiches (que Fourniret aurait détourné à son profit) qu'il a "découvert" l'affaire Ranucci, les photos du procès d'Aix et les interrogations de la Justice Belge à ce propos.
C'est sans doute un avantage je pense, car pas "pollué" par des à priori, des certitudes et une opinion déjà acquise.
Il est tout simplement héberlué de voir que la possibilité de la présence de Fourniret au procès Ranucci (présence dont l'auteur ne doute pas !) soit balayée avec mépris par la Justice Française.
Sans parler d'une certaine pression exercée à son encontre par la police, de batons qu'on lui a mis dans les roues et de la censure de l'administration pénitentiaire qui a retiré les clichés en question lorsqu'il les a envoyé "nature" la première fois à Fourniret.
Depuis quand un détenu n'a t il pas le droit de recevoir des photos ? Etrange non ?


Haut
   
Message non luPosté : 12 nov. 2018, 18:47 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 18
Concernant la photo transmise à Fourniret il faut rester prudent, je n'ai pas lu le livre donc je ne sais pas si l'auteur détaille les circonstances mais une (contre) manipulation de Fourniret reste tout à fait possible.
Il reste que cette ressemblance est troublante, ce serait sa femme qui aurait indiqué cette piste de crime et on découvre une photo ressemblante dont le couple Fourniret n'a j'imagine jamais pu avoir eu connaissance auparavant, ce serait c'est vrai une sacrée coïncidence s'il s'agissait d'un sosie ... même si encore une fois une présence au procès ne préjuge pas de son implication.

Pour l'auteur du livre je me suis fait la même réflexion que vous, excellent qu'il ne connaisse que très très peu l'affaire Rambla et donc qu'il arrive avec un oeil neuf, le mieux serait même qu'il se concentre sur les faits et gestes de Fourniret à cette époque sans lire quoi que ce soit ... d'ailleurs il semble que Fourniret n'était pas un marginal/routard comme Heaulme, on doit donc pouvoir retrouver des traces je pense à ses emplois s'ils étaient déclarés, si c'est le cas il devait bien avoir une adresse pour ses impôts etc etc ...


Haut
   
Message non luPosté : 13 nov. 2018, 16:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 août 2018, 10:15
Messages : 10
Oui, l'auteur raconte en détail la façon dont il si y est pris pour les photos. Photos qui, il faut le rappeller ne sont pas celles qui sont parues il y a déjà quelques années. Ce sont des photos inédites qu'il a réussit à se procurer alors qu'elles étaient "planquées".
Et j'y reviens une fois de plus, le premier envoi des photos est accompagné d'une longue lettre de Selim à son père qui parle de tout et de rien afin de "noyer " le poisson. Mais surprise, lorsqu'ils se rendent à la prison visiter Fourniret, au bout d'un certain temps et de divers échanges, Selim demande à son père si c'est bien lui sur les photos, lui faisant croire qu'il les aurait retrouvé lors d'un banal rangement dans ses affaires personnelles, et là Fourniret tombe des nues en disant qu'il n'a jamais reçu de photos. Selon l'auteur en tout cas il semblait vraiment ébahis de ne pas avoir eu en mains ces clichés.
Et par la suite, longtemps après, c'est l'auteur qui lui adresse un courrier en lui faisant croire que Selim a eu un grave accident, qu'il est entre la vie et la mort tout ça pour tenter de le culpabiliser sur la vie qu'a vécu son fils. Et il en profite pour renvoyer les photos tout en les "maquillant" de telle façon (cornes dessinées sur le front, fausse moustache, croix gammée sur le front etc...) que l'administration pénitentiaire ne les censurera pas de nouveau, pensant à une simple lettre d'insulte et de moqueries. Fourniret répondra à l'auteur, vexé et blessé dans son orgueil n'acceptant pas qu'un type ose se moquer de SA tronche, de MEZIGUE, en employant ces termes là, reconnaissant implicitement que c'est bien lui sur les photos.
D'ou la certitude absolue de l'auteur que Fourniret était bien présent à Aix...
Ce qui n'en fait pas un coupable évidemment, mais ce n'est pas anodin...


Haut
   
Message non luPosté : 13 nov. 2018, 19:07 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 18
OK merci pour ces précisions, effectivement l'auteur a été assez malin, mais il ne faut pas oublier que Fourniret c'est celui qui fait monter des mineurs dans son véhicule simplement par persuasion, qui joue la comédie à un voyou qu'il arrive à enfumer durant des années (sachant que le voyou en question ne découvre pas le pot aux roses suite à une gaffe de Fourniret mais via une procédure dans laquelle les deux sont impliqués), tout ça pour dire qu'on a affaire à un expert en "comédie" et manipulation ...
Ces précautions prises, il est effectivement fort possible que ce soit lui sur la photo et donc qu'il était sur place au procès. A partir de là, il est assez tordu pour être présent aussi bien comme simple spectateur de quelque chose dans lequel il n'est pas impliqué, que comme observateur d'un procès quo devrait être le sien.


Haut
   
Message non luPosté : 14 nov. 2018, 08:25 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 18
Il y a une chose dont tout le monde (police,justice,observateurs) est convaincu c'est que Fourniret n'a pas avoué tous ses crimes (cf doc de France 2 le 04/11), ce n'est pas la période des années 70 qui est évoquée mais s'il cache des choses pour une période ultérieure, pourquoi n'en cacherait il pas pour la période de l'affaire Rambla ...
Dernier CR du procès Fourniret pour le meurtre de Farida Hammiche :
Au procès Fourniret, deux spectres et une question : a-t-il commis d'autres crimes ?
Citation :
Michel Fourniret a-t-il commis des crimes que l’on ignore encore ? Ceux pour lesquels il a été jugé ont lieu entre 1987 et 1990, puis entre 2000 et 2001. « Entre 1990 et 2000, on n’a pas d’enlèvement, a raconté un ancien commissaire à la barre, mais on a pu identifier neuf tentatives d’enlèvement.

– Pensez-vous qu’il y ait eu d’autres faits ?, lui a demandé un avocat.

– Certainement. De 1990 à 2000, il n’y a rien. Fourniret est tellement orgueilleux, je le vois mal rester dix ans sur des échecs. »


Haut
   
Message non luPosté : 14 nov. 2018, 22:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3525
Localisation : Saint-Claude JURA (39)


Vous semblez oublier Julie et Melissa découvertes dans sa cave en octobre 1996 :twisted:

_________________
Image


Haut
   
Message non luPosté : 15 nov. 2018, 11:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 09:28
Messages : 741
bonjour Anne hugh ,

Julie et Mélissa , si je ne me trompe c'est Marc Dutroux . :twisted:


Haut
   
Message non luPosté : 15 nov. 2018, 21:07 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3525
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Citation :
bonjour Anne hugh ,

Julie et Mélissa , si je ne me trompe c'est Marc Dutroux . :twisted:

Rhoooo ! Ave Maril85, mon pote Ale ZAÏmmer m'attend au virage .... bon, mille excuses à vous toustes. Merci à toi de m'avoir corrigée.

Ceci dit, ce sont bien les deux mêmes pourris .... A ficeler, sans procès, sur une barque et larguer les amarres au large de l'Atlantique.

_________________
Image


Haut
   
Message non luPosté : 15 nov. 2018, 22:22 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 09:28
Messages : 741
: et que la barque n'accoste JAMAIS !!!!


Haut
   
Message non luPosté : 16 nov. 2018, 08:14 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 18
Deuxième jour du procès Fourniret : http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... ssinat.php
Sur la question des éventuelles victimes inconnues :
Citation :
Répondant à la question d'un juré, l'expert affirme qu'il «ne peut pas croire que pendant 10 ans, Michel Fourniret n’ait pas pu commettre d’acte criminel». En effet, au milieu de la carrière criminelle du tueur en série, il y a un «silence criminel de 10 ans», entre 1990 et 2000, pendant lequel on ne lui connait aucune victime.

Le psychologue reprend : «Il a besoin de faire taire sa souffrance. A un moment, il y a une trop grande souffrance physique, il craque et il passe à l’acte. Je ne peux pas croire un seul instant qu’il n’ait pas passé à l’acte [pendant cette période].»
Sur la motivation qu'aurait Fourniret à ne pas révéler tous ses crimes :
Citation :
[D'après l'expert] Pour Michel Fourniret, le suicide n'est qu'une «question de date». «Il n'est pas dépressif. S'il y a un suicide, ce sera un suicide d'orgueil. ça fait partie de la mégalomanie, de la toute puissance», commente encore le spécialiste. Mais pour le moment, le tueur en série «n'a pas le sentiment d'avoir atteint son but». «"Quand je l'aurai atteint, je verrai", m'a-t-il dit». En 2018, l'expert lui a reposé la question et ce dernier lui a répondu qu'il «n'avait pas le temps».

Pour le psychologue, tant que Michel Fourniret «aura des affaires en cours», il ne se suicidera pas. «C'est ce qui le tient», ajoute-t-il. «Mais quand il n'y aura plus d'affaires, soit il tombera dans une folie froide, soit il se suicidera». Toutefois, pour l'heure, ce risque est faible.


Haut
   
Message non luPosté : 17 nov. 2018, 13:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 oct. 2018, 17:28
Messages : 16
Hier j'ai entendu une "rescapée " de Fourniret sur BFM, en réponse sur la possibilité d'un lien avec l'affaire Ranucci, elle a été catégorique, dans les années 70, il ne tuait pas, elle excluait donc totalement qu'il puisse être l'assassin de la fillette ....!


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 33 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com