Nous sommes le 18 juil. 2018, 06:45

Heures au format UTC+02:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 116 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 21 avr. 2009, 11:22 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 10 avr. 2009, 10:51
Messages : 16
ludivine a écrit :
La vie et les sentiments sont parfois tellement compliqués...
on aimerait exprimer quelquechose, et c'est l'inverse que l'on exprime, ou que les autres souhaiteraient que l'on exprime.
De la même manière, on espère un geste d'une autre personne et c'est l'inverse qui se produit...ce geste ne vient pas et on se surprend à penser que les sentiments ne sont pas partagés.
Pour autant, est il certain que les personnes ressentent ou eprouvent dans ce cas de figure des sentiments différents?
Sans compter qu'au cas présent, mais ce n'est que mon avis, il est aussi possible de penser que si C. Ranucci n'a pas pointé son regard dans leur direction, cela peut être par tristesse, ou par volonté de s'extraire de cette salle d'audience ou de l'epreuve qu'il traversait alors.
Peut être aussi que la présence d'êtres ou de visages connus voire intimes, le gênait ou qu'il ressentait une certaine honte à les trouver mêlés à cette affaire?
Franchement, je crois qu'il est impossible de se placer dans le contexte sans l'avoir vécu.



Je suis tout à fait d'accord avec vous Ludivine.

cell a écrit :
Il semble qu'elles n'aient pas du tout été à la même place, et que Ranucci n'ait eu d'yeux que pour sa mère. Dans la mesure où ça signifiait une sorte de rupture de dialogue avec ses avocats, ça montre une dispositon qui lui aura coûté cher.


Il m'avait moi aussi semblé retenir des différents témoignages/documentaires qu'il "n'avait d'yeux que pour sa mère" et qu'il ne semblait parler que pour elle. Cette phrase englobant Monique et Mme Mathon ne semblerait donc pas tout à fait refléter la vérité?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 21 avr. 2009, 16:28 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Il faut lire, cell, avant d'affirmer qu'il semble que... Monique a assisté au procès à côté de Mme Mathon. Le capt Gras les prendra d'ailleurs pour deux prostituées (c'est Adélayde qui va être contente) citée par la défense pour évidencier la sexualité normale de Ranucci. Ça donne une idée du concept de normal pour Gras qui était convaincu de la pédophilie de Ranucci.
Si Monique se plaint de n'avoir pu croiser le regard de Ranucci c'est probablement parce que dans les courts instants où un accusé aux assisses peut s'abstraire de son procès pour croiser le regard de quelqu'un dans la salle, c'est avec sa mère qu'il le fera. Il évitera d'autant plus de croiser longuement le regard de Monique, que cette relation n'était pas vue d'un bon oeil par sa mère et que s'il est une caractéristique de Ranucci c'est celle de ménager sa mère en toutes circonstances.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 21 avr. 2009, 17:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 10 avr. 2009, 10:51
Messages : 16
Jacques B. a écrit :
Il faut lire, cell, avant d'affirmer qu'il semble que... Monique a assisté au procès à côté de Mme Mathon. Le capt Gras les prendra d'ailleurs pour deux prostituées (c'est Adélayde qui va être contente) citée par la défense pour évidencier la sexualité normale de Ranucci. Ça donne une idée du concept de normal pour Gras qui était convaincu de la pédophilie de Ranucci.
Si Monique se plaint de n'avoir pu croiser le regard de Ranucci c'est probablement parce que dans les courts instants où un accusé aux assisses peut s'abstraire de son procès pour croiser le regard de quelqu'un dans la salle, c'est avec sa mère qu'il le fera. Il évitera d'autant plus de croiser longuement le regard de Monique, que cette relation n'était pas vue d'un bon oeil par sa mère et que s'il est une caractéristique de Ranucci c'est celle de ménager sa mère en toutes circonstances.


Juste par curiosité, parce que ceci reste un détail finalement, si j'ai bien compris vous confirmez donc que Mme Mathon et Monique étaient à côtés au procès ce qui serait conforme à l'extrait du pull over rouge qui a été cité. Vous dites également que Mme Mathon ne voyait pas d'un bon oeil la relation de son fils avec Monique, j'imagine qu'elles ne devaient pas être totalement en froid si elles étaient assises ensembles?
Est ce que vos affirmations sont tirées du "Pull Over rouge" ou d'une autre source? ( Vous m'excuserez par avance, je n'ai pas encore pu entamer la lecture de ce livre pour le vérifier, ayant tout juste terminé le dernier du même auteur).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 21 avr. 2009, 17:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Cette info apparait dans le livre de Perrault puis est confirmée par tous ceux qui ont assisté au procès et ont été surpris par l'apparence fantasmagorique de Mme Mathon, et, le deuxième jour, de Monique à ses côtés.
Que celle-ci ne voyait pas d'un bon oeil leur relation n'a rien d'étonnant, compte tenu des préjugés de l'époque et de la situation de fils unique d'une mère seule, de Ranucci.
Monique est noire, plus agée que Ranucci et est la soeur cadette de Gilbert, le petit adopté par Mme mathon. D'autre part celle-ci considérait surement qu'il était un peu tôt pour que Ranucci ait des relations sexuelles. D'où le soin particulier que prenait celui-ci à cacher toutes les relations sexuelles qu'il a eu, à sa mère.
On peut y voir un schéma de mère castratrice suivant la dose de mauvaise foi que l'on applique à l'analyse. Car avant tout, ce fait doit être répercuté et décelé chez le "castré". L'attitude de la mère ne suffit pas. Cette attitude est courante chez les femmes qui ont souffert dans leur relations avec les hommes, elles tendent à protéger leur fils de tomber dans les miemes travers masculins dont elles ont souffert.
L'attitude protectrice de Ranucci envers sa mère s'explique très bien dans ce contexte. C'est du genre: je la comprends, je ne suis pas d'accord mais pourquoi la maltraiter en ne me cachant pas?


Haut
   
 Sujet du message : Re: Proprement
Message non luMessage posté... : 19 mai 2009, 05:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 12 févr. 2007, 03:28
Messages : 336
cell a écrit :
La question n'est pas de savoir ce que nous pensons les uns et les autres de la prostitution, encore que le débat soit intéressant, mais de savoir si dans une hypothèse approchante, difficile à déterminer, cela pourrait avoir rapport avec le geste supposé de CR. Ou l'éclairer, ou permettre de comprendre un tout petit quelque chose qui aurait échappé jusqu'à présent.
Je n'ai pas de réponse. Mais il ne faut pas venir dire que cette phrase, qui nous accroche, est anodine. Je ne vois nullement que le contexte des années 70 l'explique particulièrement.


Bonjour Cell,

Vous semblez bien relater, ce avec une infinie et honorable phraséologie l'affaire dont il est question ici bas.
Je ne serai pourtant guère aisé d'apporter la moindre contribution à vos propos.


Haut
   
Message non luMessage posté... : 26 nov. 2015, 00:56 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 739
A propos de la lettre de Mme Mathon à son fils ,
Christian partait vers sa fin de VIE .
Ce matin là à 4h , est -ce que quelqu'un avait pensé apporter les lunettes à Christian ou pouvait-il lire sans :?:

Est -ce que quelqu'un sait ?


Haut
   
Message non luMessage posté... : 26 nov. 2015, 08:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 12:37
Messages : 3519
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
maril85 a écrit :
A propos de la lettre de Mme Mathon à son fils ,
Christian partait vers sa fin de VIE .
Ce matin là à 4h , est -ce que quelqu'un avait pensé apporter les lunettes à Christian ou pouvait-il lire sans :?:

Est -ce que quelqu'un sait ?



Sauf erreur de ma part, me semble bien que c'est JF Le Forsonney qui a lu la lettre de Mathon

_________________
Image


Haut
   
Message non luMessage posté... : 26 nov. 2015, 09:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 739
Anne merci beaucoup ,

La lettre de Mme Mathon lue par JF Le Forsonney à Christian , encore + émouvant .


Haut
   
Message non luMessage posté... : 26 nov. 2015, 14:02 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 739
"dernier message de Mme Mathon à son fils "

J'ai lu les commentaires , pour ma part ,ils y en a quelques uns ou des mots qui m'ont choqués .
Que d' interrogations sur le mot " proprement"
Chacun a le droit de s'exprimer, ok , je le prend aussi .
Pour moi cette dernière lettre , devait rester dans l'émotion du moment vécu par cette mère ;
Respect

Un avocat a dit : "un verdict de mort ne se commente pas "
Lettre d'une mère en souffrance pour son fils qui va mourir :" ne se commente pas "


Haut
   
Message non luMessage posté... : 01 mai 2016, 20:23 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1686
Citation :
Lettre d'une mère en souffrance pour son fils qui va mourir :" ne se commente pas "

Oh que si, tout peut se commenter surtout dans cette affaire où la relation fils/mère est d'une importance cruciale ...

L'adverbe problématique, la conjugaison au passé .... curieux aussi de signer: H. Mathon, non?
Sait-on si l'avocat a réussi à déchiffrer ce message?

Plus que commenter c'est analyser qu'il faut faire. Là mes compétences sont nulles, j'espère que Cell reviendra s'exprimer ici, son propos était pertinent, je crois.


Haut
   
Message non luMessage posté... : 02 juin 2016, 18:26 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 739
"......curieux aussi de signer :H. mathon , non ? "

Madame Mathon a signé : - ta maman H. Mathon


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 116 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com