Nous sommes le 11 déc. 2018, 05:42

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1018 messages ]  Aller à la page Précédente 164 65 66 67 68 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 10 févr. 2014, 10:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 17:12
Messages : 967
Citation :
c'était pour expliquer que le meurtrier aurait très bien pu stationner sa simca quelque part sur le Val Jean-Louis à l'abri des regards car il n'y a aucune habitation à cet endroit contrairement au chemin de la Doria.
J'ai dit aussi cela pour expliquer que la Simca garée sur ce chemin, c'était peu vraisemblable. Donc nous sommes d'accord sur ce point.
Ce que je conteste, c'est l'arrivée par le haut de la colline et la poursuite pour arriver à la 304 de Ranucci. Voir mon post précédent: je ne vais pas le récrire !
Citation :
Ensuite, dans cette clairière, dépourvue d'épineux, il aurait pu peut-être essayer de la violer. Mais la petite a pu lui échapper par un défaut de vigilance de sa part (par exemple la pause pipi), filer droit devant elle et arriver sur la rn8bis à hauteur de la 304.
Pourquoi violer la fillette dans la clairière, au risque d'être vu par un promeneur, alors que la voiture se prête mieux à ce genre "d'exercice "?
Comment une enfant peut-elle échapper à la vigilance d'un homme de 20 ans ?Vous voilà obligé d'inventer une pause pipi pas très logique pour justifier cela.
Comment une fillette de 8 ans peut-elle fuir sans être aussitôt rattrapée par un adulte qui fait des enjambées doubles d'elle ? Particulièrement quand elle arrive dans la zone épineuse ! Pas très logique cela.
Les cris de la fillette auraient alerté les Aubert, non ? ou Ranucci ?
Ah non, puisque selon vous, il est évanoui. Sans évanouissement de Ranucci, rien ne tient.
Citation :
Alors je comprends bien que tout cela vous embête parce que c'est vraisemblable d'où votre réaction facile de dire que la clairirère n'existait pas, qu'un meurtrier ne peut pas avoir envie de faire pipi dans un moment pareil, qu'il est invraisemblable que Christian Ranucci jeune homme de 20 ans se soit évanoui (comme s'il y avait un âge minimum pour s'évannouir !).....
Mais non, arrêtez de dire que quelque chose m'embête. C'est à vous qu'il faut dire cela car vous êtes obligé, pour justifier votre thèse, d'écrire des invraisemblances, des choses qui pourraient prêter à sourire tant elles sont capillotractées. Moi, je n'ai pas besoin d'inventer ce genre de choses.
Je ne dis pas que la clairière n'existait pas. Vous voyez, vous interprétez encore ce que j'écris. J'ai dit que cela n'était pas avéré. La photo que vous publiez ne date pas de 1974, que je sache.
Citation :
Vous réfutez tout systématiquement même les dires de ceux qui étaient présents à l'époque alors que vous vous n'y étiez pas.
Je réfute tous les témoignages, quels qu'ils soient et d'où qu'ils viennent (défense ou accusation), à partir du moment où ils sont recueillis des décennies après !
Question: Y étiez-vous, vous-même ?
Non, alors pourquoi écrire toutes ces hypothèses que rien ne vérifie ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 10 févr. 2014, 12:54 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
Citation :
Citation :
c'était pour expliquer que le meurtrier aurait très bien pu stationner sa simca quelque part sur le Val Jean-Louis à l'abri des regards car il n'y a aucune habitation à cet endroit contrairement au chemin de la Doria.
J'ai dit aussi cela pour expliquer que la Simca garée sur ce chemin, c'était peu vraisemblable. Donc nous sommes d'accord sur ce point.
Ce que je conteste, c'est l'arrivée par le haut de la colline et la poursuite pour arriver à la 304 de Ranucci. Voir mon post précédent: je ne vais pas le récrire !
je conteste votre contestation car je ne vois pas pourquoi ce serait impossible pour la petite de traverser les endroits épineux pour rejoindre la route. D'ailleurs, on a bien retrouvé des traces de griffures sur ses bras et ses jambes.
Citation :
Citation :
Ensuite, dans cette clairière, dépourvue d'épineux, il aurait pu peut-être essayer de la violer. Mais la petite a pu lui échapper par un défaut de vigilance de sa part (par exemple la pause pipi), filer droit devant elle et arriver sur la rn8bis à hauteur de la 304.
Pourquoi violer la fillette dans la clairière, au risque d'être vu par un promeneur, alors que la voiture se prête mieux à ce genre "d'exercice "?

Je pense que le meurtrier connaissait les lieux et savait que cet endroit était tranquille et de toute façon, même dans sa voiture, il pouvait très bien tomber sur un promeneur non ?

Citation :
Comment une enfant peut-elle échapper à la vigilance d'un homme de 20 ans ?Vous voilà obligé d'inventer une pause pipi pas très logique pour justifier cela.

la logique n'a rien à voir là-dedans. Une envie de pisser ne se contrôle pas même pour un meurtrier.

Citation :
Comment une fillette de 8 ans peut-elle fuir sans être aussitôt rattrapée par un adulte qui fait des enjambées doubles d'elle ? Particulièrement quand elle arrive dans la zone épineuse ! Pas très logique cela.

si elle a de l'avance, c'est tout à fait possible.

Citation :
Les cris de la fillette auraient alerté les Aubert, non ?

pas forcément. S'ils roulaient vitres fermées, on peut comprendre qu'ils n'aient rien entendu. Et puis, a t-elle crié ? on n'en sait rien du tout même si cela reste possible.

Citation :
ou Ranucci ?Ah non, puisque selon vous, il est évanoui.
bonne réponse.
Citation :
Citation :
Alors je comprends bien que tout cela vous embête parce que c'est vraisemblable d'où votre réaction facile de dire que la clairirère n'existait pas, qu'un meurtrier ne peut pas avoir envie de faire pipi dans un moment pareil, qu'il est invraisemblable que Christian Ranucci jeune homme de 20 ans se soit évanoui (comme s'il y avait un âge minimum pour s'évannouir !).....
Mais non, arrêtez de dire que quelque chose m'embête. C'est à vous qu'il faut dire cela car vous êtes obligé, pour justifier votre thèse, d'écrire des invraisemblances, des choses qui pourraient prêter à sourire tant elles sont capillotractées. Moi, je n'ai pas besoin d'inventer ce genre de choses.

voilà toujours votre travers obsessionnel qui se manifeste. Tout ce qui contrarie la thèse officielle est forcément invraisemblable. On tourne en rond.

Citation :
Je ne dis pas que la clairière n'existait pas. Vous voyez, vous interprétez encore ce que j'écris. J'ai dit que cela n'était pas avéré. La photo que vous publiez ne date pas de 1974, que je sache.
la clairière existait. Point barre. Je ne vois pas pourquoi Me Le Forsonney aurait inventé l'existence d'une clairière 20 ou 30 ans après, c'est absolument ridicule.


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 10 févr. 2014, 14:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 17:12
Messages : 967
Citation :
Une envie de pisser ne se contrôle pas même pour un meurtrier.
Arrêtez avec cette hypothèse invraisemblable. Vous allez vous rendre ridicule en insistant lourdement.
Citation :
qu'un meurtrier ne peut pas avoir envie de faire pipi dans un moment pareil, qu'il est invraisemblable que Christian Ranucci jeune homme de 20 ans se soit évanoui (comme s'il y avait un âge minimum pour s'évannouir !).....
Pour sûr, que si ce n'était pas aussi dramatique, ces hypothèses me feraient rire.
Il avait un fort gros besoin, le meurtrier, pour que la fillette ait le temps de s'échapper !
Citation :
voilà toujours votre travers obsessionnel qui se manifeste.
Comme j'aime à le faire, je vous retourne votre phrase. A l'avenir, évitez de dire des phrases qui peuvent se retourner contre vous.
Pour votre thèse de l'innocence, vous êtes obligé de faire appel à des invraisemblances. Pas moi.
Je ne défends pas la thèse officielle, mais la mienne. C'est pas ma faute si les deux sont pratiquement identiques.
Citation :
la clairière existait. Point barre.
Ainsi, vous avez tranché. Plus de discussion possible.
Aussi je vous dis:
Personne n'a confirmé que la clairière existait. Point barre !
La photo que vous publiez ne date pas de 1974, que je sache.
Citation :
Je ne vois pas pourquoi Me Le Forsonney aurait inventé l'existence d'une clairière 20 ou 30 ans après, c'est absolument ridicule.
Parce qu'après 3O ans, les souvenirs de Me Le Forsonney se sont obligatoirement estompés et qu'il se trompe. Le jour de la reconstit', il était inutile de faire monter les gens aussi haut dans la colline puisque le corps de la fillette a été retrouvé à 22m de la route. La clairière se trouve bien plus haut que les 22 m. Vérifiez !


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 10 févr. 2014, 14:31 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
Citation :
Citation :
Une envie de pisser ne se contrôle pas même pour un meurtrier.
Arrêtez avec cette hypothèse invraisemblable. Vous allez vous rendre ridicule en insistant lourdement.
J'y peux rien, vous ne comprenez rien à rien. Vous n'êtes même pas capable d'admettre qu'une envie de pisser ne se décrète pas et que ça peut arriver à chacun de nous, sauf à vous manifestement.
Citation :
Citation :
la clairière existait. Point barre.
Ainsi, vous avez tranché. Plus de discussion possible.
Aussi je vous dis:
Personne n'a confirmé que la clairière existait. Point barre !
La photo que vous publiez ne date pas de 1974, que je sache.
je ne vous parle pas de la photo que j'ai publiée mais de ce qu'écrit Me Le Forsonney qui était présent sur les lieux et qui atteste de l'existence de cette clairière. Moi je le crois.
Citation :
Citation :
Je ne vois pas pourquoi Me Le Forsonney aurait inventé l'existence d'une clairière 20 ou 30 ans après, c'est absolument ridicule.
Parce qu'après 3O ans, les souvenirs de Me Le Forsonney se sont obligatoirement estompés et qu'il se trompe. Le jour de la reconstit', il était inutile de faire monter les gens aussi haut dans la colline puisque le corps de la fillette a été retrouvé à 22m de la route. La clairière se trouve bien plus haut que les 22 m. Vérifiez !
S'ils sont allés dans cette clairière qui est juste quelques mètres plus haut, c'est parce que c'était plus facile pour opérer. Plus lumineux et moins d'épineux !


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 10 févr. 2014, 14:34 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 11 mai 2011, 14:05
Messages : 1077
La première pause-pipi qui apparait dans l'affaire est un aveu du suspect lors de son interrogatoire par les OPJ de la Sureté marseillaise - le même d'où est sorti le croquis cadastral - et absolument nécessaire à l'accusation pour pouvoir placer la victime dans la voiture au moment de l'accident puisqu'il n'existe aucun témoignage ( dans le dossier ) ni aucune trace physique de la présence de la victime dans la voiture du suspect au moment de l'accident et que le temps pour se rendre du lieu de l'enlèvement au lieu de l'accident est beaucoup trop long si aucune pause n'est tenue en compte.
Bref, cette pause-pipi a bien arrangé les enquêteurs et personne n'en a rigolé, à l'époque.

_________________
Recouvrer l'esprit avant de perdre la tête. Mor.


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 10 févr. 2014, 14:51 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 16 sept. 2013, 04:38
Messages : 259
Bonjour sur cette pause, j'attire l'attention du lecteur sur un fait resté très discret et qui corroborre cette pause que ranucci admet sans connaitre le résultat du rapport d'autopsie...
La vessie de Marie Dolorès était vide, or il semble très probable que lorsque elle est descendue jouer avec son petit frère, elle ne l'était pas, sans même tenir compte du fait que Mme Rambla a bien pu lui donner à boire avant qu'elle ne descende jouer avec son frère..
Nous sommes en effet un jour férié, les enfants ne se sont sans doute pas levés très tôt et on donc déjeuné tard.
La conséquence très vraisemblable de ce constat à l'autopsie est qu'un arrêt pipi a bien eu lieu...Et pas que pour le ravisseur

En tout cas je n'ai pas laissé ce sujet de côté et j'espère avoir des éléments très concrets de la mémoire de Mme Rambla sur le comportement alimentaire de Marie Dolorès entre son lever et le moment où elle est descendue jouer le matin du 03 juin 1974.
Et ça les policiers n'ont pas pu l'inventer...


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 10 févr. 2014, 15:00 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 16 sept. 2013, 04:38
Messages : 259
Par suite je m'attends d'avance même si ceci était démontré, que 40 ans plus tard les innocentistes allèguent que c'est le Docteur Vuillet qui a prévenu l'Evêché de cet état de fait et que donc il fallait inclure une pause pipi dans ces aveux passés sous la torture... Et ainsi le grand barnum du déni pourra se poursuivre jusqu'à ce que (leur) mort s'en suive :)
L'imaginaire a cette force qu'il a réponse à tout.

Aveux qui soit dit en passant on été réitérés - on le dit peu - en neuf occasions distinctes entre ce 06/06/1974 et la fin du mois de juin... Sans préjudice du dixième élément, letémoignage d'un gendarme...Elle a bon dos la police marseillaise et ses prétendues tortures "à la mode viet cong" selon l'imaginaire de sa Sainteté Ranucci...
Bref...

Cordialement


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 10 févr. 2014, 15:11 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 11 mai 2011, 14:05
Messages : 1077
Du rififi chez les révisionnistes ? La théorie policière de la pause-pipi est-elle ridicule ou nécessaire à l'accusation ? En tout cas, faire pipi pendant qu'on se fait massacrer apparaît tout ce qu'il y a de plus naturel. Enfin, ce que j'en dis, je n'ai jamais essayé mais ça à l'air. Qu'en pense la physiologie humaine ?

_________________
Recouvrer l'esprit avant de perdre la tête. Mor.


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 10 févr. 2014, 15:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
Citation :
Aveux qui soit dit en passant on été réitérés - on le dit peu - en neuf occasions distinctes entre ce 06/06/1974 et la fin du mois de juin...
il ne faut pas exagérer.
Pour le mois de juin, il a fait 4 comparutions devant la juge pour lesquelles la culpabilité est maintenue.
Les psychiatres ont commencé à consulter Ranucci aux Baumettes à partir du 07/7/1974


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 10 févr. 2014, 16:13 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 14:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
Ouf, j'ai pensé que cette pause était une pause cigarette. La vessie vide de la victime ne dit strictement rien. Au moment de la mort les sphincters se relâchent l'urine coule donc habituellement. La vessie ne s'est encore plus un peu rempli [les reins continuent à fonctionner pendant des heures] à cause du manque de sang. Comme un hématome ne peut se produire après la mort, que par congestion dans une certaine zone. Théorie de Arlaten, qui sera mis à mal.
Pendant les comparutions durant lesquelles Ranucci a répété ses aveux, il avait tant besoin d'aide, qu’il fallait rayer le mot Opinel à deux reprises. Ça donne à penser sur les aberrations corrigées avant qu'elles n'étaient notées.
Smaragd nous a donné un excellent exposé sous Fr2 non-élucidé par ailleurs.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 10 févr. 2014, 16:27 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 17:12
Messages : 967
Juste pour info:
La pause-pipi dont il est question n'est pas celle qui aurait pu être faite lors du 1er arrêt de Ranucci, sur la droite de la route sinueuse après Plan-de-Cuques. Lors de cet arrêt, Ranucci évoque une pause-cigarette.
La pause-pipi dont parlent Anne et jpasc95 se situe à proximité du lieu du crime. Pour l'une, ce serait Ranucci qui sortirait brutalement de sa voiture, grimperait le talus et irait se "soulager" pratiquement à quelques m du meurtrier.
Pour le second, il s'agirait d'une pause-pipi du meurtrier dans la clairière au-dessus du lieu du crime, pause-pipi au cours de laquelle la fillette se serait échappée.


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 10 févr. 2014, 18:13 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 11 mai 2011, 14:05
Messages : 1077
Alors la question devient : une pause-cigarette avant le meurtre est-elle plus vraisemblable qu'une pause-pipi ? Aucune idée, je laisse ça aux spécialistes du cheveu coupé en quatre.

Il y a tout de même d'autres questions à résoudre. Par exemple, une pause, tout court, est-elle envisageable quand la victime n'a pas subi de violences sexuelles, porte encore ses sous-vêtements, fut poignardée au bord d'une route et sa dissimulation montre un empressement incompatible avec un choix prémédité du lieu ?
L'accusation a voulu trancher en faisant de l'accident l'élément déclencheur du meurtre de l'enfant. Or, après l'accident, rien ne va plus : les Aubert n'ont pas le temps d'avoir vu et entendu ce qu'ils témoignent entre le dernier virage et l'endroit où fut retrouvé le cadavre ( il n'y a pas la place, c'est physiquement impossible ) ensuite, il faut admettre que l'assassinat fut commis pratiquement sous les yeux et les oreilles de deux témoins scrutant les taillis qui n'auraient rien soupçonné et pour finir, que le corps fut dissimulé sous un tas de branchages et la voiture descendue jusqu'à l'entrée de la champignonnière dans le court laps de temps entre le départ des Aubert et le passage de V. Martinez par le même endroit.

C'est tout de même très acrobatique, comme théorie, surtout si l'on ajoute qu'il n'y avait absolument aucun indice de la présence de la fillette dans la voiture pendant l'accident et qu'il ne sera jamais demandé aux Aubert de reconnaitre formellement l'endroit où le cadavre fut retrouvé comme étant celui où ils virent la voiture de Ranucci. Tout cela fut tout bonnement et arbitrairement assumé et la reconstitution organisée.

_________________
Recouvrer l'esprit avant de perdre la tête. Mor.


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 15 févr. 2014, 01:36 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 16 sept. 2013, 04:38
Messages : 259
Citation :
Ouf, j'ai pensé que cette pause était une pause cigarette. La vessie vide de la victime ne dit strictement rien. Au moment de la mort les sphincters se relâchent l'urine coule donc habituellement. La vessie ne s'est encore plus un peu rempli [les reins continuent à fonctionner pendant des heures] à cause du manque de sang. Comme un hématome ne peut se produire après la mort, que par congestion dans une certaine zone. Théorie de Arlaten, qui sera mis à mal.
Pendant les comparutions durant lesquelles Ranucci a répété ses aveux, il avait tant besoin d'aide, qu’il fallait rayer le mot Opinel à deux reprises. Ça donne à penser sur les aberrations corrigées avant qu'elles n'étaient notées.
Smaragd nous a donné un excellent exposé sous Fr2 non-élucidé par ailleurs.
Vous omettez qu'il n'y a aucune tache urinaire retrouvée sur les sous vêtements que la petite fille portait, ce que vous auriez du vous demander en poursuivant votre raisonnement dans l'exposé de ce que vous dites et quui est vrai. Oui mais voilà justement...
C'est bien pour cela que je pense que la petite fille s'est arrêtée elle aussi pour ses besoins propres


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 15 févr. 2014, 01:39 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 16 sept. 2013, 04:38
Messages : 259
Citation :
Citation :
Aveux qui soit dit en passant on été réitérés - on le dit peu - en neuf occasions distinctes entre ce 06/06/1974 et la fin du mois de juin...
il ne faut pas exagérer.
Pour le mois de juin, il a fait 4 comparutions devant la juge pour lesquelles la culpabilité est maintenue.
Les psychiatres ont commencé à consulter Ranucci aux Baumettes à partir du 07/7/1974
Voici les phases des aveux de Ranucci tous validés par lui si j'excepte le rapport des psys.

1- lors de la garde à vue des 05 et 06/06/1974 - aveux du 06/06/1974 ;
2- lors du passage devant le Juge à la fin de la Garde à vue ;
3- lors du passage devant le juge le lendemain 07/06/1974 ;
4- lors des auditions chez la Juge du 10/06/1974 (avec confrontations) ;
5- lors de la reconstitution du 24/06/1974, où en particulier il désigne le chemin à suivre de la Cité vers les lieux du crime, et indiquera l'endroit précis où il a enfoui le couteau ;
6- lors de la lettre de Ranucci à sa mère où il évoque son crime ;(pièce partie à la procédure)
7- lors de l'audition de Ranucci chez le Juge 26/06/74 ; A noter que ce jour là et dans le même temps il avait nié être impliqué dans l'affaire Spinek et Pappalardo, preuve qu'il faisait la part des choses entre le déni et la reconnaissance...
8- lors de l'audition de Ranucci chez la Juge du 27/06/1974 ;
9- lors du passage chez les psychiatres et objet d'un rapport du 17/12/1974 ;


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luPosté : 15 févr. 2014, 01:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 16 sept. 2013, 04:38
Messages : 259
Citation :
Du rififi chez les révisionnistes ? La théorie policière de la pause-pipi est-elle ridicule ou nécessaire à l'accusation ? En tout cas, faire pipi pendant qu'on se fait massacrer apparaît tout ce qu'il y a de plus naturel. Enfin, ce que j'en dis, je n'ai jamais essayé mais ça à l'air. Qu'en pense la physiologie humaine ?
Et d'ailleurs comment Elodie Kulik a t'elle pu se faire violer, étrangler puis bruler alors qu'elle conduisait
Et comment Arce Montes aurait il défloré une jeune fille en silence sous l'oeil de ses camarades...

Etc etc...Voilà où je siture vos caricatures qui n'appellent pas de commentaires additionnels.
Avec ce genre de raisonnement je vous innocente nimporte qui sur la terre

Vous faites beaucoup d'hypothèses agréées comme des vérités.
Ici c'est : la petite fille montée d'elle même dans une voiture soudainement a décidé de s'enfuir et on confondra cet éventuel arrêt avec celui du meurtre
Bref nimporte quoi...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1018 messages ]  Aller à la page Précédente 164 65 66 67 68 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com