Nous sommes le 22 sept. 2018, 05:13

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 123 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 59 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Le pèrere de Christian...
Message non luPosté : 17 janv. 2004, 14:18 
IL est problable que le 3 juin CR ai voulu rendre visite à son père,
d'ailleurs Jean Ranucci a été convoqué le 17 juin 74 mais n'en a jamais
fait état.
Si cela est vrai,pourquoi son père aurait dissumulé cette visite du 3 juin,
quand on sait la tournure qu'on prit les évènements?
Son père n'a jamais été entendu à l'instruction,ni cité au procès.
Il aurait laissé son fils aller à l'échaffaud,sans intervenir et dire , oui j'ai eu cette matinée la visite de mon fils??
Quel père pourrait faire cela??

Il y a 2 solutions,

1) CR n'a jamais rendu visite à son père.....
2) Jean Ranucci est mêlé de près ou de loin à cette histoire,
d'ou le silence de CR
Bon cette hypothèse est sans doute idiote, mais bon .....

Régine


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2004, 17:17 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
On pense aussitôt à cette étrange affaire d'Alfred Petit, où le père semble avoir joué un rôle. Et dans ce cas, le fait que les deux enfants portent le même prénom que les deux parents (il a une soeur si mes souvenirs sont bons) en rajoute à l'étrangeté.
Mais le cas d'Alfred Petit fils et père est vraiment spécial.

On voit mal comment le père de Christian Ranucci pourrait être mêlé de près ou de loin à un enlèvement d'enfant, comment pourrait-il se faire le complice d'un enfant qu'il n'a pas vu depuis 17ans ? Il faudrait imaginer des rencontres secrètes, enfin un délire supplémentaire qui n'a strictement aucun lieu d'être. En plus, comment raccorder cette complicité avec l'accident alors que Vincent Martinez déclare que Christian Ranucci "paraissait seul à bord".

Donc la complicité du père, ou même sa connivence. Non, pour ma part j'arrêterais là les frais.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2004, 17:18 
Hors ligne

Enregistré le : 22 oct. 2003, 14:27
Messages : 145
Citation :
1) CR n'a jamais rendu visite à son père.....
2) Jean Ranucci est mêlé de près ou de loin à cette histoire,
d'ou le silence de CR
Bon cette hypothèse est sans doute idiote, mais bon .....


Il n'y a rien d'idiot vu que la porte est ouverte à toutes les hypothèses!

Mais admettons que Christian ai voulu rendre visite à son père et qu'en arrivant il trouve porte close ou n'ose pas tout simplement et rebrousse chemin,l'intêret là-dedans serait que quelqu'un l'ai aperçu et puisse le décrire avec certitude. Ce qui n'est pas le cas.

Si il y est allé,il n'a peut-être rien dit afin de ne pas blesser sa mère.

Par contre,je ne vois pas très bien en quoi son père serait impliqué.Je ne crois pas que Christian le voyait.

___________

Amicalement


Haut
   
Message non luPosté : 17 janv. 2004, 17:26 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
régine a écrit :
Il y a 2 solutions,

1) CR n'a jamais rendu visite à son père.....
2) Jean Ranucci est mêlé de près ou de loin à cette histoire,
d'ou le silence de CR
Bon cette hypothèse est sans doute idiote, mais bon .....

Régine



En fait, la visite de Christian à son père n'est corroborée que par deux témoignages, là encore on se heurte à l'impéritie de l'administration judiciaire française et au boulot indigent à un point inimaginable de Mlle Ilda Di Marino, et des enquêteurs. Personne n'a songé à reconstituer la matinée de Christian. il s'agit tout de même d'un meurtre où l'accusé risque sa tête. Mais la tête de Christian Ranucci cette brave dame n'en avait cure apparemment, et la matinée de Christian, n'intéresse personne.
Dans cette affaire l'administration judiciaire française a montré son visage le plus dégradé, le plus vil, le plus stupide.

On peut penser que ces témoignages sont exacts pour quelles raisons :
- D'abord parce que d'un coup l'on comprend pourquoi Christian se trouve précisément sur cette route à midi : c'est la route qui mène depuis Allauch jusqu'à Nice en allant chercher l'autoroute à Aix. Ce n'est pas comme il dit aux enquêteurs "pour rentrer par des routes secondaires". En effet, s'il était à Marseille, il aurait pris l'autoroute par Toulon, pas par Aix, et donc pour se justifier de cet itinéraire, il doit dire qu'il se promène en quelque sorte.
-Ensuite parce que ces témoignages ne lui donnent aucun alibi véritable, donc ils ne résultent pas d'un montage. Il est venu apparemment sonner chez son père à neuf heures et apparemment la compagne de son père l'a éconduit, peut-être s'apercevant qu'il était fin bourré.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2004, 17:42 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
dodo a écrit :
Citation :
1) CR n'a jamais rendu visite à son père.....
2) Jean Ranucci est mêlé de près ou de loin à cette histoire,
d'ou le silence de CR
Bon cette hypothèse est sans doute idiote, mais bon .....


Il n'y a rien d'idiot vu que la porte est ouverte à toutes les hypothèses!

Mais admettons que Christian ai voulu rendre visite à son père et qu'en arrivant il trouve porte close ou n'ose pas tout simplement et rebrousse chemin,l'intêret là-dedans serait que quelqu'un l'ai aperçu et puisse le décrire avec certitude. Ce qui n'est pas le cas.

Si il y est allé,il n'a peut-être rien dit afin de ne pas blesser sa mère.

Par contre,je ne vois pas très bien en quoi son père serait impliqué.Je ne crois pas que Christian le voyait.

___________

Amicalement


Voici le témoignage (CR 20ans après p.239) de la tante de Christian Ranucci : "Après l'exécution de Christian, à une période où mon père (Léopold) vivait à Allauch, [le grand-père de Christian NdeGihel], il m'a dit un jour que mon neveu avait été vu le jour de l'enlèvement en train de sonner àl'entrée de la villa de son père à Allauch. (...)
"La seconde épouse, Antoinette, a interrogé Christian sur son identité. Il a répondu qu'il venait voir son père. Antoinette a répondu qu'il n'était pas là et Christian est donc reparti."

En fait ce récit a été fait par deux personnes : Léopold et une voisine de Jean Ranucci, Mme Galaup. Mais Mme Galaup a nié avoir été témoin de cette visite, et en avoir parlé à quiconque.

Autre fait : Jean Ranucci ne travaillait pas ce jour là. Donc le récit est curieux, cela voudrait dire que la seconde femme de Jean Ranucci aurait menti à Christian ? Pour quelles raisons.

Sachant cela je me suis toujours demandé, mais on ne peut plus obtenir de réponse maintenant, si effectivement, Christian n'a pas vu son père ce jour là et dans l'état où il se trouvait, la rencontre aurait été à ce moment là très difficile.
En effet, il se trouve sur la route à midi, donc il est parti d'Allauch vers 11h30, si l'on suppose le témoignage véridique. Qu'aurait-il donc fait entre neuf heures et onze heures trente ? Il aurait erré dans la ville comme cela ? C'est un mystère et nous n'aurons pas la cruauté de demander aujourd'hui à Mme Di Marino de bien vouloir nous répondre en utilisant les éléments de sa si remarquable "instruction".


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2004, 17:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
¨Précision : Mme Galaup nie avoir tenu de tels propos, mais trois personnes l'ont entendu les dire, donc ca veut dire trois personnes qui auraient eu la berlue. Il est possible que cette dame se moquait un peu du monde.
De même, le témoignage de Léopold est attesté par trois personnes, qui redisent toutes les trois la même chose que la tante...
Léopold est décédé en 1980.

Ca fait en tout six témoignages qui corroborent les deux premiers.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2004, 17:46 
Hors ligne

Enregistré le : 22 oct. 2003, 14:27
Messages : 145
Citation :
Il est venu apparemment sonner chez son père à neuf heures et apparemment la compagne de son père l'a éconduit, peut-être s'apercevant qu'il était fin bourré.


A-t'elle témoigné de cette visite? Ou alors,Mlle Di Marino n'en tient pas compte.

Parce que si il est "bourré" comme tu dis à 9 heurs du matin, je le vois là alors mal "embarqué" pour retourner à Marseille et kidnapper un enfant.

On pourrait penser en admettant l'innocence de CR, qu'il ai pu faire une halte sur le trajet entre le domicile de son père et le carrefour de la pomme. Et que le meurtrier passant par là en profite.
Mais dans ce cas,çà coincerait au moment de l'accident car après un choc tel que décrit,CR aurait dû se réveiller. (en admettant qu'il soit dans sa voiture...)

Je fabule un peu,mais tout est possible.

Amitiés à toi.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2004, 17:54 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 13 sept. 2003, 09:20
Messages : 119
L'attitude du père de Christian est pour le moins curieuse.

Au commissaire Alessandra, il déclarera ignorer tout de son fils et ne même plus se souvenir de son visage, ajoutant qu'il n'avait jamais eu l'intention de le retrouver.
Or, on sait aujourd'hui qu'il avait mandaté un avocat marseillais de retrouver la trace de Christian.
Craignait-il, vu son passé judiciaire, d'être mêlé ou soupçonné de complicité dans le meurtre de MD?

Par ailleurs, Mme Mathon déclara, lors de l'instruction: " il se pourrait que mon fils ait profité de ce voyage pour aller rendre visite à son père à Allauch".
On pourait, par conséquent, penser que Christian a pu évoquer le sujet de son père avec sa mère, ce qui rendrait plausible la visite du 3 juin au matin.

Je suis d'accord avec toi, Gihel, sur la véracité des témoignages attestant la présence de Christian à Allauch. Je ne vois pas quel intérêt ils auraient eu à inventer cette visite.

_________________
Amicalement

Philippe


Haut
   
Message non luPosté : 17 janv. 2004, 17:55 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
régine a écrit :
IL est problable que le 3 juin CR ai voulu rendre visite à son père,
d'ailleurs Jean Ranucci a été convoqué le 17 juin 74 mais n'en a jamais
fait état.
Si cela est vrai,pourquoi son père aurait dissumulé cette visite du 3 juin,
quand on sait la tournure qu'on prit les évènements?
Son père n'a jamais été entendu à l'instruction,ni cité au procès.
Il aurait laissé son fils aller à l'échaffaud,sans intervenir et dire , oui j'ai eu cette matinée la visite de mon fils??
Quel père pourrait faire cela??

Régine


Le père de Christian tout simplement, d'abord parce qu'il ne connaît pas son fils, ensuite il a eu quelques démêlés avec l'administration judiciaire, sans parler du coup de couteau dans le visage de sa femme.
Vous imaginez, on lui apprend que son fils, qu'il a peut-être vu bourré pour la première fois depuis 17 ans est le meurtrier d'une gamine, tout le monde le croit coupable.
Il ne va pas venir en disant : c'est mon fils, rendez le moi ! Il va dire au commissaire : "je ne connais même pas son visage", ce qui est peut-être un mensonge.

Ce n'était plus possible. Le problème de toute cette histoire, c'est effectivement que le père avait planté un couteau dans le visage de sa mère et que sa mère avait donné à cet épisode une certaine importance en le fuyant : c'était à la fois un jeu et ce n'en était pas un.
On comprend d'ailleurs el "fou de vitesse", qui se jette sur les routes à corps perdu. Le comportement concorde avec le reste.
Christian Ranucci était en train d'essayer de réparer quelque chose, non pas irréparable loin de là, mais cependant difficilement réparable, et sans doute pour se donner du courage, il s'était enivré. Il y a une logique dans ce comportement. Et une logique aussi dans le comportement de Jean Ranucci.

Le "Père" avec un grand P, est-ce que cela existe ?

Il y a des existences...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2004, 18:05 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
dodo a écrit :
Citation :
Il est venu apparemment sonner chez son père à neuf heures et apparemment la compagne de son père l'a éconduit, peut-être s'apercevant qu'il était fin bourré.


A-t'elle témoigné de cette visite? Ou alors,Mlle Di Marino n'en tient pas compte.

Parce que si il est "bourré" comme tu dis à 9 heurs du matin, je le vois là alors mal "embarqué" pour retourner à Marseille et kidnapper un enfant.

On pourrait penser en admettant l'innocence de CR, qu'il ai pu faire une halte sur le trajet entre le domicile de son père et le carrefour de la pomme. Et que le meurtrier passant par là en profite.
Mais dans ce cas,çà coincerait au moment de l'accident car après un choc tel que décrit,CR aurait dû se réveiller. (en admettant qu'il soit dans sa voiture...)

Je fabule un peu,mais tout est possible.

Amitiés à toi.


Elle n'a pas pu témoigner de cette visite, parce qu'elle n'a pas été interrogée et que les enquêteurs n'ont jamais cherché à reconstituer la matinée de Christian. Ils se sont basés sur les aveux sans jamais les vérifier, c'est tout de même absolument consternant, on admirera tout de même l'incompétence et la paresse de cette enquête.
Ce témoignage est apparu après l'exécution. Ben oui il était temps comme dirait l'autre.

Bon c'est Christian qui affirme avoir été bourré ce matin là et il dit avoir pris du café et un whisky, mais là encore, il n'y a pas eu d'enquête pour retrouver le bar, donc on ne saura jamais. Merci Mme la juge.

Il y a une logique, qu'il traîne dans les bars de Marseille toute la nuit avant d'affronter un père qu'il ne connaît absolument pas, et qu'il se bourre la gueule aussi. Alors effectivement le matin du 3, il n'était pas en état d'enlever une gamine, et peut-être pas non plus en état de rencontrer son père.

Donc on comprend pourquoi les policiers comme il dit "tiennent à ce qu'il ait dormi à Salernes", comme ça il n'était pas bourré.

C'est la logique de l'accusation qui se heurte très vite aux constatations : le ravisseur n'a pas de lunettes selon les témoins : ni Jean Rambla, ni Eugène Spinelli n'en font état. Christian si, il est extrêmement myope et il ne peut pas conduire sans lunettes. Donc ca ne colle pas de toute façon.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2004, 18:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
dodo a écrit :
On pourrait penser en admettant l'innocence de CR, qu'il ai pu faire une halte sur le trajet entre le domicile de son père et le carrefour de la pomme. Et que le meurtrier passant par là en profite.
Mais dans ce cas,çà coincerait au moment de l'accident car après un choc tel que décrit,CR aurait dû se réveiller. (en admettant qu'il soit dans sa voiture...)

Je fabule un peu,mais tout est possible.

Amitiés à toi.


De toute façon, on peut se demander ce que fait Christian Ranucci sur cette route. La justification qu'il donne aux enquêteurs : je voulais rentrer par des routes secondaires, nous semble un peu hasardeuse. Mais comme par hasard cette "route secondaire" est celle qui vient d'Allauch, la ville ou réside son père. Donc à neuf heures il serait chez son père (hypothèse vérifiée par les deux témoignages de seconde main mais malgré tout corroborés), entre 9h et 11h30, on ne sait pas ce qui se passe, et il reprend sa voiture pour emprunter la RN8bis, et là, il arrive au carrefour de la Pomme pour rejoindre en fait l'autoroute A7 vers Nice, et c'est là qu'il a son accident.
Il n'a pas dormi de toute la nuit, il est bourré, il sort d'une rencontre avec son père, on ne sait pas ce qu'il s'est passé et il tombe, inconscient 700m plus loin après avoir fait un tête à queue.
Il se réveille dans la champignonnière, sur la banquette arrière et dans la voiture, et (c'est une hypothèse, je le précise tout de suite), il découvre un couteau, un pull-over rouge et un paquet de biscuit, avant de s'apercevoir qu'il est embourbé.
Voilà le binz.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2004, 18:39 
Je suis d'accord avec toi, Gihel, sur la véracité des témoignages attestant la présence de Christian à Allauch. Je ne vois pas quel intérêt ils auraient eu à inventer cette visite.

Donc cette visite aurait lieu......
Le père sous pretexte qu'il ne voyait plus son fils depuis des lustres
et possédait un passé plus que trouble,aurait menti...

Il a vu en 2 ans la tournure que prenait les évènements contre son fils
et se serait tu jusqu'au bout??
Je repète ma question quel père ferait cela???

La vie de son fils était en train de se jouer,il me semble.....
Non franchement j'ai du mal à comprendre.

IL n'est pas impossible par contre que CR voyait son père en cachette
de sa mère.

de la à lui attribuer un röle ds l'histoire j'avoue que finalement je ne sais plus.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2004, 19:54 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
C'est tout aussi difficile à comprendre que le silence de Christian au sujet de son père. Car on pourrait retourner la question : pourquoi C Ranucci ne veut jamais parler de son père à ses avocats ?
Dès qu'on lui parle du 3 juin, il glisse ddit Maître le Forsonney, il ne veut pas en parler.
Le père répond à la question : je ne connais même pas son visage. Il ne va pas affronter la justice alors qu'il a été embêté et non plus affronter la mère qu'il a autrefois lardé d'un coup de couteau. Non ça me semble logique qu'il fasse le black out.
Vu la saoulerie qu'il raconte, tenant compte du fait que c'est la première fois qu'il possédait une voiture, je pense personnellement qu'il s'était mis au défi de le rencontrer pour la première fois. Il n'a pas osé le dire à sa mère.
Le véritable mystère c'est ce qui s'est passé à Allauch.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 janv. 2004, 09:27 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 oct. 2003, 15:45
Messages : 40
Localisation : Bruxelles
Comment CR connaissait-il l'adresse de son père alors que sa mère essaye de couper tous les liens avec son ex-mari depuis des années ?


Haut
   
Message non luPosté : 19 janv. 2004, 09:31 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 oct. 2003, 15:45
Messages : 40
Localisation : Bruxelles
Gihel a écrit :

On peut penser que ces témoignages sont exacts pour quelles raisons :
- D'abord parce que d'un coup l'on comprend pourquoi Christian se trouve précisément sur cette route à midi : c'est la route qui mène depuis Allauch jusqu'à Nice en allant chercher l'autoroute à Aix. Ce n'est pas comme il dit aux enquêteurs "pour rentrer par des routes secondaires". En effet, s'il était à Marseille, il aurait pris l'autoroute par Toulon, pas par Aix, et donc pour se justifier de cet itinéraire, il doit dire qu'il se promène en quelque sorte.


Sur une carte routière de cette époque, on remarque que l'autoroute Marseille-Nice via Toulon n'existe pas encore. Dons s'il voulait rentrer par l'autoroute via Aix, il devait bien prendred la RN8bis


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 123 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 59 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com