Nous sommes le 20 juil. 2019, 09:11

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 51 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 16:01 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
oui mais ce qui laisse songeur, c'est que ce pantalon que les policiers ne lui ont pas montré le 6 lors de l'interrogatoire à l'Evêché...
On ne peut pas affirmer ça.
Citation :
... ne semble pas à ce moment là présenter des taches de sang épaisses et homogènes vu la façon dont Alessandra interroge Ranucci à ce propos. Il parle de taches sur la poche, ce à quoi Ranucci rétorque qu'il pense que ce sont des taches de terre.
Si ces taches étaient aussi importantes, il n'y aurait aucune ambiguité possible !
J'ai déjà cité des documents concernant l'identification de taches de sang qui prouvent le contraire. Même un scientifique ne peut identifier une tache de sang à l'oeil nu. J'espère que vous n'imaginez pas de grandes taches rouges comme dans les films ? Là, nous avons sûrement un beau brun qui pourrait tout autant être de la m...
Citation :
Alors à partir du moment, où l'on sait que le PV sur lequel figure le pantalon est un faux, faut il s'étonner que ce pantalon devienne dans les mains du docteur Vuillet quelques jours plus tard lors de son analyse un pantalon inondé de sang ?
Il ne dit pas qu'il est inondé de sang. Ce qu'on sait, c'est que Ranucci affirme dans son audition qu'il est taché (s'il ne le voit pas, c'est difficile), et qu'on le retrouve taché après analyses. Alors oui, il n'est pas fait mention de taches ailleurs qu'à la poche, mais c'est peut-être que celles-ci sont souillées de terre, alors que les taches à la poche évoquent plus facilement du sang pour les policiers.

Ranucci dit : "Les taches (que vous me dites être des taches de sang) qui se trouvent sur la poche sont inexplicables en ce qui me concerne. Je pense que ce sont des taches de terre."

Si on supprime la parenthèse (ce qu'on est tout à fait en droit de faire), Ranucci affirme que le pantalon est taché. Quant aux taches de terre, ce n'est qu'une explication qu'il tente mais à laquelle il ne croit pas lui-même, puisqu'en réalité, ces taches sont inexplicables en ce qui le concerne. Il ne sait pas ce que c'est.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 16:04 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
D'ailleurs, le rapport du docteur Vuillet parle de quelques taches ayant l'aspect habituel des taches de sang. Curieux comme formule. Pourquoi ne pas dire franchement et simplement : nous constatons la présence de taches de sang ? y aurait il une incertitude ?
Une fois le groupe sanguin déterminé (même sans le facteur rhésus), il n'y a plus tellement de doute. Non seulement c'est du sang, mais il est humain.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 16:11 
Marc D,

"Ranucci dit : "Les taches (que vous me dites être des taches de sang) qui se trouvent sur la poche sont inexplicables en ce qui me concerne. Je pense que ce sont des taches de terre."

Si on supprime la parenthèse (ce qu'on est tout à fait en droit de faire), Ranucci affirme que le pantalon est taché. Quant aux taches de terre, ce n'est qu'une explication qu'il tente mais à laquelle il ne croit pas lui-même, puisqu'en réalité, ces taches sont inexplicables en ce qui le concerne. Il ne sait pas ce que c'est"

Non pas d'accord du tout avec vous. Là vous faites une interprétation très libre et en plus erronée.

Vous pouvez enlever les parenthèses si vous voulez

Il répète ce qu'on lui dit, mais n'approuve pas du tout.
Il ne s'agit pas de sang selon lui.
Certes ce sont des taches mais lui ne voit pas du sang. Il pense que c'est de la terre.

Mais peut-être lui avait on enlevé ses lunettes à ce moment là !

Si c'était vraiment du sang, je ne pense pas que l'on pourrait confondre.
Testez donc l'odeur et vous verrez.


Modifié en dernier par jpasc95 le 07 sept. 2006, 16:25, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 16:16 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Il ne s'agit pas de sang selon lui.
Il ne dit pas ça, puisqu'il dit qu'elles sont inexplicables en ce qui le concerne. Il n'est pas convaincu par l'explication des policiers (du sang), mais il ne l'est pas tellement non plus par sa propre explication (de la terre).
Citation :
Si c'était vraiment du sang, je ne pense pas que l'on pourrait confondre.
Testez donc l'odeur et vous verrez.
Nous sommes environ 61 heures après l'accident à ce moment-là.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 16:28 
jpasc95 a écrit:
Si c'était vraiment du sang, je ne pense pas que l'on pourrait confondre.
Testez donc l'odeur et vous verrez.

Marc D,
"Nous sommes environ 61 heures après l'accident à ce moment-là."

Et alors ?

Vous pensez que l'on ne pourrait plus faire la différence entre l'odeur de la terre et l'odeur du sang ?

je vous assure que si.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 20:21 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Citation :
Au procès, il ne s'agit pas de refaire l'instruction : les pièces à conviction sont à disposition de la Cour et du Jury, éventuellement des avocats, pas de l'accusé. Il est un peu tard pour les contester. D'ailleurs, lorsque Ranucci est interrogé à propos du couteau désigné comme l'arme du crime, il prononce le fameux "négatif !" lorsqu'on lui demande si c'est le sien... pour autant on n'ouvre pas de débat. Pour tout le monde, Ranucci ment... parce que le contenu de l'acte d'accusation n'a pas lieu d'être remis en cause.
Tout ça est très beau, mais ne change rien à ce que je disais : Ranucci a vu le pantalon (tout comme le couteau) au procès, et ne l'a pas contesté (contrairement au couteau).
Citation :
Un fait n'est pas contestable. C'est la présentation d'un fait qui l'est. Perrault affirme une chose qu'il ne peut prouver.
Selon vous, qu' a établi la justice comme fait incontestable permettant d'affirmer la culpabilité de Ranucci ?

Car pour condamner quelqu'un, il faut tout de même avoir quelque chose d'incontestable à lui reprocher...
Ou alors, on le condamne à mort, espérant avoir moins de contestation ?

Ce n'est pas à moi qu'il fallait le dire, Marc D., c'était à la police, à la juge d'instruction, à la chambre d'accusation, aux jurés... et dernièrement à M.Bouladou qui prend ses suppositions (le raptus criminel de CRanucci..., les gestes meurtriers de CRanucci... la perversité de Ranucci) pour des faits...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 20:48 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Et alors ?

Vous pensez que l'on ne pourrait plus faire la différence entre l'odeur de la terre et l'odeur du sang ?

je vous assure que si.
Et comment me le démontrez-vous ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 20:50 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Le rapprochement de mes deux phrases ne montre pas une contradiction, Webrider, mais une faute de langage dans l'un de mes deux posts. Quand j'ai dit "Ranucci a vu le pantalon (tout comme le couteau) au procès, et ne l'a pas contesté (contrairement au couteau).", je voulais dire "il n'a pas contesté en être le propriétaire."


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 20:55 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Le rapprochement de mes deux phrases ne montre pas une contradiction, Webrider, mais une faute de langage dans l'un de mes deux posts. Quand j'ai dit "Ranucci a vu le pantalon (tout comme le couteau) au procès, et ne l'a pas contesté (contrairement au couteau).", je voulais dire "il n'a pas contesté en être le propriétaire."
Je ne voyais dans vos deux phrases aucune contradiction, tout au plus une persistance dans l'acharnement... :) :) :)


Ceci précisé, rien à me dire sur le fond de mon post ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 21:01 
Citation :
Citation :
Et alors ?

Vous pensez que l'on ne pourrait plus faire la différence entre l'odeur de la terre et l'odeur du sang ?

je vous assure que si.
Et comment me le démontrez-vous ?
par internet ça va être difficile.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 21:14 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Citation :
Citation :
Et alors ?

Vous pensez que l'on ne pourrait plus faire la différence entre l'odeur de la terre et l'odeur du sang ?

je vous assure que si.
Et comment me le démontrez-vous ?
par internet ça va être difficile.
Racontez-moi votre expérience, et je vous dirai ce que je pense des conditions dans lesquelles elle a été réalisée. Puis je ferai une expérience moi-même pour vérifier. Je verserai du sang sur un tissu bleu sombre, je frotterai ce tissu avec de la terre, puis j'attendrai 61 heures. Si ça sent encore le sang, je serai surpris.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 21:16 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Je ne voyais dans vos deux phrases aucune contradiction, tout au plus une persistance dans l'acharnement... :) :) :)
"Persistance dans l'acharnement", ça n'est pas un pléonasme, ça ? Je suis acharné à démonter les théories qui s'appuient avec acharnement sur du vide, en effet.
Citation :
Ceci précisé, rien à me dire sur le fond de mon post ?
Je ne me suis pas senti concerné.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 21:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Citation :
Citation :
Citation :
Et alors ?

Vous pensez que l'on ne pourrait plus faire la différence entre l'odeur de la terre et l'odeur du sang ?

je vous assure que si.
Et comment me le démontrez-vous ?
par internet ça va être difficile.
Racontez-moi votre expérience, et je vous dirai ce que je pense des conditions dans lesquelles elle a été réalisée. Puis je ferai une expérience moi-même pour vérifier. Je verserai du sang sur un tissu bleu sombre, je frotterai ce tissu avec de la terre, puis j'attendrai 61 heures. Si ça sent encore le sang, je serai surpris.
Mettez le dans un coffre de voiture, et vérifiez si au bout de 3 jours les tâches épaisses et d'apposition sont vraiment DESSECHEES.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 21:19 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Ce n'est pas à moi qu'il fallait le dire, Marc D., c'était à la police, à la juge d'instruction, à la chambre d'accusation, aux jurés... et dernièrement à M.Bouladou qui prend ses suppositions (le raptus criminel de CRanucci..., les gestes meurtriers de CRanucci... la perversité de Ranucci) pour des faits...
Je ne pouvais guère me sentir concerné, car j'avais 7 ans au moment de l'enquête, 9 ans au moment du procès, et que pour ce qui est des certitudes de monsieur Bouladou, je les lui ai reprochées directement sur l'autre forum.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 sept. 2006, 21:25 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Mettez le dans un coffre de voiture, et vérifiez si au bout de 3 jours les tâches épaisses et d'apposition sont vraiment DESSECHEES.
Merci de me rappeler cette autre condition.

Soit dit en passant, le problème avec "desséchées" a déjà été réglé sur l'autre forum. "Desséchées" est le terme normal pour parler de sang qui est devenu sec tout seul. Il ne signifie pas "complètement desséchées commes des vieilles momies". Il veut dire sèches, c'est tout. "Séchées" voudrait dire "qu'on a séchées", ce qui n'est pas démontrable.

Pourquoi le docteur Vuillet ne parle pas tout simplement de taches de sang "sèches", alors ? Parce qu'il a un peu de vocabulaire ? Parce qu'il n'écrit pas des choses pratiquement imprononçables ?


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 51 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com