Nous sommes le 10 déc. 2019, 17:20

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 51 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : conspiration du silence ?
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 07:58 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Conspiration du silence .... ou affaire qui n'interesse plus grand monde en 2006?
Omerta policiere ou policiers qui ont d'autres chats a fouetter 30 ans plus tard?


Conspiration du silence, pourquoi pas ? Pressions durables... ? quel enjeu ?

Puisque M.Bouladou a longuement enquêté et qu'il prétend révéler la vérité, il faut l'écouter avec attention :

"Lorsque C.Ranucci fut interpellé et qu'il fut établi qu'il avait enlevé la fillette avec son coupé Peugeot 304 gris métallisé, E.Spinelli revint au commissariat central de Marseille. Il ne reconnut pas l'auteur de l'enlèvement qui lui fut présenté au milieu d'autres inspecteurs"

C'est au terme de cette déposition que E.Spinelli demande qu'on en rectifie le PV, en ce qui concerne sa compétence à identifier un modèle de voiture, et qu'apparait la mention de réserves sur l'attention qu'il a pu porter aux faits qu'il relate...

La détermination policière est accompagnée de lacunes dans la procédure:

- aucune enquête de proximité n'est officiellement menée sur le secteur de la champignonnière, dans l'entreprise propriétaire des lieux

- le pantalon de couleur sombre est rajouté dans des conditions inconnues à la liste des objets saisis mentionnés sur le PV de fouille de la 304

- la 304 est restituée à Mme Mathon alors qu'elle est une pièce à conviction de première importance

- le rapport d'autopsie omet de préciser la date et l'heure du décès de la victime

- le labo ne détermine pas officiellement le rhésus du sang découvert sur le pantalon, ni sur le couteau

- le juge instructeur n'entend ni Jean Rambla ni Eugène Spinelli qui ne seront pas non plus cités au procès par l'accusation.

- les témoignages concernant un homme au pull rouge sont dissociés du dossier Ranucci

On peut se demander sil y avait qualque chose à cacher, à protéger...

Et si on rajoute à cela que :

- le jour même où Maître Lombard rencontre le Président de la République pour plaider la grâce de Ranucci, un enfant est enlevé près de Marseille, puis retrouvé mort

- cette affaire n'a jamais été résolue...

- aucun dossier n'existe officiellement sur cette affaire

Est il ou non permis de se poser des questions ???


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 08:56 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 13:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
oui ;-)
Sinon je crois qu'on serait pas là


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 09:00 
Citation :
oui ;-)
Sinon je crois qu'on serait pas là
Catégoriquement : OUI. Il est impossible de ne pas s'en poser.

Je trouve Bouladou pour le moins habile, sinon toujours convaincant, dans ses démonstrations. Mais dans la phrase que vous citez ci-dessus ("quand il fut établi, etc.), il semble qu'il ait pour une fois manqué de vigilance et se soit trahi. Le titre de son livre me paraît avoir été le postulat de départ plutôt que l'aboutissement de ses recherches.


Modifié en dernier par Danou le 06 sept. 2006, 09:08, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 09:03 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Pour autant les doûtes ainsi soulevés, étant de forme plus que de fond, ne sont pas directement exploitables pour étayer une demande de révision...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 11:16 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Citation :
oui ;-)
Sinon je crois qu'on serait pas là
Catégoriquement : OUI. Il est impossible de ne pas s'en poser.

Je trouve Bouladou pour le moins habile, sinon toujours convaincant, dans ses démonstrations. Mais dans la phrase que vous citez ci-dessus ("quand il fut établi, etc.), il semble qu'il ait pour une fois manqué de vigilance et se soit trahi. Le titre de son livre me paraît avoir été le postulat de départ plutôt que l'aboutissement de ses recherches.
Ce serait très grave, puisqu'il affirme au contraire qu'il pouvait avoir des doûtes au départ sur la culpabilité de Ranucci (page 71, en 1978: "je faisais donc partie de ceux qui croyaient à l'éventualité d'une erreur judiciaire") .

Ce qui me parait incontestable c'est le mépris absolu qu'il témoigne du principe de la présomption d'innocence dans son objectif de justifier le déroulement de l'enquête policiaire comme l'avait tenté M.Fratacci.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 11:46 
Citation :
Citation :
Citation :
oui ;-)
Sinon je crois qu'on serait pas là
Catégoriquement : OUI. Il est impossible de ne pas s'en poser.

Je trouve Bouladou pour le moins habile, sinon toujours convaincant, dans ses démonstrations. Mais dans la phrase que vous citez ci-dessus ("quand il fut établi, etc.), il semble qu'il ait pour une fois manqué de vigilance et se soit trahi. Le titre de son livre me paraît avoir été le postulat de départ plutôt que l'aboutissement de ses recherches.
Ce serait très grave, puisqu'il affirme au contraire qu'il pouvait avoir des doûtes au départ sur la culpabilité de Ranucci (page 71, en 1978: "je faisais donc partie de ceux qui croyaient à l'éventualité d'une erreur judiciaire") .

Ce qui me parait incontestable c'est le mépris absolu qu'il témoigne du principe de la présomption d'innocence dans son objectif de justifier le déroulement de l'enquête policiaire comme l'avait tenté M.Fratacci.
Gérard Bouladou est le seul à savoir s'il a eu ou non des doutes sur la culpabilité de CR lorsqu'il s'est lancé dans ses recherches.
Mais le fait qu'il ait déclaré en page 71 avoir eu des doutes sur la culpabilité ne prouve pas que cela ait effectivement été le cas, car il est bien évident qu'il ne pouvait guère se dispenser de déclarer cela. C'était une précaution oratoire obligée.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 11:52 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Gérard Bouladou est le seul à savoir s'il a eu ou non des doutes sur la culpabilité de CR lorsqu'il s'est lancé dans ses recherches.
Mais le fait qu'il ait déclaré en page 71 avoir eu des doutes sur la culpabilité ne prouve pas que cela ait effectivement été le cas, car il est bien évident qu'il ne pouvait guère se dispenser de déclarer cela. C'était une précaution oratoire obligée.
Je pense que s'il a éprouvé des doûtes à une certaine période, il n'en navait plus lorsqu'il a entamé la rédaction de son livre. Son livre n'est pas un journal d'enquête, il est une conclusion.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 13:47 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 juil. 2005, 21:20
Messages : 853
Localisation : Sud-Ouest
Webrider, vous me manquiez !

Danou je suis d'accord avec vous : Gérard n'arrive pas à me convaincre quand il prétend n'avoir pas eu d'idée précise sur Ranucci avant de commencer son enquête.
Sur l'autre forum il a parfois dit des choses étonnantes qui font que je reste très prudente sur le personnage.

Cordialement


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 13:52 
Et d'ailleurs G.Perrault ne le ménage pas dans son dernier bouquin.
Beaucoup d'affirmations assez péremptoires de G.Bouladou sont contredites et meme souvent tournées en ridicule. Du coup on en est au meme point qu'avant...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 13:57 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Webrider, vous me manquiez !

Danou je suis d'accord avec vous : Gérard n'arrive pas à me convaincre quand il prétend n'avoir pas eu d'idée précise sur Ranucci avant de commencer son enquête.
Sur l'autre forum il a parfois dit des choses étonnantes qui font que je reste très prudente sur le personnage.

Cordialement
Merci, Carmen :lol: :lol: et bonjour à tous...

J'attends de lire le nouveau bouquin de Gilles Perrault pour relever ce qu'il dit au sujet de Gérard Bouladou...


Modifié en dernier par webrider le 06 sept. 2006, 14:34, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 14:09 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Et d'ailleurs G.Perrault ne le ménage pas dans son dernier bouquin.
Beaucoup d'affirmations assez péremptoires de G.Bouladou sont contredites et meme souvent tournées en ridicule. Du coup on en est au meme point qu'avant...
Le problème Claude, c'est que faute d'éléments vraiment nouveaux, on travaille sur un matériau quelque peu figé...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 14:24 
Tout a fait d'accord Webrider. J'attends quand meme d'avoir terminé le livre de Perrault pour voir s'il a vraiment des éléments nouveaux à nous apprendre. Pour le moment et a la moitié du bouquin, ce n'est qu'un rappel des circonstances du drame. Un mini pull over rouge en sorte.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 14:33 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Tout a fait d'accord Webrider. J'attends quand meme d'avoir terminé le livre de Perrault pour voir s'il a vraiment des éléments nouveaux à nous apprendre. Pour le moment et a la moitié du bouquin, ce n'est qu'un rappel des circonstances du drame. Un mini pull over rouge en sorte.
J'attends le bouquin par la Poste... En matière d'éléments vraiment nouveaux, je ne sais pas s'il faut trop espérer.

En revanche repérer les fautes de procédure et leurs conséquences...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 14:43 
IL y a une chose importante qui est dite page 164-165 de ce nouveau livre

"Avant d'atteindre à cette espèce de vedettariat, le pantalon bleu avait connu une carrière des plus dis­crètes. Il apparaît pour la première fois lors de l'inter­rogatoire auquel est soumis Christian Ranucci après son transfèrement de Nice à Marseille. Il déclare qu'il portait ce pantalon au moment de l'accident, et, comme le commissaire Alessandra lui annonce que des taches de sang sont visibles au niveau d'une poche, il répond qu'il pense quant à lui que ce sont des taches de terre. Le commissaire n'insiste pas. On s'abstient de montrer le pantalon à Christian Ranucci. (On ne le lui montrera jamais.) "


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 sept. 2006, 15:00 
J'espere qu'on ne va pas vous gacher le plaisir de lire le livre, mais j'ai relevé aussi un truc interressant dans ce que nous apprend Perrault :
Pour expliquer le comportement plus qu'étrange qu'a eu Ranucci pendant l'instruction et pendant toute la durée de son incarcération ( parfois apathique, parfois excité, abattu puis euphorique ), Perrault explique qu'il a eu le témoignage d'un type qui se trouvait aux baumettes en 74 et qui pouvait voir Ranucci de la fenetre de sa cellule. Et bien ce type raconte que parfois Ranucci s'appuyait sur le mur comme pour retrouver l'équilibre. Pourquoi lui demande Perrault ? Et bien tout simplement parceque, pour éviter les émeutes dans les prisons ( fréquentes et meurtrières à cette époque ) les gardiens donnaient aux taulards de puissants neuroleptiques pour les neutraliser. Il appelait ça entre eux " la fiole ". Cette habitude a été confirmé à Perrault par de nombreux professionnels, avocats, ex matons, etc... etc...
Bon, encore une fois ça ne prouve certes pas que Ranucci soit coupable ou innocent, mais au moins c'est une très bonne explication a ce fameux comportement bizarre, remarqué également par JF Leforsonney.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 51 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com