Nous sommes le 17 sept. 2019, 04:18

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 134 messages ]  Aller à la page Précédente 15 6 7 8 9 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 sept. 2006, 12:36 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Un ami quelconque, on en trouve toujours un.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 sept. 2006, 12:45 
encore faut il en avoir, ce qui n'est pas certain dans le cas de Ranucci.
De plus, il vaut mieux trouver un bon ami, voire meme un tres bon amis, parce que les amis quelconques qui sont prets a se taper 200 bornes pour tracter la voiture d'un copain enlisé au fond d'une galerie privée, ca court pas les rues.
Et qui sache tenir sa langue en plus!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 sept. 2006, 12:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Ce qui me semble clair, c'est qu'en tous cas, un assassin n'aurait pas été chercher Rahou. Il auait cherché une autre solution, moins compromettante.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 sept. 2006, 13:00 
les culpabilistes nous dressent un tableau de la personnalité de Ranucci à géométries variables.

Parfois il est bête quand il n'arrive pas à désembourber sa voiture et parfois il a un sang froid extraordinaire d'un gars qui a roulé sa bosse dans le monde du crime.
Il n'a que 20 ans n'a pas de casier judiciaire et pourtant il reste parfaitement calme devant Rahou et Guazzone alors qu'il aurait tué une petite fille quelques heures avant.

Ca laisse perplexe cette analyse de personnalité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 sept. 2006, 13:01 
Citation :
Ce qui me semble clair, c'est qu'en tous cas, un assassin n'aurait pas été chercher Rahou. Il auait cherché une autre solution, moins compromettante.
Sauf que, là, après avoir tout essayé pour se désembourber lui-même, il n'avait guère le choix ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 sept. 2006, 13:14 
Pour repondre a Jpasc, je dirais que le sang froid n'a rien a voir avec l'intelligence.
Le tueur de l'est parisien, quand VSD l'a pris en photo pour un article sur les squats alors que la poice le cherchait, s'est amusé a poser devant un mur couvert de photos X un flingue a la main.
Un assassin n'aurait pas osé le faire, et pourtant....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 sept. 2006, 13:47 
Citation :
les culpabilistes nous dressent un tableau de la personnalité de Ranucci à géométries variables.

Parfois il est bête quand il n'arrive pas à désembourber sa voiture.
Je ne pense pas que qui que ce soit ait pu le taxer de bêtise sous prétexte qu'il ne parvenait pas à désembourber sa voiture. Désembourber une voiture fait appel à une certaine forme d'intelligence - le sens pratique -, mais lorsque ce n'est pas possible, ce n'est pas possible, quel que soit le QI qu'on peut avoir.
Citation :
... et parfois il a un sang froid extraordinaire d'un gars qui a roulé sa bosse dans le monde du crime.
Il n'a que 20 ans n'a pas de casier judiciaire et pourtant il reste parfaitement calme devant Rahou et Guazzone alors qu'il aurait tué une petite fille quelques heures avant. .
Cela peut vouloir dire qu'il est innocent. Mais cela ne constitue pas non plus en soi une preuve d'innocence absolue. Il ne serait pas le seul à avoir fait preuve d'un calme parfait après avoir commis un crime horrible. Les exemples ne manquent pas.

Ca laisse perplexe cette analyse de personnalité.[/quote]

C'est un être humain avec les fluctuations normales d'un être humain. Les gens ne sont pas immuables et ne se conduisent pas toujours conformément à leur caractère foncier, surtout en situation de stress, et personne ne niera que CR, coupable ou innocent, se soit trouvé à partir de l'accident et jusqu'à son exécution dans une situation de stress exceptionnelle.
D'après sa correspondance avec sa mère, il semblerait qu'il ait eu en temps normal un caractère méthodique, super organisé jusque dans les moindres détails. Dans le cadre de l'affaire, il est passé par tous les stades de comportement, ce qui, compte tenu justement de ce contexte de stress, ne permet de tirer aucune conclusion ni dans un sens ni dans l'autre.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 sept. 2006, 14:29 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 oct. 2004, 15:55
Messages : 604
Je suis absolument d'accord avec toi Danou, on ne peut rien déduire du sang-froid de Ranucci devant Rahou.
D'autant plus que la situation étant "extraordinaire", un individu peut se retrouver avec une réactivité qu'il ne soupçonnait même pas lui-même.
De plus, si Ranucci est le meurtrier, il n'est pas impossible à ce moment qu'il refoule son crime au point de l'avoir réellement "oublié " (ce qui n'est en rien une circonstance atténuante de mon point de vue).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 sept. 2006, 18:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Citation :
Ce qui me semble clair, c'est qu'en tous cas, un assassin n'aurait pas été chercher Rahou. Il auait cherché une autre solution, moins compromettante.
Sauf que, là, après avoir tout essayé pour se désembourber lui-même, il n'avait guère le choix ...
Oui mais enfin, de là à prendre le thé avec Rahou et s'attarder...

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 sept. 2006, 21:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 oct. 2004, 15:55
Messages : 604
Citation :
Citation :
Citation :
Ce qui me semble clair, c'est qu'en tous cas, un assassin n'aurait pas été chercher Rahou. Il auait cherché une autre solution, moins compromettante.
Sauf que, là, après avoir tout essayé pour se désembourber lui-même, il n'avait guère le choix ...
Oui mais enfin, de là à prendre le thé avec Rahou et s'attarder...
justement, ça contribue à éloigner les soupçons.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 sept. 2006, 09:55 
Citation :
Citation :
Citation :
Citation :
Ce qui me semble clair, c'est qu'en tous cas, un assassin n'aurait pas été chercher Rahou. Il auait cherché une autre solution, moins compromettante.
Sauf que, là, après avoir tout essayé pour se désembourber lui-même, il n'avait guère le choix ...
Oui mais enfin, de là à prendre le thé avec Rahou et s'attarder...
justement, ça contribue à éloigner les soupçons.
Voilà un exemple - entre tant d'autres - très représentatif du problème contre lequel on butte tout au long de cette affaire : le double tranchant.
C'est vrai, le fait de s'attarder à prendre tranquillement le thé avec les Rahou peut, au choix, être considéré comme un élément à charge ou à décharge : il s'attarde parce qu'il n'a rien à se reprocher / il s'attarde pour détourner les soupçons.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 sept. 2006, 13:46 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
C'est tout de même bizarre ce que vous dites car le meilleur moyen de détourner les soupçns c'est de ne pas aller chercher du secours et de trouver un autre moyen de récupérer la voiture plus tard.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 sept. 2006, 14:16 
Moi, si j'etais Guazzonne et qu'en debut de semaine je retrouve une 304 au fond de ma champignonniere, j'appelle les flics et je m'en debarrasse, donc Ranucci n'aurais rien gagné.
De plus, trouver un ami qui soit pret a se taper 200 km pour desembourber un poivrot qui s'est lui meme foutu dans une galerie, c'est pas gagné, encore moins quand on en a pas, des amis.
Ranucci a fait la seule chose qu'il pouvait faire, il a appeler des renfortds pour sortir sa caisse et arriver chez lui a l'heure.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 sept. 2006, 14:22 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 oct. 2004, 15:55
Messages : 604
Citation :
C'est tout de même bizarre ce que vous dites car le meilleur moyen de détourner les soupçns c'est de ne pas aller chercher du secours et de trouver un autre moyen de récupérer la voiture plus tard.
Plus tard quand et comment ?
Il habite à 200km, il n'a plus de voiture..
Il doit partir en stop ?
Et en attendant, la voiture peut être découverte..
S'il va déclarer le vol de sa voiture à 13h ou 14h mettons et que l'enlevement à eu lieu à 11h, ça n'est pas du tout crédible, d'autant qu'il a été repéré par les Aubert.
Et où irait-il déclarer cela ? Au commissariat le plus rapproché du lieu du meurtre?
Ca ne tient pas une seconde ; déclarer le vol de la voiture forcément après ne peut que l'enfoncer, c'est totalement absurde.
Et quoi qu'il en soit, il a besoin d'aide pour sortir la voiture, besoin d'un tracteur ou d'une dépanneuse ;
j'ai toujours trouvé que délirant que perrault, le premier ose déclarer : "n'importe quel idiot du village serait aller déclarer le vol" ; et je m'étonne tout autant que le moindre culpabiliste ne l'ai pas relevé, c'est ahurissant!
Non s'il est coupable au contraire la meilleure chose à faire était d'aller voir Rahou tranquillement comme il l'a fait.. mais surtout de se débarasser ensuite du couteau et du pantalon dans la méditéranée ; et éventuellement de déplacer le corps très loin du lieu où il a été repéré par les Aubert ;
De toutes les façons, je ne vois pas comment il n'y a pas de sang retrouvé dans la voiture alors qu'il l'aurait déplacer moins de 15mn après le meurtre (passage de Martinez) ; pas une trace de sang sur le siège conducteur!
J'aimerais que l'on m'explique.. et au maximum un cheveu de la fillette.. au fait ce cheveu, où est-il passé ?
Mais surtout, pas de sang..


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 sept. 2006, 23:04 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Pour en revenir à l'utilisation du chien en début d'après-midi du 5 juin 1974, M Gras déclare qu'il a été mis en place à partir de l'empreinte des pneus trouvée dans la champignonnière. On sait que cela est impossible.

Lors de l'enquête effectuée en 1985, le capitaine Gras est interrogé le 5 octobre 1985 à propos justement de la mise en place de ce chien. Le capitaine Gras déclare sans se démonter qu'on a fait flairé au chien l'intérieur du coupé 304 stationné près de la champignonnière ce jour-là et que le chien est parti à partir des odeurs relevées.

Le capitaine Gras ment ce jour-là, car il n'y a aucune 304 le 5 juin 1974 vers 14h30 aux abords de la champignonnière. La 304 de Christian Ranucci ne sera saisie qu'aux alentours de 18h00 le 5 juin. Il refuse d'admettre que le chien a été mis en piste à partir du POR.

Certains pourraient naturellement dire que M Gras a oublié des détails de l'affaire. Mais comment oublier une telle affaire dans une carrière, une affaire où le suspect devient l'accusé reconnu coupable, condamné à mort à l'issue du procès et enfin exécuté quelques semaines plus tard. Une telle affaire est unique dans une carrière, et les moindres détails d'une telle affaire doivent vous marquer à vie.

Si le capitaine Gras raconte l'histoire de l'intérieur de la 304 que l'on fait sentir au chien avant de le mettre en piste, il ment et il le sait, car il se souvient précisemment de cette journée importante, très importante puisqu'elle sera celle où on découvrira le corps de la fillette. Chaque détail vous marque.

Si le capitaine Gras ment pour le chien, pourquoi ne mentirait-il pas également pour la découverte du couteau, couteau qu'il dit avoir été découvert le 6 juin sur les aveux de Christian Ranucci, pourquoi n'aurait-il pas participé à la mise en scène de sa découverte le 6 juin ? Pourquoi ne cacherait-il pas sa première découverte le 5 juin 1974, découverte qui aurait d'ailleurs provoqué celle du POR (cf p 212 du livre de G Bouladou).

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 134 messages ]  Aller à la page Précédente 15 6 7 8 9 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com