Nous sommes le 14 nov. 2019, 23:39

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 134 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 79 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 11:43 
Citation :
C'est encore moi,

J'ai appelé une association de gendarmes marseillais à la retraite en parfait état de fonctionnement et ils m'ont confirmé que dans les années 70, les fiches de scellé étaient cartonnées et surtout tapées sur des machines à écrire portative présentes dans les estafettes.

Ensuite, les PV étaient rédigés en brigade sur une autre machine.

Il n'y a rien d'anormal ou d'extraordinaire là-dedans.
Sur ce point comme sur celui du rapport d'autopsie, on est fixé, a condition de bien vouloir chercher la verité et pas de camper sur les positions de Perrault qui pretend:
1° que les differences de date et d'ecriture prouvent que le couteau a ete replanté par les gendarmes pour etre trouvé par les policiers.
2° que le rapport d'autopsie ne mentionnant pas l'heure du deces est censé etre illégal, bien que Pif nous a prouvé le contraire.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 13:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 13:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Thomas a dit
Citation :
1° que les differences de date et d'ecriture prouvent que le couteau a ete replanté par les gendarmes pour etre trouvé par les policiers.
Si Perrault a dit ça, il se gourre complètement, parce que même en admettant l'hypothèse du complot, ça devrait plutôt être l'inverse : planté par les policiers et retrouvé par les gendarmes...
Pas bon ce Perrault ;-)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 20:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Citation :
C'est encore moi,

J'ai appelé une association de gendarmes marseillais à la retraite en parfait état de fonctionnement et ils m'ont confirmé que dans les années 70, les fiches de scellé étaient cartonnées et surtout tapées sur des machines à écrire portative présentes dans les estafettes.

Ensuite, les PV étaient rédigés en brigade sur une autre machine.

Il n'y a rien d'anormal ou d'extraordinaire là-dedans.
Sur ce point comme sur celui du rapport d'autopsie, on est fixé, a condition de bien vouloir chercher la verité et pas de camper sur les positions de Perrault qui pretend:
1° que les differences de date et d'ecriture prouvent que le couteau a ete replanté par les gendarmes pour etre trouvé par les policiers.
2° que le rapport d'autopsie ne mentionnant pas l'heure du deces est censé etre illégal, bien que Pif nous a prouvé le contraire.
Non ce n'est pas Perrault qui dit cela, c'est moi et je maintiens. La fiche de scellé du couteau est écrite le 5 avec les autres fiches de scellés.
Que la machine ne soit pas la même, mais le stylo non plus. Le gendarme passe son temps à changer de stylo et de machine et change la description.

La fiche est du 5. Le couteau a été trouvé le 5, donné à l'évêché puis replanté le lendemain le 6, et les gendarmes l'ont cherché une seconde fois le lendemain et le capitaine Gras savait pertinement ce qu'il faisait.

Il n'est dupe de rien.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 20:23 
Un PETIT ARRANGEMENT?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 20:29 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3531
Oui, un petit arrangement pour lequel il ne faut surtout pas plus que quelques personnes à compter sur les doigts de la main et représentant la magistrature, la police et la gendarmerie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 20:43 
Citation :
Non ce n'est pas Perrault qui dit cela, c'est moi et je maintiens. La fiche de scellé du couteau est écrite le 5 avec les autres fiches de scellés.
Que la machine ne soit pas la même, mais le stylo non plus. Le gendarme passe son temps à changer de stylo et de machine et change la description.

La fiche est du 5. Le couteau a été trouvé le 5, donné à l'évêché puis replanté le lendemain le 6, et les gendarmes l'ont cherché une seconde fois le lendemain et le capitaine Gras savait pertinement ce qu'il faisait.
Affirmer c'est bien, mais prouver c'est mieux.

Quand je disais que le couteau automatique trouvé dans le coffre de la voiture de Ranucci (selon Fratacci) avait été trempé dans le sang de la petite puis planté dans le tas de tourbe, ce n'était qu'une hypothèse et pas une thèse. Je n'affirmais rien car je n'en ai pas la preuve.
Mais si Fratacci dit vrai, c'est quand même extrêmement troublant. Je me demande si Fratacci ne cherchait pas à régler des comptes avec ses supérieurs.

Si vous dites vrai Gihel, il faudrait trouver une autre explication parce que celle des fiches de scellés rédigées le 5, ça n'est pas suffisant.
Si le couteau est trouvé le 6, on utilise la même machine à écrire portative qui se trouvait dans l'estafette la veille et on indique la date du 5 sur la fiche de scellé parce que c'est la date d'ouverture de l'enquête.
Par contre, sur le PV, il est normal d'indiquer la date de la découverte, donc le 6.

C'est la règle de fonctionnement normale et réglementaire.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 20:59 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Ce qui n'est pas normal c'est de changer de stylo. Et ce n'est d'ailleurs pas là le problème, le problème c'est que le récapitulatif de l'inspecteur Porte décrit le couteau tel qu'il apparaît sur la fiche de scellé à 17h30.

Si on recopie la fiche de scellé à 17h30, celle-ci ne peut pas avoir été rédigée à 20h00, c'est donc qu'elle est du 5 ce qui est corroboré par le fait qu'elle ressemble aux autre fiches de scellés.

Tremper le couteau dans le sang de la gamine : non, ça non, on entre dans le délire.

Fratacci malheureusement est imprécis et on ne peut pas prendre pour argent comptant ce qu'il écrit.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 21:03 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 juin 2005, 16:40
Messages : 338
Localisation : Cannes
Citation :
Citation :
L'explication de Bouladou me parait tout a fait recevable, meme si c'est moins sexy que l'explication Perrrault!
Laquelle ? parce que là je suis un peu perdu ... Si c'est pour le couteau, j'ai plutôt tendance moi aussi à croire Bouladou que l'histoire du complot de Gilles Perrault.
Ah, Joaquin, enfin des mots censés qui font plaisir à être lus.
Je voie que tu commences à te rendre compte de la manipulation que le talentueux romancier exerce sur une partie des lecteurs...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 21:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Dans cette affaire on se demande qui a manipulé qui.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 21:18 
le PV de Jules Porte commence à être rédigé à 17h30.

Il y a deux parties, la première concerne les pièces saisies par les policiers et la 2eme les objets saisis par les gendarmes.

Soit il arrête sa rédaction juste après sous côte 7 et attend la suite des événements. Il reçoit un appel de Gras l'informant qu'ils ont trouvé un couteau à cran d'arrêt avec son descriptif, et là il complète et termine son PV.

Soit, et cela est plus troublant, il rédigé son PV en sachant pertinemment que les gendarmes trouveront un couteau car les policiers eux savent où ils se trouvent. C'est eux qui donnent l'information qui permettra aux gendarmes de découvrir enfin le couteau.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 21:23 
[
Si vous dites vrai Gihel, il faudrait trouver une autre explication parce que celle des fiches de scellés rédigées le 5, ça n'est pas suffisant.
Si le couteau est trouvé le 6, on utilise la même machine à écrire portative qui se trouvait dans l'estafette la veille et on indique la date du 5 sur la fiche de scellé parce que c'est la date d'ouverture de l'enquête.
Par contre, sur le PV, il est normal d'indiquer la date de la découverte, donc le 6.

C'est la règle de fonctionnement normale et réglementaire.[/quote]

On a pu, grave a Perrault, se poser longtemps des questions sur ce PV de decouverte du couteau, mais je constate que l'explication donnee par Gerard Bouladou est absolument plausible et meme plus credible que cette histoire de complicité entre la police et la gendarmerie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 21:33 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Je reprends un texte relatif au PV récapitulatif (ancien forum)

Comment interpréter ce procès-verbal?

L'inspecteur Porte a-t-il soudain éprouvé une grosse fatigue, préférant compléter, le 7 juin, un procès-verbal rédigé la veille plutôt que d'en établir un nouveau? Peut-être.

L'ennui est que cet additif ne porte aucune date. Que seul le cadre d'une enquête préliminaire autorise un officier de police judiciaire à relater dans un seul procès-verbal plusieurs opérations. Qu'agissant ici en vertu d'une commission rogatoire, l'inspecteur Porte doit établir des procès-verbaux séparés pour chacun des actes qu'il est appelé à faire.

Si donc on se réfère à la procédure, on doit conclure que la sûreté urbaine de Marseille est, ce 6 juin à 17 heures 30, en possession d'un couteau ressemblant étrangement à celui que tous considèrent comme l'arme du crime et dont les gendarmes viennent d'en commencer la recherche.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 21:34 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
le PV de Jules Porte commence à être rédigé à 17h30.

Il y a deux parties, la première concerne les pièces saisies par les policiers et la 2eme les objets saisis par les gendarmes.

Soit il arrête sa rédaction juste après sous côte 7 et attend la suite des événements. Il reçoit un appel de Gras l'informant qu'ils ont trouvé un couteau à cran d'arrêt avec son descriptif, et là il complète et termine son PV.
Sans ôter la feuille de la machine ? Sans mettre l'heure de rédaction de la seconde liste ? Il a trente de métier Porte, il sait très bien que tout cela est irrégulier.

Tout cela n'a pas de sens. Bien entendu que les deux listes ont été écrites à 17h30.
Citation :
Soit, et cela est plus troublant, il rédigé son PV en sachant pertinemment que les gendarmes trouveront un couteau car les policiers eux savent où ils se trouvent. C'est eux qui donnent l'information qui permettra aux gendarmes de découvrir enfin le couteau.
Il avait le couteau sous les yeux quand il a rédigé le récapitulatif de saisie, et la fiche qui allait avec. Ou bien il avait la feuille remis par les gendarmes le 5, listant et décrivant les 8 scellés...

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 21:40 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
On a pu, grace à Perrault, se poser longtemps des questions sur ce PV de decouverte du couteau, mais je constate que l'explication donnée par Gérard Bouladou est absolument plausible et meme plus credible que cette histoire de complicité entre la police et la gendarmerie.

Ce qui n'est pas plausible, c'est le Pv récapitulatif qui reste dans la machine pendant quatre heures, en attendant qu'on daigne ramener le couteau... Il ne faut pas non plus se moquer du monde.

Ce qui n'est pas plausible c'est le gendarme qui essaie une poële à frire dans l'après-midi alors qu'on peut supposer qu'on va amener Ranucci sur les lieux. Mais si à 14h30 on a déjà décidé de ne pas amener Ranucci sur les lieux, c'est qu'il y a un problème. Et l'explication de Gérard Bouladou tombe d'elle même. De même quand il nous explique que la juge a refusé une prolongation de garde-à-vue que personne ne lui a jamais demandée.

A 14h30, on essaie la poële-à-frire, il reste 4 heures pour amener Ranucci sur les lieux et s'épargner tout ce tralala.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 sept. 2006, 21:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 13:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Citation :
Citation :
Citation :
L'explication de Bouladou me parait tout a fait recevable, meme si c'est moins sexy que l'explication Perrrault!
Laquelle ? parce que là je suis un peu perdu ... Si c'est pour le couteau, j'ai plutôt tendance moi aussi à croire Bouladou que l'histoire du complot de Gilles Perrault.
Ah, Joaquin, enfin des mots censés qui font plaisir à être lus.
Je voie que tu commences à te rendre compte de la manipulation que le talentueux romancier exerce sur une partie des lecteurs...
Oui, sur le couteau ok... Mais quand les culpabilistes me racontent que CR se déguisait pour aller jouer les satyres à Marseille, ou que la mère Mathon payait la mère Mattéi pour faire des faux témoignages, ça me fait le même effet que le complot du couteau : un roman policier.
Ceci dit, il parait que c'est pas Perrault qui a raconté cette histoire de "complot". Gihel a avoué coupable ;-)


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 134 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 79 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com