Nous sommes le 18 juil. 2019, 08:38

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 214 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 515 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Pierre Grivel ("Pierrot")
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 21:14 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 juin 2005, 16:40
Messages : 338
Localisation : Cannes
J'ai beau chercher sur le présent forum comme sur l'ancien, je ne trouve pas la moindre trace d'un fil consacré à l'un des personnages clés de cette affaire, à savoir Pierre Grivel (que Ranucci surnommait d'ailleurs affectueusement "Pierrot").
Dans le passionnant reportage "Christian Ranucci : la vérité impossible" réalisé par Xavier-Marie Bonnot et diffusé jeudi 13 juillet 2006 sur 13ème Rue, Pierre Grivel apporte son témoignage à plusieurs reprises.
J'ai en mémoire notamment un passage où il raconte que le 6 juin 1974 au moment où la garde à vue touche à sa fin, il échange quelques mots avec Ranucci.
Pierre Grivel : "Ranucci me dit : Pierrot (il m'appelait Pierrot, j'sais pas pourquoi), Pierrot qu'est-ce que je risque pour ça?
Je lui répond : Tu sais, tu te défends bien, enlèvement d'enfant avec assassinat et tout, 20 ans, perpète, tu te défends bien ou autrement tu risques la peine de mort."
"Il me répond une réponse qui m'a sidérée : "Oh, il me dit, pas pour si peu." Comme s'il avait jeté un kleenex ou tué une mouche. Il n'a jamais mesuré l'importance" (Pierre Grivel secoue lentement la tête de gauche à droite sincèrement désolé)...
On est quand même en droit de se demander si ce n'est pas son ancien camarade de régiment Alain Rabineau qui a raison lorsqu'il parle de Ranucci comme d'un "malade mental" qui était certes coupable mais pas responsable de ses actes...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 21:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 juil. 2005, 21:20
Messages : 853
Localisation : Sud-Ouest
Pierre Grivel : "Ranucci me dit : Pierrot (il m'appelait Pierrot, j'sais pas pourquoi), Pierrot qu'est-ce que je risque pour ça?

Les personnes qui vous interrogent donnent rarement leur nom, à fortiori leur prénom. Si Ranucci l'appelait Pierrot, celui-ci doit bien avoir une idée du pourquoi de la chose.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 21:27 
Je suis persuadé que Grivel jouait le "flic sympa" pour trancher avec le sautres qui devaient être du genre brutos !

C'est bien connu comme technique d'interrogatoire, surtout quand on veut obtenir des aveux !

Je suis persuadé que c'est Grivel qui a donné son prénom. c'est vrai, ça fait plus sympa. On peut mieux poignarder ensuite !

On sent bien en écoutant Grivel qu'il n'avait aucune sympathie pour Ranucci puisqu'il le traite de pédophile !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 21:28 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 13:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Une nouvelle thèse : Ranucci indic de la police marseillaise ;-)
Bon là je plaisante... mais ce "Pierrot", de la part de Ranucci, m'a l'air louche, il n'a pu lié amitié avec un flic aussi vite ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 21:29 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 juin 2005, 16:40
Messages : 338
Localisation : Cannes
Personnellement, je ne vois aucune raison de mettre en doute les propos de Pierre Grivel.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 21:31 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 juin 2005, 16:40
Messages : 338
Localisation : Cannes
Citation :
On sent bien en écoutant Grivel qu'il n'avait aucune sympathie pour Ranucci puisqu'il le traite de pédophile !
Je n'ai moi non plus aucune sympathie pour quelqu'un qui a massacré un enfant!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 21:33 
Il a pu entendre ses collegues appeler pierre grivel par son prenom ou par le surnom pierrot et le repeter, pourquoi pas?
Comme le dit dv, personne ici n'est en mesure de dire a quel point Ranucci etait lucide, il pouvait bien etre un peu egaré, assez pour ne meme pas prendre conscience de la gravité des faits, c'est d'ailleurs plus ou moins obligatoire vu qu'innocent ou pas, il a bien voulu endosser le meurtre, donc....
Si ca se trouve Ranucci etait un "idiot du village", pourquoi pas, rien ne prouve le contraire.
Il faut etre un peu simplet pour s'inquieter de la couleur de ses nouvelles bottines lorsqu'on va a son proces, ou pour exiger une mercedes blanche et quelques millions pour fuir au venezuela alors qu'on demande sa grace pour sauver sa tete.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 21:38 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 juil. 2005, 21:20
Messages : 853
Localisation : Sud-Ouest
Une nouvelle thèse : Ranucci indic de la police marseillaise
Bon là je plaisante... mais ce "Pierrot", de la part de Ranucci, m'a l'air louche, il n'a pu lié amitié avec un flic aussi vite ...


Sauf si on lui a dit que ce qui lui était reproché n'était pas si grave que ça, qu'il n'avait pas de casier, qu'il était jeune, etc. et qu'il valait mieux qu'il avoue pour sa mère qui se faisait du souci, qu'il pourrait vite rentrer chez lui, etc.
Je crois que les flics qui nous lisent n'ont même pas conscience de la gravité de leurs dires et de leurs actes, parce qu'ils bénéficient trop souvent de l'esprit de corps et surtout de l'impunité totale.
C'est comme pour les gosses mal éduqués : le jour où quelqu'un leur dit qu'ils sont mal élevés ils tombent des nues et nient la réalité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 21:40 
Pas si grave que ca, je veux bien, mais il faut vraiment etre completement demeuré pour imaginer qu'il n''est pas si grave que ca d'enlever une gamine de huit ans et de la tuer a coups de couteau puis d'essayer de la defigurer a coups de pierres.

Meme le dernier des cretins comprends qu'il est hors de question qu'une telle accusation soit "pas si grave que ca".


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 21:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 juin 2005, 16:40
Messages : 338
Localisation : Cannes
Un innocent aurait plutôt hurlé : "De quoi m'accusez-vous? Il doit s'agir d'une erreur! J'étais à tel ou tel endroit à ce moment là..."
Le seul argument de Ranucci était de dire comme un "molasson": "Je suis pas un salaud". C'est quand même une façon étrange de clamer son innocence.
Ca ne l'a pas gêné d'endosser le meurtre, mais il ne fallait surtout pas penser qu'il était "un salaud"!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 21:53 
Il a dit: je ne suis pas un salaud, je ne voulais pas me livrer a des attouchements impudiques sur la fillette, je l'ai egorgée dans un moment de panique.
Il savait que la mome n'avait pas ete violée.
Le corps est trouvé le cinq au soir, ranucci est arreté le six, je doute que les flics aient le rapport d'autopsie en main quand ils l'interrogent.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 21:56 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 juin 2005, 16:40
Messages : 338
Localisation : Cannes
Encore un élément dévastateur pour la défense!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 22:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 13:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Citation :
Personnellement, je ne vois aucune raison de mettre en doute les propos de Pierre Grivel.
Moi non plus je ne mets rien en doute, je trouve ça un peu louche c'est tout... surtout venant d'un garçon comme Ranucci qu'on décrit plutôt comme renfermé.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 22:03 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 juin 2005, 16:40
Messages : 338
Localisation : Cannes
Au procès il était tout sauf "renfermé"!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 22:06 
Citation :
Il a dit: je ne suis pas un salaud, je ne voulais pas me livrer a des attouchements impudiques sur la fillette, je l'ai egorgée dans un moment de panique.
Il savait que la mome n'avait pas ete violée.
Le corps est trouvé le cinq au soir, ranucci est arreté le six, je doute que les flics aient le rapport d'autopsie en main quand ils l'interrogent.
c'est vraiment de l'à peu près !

le corps est découvert à 15h45 le 5 juin, le docteur Vuillet est présent avec le capitaine Gras.
Page 57 du POR : C'est le docteur Vuillet qui annonce que la petite ne semble pas avoir subi de violences sexuelles. Donc les flics sont très vite informés de cela.

Faudrait vous informer un peu mieux des faits thomas et dv.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 214 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 515 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com