Nous sommes le 20 juil. 2019, 09:16

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 168 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 512 Suivante
Auteur Message
Message non luPosté : 13 avr. 2005, 21:51 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Privilège ou complaisance...


Haut
   
 Sujet du message : Ca pose problème...
Message non luPosté : 14 avr. 2005, 16:42 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
N'est ce pas une question à débattre ?

mais en fin quoi.... depuis le début de l'affaire, mais surtout depuis 25 ans, des questions sont posées sur l'étrange façon dont l' instruction concernant l'assassinat de Marie-Dolorès a été menée, à charge plus qu'à décharge et à (trop) grande allure. Je n'ai jamais lu le moindre témoignage émanant de ce magistrat... Mathieu Fratacci, chevalier blanc de la confrérie des juges et auxiliaires de justice, prend en compte assez respectueusement de son refus de s'exprimer. Les juges sont donc des citoyens à part, exempts d'avoir à rendre des comptes sur leur façon de travailler, qui plus est dans le service public... Heureusement pour Sceznek, son accusateur principal a mal tourné... Il semblerait d'ailleurs que Gérard Bouladou lui même s'attache beaucoup à pourfendre ceux qui attaquent les enquêteurs et magistrats.
Dans cette attitude arrogante, je vois l'injure faite aux victimes et à leurs proches en rendant une mauvaise justice... autant que par rapport aux mis en cause.
Michael


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 avr. 2005, 17:37 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2004, 09:57
Messages : 443
Qu'est-ce que tu ferais, toi, Michael, à la place d'Ilda Di Marino ? A mon avis, comme elle : profil bas.


Haut
   
 Sujet du message : Peut être
Message non luPosté : 14 avr. 2005, 18:45 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Spontanément, effectivement, ce serait héroïque de sa part de s'exprimer. Mais de là à être intouchable...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 avr. 2005, 20:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2004, 09:57
Messages : 443
Intouchable ? Rien ni personne ne peut l'obliger à s'exprimer. La justice a été rendue, point.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 avr. 2005, 20:18 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
En fait, même si la justice commence à accepter de se déjuger, le juge, lui, contrairement à toute personne travaillant dans le privé ou le public, n'engage jamais sa responsabilité personnelle. Il bénéficie d'un droit de retrait exorbitant qui le transforme en intouchable...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2005, 16:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 20 avr. 2005, 21:35
Messages : 227
A propos de Mlle Di Marino:

Me Le Forsonney:
"Le juge d'instruction n'a pas fait son travail dans l'affaire Ranucci, cela va de soit. Elle était très jeune, c'était un magistrat parfaitement inexpérimenté. A l'époque, Ilda di Marino qui avait 25 ou 26 ans, n'était pas rompue à la question qui lui était posée et elle était probablement un peu l'otage des policiers."

Gilles Perrault:
"Le juge d'instruction , Ilda Di Marino, est une célibataire d'une quarantaine d'années, le cheveu noir et cour, dont on sait à Marseille le caractère extrêmement affirmé."

Ma question est:
Qui croire ?

Comment IDM peut elle prendre 15 ans d'un coup , et changer radicalement de caractère, selon deux partisans de l'innocence ( et non des moindres) de Ranucci ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2005, 17:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Jean-François Le Forsonney est dans le vrai je pense.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2005, 17:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 20 avr. 2005, 21:35
Messages : 227
Tu penses, ou t'es sûr ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2005, 17:41 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Je n'ai jamais vu sa CNI, mais elle était au début de sa carrière.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 mai 2005, 14:08 
Citation :
Intouchable ? Rien ni personne ne peut l'obliger à s'exprimer. La justice a été rendue, point.
Oui justice a ete rendu mais de quelle facon lamentable


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 30 mai 2005, 16:14 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 16:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Citation :
A propos de Mlle Di Marino:

Me Le Forsonney:
"Le juge d'instruction n'a pas fait son travail dans l'affaire Ranucci, cela va de soit. Elle était très jeune, c'était un magistrat parfaitement inexpérimenté. A l'époque, Ilda di Marino qui avait 25 ou 26 ans, n'était pas rompue à la question qui lui était posée et elle était probablement un peu l'otage des policiers."
Où avez-vous lu ou entendu cela ? Personnellement, j'ai le souvenir de Jean-François Le Forsonney déclarant dans "faites entrer l'accusé" que IDM était autoritaire, hargneuse, directive et qu'elle toisait CR de toute sa hauteur.
J'imagine qu'on devient juge d'instruction en étant avocat au départ, alors si on compte cinq années d'étude à partir de 18 ans, ça fait 23 si on n'a jamais doublé une année + trois années de stage...donc, à mon avis, ce serait fort étonnant qu'on puisse être juge d'instruction à 25-26 ans. Cela dit, je peux me tromper mais j'en doute. Qu'en pensez-vous? :roll: :oops:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 30 mai 2005, 16:15 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 16:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Citation :
Citation :
A propos de Mlle Di Marino:

Me Le Forsonney:
"Le juge d'instruction n'a pas fait son travail dans l'affaire Ranucci, cela va de soit. Elle était très jeune, c'était un magistrat parfaitement inexpérimenté. A l'époque, Ilda di Marino qui avait 25 ou 26 ans, n'était pas rompue à la question qui lui était posée et elle était probablement un peu l'otage des policiers."

Gilles Perrault:
"Le juge d'instruction , Ilda Di Marino, est une célibataire d'une quarantaine d'années, le cheveu noir et cour, dont on sait à Marseille le caractère extrêmement affirmé."

Ma question est:
Qui croire ?

Comment IDM peut elle prendre 15 ans d'un coup , et changer radicalement de caractère, selon deux partisans de l'innocence ( et non des moindres) de Ranucci ?


Jean-François Le Forsonney est dans le vrai je pense.
Vu mon post précédent, je pencherais pour Gilles Perrault... :roll: :?:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 30 mai 2005, 16:36 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 20 avr. 2005, 21:35
Messages : 227
http://www.associationranucci.org/notre ... ptions.pdf

Cocotte, j'ai lu la déclaration de Jean-François Le Forsonney sur le lien ci-dessus.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 30 mai 2005, 16:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 20 avr. 2005, 21:35
Messages : 227
Une fois sur le lien , tu vas à la page 10 sur 15.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 168 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 512 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com