Nous sommes le 08 déc. 2019, 02:15

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 52 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 30 août 2008, 23:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
raison de plus ; lorsque Jean-François LeForsonney voit les mains de C Ranucci, il ne peut absolument pas se prononcer sur le fait que ses mains sont abimées du fait des branchages ou du fait de la garde à vue (car je le répète, personne avant la garde à vue ne parle de ses mains comme étant abimées)

Jean-François LeForsonney ne fait que constater un état qui date de plusieurs jours et qu'il ne peut pas du tout dater.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 30 août 2008, 23:33 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3536
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Pourquoi ce témoin de 1ère classe n'est pas interrogé plus avant ? Lui comme les autres en fait ?

Personne n'a d'alibi dans cette histoire d'autant qu'on ne leur en demande pas, c'est infernal à la fin
:!:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 30 août 2008, 23:36 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3536
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Citation :
raison de plus ; lorsque Jean-François LeForsonney voit les mains de C Ranucci, il ne peut absolument pas se prononcer sur le fait que ses mains sont abimées du fait des branchages ou du fait de la garde à vue (car je le répète, personne avant la garde à vue ne parle de ses mains comme étant abimées)

Jean-François LeForsonney ne fait que constater un état qui date de plusieurs jours et qu'il ne peut pas du tout dater.
Mais Ivars, Didi, Ivars est le mieux placé en tant que témoin !

(je soustrais volontairement Mme Mathon étant la mère)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 août 2008, 00:07 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
En fait, nous sommes d'accord :

personne avant la garde à vue ne parle des mains de C Ranucci, ni même M Yvars qui l'a vu toute la journée des 4 et 5 juin, juste avant son arrestation (pas plus que M Guazzone ou Rahou qui l'ont vu, eux, dès l'après-midi du 3 juin)

Quant à Mme Mathon, certains diront qu'elle protège son fils

Quant à Jean-François LeForsonney, pas question de s'appuyer sur ses propos, car il a vu l première fois C Ranucci bien après la garde à vue

Donc les mains abimées, si personne ne les évoque AVANT la garde à vue, et qu'elle apparaissent abimées APRES la garde à vue, peut-être ont-elles été abimées PENDANT la garde à vue

Pour revenir à JM Ivars, je suis comme vous :

étant la dernière personne à avoir cotoyé C Ranucci entre le 4 juin au matin et son arrestation du 5 juin au soir, il est très surprenant qu'il n'ait pas été interrogé plus tôt ; les impératifs professionnels n'étant pas une raison de ne pas venir témoigner - d'ordinaire, les enquêteurs sont beaucoup plus exigeants sur la question.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 août 2008, 09:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 22:05
Messages : 1693
Dans ses aveux CR nous dit qu’il a arraché les ajoncs à pleines mains et qu’elles, (il les montre aux policiers), en portent les traces…..
Nous ne sommes pas renseignés sur l’importance des blessures ; on imagine la scène d’un fou qui se jette sur les arbustes, moi, je pense que CR est retourné sur le talus, il avait donc plusieurs heures pour camoufler le corps de la petite. Il a pu prendre quelques précautions pour casser (pour couper ?) les branches. Ses égratignures ne devaient pas être prononcées.
(comme pour nous , un dimanche après-midi de cueillette de mûres…).
Une chose est certaine ; elles étaient égratignées…


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 août 2008, 10:16 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Dans ses aveux CR nous dit qu’il a arraché les ajoncs à pleines mains et qu’elles, (il les montre aux policiers), en portent les traces…..
N econfondons pas ce que Ranucci a pu dire, et ce qu'on lit dans les aveux... un hochemenet de tête, une absence de dénégation, un grognement peut devenir une phrase.
N'oubliez pas qu'en garde à vue tout le monde est susceptible d'avouer n'importe quoi.

Ses mains sont, semble t il, égratignées, mais on ne précise pas que les paumes sont blessées. Il n'y a pas de photo claire et pourtant, c'était essentiel.
Citation :
Nous ne sommes pas renseignés sur l’importance des blessures ; on imagine la scène d’un fou qui se jette sur les arbustes, moi, je pense que CR est retourné sur le talus, il avait donc plusieurs heures pour camoufler le corps de la petite. Il a pu prendre quelques précautions pour casser (pour couper ?) les branches. Ses égratignures ne devaient pas être prononcées.
(comme pour nous , un dimanche après-midi de cueillette de mûres…).
Une chose est certaine ; elles étaient égratignées…
Quand on imagine, on n'a qu'une chance infime d'imaginer la vérité. C'est pourtant ce qu'a fait l'accusation pour que ça colle ; voila ce queM.Bouladou nous livre :

"Lorsque CRanucci fut interpellé et qu'il (fut établi - 1ere edition) (fu considéré comme hautement probable- 2eme edition) qu'il avait enlevé la fillette avec son coupé P304 gris métallisé, ESpinelli revient au commissariat central. Il ne reconnut pas l'auteur des faits qui lui fut présenté au milieu d'autres (sic) inspecteurs"

Cette brillante analyse de la procédure intervient le 6 juin en début d'après midi, avant l'éclat des Aubert...

Tout simplement, on ne sait ni comment, ni quand, ni par quoi les mains de Ranucci ont pu être égratignées. Comme on vous l'a dit, aucun des témoins du 3 juin ne l'a remarqué, pas plus que M.Ivars le 4 et le 5...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 août 2008, 10:42 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 22:05
Messages : 1693
Les mains étaient égratignées ; c’est constaté par les policiers, admis par CR, à ce qu’il me semble confirmé par le toubib, et remarqué par son avocat…..
Les autres témoins n’ont pas fait attention, ou les enquêteurs ne leur ont pas demandé, vu que cela ne faisait pas débat…..
C’est ainsi, pour ce coup là nous pouvons dédouaner ses avocats puisque l’un d’entre eux avait de visu.., vu.

Webrider a écrit : ‘N'oubliez pas qu'en garde à vue tout le monde est susceptible d'avouer n'importe quoi.’
… à ce point ? pendant 7 mois !?… mais, aussi, surtout moins que les faits reprochés….


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 août 2008, 12:25 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Les mains étaient égratignées ; c’est constaté par les policiers, admis par CR, à ce qu’il me semble confirmé par le toubib, et remarqué par son avocat…..
Les autres témoins n’ont pas fait attention, ou les enquêteurs ne leur ont pas demandé, vu que cela ne faisait pas débat…..
C’est ainsi, pour ce coup là nous pouvons dédouaner ses avocats puisque l’un d’entre eux avait de visu.., vu.

Webrider a écrit : ‘N'oubliez pas qu'en garde à vue tout le monde est susceptible d'avouer n'importe quoi.’
… à ce point ? pendant 7 mois !?… mais, aussi, surtout moins que les faits reprochés….
Si ces blessures, dont on ignore l'aspect, affectaient le dos des mains et non les paumes, elles ne peuvent être expliquées comme le prétend l'accusation. Qui vous dit que les paumes étaient atteintes ?

Bien entendu, selon la doctrine de M.Bouladou, comme M.Spinelli, les témoins qui n'apportent pas de billes à l'accusation ne font pas attention, omettent ou se trompent, c'est commode... Pourtant quand il pris le thé avec Ranucci, M.Rahou a eu le temps... de même que M.Ivars avec qui Ranucci a travaillé deux jours. On peut penser que les enquêteurs n'ont pas posé la question (pourquoi ?), on peut se demander aussi s'ils ont noté toutes les réponses

N'oubliez pas qu'à l'entretien récapitulatif de clôture de l'instruction, Ranucci a déclaré à Mme di Marino qu'il n'était d'accord sur rien, et qu'elle est passée outre.
N'oubliez pas qu'il était présent, comme deux autre fois au moins non assisté par son Conseil.

7 mois ou 3 jours ne changent rien au fait que Ranucci n'a pas su se défendre, a été mal défendu et que l'instruction de cette affaire a été menée exclusivement à charge
...

Déclaration de M.Cubaynes aux media dès l'arrestation :
"A partir du moment où il reconnait le délit de fuite, le reste coule de source..."

Cette déclaration publique aurait dû être sanctionnée par la hiérarchie.

C'est cette enquête que vous défendez et à laquelle vous apportez crédit ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 août 2008, 14:19 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3531
Citation :
... à ce point ? pendant 7 mois !?… mais, aussi, surtout moins que les faits reprochés….
Encore une affirmation péremptoire sortie de l'imagination fertile des culpabilistes.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 août 2008, 14:23 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
[...]
Encore une affirmation péremptoire sortie de l'imagination fertile des culpabilistes.
On essaie de nous faire croire que l'instruction est active en continu... alors que le juge ne consacre au dossier que quelques moments isolés sur une variété de questions...

Le pantalon par exemple : le temps qui lui été réellement consacré serait plus proche de quelques secondes que de quelques mois.... idem pour le couteau, le plan ....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 août 2008, 14:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 22:05
Messages : 1693
Henri a écrit:
[...] Encore une affirmation péremptoire sortie de l'imagination fertile des culpabilistes.
[/i]Rien de péremptoire là-dedans , juste une réflexion ; je me demandais ce qui pouvait pousser un jeune homme à avouer un truc pareil. Comme ses aveux ne collent pas c’était ou qu'il n’y était pour rien ou qu’il avait fait pire, la deuxième solution tient plus la route…, mais c’est mon avis….
Pour ceux qui aiment les analogies ; G ; Dominici avoue les deux meurtres des parents (et même le viol de la mère, le vantard) mais pas celui de la petite que quelqu’un a pourtant massacré à coups de crosse probablement une ou deux heures après….. Mais c’est une autre histoire…..


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 août 2008, 14:54 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Henri a écrit:
[...] Encore une affirmation péremptoire sortie de l'imagination fertile des culpabilistes.
[/i]Rien de péremptoire là-dedans , juste une réflexion ; je me demandais ce qui pouvait pousser un jeune homme à avouer un truc pareil. Comme ses aveux ne collent pas c’était ou qu'il n’y était pour rien ou qu’il avait fait pire, la deuxième solution tient plus la route…, mais c’est mon avis….
Pour ceux qui aiment les analogies ; G ; Dominici avoue les deux meurtres des parents (et même le viol de la mère, le vantard) mais pas celui de la petite que quelqu’un a pourtant massacré à coups de crosse probablement une ou deux heures après….. Mais c’est une autre histoire…..


Quand il s'agit de vie ou de mort, on peut peut etre accorder plus de place aux faits qu'à la réflexion ou la "compréhension" de cette affaire, à laquelle certains sont tellement attachés.

Quant à ce qui fait avouer n'importe quoi, ça s'appelle la pression ... On condamnera un vendeur à domicile pour abus de faiblesse, mais pas un enquêteur dont la démarche représente pourtant un enjeu beaucoup plus grave.

Puique vous aimez évoquer d'autres histoires : dorment ils bien ceux qui ont recueilli en les provoquant les aveux de Dils, des condamnés d'Outreau ... ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 août 2008, 15:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 22:05
Messages : 1693
Puique vous aimez évoquer d'autres histoires : dorment ils bien ceux qui ont recueilli en les provoquant les aveux de Dils, des condamnés d'Outreau ... ?

Je ne suis pas un spécialiste de ces affaires, mais il me semble qu'à Outreau il n'y a pas eu de condamnation, hormis les quatre parents.
Beaucoup ont fait une longue peine de préventive, c'est inacceptable, à la décharge des magistrats il faut dire que le dossier était complexe avec, je crois, près de quatre vingt personnes impliquées....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 août 2008, 15:57 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 16:10
Messages : 1863
Citation :
Puique vous aimez évoquer d'autres histoires : dorment ils bien ceux qui ont recueilli en les provoquant les aveux de Dils, des condamnés d'Outreau ... ?

Je ne suis pas un spécialiste de ces affaires, mais il me semble qu'à Outreau il n'y a pas eu de condamnation, hormis les quatre parents.
Beaucoup ont fait une longue peine de préventive, c'est inacceptable, à la décharge des magistrats il faut dire que le dossier était complexe avec, je crois, près de quatre vingt personnes impliquées....
Il y a eu un mort aussi, a ne pas négligé

_________________
"Aimons-nous vivants, n'attendons pas que la mort nous trouve du talent." ( Pierre Delanoë)
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 août 2008, 16:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Puique vous aimez évoquer d'autres histoires : dorment ils bien ceux qui ont recueilli en les provoquant les aveux de Dils, des condamnés d'Outreau ... ?

Je ne suis pas un spécialiste de ces affaires, mais il me semble qu'à Outreau il n'y a pas eu de condamnation, hormis les quatre parents.
Beaucoup ont fait une longue peine de préventive, c'est inacceptable, à la décharge des magistrats il faut dire que le dossier était complexe avec, je crois, près de quatre vingt personnes impliquées....
http://tf1.lci.fr/infos/france/2005/0,, ... reau-.html


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 52 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com