Nous sommes le 11 déc. 2019, 22:27

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Témoins de Ste-Agnès
Message non luPosté : 27 mai 2010, 13:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3536
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Depuis le début de cette affaire, du moins sur ma connaissance plus approfondie du dossier, je me questionne sur tous ces témoins de la résidence Ste-Agnès qui ont bien voulu se confier aux divers journalistes mais n'ont jamais été conviés à déposer à l'Evêché.

Ben en fait, on en revient à cette enquête de voisinage largement frelatée.

Monsieur Blanc qui a vu les enfants, Mme Nicoud, Mme Crucci la gardienne et combien d'autres personnes interrogées qui avaient sûrement des choses à dire .... ethink

Tous ces gens apostrophés par Mr Rambla le 3 juin avant qu'il ne se rende au commissariat puis à l'Evêché pour porter plainte pour enlèvement.

Ca ne vous interpelle pas vous qu'il n'existe aucun document les concernant ?

Rosano à mettre dans le même baluchon que Rabineau, ça rime en
plus :mrgreen:

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2010, 06:04 
s'ils n'ont rien vu, que vouliez vous qu'ils disent ?

heureusement qu'il n'y a pas que des Rabineau, Rosano et autre saligaud dans ce genre d'affaires !
deux ça va, 3...
on a atteint le quota de charlots baratineurs !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2010, 13:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3536
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Citation :
s'ils n'ont rien vu, que vouliez vous qu'ils disent ?
Certains ont vu des choses puisqu'ils en parlent !

D'autres ont déposé alors qu'ils n'avaient strictement rien à dire pour l'avancement de l'enquête.

La même purge que Mlle Ilda qui n'a pas voulu entendre les 2 témoins visuels de l'enlèvement et pas davantage les parents de la pitchoune.
Le bâtiment A n'était pas déserté quand même, tout le monde n'était pas à la plage, ses habitants étaient les mieux placés pour voir.

Des photos du 3 juin attestent la présence de moult personnes présentes.

La clé de l'histoire se situe à Ste-Agnès sans y mêler un jeune niçois, mais probablement un des locataires de la résidence.

Au risque de me répéter : les crimes d'enfants sont perpétrés soit par la famille proche (ce qui ne semble pas le cas) soit par le voisinage ou amis de la famille.
Donc à Ste-Agnès puisqu'aucun membre ami extérieur à Ste-Agnès ne semble avoir été interrogé.*

Je n'invente rien, ce sont les states policières depuis de longues années.


*(Vous, qui disposez de tout le dossier, devez le savoir).

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2010, 14:40 
Citation :
La clé de l'histoire se situe à Ste-Agnès sans y mêler un jeune niçois, mais probablement un des locataires de la résidence.

Au risque de me répéter : les crimes d'enfants sont perpétrés soit par la famille proche (ce qui ne semble pas le cas) soit par le voisinage ou amis de la famille.
Donc à Ste-Agnès puisqu'aucun membre ami extérieur à Ste-Agnès ne semble avoir été interrogé.*

Je n'invente rien, ce sont les states policières depuis de longues années.
Je ne vois pas ce qui vous permet d'être aussi catégorique et aussi péremptoire.
Vous oubliez quand même les personnes étrangères au voisinage. Ca représente une bonne partie des crimes d'enfants.
Beaucoup d'assassins aiment voyager, justement pour ne pas se faire remarquer.
Ces stats là vous ont manifestement échappé.
Ainsi, si l'on suit votre raisonnement, l'assassin de MDR ne peut pas être l'homme au pull over-rouge puisque les personnes qui l'ont vu ne le connaissaient pas.
Ce pourrait efffectivement être un autre homme du voisinage donc mais que personne n'aurait jamais vu approcher la petite auparavant ?
Dans votre hypothèse, cet homme a fait connaissance avec elle de manière secrète à l'abri de tous les regards.
Ce n'est pas si simple quand même car cet homme n'a pas trop intérêt à ce qu'on le voit en compagnie de la petite.

Quand a t-il pu parler secrètement avec elle ? à la sortie de l'école ? à la cité ste-Agnès ?
Et puis, s'ils se connaissaient, comme vous l'affirmez de manière catégorique, le 3 juin, quand elle le voit arriver alors qu'elle joue avec son frère, elle aurait pu lui dire : "le monsieur qui vient vers nous, je le connais, il est gentil"
Et le petit Jean l'aurait dit à son père et aussi aux policiers.
Citation :
*(Vous, qui disposez de tout le dossier, devez le savoir).
Ah bon, c'est nouveau ça, pourquoi disposerais-je de tout le dossier ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2010, 15:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3536
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Citation :
[...]
Je ne vois pas ce qui vous permet d'être aussi catégorique et aussi péremptoire.
L'enquête faite dans le coin c'est tout, vous connaissez bien l'affaire, puisque vous êtes dans les 1ers à constater que les 2 seuls témoignages de l'enlèvement n'ont pas été retenus et moi je dis qu'il était nécessaire de fouiller cette résidence et ses occupants plus à fond.
A commencer par interroger les parents de la petite, ce qui n'a jamais été fait et là c'est le comble ! Y comrpis les copines d'école.

Citation :
Quand a t-il pu parler secrètement avec elle ? à la sortie de l'école ? à la cité ste-Agnès ?
Et puis, s'ils se connaissaient, comme vous l'affirmez de manière catégorique, le 3 juin, quand elle le voit arriver alors qu'elle joue avec son frère, elle aurait pu lui dire : "le monsieur qui vient vers nous, je le connais, il est gentil"
Et le petit Jean l'aurait dit à son père et aussi aux policiers.

Evidemment à Ste-Agnès.
Je serais curieuse d'obtenir une liste des touts derniers arrivés à la résidence
.

Un pédophile, Jpasc, doit prendre toutes les mesures nécessaires pour ne pas se faire pincer, vous êtes bien d'accord ? Il me semble évident que ce gus n'a pu que faire promettre à la pitchoune de se taire parce qu'il s'agissait d'un secret entre eux.
En revanche, j'avais répondu par le passé à Ludivine qui précisait la connivence entre Jean et sa soeur, qu'à mon avis, seule une éventuelle copine d'école aurait pu être dans le secret mais sûrement pas son petit frère afin qu'il ne puisse pas dévoiler quoi que ce soit.
Compte tenu du dessein de ce gus, il me semble évident qu'il s'arrangeait pour voir la petite seule et d'écarter Jean ainsi qu'il l'a d'ailleurs fait lors de l'enlèvement.


Citation :
Beaucoup d'assassins aiment voyager, justement pour ne pas se faire remarquer.
Ces stats là vous ont manifestement échappé.
Citation :
En dehors du routard dénommé Heaulme et l'autre Fourniret, j'en connais guère d'autres en France.

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2010, 16:09 
Citation :
Citation :
Je ne vois pas ce qui vous permet d'être aussi catégorique et aussi péremptoire.
L'enquête faite dans le coin c'est tout, vous connaissez bien l'affaire, puisque vous êtes dans les 1ers à constater que les 2 seuls témoignages de l'enlèvement n'ont pas été retenus et moi je dis qu'il était nécessaire de fouiller cette résidence et ses occupants plus à fond.
A commencer par interroger les parents de la petite, ce qui n'a jamais été fait et là c'est le comble ! Y comrpis les copines d'école.
Mais si c'est quelqu'un de la résidence, comment se fait il que ni Jean ni M Spinelli ne l'aient reconnu ?
Il faudrait que ce type soit là depuis quelques jours seulement, qu'il ait réussi à approcher la petite plusieurs fois pour la mettre en confiance sans se faire remarquer et qu'il déménage rapidement de la résidence car il a été vu par Jean.
Ca me parait surréaliste.
Citation :
Un pédophile, Jpasc, doit prendre toutes les mesures nécessaires pour ne pas se faire pincer, vous êtes bien d'accord ? Il me semble évident que ce gus n'a pu que faire promettre à la pitchoune de se taire parce qu'il s'agissait d'un secret entre eux.
Je me demande vraiment ce qu'il a pu lui dire comme secret pour qu'elle ne dise absolument rien et qu'elle accepte de le revoir en secret comme vous dites.
Et puis, pour ne pas se faire pincer, il faut absolument ne pas être vu en présence de la petite.
Citation :
En revanche, j'avais répondu par le passé à Ludivine qui précisait la connivence entre Jean et sa soeur, qu'à mon avis, seule une éventuelle copine d'école aurait pu être dans le secret mais sûrement pas son petit frère afin qu'il ne puisse pas dévoiler quoi que ce soit.
Compte tenu du dessein de ce gus, il me semble évident qu'il s'arrangeait pour voir la petite seule et d'écarter Jean ainsi qu'il l'a d'ailleurs fait lors de l'enlèvement.
Non ce n'est certainement pas aussi évident que vous le dites de ne pas être vu à moins de donner rdv en sous sol, et encore !
Si cette petite fille ne connaissait pas cet homme, elle devait quand même beaucoup se méfier de lui. Or, là, à vous écouter, elle l'a suivi sans problème.
Non c'est difficile à croire.
Citation :
Citation :
Beaucoup d'assassins aiment voyager, justement pour ne pas se faire remarquer.
Ces stats là vous ont manifestement échappé.
En dehors du routard dénommé Heaulme et l'autre Fourniret, j'en connais guère d'autres en France.
Il y en a d'autres évidemment.
L'enlèvement du petit Peugeot Eric le 12 avril 1960, de Charles Lindbergh le 1er mars 1932, plus les cas non résolus.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2010, 17:12 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3536
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Citation :
Mais si c'est quelqu'un de la résidence, comment se fait il que ni Jean ni M Spinelli ne l'aient reconnu ?
Il faudrait que ce type soit là depuis quelques jours seulement, qu'il ait réussi à approcher la petite plusieurs fois pour la mettre en confiance
Oui tout à fait, c'est que je dis depuis un bon bout de temps. Rien de surréaliste là-dedans.
D'où ma curiosité sur les arrivants tout frais dans la résidence toung:

Admettez-vous Jpasc95, que des enfants demeurant dans la même résidence puissent se trouver de concert dans la même école ?

Citation :
et qu'il déménage rapidement de la résidence car il a été vu par Jean.
Pourquoi déménager rapidement s'il est très discret ?
Il pouvait aisément s'entretenir avec elle uniquement depuis son véhicule ! La gosse demeurant à l'extérieur et lui planqué.

Quant à Jean, je pense que vous omettez plein de choses ...

1) le gus a très largement pu s'entretenir avec la petite hors la vue de son petit frère. (voir ci-dessus)

2) Jean, le pauvre petiot était trop mal en point (y compris les parents) pour sortir seul et vu le traumatisme et la période, les parents n'ont pas du le renvoyer à l'école.

3) La famille Rambla a déménagé très rapidement de l'endroit puisque Jean était scolarisé en septembre dans un autre arrondissement que le 4ème.

4) Beaucoup de familles de la résidence ont subi un énorme choc et gardaient leurs enfants chez eux, par sorte de psychose collective. On comprend aisément toutes ces familles.

Revoyez les différents articles de presse.

A cet égard, il eût été intéressant de savoir combien d'enfants fréquentaient encore leurs différentes classes jusqu'à fin juin.

Je vous rappelle qu'en juin, notamment dans les classes primaires et dans les autres classes (période d'examens oblige), c'était déjà une période pré-vacances.
Citation :
Je me demande vraiment ce qu'il a pu lui dire comme secret pour qu'elle ne dise absolument rien et qu'elle accepte de le revoir en secret comme vous dites.
Un pédophile a de l'imagination, je pense, il a pu maintenir la "relation secrète" en lui offrant d'abord des bonbecs, puis des babioles qui pouvaient représenter une forme d'importance à l'égard de la petite tout en lui faisant promettre de garder "leur secret".
Ce secret a-t-elle pu le partager avec une copine de classe plus qu'avec son petit frère ? Je le pense, histoire de jouer à la grande fille.

D'où la gosse l'a suivi sans contrainte aucune parce QU'ELLE LE CONNAISSAIT.

Lors de l'enlèvement, s'il a éloigné Jean, cette malheureuse petite n'a sûrement pas pensé un seul instant que cet homme lui voulait du mal d'où son absence de méfiance.

Le seul élément livré par ses parents est bien celui-là :
ELLE N'AURAIT PAS SUIVI UN INCONNU ==> DONC ELLE CONNAISSAIT SON RAVISSEUR ET ASSASSIN.
Et si elle le connaissait, c'est qu'il était proche donc voisin ou habitant la même résidence.

Citation :
Il y en a d'autres évidemment.
Oui vous avez raison, Patrick Henry, un proche de la famille Bertrand.

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2010, 19:14 
Citation :
Citation :
Mais si c'est quelqu'un de la résidence, comment se fait il que ni Jean ni M Spinelli ne l'aient reconnu ?
Il faudrait que ce type soit là depuis quelques jours seulement, qu'il ait réussi à approcher la petite plusieurs fois pour la mettre en confiance
Oui tout à fait, c'est que je dis depuis un bon bout de temps. Rien de surréaliste là-dedans.
D'où ma curiosité sur les arrivants tout frais dans la résidence toung:


non ça ne tient pas du tout
C'est beaucoup trop risqué d'approcher une "proie" dans le même quartier.
Il n'y a pas que Jean qui pouvait s'en rendre compte mais également d'autres personnes de la résidence qui auraient pu trouver cela inhabituel qu'un type planqué" dans une voiture parle avec une gamine de 10 ans.

Citation :
D'où la gosse l'a suivi sans contrainte aucune parce QU'ELLE LE CONNAISSAIT.


Jean aurait très bien pu suivre également le type juste pour retrouver le chien noir.
Il n'y avait pas besoin de le connaitre dans ce cadre là pour être en confiance.
D'ailleurs, s'il connaissait MDR, il n'aurait pas usé de ce stratagème, il aurait demandé à la petite fille de venir et aurait dit au petit garçon qu'ils allaient revenir dans 5 ou 10 minutes avec plein de bonbons.
Et voilà, c'était moins compliqué et plus rapide.
D'ailleurs, en écoutant le témoignage du petit Jean, on n'a pas l'impression que sa soeur est venue spontanément vers son "confident secret".

Citation :
Il y en a d'autres évidemment.


Oui vous avez raison, Patrick Henry, un proche de la famille Bertrand.[/quote]

soit vous n'avez rien compris, soit vous le faites exprès.
Si j'ai cité les cas Peugeot et Lindbergh, c'est parce que les ravisseurs n'étaient pas de la famille et n'habitaient pas le quartier.
C'était juste pour prouver que le ravisseur peut tout à fait être extérieur à tout cela.
J'en suis convaincu en ce qui concerne l'enlèvement et le meurtre de la petite MDR.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2010, 19:25 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3536
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Jpasc95, vous êtes vous déjà rendu à la résidence Ste-Agnès ?

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2010, 19:28 
et non même pas !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2010, 22:42 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3536
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
J'espère que vous n'envisagez pas de remonter à l'Antiquité des affaires non résolues ... J'avoue que je lâcherais mon bâton de pélerine ! :wink:

Sachez tout de même que je n'essaie nullement de convaincre qui que ce soit avec mes pensées, je ne fais que les livrer à ce forum qui tourne en rond depuis des années.

Nous (vous et moi) sommes d'accord sur la non-présence de CR à Ste-Agnès.

Alors qui ?

Vous dites un mec de passage. ok c'est votre pensée, je respecte.

Je dis un mec de la résidence qui l'a mise en condition, sinon cette petiote ne serait pas partie avec un gus qu'elle ne connaît pas.
Point/

Le fait que les parents n'aient pas été interrogés m'ennuie beaucoup.
Je pense qu'ils avaient certaines choses à dire qui n'ont pas du tout été soulevées y compris auprès des compagnes d'école.

ps) je pense à Dalakhani et ses socquettes notamment :wink: mais bien d'autres éléments auraient mérité à la fois questions et réponses.

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 mai 2010, 08:13 
Je suis partagée concernant la théorie de l'assassin qui aurait habité la cité Ste Agnès et qui aurait connu MD.

Je serais tout à fait encline à penser que MD pouvait connaître son ravisseur. Cela expliquerait qu'elle ait pu accepter de monter dans sa voiture, alors que, s'il l'on en croit sa maman, elle n'aurait jamais suivi un inconnu. Cela pourrait également expliquer qu'elle n'ait pas essayé de s'enfuir pendant le trajet Marseille-Peypin, alors qu'elle aurait eu de nombreuses occasions de le faire.
Que le petit Jean n'ait pas connu le ravisseur alors que sa soeur le connaissait est déjà un peu plus invraisemblable. Pas impossible toutefois.

Mais, comme le font remarquer plusieurs intervenants, cette théorie butte sur un obstacle de taille : l'incroyable témérité, l'inconscience qu'il aurait fallu à cet homme pour oser aborder 2 enfants dans la cité où il habitait lui-même.
Les objections avancées par Anne pourraient certes expliquer après coup que cet homme ait pu bénéficier après le meurtre de circonstances extrêmement favorables qui lui auraient permis de passer à travers les mailles du filet.
Elles n'expliqueraient pas qu'il ait pu miser là-dessus pour commettre son forfait. Comment imaginer qu'un homme ait pu être assuré par avance que le petit Jean ne le connaîssait pas, même de vue, que personne, parmi tous les habitants de la cité, ne se trouverait à sa fenêtre au moment de l'enlèvement ou de la prise de contact avec les enfants, que les Rambla déménageraient de façon certaine peu après le drame ?
Cela supposait de la part de cet homme un pari sur l'avenir quasi suicidaire.
On peut supposer que ce type avait un métier, peut-être une famille. Et, même en admettant que ce ne soit pas le cas, il était tout de même bien obligé de sortir au moins pour aller faire quelques courses indispensables. Comment être sûr que le petit Jean - même cloîtré chez lui après le drame - ne l'apercevrait pas un jour de sa fenêtre ou en traversant la cité avec ses parents et ne s'exclamerait pas en le montrant du doigt : "Papa, c'est lui le monsieur qui nous a demandé de chercher le chien !".

La seule objection que je pourrais prévoir à mon raisonnement est que les pédophiles - et plus encore ceux qui sont animés de pulsions criminelles - sont peut-être tellement aveuglés par leurs instincts qu'ils sont capables de braver n'importe quel danger pour arriver à leurs fins.

Peut-être. Mais je doit avouer que je doute quand même un peu que ce soit souvent le cas. J'aurais tendance à penser que la plupart d'entre eux n'ont pas plus envie de se faire pincer que n'importe qui.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 mai 2010, 17:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3536
Localisation : Saint-Claude JURA (39)

Le bâtiment A est parfaitement propice pour voir beaucoup de choses.
Pour y être allée, j'ai constaté qu'il possède des fenêtres sur ses 4 côtés.
Ce qui n'est pas le cas des 2 autres bâtiments.

Ses habitants ont une vue sur le bât C (où demeurait la petite), sur le B qui possède un passage depuis la route intérieure, sur la rue des Linots (ex-impasse d'Albe), sur la cour, sur les gens qui circulent à pieds ou en voiture.

La cour de cette résidence servait de parking en plus à cette période là.

Un gus de ce genre agit par pulsions, vite et bien fait tant qu'à faire et ne s'amuse pas à faire des paris sur l'avenir.

Probable qu'il a surveillé les enfants qui jouaient puis a profité du départ des petits Mudeni pour intervenir ayant constaté le vide de la résidence en ce jour férié.

Je rappelle que la famille Rambla a été relogée boulevard Merle très rapidement après les faits.

D'ailleurs, encore pour raviver les mémoires, c'est à cette nouvelle adresse que CR fut accusé du chef d'enlèvement de la pitchoune qui n'y a hélàs jamais mis les pieds et pour cause ...

Alors QUI PUISQUE CR N'EST PAS RECONNU à Ste-Agnès et encore moins bd Merle ... ?

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 21 juin 2010, 12:08 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 14:52
Messages : 2095
Localisation : Normandie
Danou a écrit
Citation :
Je serais tout à fait encline à penser que MD pouvait connaître son ravisseur. Cela expliquerait qu'elle ait pu accepter de monter dans sa voiture, alors que, s'il l'on en croit sa maman, elle n'aurait jamais suivi un inconnu. Cela pourrait également expliquer qu'elle n'ait pas essayé de s'enfuir pendant le trajet Marseille-Peypin, alors qu'elle aurait eu de nombreuses occasions de le faire
Les pédocriminels sont tres malins de façon de tromper les enfants.
Il y en a tant d'exemples,des enfants qui ont suivi un messieur inconnu,bienque les parents les ont averti milles fois. Aux Pays Bas il y a eu un routier international qui a tué des enfants ,dans des differents villes oú son camion l'a porté, même en Allemagne.La derniére,il a volé la clef de son vélo ,et par "coincidence" il se trouvait sur le parking, quand la clef l'a manqué. Et ce gentil messieur l'a offert de la ramener chez elle.l
Comment elle a eu l'occasion de s'enfuir; á tous les feus? En plus ça prend du temps afin de se réaliser que quelquechose n'est pas comme il faut.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 21 juin 2010, 12:22 
Citation :
Doornroosje
Les pédocriminels sont tres malins de façon de tromper les enfants.
Il y en a tant d'exemples,des enfants qui ont suivi un messieur inconnu,bienque les parents les ont averti milles fois. Aux Pays Bas il y a eu un routier international qui a tué des enfants ,dans des differents villes oú son camion l'a porté, même en Allemagne.La derniére,il a volé la clef de son vélo ,et par "coincidence" il se trouvait sur le parking, quand la clef l'a manqué. Et ce gentil messieur l'a offert de la ramener chez elle.l
Comment elle a eu l'occasion de s'enfuir; á tous les feus? En plus ça prend du temps afin de se réaliser que quelquechose n'est pas comme il faut.

Bien sûr, tout est possible. Et il est vrai qu'un enfant qui a toujours respecté les consignes parentales peut effectivement un jour les oublier.

Parce que, comme vous le dites le ravisseur se montrera particulièrement habile.
Ou encore parce que l'enfant se trouvera dans une situation exceptionnelle, sera stressé pour une raison ou une autre.

C'est bien le problème dans cette affaire : il existe de nombreux scénarios possibles ou plausibles.

C'est bien pour cela que je m'étonne que tellement de gens puissent avoir des convictions tranchées.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com