Nous sommes le 08 août 2020, 10:51

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 115 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 58 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 sept. 2009, 12:06 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 févr. 2009, 11:54
Messages : 258
Alors, je me suis rendu sur différents lieux cet été : le cimetière Saint Véran, la cité Sainte Agnès et le carrefour du lieu dit La Pomme. Avec ma femme, on aurait des photos et un film à mettre sur le forum. Il est vrai qu'on ne s'en est pas encore occupés. Mille excuses !!!!!

Nous avons d'ores et déjà fait un petit compte rendu écrit de cette visite. Je remets la main dessus et je le poste.

Par contre d'ores et déjà, pour répondre à la question de jpasc, d'accord avec Ludivine... Il n'est à mon avis pas possible de rouler à 100 km/h, quelquesoit les circonstances.


Haut
   
 Sujet du message : Visite au cimetière Saint Véran
Message non luPosté : 10 sept. 2009, 01:17 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 févr. 2009, 11:54
Messages : 258
voilà la première partie de notre visite sur les lieux...

Premier épisode : visite au cimetière de Saint-Véran

Samedi 11 juillet, vers 15 heures. Nous arrivons à Avignon. Direction : le cimetière Saint-Véran. Nous savons où est située la tombe de Christian Ranucci : carré n°4. Mais nous décidons d’attaquer bille en tête le gardien, de le « tester ».

- Bonjour monsieur. Nous souhaitons nous recueillir sur la tombe de Christian Ranucci. Pouvez nous nous indiquer son emplacement ?
- Je n’ai pas le droit de vous le dire, nous répond il. Demande de la famille, notamment de sa mère qui ne veut pas que des gens ayant de mauvaises intentions viennent la détériorer. Demande de la famille via ses avocats, nous répète t-il.

Nous lui parlons alors de cette plaque laissée sur la pierre tombale par on ne sait qui dont le message peut laisser libre cours à toute interprétation. Le gardien semble acquiescer et pleinement informé de la présence de cette plaque. Et subitement, voilà qu’il nous dit : « Allez chez le fleuriste. Peut être vous dira t-il… »

Hypocritement, nous le remercions du tuyau. Cinq minutes plus tard, pendant que madame la fleuriste coupe les quelques roses blanches que nous avons achetées, nous lui posons la question : savez vous où se situe la tombe de Christian Ranucci ?

- Je ne sais plus, nous répond elle. Mais mon mari, qui est en livraison, sait. Bougez pas, je vais lui téléphoner.

Madame la fleuriste téléphone à son mari et lui pose la question. Même réponse que le gardien dans un premier temps. Et, à cet instant, nous faisons comprendre à la fleuriste que nous voulons simplement une confirmation : carré n°4 ? Et le mari confirme.

Le temps pour elle de finir de préparer le bouquet et monsieur rentre de sa tournée. Nous discutons également avec lui. Il semble qu’il trouve cette omerta ridicule. Spontanément, il dessine un plan du cimetière, le carré n°4 et l’emplacement approximatif de la tombe. Nous le remercions. Pour finir, voilà qu’il nous dit qu’on peut revenir le voir si on ne la trouve pas. Nous sortons de chez eux en nous disant que monsieur et madame la fleuriste forment un couple sympathique.

Le gardien du cimetière nous voit revenir avec les roses blanches. Spontanément, voilà qu’il nous dit : « Puisque je vois que vous n’êtes pas animés de mauvaises intentions, je vais vous y conduire » Et nous embarquons dans sa voiturette. Pendant le trajet qui est assez court, il nous dit qu’il est favorable à la peine de mort mais qu’il estime que Ranucci ne méritait pas le sort qui lui fut réservé ; qu’il a payé très lourdement pour ce qu’il a fait, qu’il faut le laisser reposer en paix, d’où sa vigilance du début à notre encontre, ne connaissant pas nos intentions. Il nous lâche aussi que Madame Mathon ne vient quasiment plus sur la tombe de son fils ; qu’il travaille ici depuis six ans et qu’il ne l’a jamais vue ; qu’à chaque fois qu’il y a une émission à la télévision, la semaine qui suit, de nombreux visiteurs (en tous cas, beaucoup plus que d’habitude) viennent et leur demandent où est la tombe de Christian Ranucci.

Puis, nous arrivons sur les lieux. Le gardien nous montre la tombe et nous prévient qu’il va rester en retrait pour nous surveiller ( !!!!) « Et surtout, pas de photos ! », nous lâche t-il. Bien que nous ayons l’étrange impression d’être « encadré », nous restons calmes. Nous oublions sans mal sa présence car le moment, dois je le reconnaître, est assez intense. Christian Ranucci est là, qui repose en paix, à quelques centimètres de nous.

Vingt minutes plus tard, après nous avoir fait une petite visite gratuinte et ramenés à l’entrée du cimetière, nous sommes à nouveau « libres ». Nous refaisons alors un « tour » et revenons sur la tombe de qui vous savez, seuls cette fois ci.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 sept. 2009, 16:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 13 mai 2011, 20:16
Messages : 350
diableboiteux , avez vous pu acceder à la champi ( est si oui quelles sont vaut remarques ?)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 sept. 2009, 09:10 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 févr. 2009, 11:54
Messages : 258
En fait, cher Marin, vous me posez une question très délicate pour moi. C'est bête à dire mais...je n'étais pas très rassuré. Alors je suis passé sous la barrière (désormais solidement fermée par un cadenas), et j'ai marché sur cinquante ou cent mètres. Plus précisément, je me suis arrêté à mi pente, avant d'avoir le choix d'aller à droite ou à gauche en haut. Une chose m'a néanmoins surpris : le peu de visibilité qu'on a sur le chemin qui part vers la champi quand on vient du carrefour. On ne le voit qu'au dernier moment, quand on est dessus. Et quand on le voit, il faut piler pour ne pas avoir à faire une marche arrière si on veut s'y engouffrer. C'est tout ce que je peux dire là dessus et j'ai conscience que ce n'est pas grand chose !!!!!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 oct. 2009, 14:35 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 22:41
Messages : 3751
Localisation : Paris
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Modifié en dernier par Ludivine le 28 oct. 2009, 14:41, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 oct. 2009, 14:40 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 22:41
Messages : 3751
Localisation : Paris
Image
Image
Image
Image
Image
Image

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 oct. 2009, 14:53 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 22:41
Messages : 3751
Localisation : Paris
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 oct. 2009, 15:05 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 22:41
Messages : 3751
Localisation : Paris
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2009, 12:55 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 févr. 2009, 11:54
Messages : 258
Mes commentaires sur les photos de la cité Sainte Agnès d'abord...
Une première remarque générale : beaucoup de passage de véhicules quand nous y étions ; c'est loin d'être un quartier paisible, même durant un week end du 14 juillet ; mais bon... Comme Anne le faisait justement remarquer dernièrement, il y avait évidemment moins de voitures à cette époque là.
Photo n°4 : le garage d'Eugène Spinelli ; nous l'avons constaté : du garage proprement dit à la rue, il y a une petite "cour intérieure" à traverser où sont entreposées des voitures. Par conséquent, du garage à la rue, vous ne passez pas de l'ombre à la lumière et vos yeux ont largement le temps de s'acclimater au changement de luminosité.
Photos n°1 et n°2 : vue sur les lieux de l'enlèvement du garage Spinelli. Encore une fois, preuve est faite que vous n'avez pas le soleil dans les yeux. Les photos sont trompeuses comme cela a déjà été dit sur le forum : on voit bien le bas de la rue ; c'est certainement dû au fait que du garage, nous sommes en hauteur, ce qui améliore bien évidemment la "visibilité". C'est le premier point qui m'a véritablement marqué ; Spinelli, malgré les 40 mètres approximatifs que nous avons pu constater sur place, pouvait voir très clairement la scène qu'il a décrite aux enquêteurs. Nouvelle preuve à mes yeux de l'invraisemblance de sa confusion entre un coupé Peugeot 304 et une Simca 1100.
Photo n°3 : l'appartement des Rambla, au premier étage, avec cette femme au deuxième étage secouant une nappe et manifestement intéressée par notre présence ;
Photos 6,7,8 : les lieux même de l'enlèvement ; je n'ai pas grand chose à en dire, je l'admets. Si ce n'est que Gilles Perrault était de mauvaise foi quand il écrivait que ce n'était qu'un gribouillis. Biensûr, manque le fameux platane qu'on ne peut effectivement pas louper ; Christian Ranucci n'a pu que le voir, surtout qu'il attendit (selon Rosano) quelques minutes accoudé au poteau électrique de l'autre côté de la rue, surtout qu'il était d'une autre majesté en 1974. Sur la photo n°8, là où on voit un bel homme à l'ombre du platane (c'est moi !!!!), on peut distinguer en fond le garage Rosano.

Une deuxième visite me sera personnellement nécessaire. Car pour moi, la visite sur les lieux de la cité Sainte Agnès fut très émouvante. Je ne pus m'empêcher de penser à cette petite Marie Dolorès, à son frère Jean qui partit faire le tour de l'immeuble, à cet homme garant sa voiture, sa Simca 1100, en bas de la rue des Linots (anciennement impasse d'Albe).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2009, 15:02 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Merci diableboiteux ! ces photos et vos commentaires sont très intéressants


NB :
(Diable ! quel bel homme !! :lol: )

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2009, 15:32 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Citation :
Une chose m'a néanmoins surpris : le peu de visibilité qu'on a sur le chemin qui part vers la champi quand on vient du carrefour. On ne le voit qu'au dernier moment, quand on est dessus. Et quand on le voit, il faut piler pour ne pas avoir à faire une marche arrière si on veut s'y engouffrer. C'est tout ce que je peux dire là dessus et j'ai conscience que ce n'est pas grand chose !!!!!
Au contraire, c'est peut-être, la plus intéressante information d'entre celles que vous apportez. Cela fait le deuxième endroit (après l'aplomb du Lieu du crime) très difficile à ne pas dépasser quand on ne connait pas. Comment à fait Ranucci pour piler juste sur l'aplomb (qui est un endroit caractéristique et de passage et n'est pas l'endroit où l'on voit votre voiture garée) puis pour piler et pouvoir entrer dans le chemin de la champignonnière?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2009, 17:57 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 févr. 2009, 11:54
Messages : 258
Ma voiture n'est pas garée à l'aplomb où fut découvert le corps ? Où exactement a t-il été découvert ? Beaucoup en amont ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2009, 18:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
il y a un fil là-dessus, et mes arguments sont exclusivement à base de calculs sur cartes donc pesants à suivre. Mais Cyril qui a visité les lieux semble d'accord avec moi sur l'endroit.

viewtopic.php?p=40997#40997


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2009, 20:29 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 13 mai 2011, 20:16
Messages : 350
diableboiteux , la photo avec le sentier ou ce situe t - il ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2009, 21:36 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 févr. 2009, 11:54
Messages : 258
Le sentier se situe à une vingtaine de mètres en amont de l'endroit où a été retrouvé le corps de la petite, peu après le virage quand vous venez de La Pomme, de l'autre côté de la route évidemment.(ce sera plus net quand le film que j'ai fait sera enfin communiquable, pourra enfin être mis en ligne). Ce sentier débouche sur la RN, et dissimulé derrière la végétation, en haut du sentier, j'avais un point de vue assez sympa sur ma voiture garée 20 mètres plus bas. En haut du sentier (là encore, vivement le film), part un autre petit sentier pour randonneur celui là qui longe la RN et s'en écarte un peu après (au niveau de l'épingle) pour revenir vers la RN et finir vingt mètres au dessus de l'entrée du chemin qui conduit à la champignonnière.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 115 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 58 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com