Nous sommes le 21 juil. 2018, 11:52

Heures au format UTC+02:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 144 messages ]  Aller à la page Précédente 16 7 8 9 10 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 juil. 2007, 09:03 
Citation :
Je ne vais certainement pas m'excuser parce que je ne suis pas d'accord avec toi.

La question n'est pas d'être d'accord ou pas.
Tu m'as accusé de....
Tu t'es trompé. Alors............
je te redis que, personnellement, je me serais excusé.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 juil. 2007, 09:06 
arlaten a écrit :
Citation :
Je ne vais certainement pas m'excuser parce que je ne suis pas d'accord avec toi.

La question n'est pas d'être d'accord ou pas.
Tu m'as accusé de....
Tu t'es trompé. Alors............
je te redis que, personnellement, je me serais excusé.


non non je ne t'ai accusé de rien
Restons en là, ça devient fatigant.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 juil. 2007, 09:37 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 17:10
Messages : 1863
jpasc95 a écrit :
[...]

non non je ne t'ai accusé de rien
Restons en là, ça devient fatigant.
Qu'est ce qui vous arrive, a vous deux jpasc et arlaten,je vous sens bien énervez

_________________
"Aimons-nous vivants, n'attendons pas que la mort nous trouve du talent." ( Pierre Delanoë)
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 juil. 2007, 10:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 12 févr. 2007, 03:28
Messages : 336
arlaten a écrit :
[...]

Si tu pouvais clarifier ton idée.
Quelle est la chose, qui d'après toi, n'a pas d'importance ?


J'avais oublié de répondre et je m'en excuse.

Je n'ai en l'occurence pas d'idée.

Mais la carabine à plombs enveloppée dans un peignoir de bain ne me parait pas etre d'une grande importance.

Je pense simplement que Christian y était très attaché et que ne désirant pas que quiconque puisse voir cette arme, il aura prit soin de la cacher avec ce dont il disposait.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 18 juil. 2007, 06:22 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 oct. 2004, 16:55
Messages : 604
claude a écrit :
Moi aussi j'avais envisagé l'hypothèse soulevé par Arlaten, à savoir que Ranucci se sachant poursuivi par un automobiliste dont il ne sait rien ( costaud pas costaud ? voulant en découdre ou arrangeant ?) préfère, dans un grand moment de lacheté, se sauver avec sa carabine comme ultime précaution, tout ça pour tenter d'impressionner, si besoin est, son poursuivant.
Cette attitude peut nous paraitre immature, mais justement, n'oublions pas qu'il n'a que 20 ans, il sort de l'armée ou il a du manipuler des armes et donc se croire très malin ( l'alcool aidant ) face a un possible bagarreur.
Donc je suis d'accord avec Arlaten, si on envisage qu'il est innocent, ça peut etre une explication quand au fameux paquet vu par les Aubert.


et pourquoi alors laisserait-il sa carabine enveloppée en sortant de la voiture ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 18 juil. 2007, 06:23 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 oct. 2004, 16:55
Messages : 604
jpasc95 a écrit :
Je voudrais savoir une chose une bonne fois pour toutes.

pour certains et certaines, ça les arrange bien de penser que C Ranucci était bourré. Selon eux, ça pourrait expliquer qu'il ait pu tuer sans s'en rendre compte.

S'il l'était, vous croyez qu'il aurait pu rouler 25 km sans finir dans le fossé et s'enfuir dans les broussailles sans se rétamer lamentablement ?


Justement, il a fini par avoir un accident.. au bout de 25 km quand on est bourré, ça parait "raisonnable", et surtout, c'est un fait, l'accident a eu lieu


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 18 juil. 2007, 09:17 
Aurélien a écrit :
[...]

Justement, il a fini par avoir un accident.. au bout de 25 km quand on est bourré, ça parait "raisonnable", et surtout, c'est un fait, l'accident a eu lieu


Pendant une vingtaine de kms, il n'a eu aucun pb en roulant sur une route sinueuse et il aurait manqué un stop parce qu'il était bourré ?

non pour moi, il a eu un moment de distraction, comme ça peut arriver quand on conduit, causé par un mauvais changement de vitesses.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 18 juil. 2007, 13:02 
jp a écrit :
non pour moi, il a eu un moment de distraction, comme ça peut arriver quand on conduit, causé par un mauvais changement de vitesses.

Ou, dans l'hypothèse coupable, un moment de distraction du fait d'une intervention de la petite, ce qui pourrait expliquer sa fureur contre elle après l'arrêt forcé, compte tenu de l'importance qu'il accordait à sa bagnole et alors que la petite venait de causer l'accident ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 18 juil. 2007, 13:23 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
Jean-Jacques a écrit :
[...]
Ou, dans l'hypothèse coupable, un moment de distraction du fait d'une intervention de la petite, ce qui pourrait expliquer sa fureur contre elle après l'arrêt forcé, compte tenu de l'importance qu'il accordait à sa bagnole et alors que la petite venait de causer l'accident ...


Pourquoi pas une guêpe entrée dans l'habitacle ??? Ca pourrait expliquer que M.martinez n'ait rien vu...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 18 juil. 2007, 13:27 
Jean-Jacques a écrit :
[...]
Ou, dans l'hypothèse coupable, un moment de distraction du fait d'une intervention de la petite, ce qui pourrait expliquer sa fureur contre elle après l'arrêt forcé, compte tenu de l'importance qu'il accordait à sa bagnole et alors que la petite venait de causer l'accident ...


pourquoi pas.

Mais la petite était donc bien devant et un peu agitée non ?

On va retomber sur la déclaration de V Martinez et de C Bonafos qui n'ont pas remarqué la présence d'un enfant dans la voiture.
Ni M Aubert qui affirme avoir bien vu de face C Ranucci au carrefour puisqu'il l'a reconnu à l'Evêché.
Si nous avions pu avoir le témoignage du conducteur du camion, qu'aurait il dit ? probablement qu'il n'avait vu personne d'autre que le conducteur.

C'est quand même extrêmement difficile d'admettre qu'il y avait un enfant dans la 304 alors que personne ne l'a remarqué.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 juil. 2007, 13:37 
jp a écrit :
C'est quand même extrêmement difficile d'admettre qu'il y avait un enfant dans la 304 alors que personne ne l'a remarqué.


Le 19 mai, on a essayé de simuler l'arrivée de Martinez et ce qu'il était possible de voir de l'intérieur de la 304 (de la voiture de Philippe le 19) arrêtée au stop, en s'en approchant au maximum et en ralentissant au maximum. Résulat : pas grand chose ... Mais il est vrai que c'est approximatif et que la 304 avait des vitres claires ...

Comme je ne crois pas à la petite dissimulée à l'arrière par un "complice", il reste encore, dans une optique de CR "collaborant" librement ou non avec une éventuelle deuxième personne connaissant les lieux (et ayant laissé la veille son pull dans la galerie), que CR aurait pu "livrer" la petite vers l'entrée de la champi du Vallon puis foncer seul vers le carrefour ... Au retour, il "retombe" sur MD au bord de la route; les Aubert voient bien CR et monter le talus, rejoignant ou rejoint peu après par le deuxième type ???


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 juil. 2007, 10:37 
Jean-Jacques a écrit :
[...]

Le 19 mai, on a essayé de simuler l'arrivée de Martinez et ce qu'il était possible de voir de l'intérieur de la 304 (de la voiture de Philippe le 19) arrêtée au stop, en s'en approchant au maximum et en ralentissant au maximum. Résulat : pas grand chose ... Mais il est vrai que c'est approximatif et que la 304 avait des vitres claires ...

Comme je ne crois pas à la petite dissimulée à l'arrière par un "complice", il reste encore, dans une optique de CR "collaborant" librement ou non avec une éventuelle deuxième personne connaissant les lieux (et ayant laissé la veille son pull dans la galerie), que CR aurait pu "livrer" la petite vers l'entrée de la champi du Vallon puis foncer seul vers le carrefour ... Au retour, il "retombe" sur Marie-Dolorès au bord de la route; les Aubert voient bien CR et monter le talus, rejoignant ou rejoint peu après par le deuxième type ???


Pour répondre à la première partie de ton message.
Comme il est impossible de reproduire exactement l'accident du 3 juin 74, c'est difficile d'en tirer des conclusions définitives.
Néanmoins, je rappelle que M Aubert qui affirme avoir reconnu C Ranucci comme étant l'homme ayant causé l'accident au carrefour, comment se fait il qu'il n'ait pas vu la petite côté passager ?

Pour répondre à la 2eme partie de ton message.
Il faudrait déjà prouver qu'il a bien enlevé la petite. Et sur ce point, on en est très très loin.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 juil. 2007, 10:44 
A Arlaten :

Une réflexion que je me fais à propos de ton hypothèse.

Selon toi, C Ranucci s'est enfui dans les broussailles quelque part sur la rn8bis en emportant avec lui sa carabine enveloppée dans la serviette parce qu'il a été rejoint par des poursuivants et qu'il craint éventuellement une bagarre.
Jusque là, c'est concevable.
Il semble que M Aubert l'ait interpellé. Mais peu importe.
Il sait pertinemment que l'automobiliste va relever son n° d'immatriculation du fait qu'il a grillé un stop et pris la fuite.

Ainsi, quand il voit M Aubert repartir, quel intérêt d'aller se cacher puisqu'il est repéré ?
Et pourquoi penserait il qu'il pourrait revenir puisqu'il a relevé son n° ?
Les poursuivants n'ont pas cherché à lui casser la gueule la première fois alors pourquoi reviendraient ils une 2eme fois pour le faire ?

C'est la raison pour laquelle l'hypothèse de l'évanouissement me parait plus crédible car elle permet de comprendre pourquoi C Ranucci aurait pu avoir envie de se cacher pour échapper à d'éventuels poursuivants.
Il a souvent dit qu'il ne s'était pas senti poursuivi et sur ce point, on peut tout à fait le croire.
Après l'accident au carrefour, il prend la fuite et s'arrête sur la portion de route où se trouve le Lieu du crime.
Là, il perd connaissance. Je trouve utile de rappeler que c'est crédible dans la mesure où cela s'est déjà produit par le passé.
Ca a peut-être duré plus ou moins 5 minutes. Lui pense que ça a duré quelques secondes. Alors, quand il reprend ses esprits, il se souvient qu'il a pris la fuite. Il faut donc déguerpir au plus vite. Il est soulagé car il ne voit personne derrière lui. Il en oublie même la tôle qui frotte contre le pneu.
Il repart et là arrivé à hauteur de l'entrée de la 2eme champignonnière, il préfère s'arrêter car le bruit est inquiétant, son pneu risque d'éclater. Il lève la barrière et s'engage dans le chemin.
Dans cette hypothèse, on comprend mieux la nécessité pour lui d'aller se cacher, celle d'échapper à ses poursuivants.

Comme il était évanoui, il n'a jamais su ce qui s'était passé pendant ce temps.

Je rappelle que dans son Récapitulatif, il écrit qu'il a parlé de son évanouissement aux policiers avant la reconstitution du 24 juin mais ils ne l'ont évidemment pas cru.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 juil. 2007, 11:23 
Jpasc95 a écrit :
Ainsi, quand il voit M Aubert repartir, quel intérêt d'aller se cacher puisqu'il est repéré ?
Et pourquoi penserait il qu'il pourrait revenir puisqu'il a relevé son n° ?
Il a quand même bien du se rendre compte que la voiture qui s’était arrêtée, n’était pas celle de l’accident. Il s’est aussi bien rendu compte que vu l’état de sa voiture, il ne pouvait aller bien loin. Peut être a-t-il cru que le gars qui s’était arrêté, s’en était rendu compte aussi. Il n’en faut pas plus pour s’imaginer que la voiture va revenir, avec le propriétaire du véhicule accidenté.

Jpasc95 a écrit :
Les poursuivants n'ont pas cherché à lui casser la gueule la première fois alors pourquoi reviendraient ils une 2eme fois pour le faire ?
Les poursuivants non, mais le propriétaire du véhicule accidenté, si.

Jpasc95 a écrit :
Je rappelle que dans son Récapitulatif, il écrit qu'il a parlé de son évanouissement aux policiers avant la reconstitution du 24 juin mais ils ne l'ont évidemment pas cru.

Le récapitulatif est une idée de sa mère.
Le meurtrier qui rentre dans sa voiture et qui le bascule sur le siége arrière, c’est aussi une idée de sa mère. Pour rendre cette scène crédible,lui, il inventera l’évanouissement.

Tout cela ne prend corps, qu’au delà du 24 avril 1976.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 juil. 2007, 16:13 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
arlaten a écrit :
[...]
Le récapitulatif est une idée de sa mère.
Le meurtrier qui rentre dans sa voiture et qui le bascule sur le siége arrière, c’est aussi une idée de sa mère. Pour rendre cette scène crédible,lui, il inventera l’évanouissement.

Tout cela ne prend corps, qu’au delà du 24 avril 1976.


Voila une analyse bien définitive. On ne peut pas savoir à coup sur de qui est l'idée... mais c'est une idée qui s'impose : rétablir sa vérité des faits.

L'évanouissement, Ranucci dit en avoir parlé lors de son interrogatoire :

"Comment est arrivé cet accident ? A quelle heure ? Je réponds que je ne peux être sûr de l'heure car j'étais très fatigué et sans montre, que ce devait être vers les 15 heures. Que, après un stop, je n'ai pas vu assez tôt une voiture venir sur moi à toute allure sur ma gauche pour pouvoir l'éviter. « Qu'avez-vous fait après l'accrochage ? - Je me suis arrêté plus loin, j'étais fatigué et commotionné et je me suis évanoui au volant."


Est ce qu'il est possible d'imaginer dans quel état on peut être après un verdict tel que celui d'Aix... alors il ne reste à Ranucci que de risquer avec espoir le tout pour le tout, encore convaincre la Cour de Cass, en s'illusionnant sur sa compétence... et finalement s'adresser à Giscard, non pas pour une grâce, mais pour une mise en évidence de son innocence...

On peut en déduire que Ranucci maîtrisait plutôt mal le Code Procédure Pénale... et qu'il n'a pas été très aidé.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 144 messages ]  Aller à la page Précédente 16 7 8 9 10 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com