Nous sommes le 25 mai 2018, 03:28

Heures au format UTC+02:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 772 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 552 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Rapport dautopsie
Message non luMessage posté... : 31 août 2004, 23:22 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Levée du corps

-L'un de nous a assisté à la levée de corps, le 5 Juin 1974 en fin de journée, en présence de Monsieur le Procureur Adjoint BERGER-LEFRANC, du magistrat mandant, du Capitaine de Gendarmerie GRAS et des représentants des services de police intéressés.
-Le corps avait été découvert au flanc d'une colline à végétation surtout arbustive, à petite distance de la route nationale 8 Bis, entre le carrefour de La Pomme et Valdonne.
-Après dégagement des branches d'arbustes épineux(principalement argamas, nom local des ajoncs) le corps apparaît couché sur le dos, les jambes légèrement fléchies, les bras relevés.
-La tenue vestimentaire est relativement ordonnée; la chaussure gauche est en place; la chaussure droite est retrouvée à quelques mètres du corps.
-La chevelure est très emmêlée et encombrée d'épines. La partie supérieure du corps est souillée de sang desséché.
-Le corps est envahi de fourmis et de larves nécrophages, ce qui a entraîné une altération superficielle de téguments.
-Après nettoyage aussi soigneux que possible(avec de l'eau et un tampon de coton)le corps a été présenté au père de l'enfant qui a formellement reconnu sa fille qui avait été enlevée le 3 Juin 1974

AUTOPSIE
Nous procédons d'abord au déshabillage de la victime dont la tenue vestimentaire comprend :
-Un polo blanc garni d'un galon bleu au niveau de l'encolure,
-Un tricot de corps rayé rouge et blanc, portant la marque : "stature 126, 8 ans",
-Une culotte à rayures rouge et blanc, portant également la marque "stature 126, 8ans",
-Une culotte blanche genre "short,
-Et une socque à semelle en bois, dessus en cuir vert et jaune, au pied gauche.

I - Aspect extérieur du cadavre
Il s'agit du cadavre de la nommée RAMBLA Marie-Dolorès, née le 31 Mai 1966 à Marseille
La taille est de 121 centimètres .La rigidité cadavérique est résolue
Les lividités cadavériques sont peu visibles.
La chevelure, emmêlée, est de couleur brune.
La denture est en bon état.
Le corps, envahi par des larves nécrophages, présente un état de putréfaction débutante se caractérisant par la perte de l'adhérence des cheveux qui se détachent facilement; et le parcheminement des zones dont l'épiderme a été altéré par l'action des larves nécrophages.
La région vulvaire est d'apparence normale ; l'hymen ne présente pas de déchirure ni de dilatation de son orifice. Un prélèvement est fait à ce niveau, de même qu'un prélèvement rectal.
L'examen soigneux des ongles* n'a donné lieu à aucune observation utile(* La pulpe des doigts présente un dépôt d'encre grasse consécutif au relevé d'empreintes antérieurement effectué)

Au niveau de la tête
Une plaie contuse au niveau de l'angle externe de l'orbite gauche, longue de 15mm environ, reposant sur une large zone ecchymotique, complétée par une excoriation parcheminée de la partie supérieure de la pommette gauche
Une plaie contuse de la région fronto-pariétale gauche, au voisinage de la lisière du cuir chevelu, de forme allongée, longue de 5 cm environ, reposant également sur une zone ecchymotique;
une courte plaie contuse du cuir chevelu de la région temporale gauche, longue de 15mm environ;
Et une zone de contusion irrégulière sur le côté droit de la face (joue et région orbitaire notamment) attribuable à l'appui de la têt sur un sol inégal pendant qu'étaient portés les coups dans la région fronto-temporale gauche.

Au niveau du cou
De multiplies blessures par arme blanche perforante et tranchante du type couteau, affectant la forme de boutonnières, longue de 5 à 14mm, dont le dénombrement peut être ainsi effectué:
-Une coupure sur le rebord maxillaire gauche
-Cinq coupures sur le côté gauche du cou
-Quatre coupures dans la région rétro-mastoïdienne gauche,
-Une coupure au niveau de la nuque paramédiane gauche,
-Trois coupures sous maxillaires antéro-latérales droites,
Et une coupure de la région hyoidienne.



Au niveau des membres
-Trois coupures sur le dos de la main droite, à savoir une coupure de 10mm à la base de l'index, deux autres également longues de 10mm à la base du médius;
-Une ecchymose au tiers supérieur de la jambe droite, sur la face antéro-interne;
-Une plaque parcheminée sur la face antérieure du genou droit;
-Une plaque parcheminée au-dessus de la malléole interne droite;
-De longues griffures sur les membres inférieurs, notamment à la face postérieure de la cuisse droite, les mollets et la face antéro-interne de la jambe gauche

II Ouverture des cavités
Pratiquée selon les protocoles techniques classiques, elle a permis d’observer :
Au niveau de la tête
Une large infiltration sanguine de la région fronto-temporale gauche
Une contusion de la voûte crânienne dans la profondeur des plaies contuses précédemment décrites dans la région fronto-pariétale gauche. Outre une infiltration sanguine, on observe sur la table externe de l’os pariétal gauche, en arrière de la suture fronto-pariétale, quatre enfoncements localisés ; à l’un des ces enfoncements correspond une fracture de la table interne de l’os
Et une congestion de la périphérie des hémisphères cérébraux.

Au niveau du cou
De multiples blessures par arme blanche perforante et tranchante du type couteau intéressant :
-La région sus hyoïdienne, atteignant le plan vertébral dans la profondeur.
-La région carotidienne droite où s’observe notamment une section incomplète de l’artère carotide primitive,à 2 cm de la bifurcation
-La région carotidienne gauche : la lame du couteau, passant en arrière de l’artère carotide, a sectionné la veine jugulaire. Au niveau du plan vertébral s’observe une atteinte des enveloppes médullaires, la lame ayant pénétré dans le canal rachidien en passant entre la troisième et la quatrième vertèbre cervicale.
-La vérification de la partie initiale de la moelle ne met pas en évidence de lésion à son niveau


Au niveau du thorax
Il n’y a pas de fracture de côté
Le cœur, normalement conformé, est pratiquement vide de sang
Les poumons, très pâles, sont exsangues
Au niveau de l’abdomen
L’estomac contient un liquide pâteux de coloration brune
Le fois, la rate et les reins sont d’apparence normale
La vessie est vide

Après il n’y a plus rien d’intéressant c’est écrit qu’on ne lui a fait aucune sévice sexuelle, qu’elle n’était ps sous l’emprise de l’alcool au moment de sa mort

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 31 août 2004, 23:34 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Les lividités :
Ce sont de petites taches couleur lie-de-vin qui apparaissent dans les parties déclives du corps.(les extrémités des membres pour un pendu, par exemple.) Après la mort, le sang ne coagule plus. De plus, les capillaires sont dilatés à cause de la diminution du tonus musculaire. Le sang stagne donc dans les capillaires, causant les lividités.


La rigidité commence vers la 3ème heure est dite "installée" à la 4ème est complète à la 8ème.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 31 août 2004, 23:35 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Plaie contuse
La plaie contuse associe les caractéristiques de l'érosion cutanée et de l'ecchymose avec celles d'une plaie.

Sa forme est plus ou moins irrégulière, étoilée.

Les bords sont irréguliers, avec souvent, une érosion épidermique marginale. Le fond est infractueux, ecchymotique.

La plaie est en général entourée par une zone ecchymotique.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 sept. 2004, 09:06 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Quand Mr Rambla va à la police, il décrit sa fille portant une chemisette, un short, des chaussettes et des chaussures.

Et quand le légiste lui enlève les vêtements il n'y a plus de chaussette, où sont-elles passées?

A moins que son père se soit trompé dans la description

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 sept. 2004, 12:24 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
je trouve surprenant que personne n'ait pu définir avec précision la date et l'heure de la mort de l'enfant car l'état de décomposition et les insectes occupant le corps défissent à eux seuls ce fait.

Les différents insectes apparaissent à des moments précis à compter de la mort du corps. LOLO


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 sept. 2004, 23:07 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Conclusion

L'ensemble de nos constattations autopsiques et investigations effectuées sur le cadavre de la jeune Marie Dolorès RAMBLA permet de répondre aux questions énoncées dans l'Ordonnance de notre mission, à savoir :
1/ Qu'il présente, outre une contusion de la voûte crânienne avec qutre enfoncements localisés dont une fracture de la table interne de l'os;
-Un ensemble de plaies contuses sur le côté gauche de la têt, s'étendant de l'angle externe de l'orbite gauche à la tempe gauche, lésions auxquelles peuvent être rattachées des lésions de contusion appuyée sur le côté opposé de la tête;
-Des blessures par arme blanche perforante et tranchante du type couteau, au nombre de 12, localisées à la région mastoïdienne gauche et au cou, atteignant le plan vertébral et ayant notamment occasionnée une lésions de l'artère carotide primitive droite;
Et trois coupures du dos de la main droite

2/Que ces blessures, dont en particulier la coupure de la carotide primitive droite, sont la cause directe de la mort.

3/Que la victime, au moment de la mort, était indemne de tout signe biochimique d'intoxication éthylique

4/Que le sujet appartenait au groupe sanguin A

5/Qu'il n'a pas été observé de traces de violences au niveau de la région génitale

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 sept. 2004, 23:10 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
laurence dincher a écrit :
je trouve surprenant que personne n'ait pu définir avec précision la date et l'heure de la mort de l'enfant car l'état de décomposition et les insectes occupant le corps défissent à eux seuls ce fait.

Comme il est marqué dans la conclusion, le légiste a l'air de répondre à des questions bien définies, et s'il ne donne pas une heure approximative c'est qu'on ne lui a peut-être pas demandé

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 sept. 2004, 07:23 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
C'est très certainement le cas.

Et de toute façon, la seule déposition des Aubert ( et peut importe laquelle) , plus la découverte du corps dans les environs a suffi à la police et au juge d'instruction.

Car je suppose qu'ils ont considéré qu'elle a été tuée peu de temps après être allée dans le bois.

Ce qui est peut-être vrai mais néanmoins pas sérieux, quoi qu'on en dise. lolo

Merci dalakhani de m'avoir répondu. bisous . lolo


Haut
   
 Sujet du message : L'autopsie
Message non luMessage posté... : 10 sept. 2004, 10:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 16 mai 2004, 14:44
Messages : 154
Localisation : region parisienne
Rebonjour,


J'ai lu l'autre jour le rapport d'autopsie de ce crime atroce et j'ai été ému.
On ne peut pas rester insensible à cette dramatique affaire.

Il y a deux choses qui m'ont intrigué : la première , c'est que l'on peut se demander si la police a procédé à des analyses du dessous des ongles de Marie Dolorès, car il y avait peut etre des mini fragments de peau qui appartenaient à son meurtrier.


Avec les analyses ADN , que peut on faire de nos jours??

La seconde chose , c'est que le rapport mentionne que la chevelure de la petite victime etait emmelée alors qu'elle avait les cheveux raides et non frisés.

C'est etrange.

Qu'en pensez vous ??

à plus
thierry


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 10 sept. 2004, 11:19 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Il y a eu un examen des ongles fait par le légiste et il dit "qu'il n'a donné lieu à aucune observation utile", on peut donc en déduire qu'il n'y avait pas de fragments de peau, de traces de sang, de cheveux.....

Pour les cheveux c'est sans doute que la petite a du se débattre ou le fait du déplacement du corps par l'assassin

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 10 sept. 2004, 17:46 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Le corps aurait été déplacé : cela contredit les aveux. Pour les aveux elle n'a pas été déplacée.

Les cheveux emmêlés à des ronces, cela peut aussi signifier une fuite. On ne peut pas véritablement conclure trop vite, sauf à dire que rien ne correspond aux aveux.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 10 sept. 2004, 18:16 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
dans ses aveux , je ne crois pas que Ranucci fasse un rapport circonstancier sur ce qui s'est passé.

Il me semble qu'il était assez vague.

Ce qui m'ennuie le plus, au risque de me répéter, c'est que le corps ait été retrouvé sur cette portion de route, endroit indiqué par les Aubert.

Bien-sûr, pas l'endroit exact, très probablement, mais tout de même sur cette route.

Ce qui laisse peu de place à la coincidence. lolo


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 10 sept. 2004, 18:19 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
là où je rejoins Gihel, c'est l'éat de la pauvre enfant en relation avec l'acharnement avec lequel on l'a tué.

Possible qu'il y ait eu un moment de panique de la part de la petite, irritation de la part de l'assassin, fuite de la petite et ensuite acharnement. lolo


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 10 sept. 2004, 18:27 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Serait-ce la venue des Aubert qui aurait énervé l'assassin ou la petite qui ne veut plus le suivre?

Ou les deux.

Mais au fait si la petite est enlevée vers 10h50, qu'a fait l'assassin pendant tout ce temps.

Je ne suis pas spécialiste mais Marseille n'est qu'à une vingtaine de kilomètres.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 10 sept. 2004, 22:02 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Car si ce n'est pas lui l'assassin, qui les Aubert ont-ils bien pu voir?

L'enfant a été retrouvé sur cette route où les Aubert disent avoir vu un homme aller dans le bois en transportant un paquet ou peu importe quoi d'autre d'ailleurs.
Si ce n'est pas Ranucci, qui est-ce donc.?


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 772 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 552 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com