Nous sommes le 09 déc. 2019, 15:24

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 227 messages ]  Aller à la page Précédente 112 13 14 15 16 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 16:58 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
ca fait quand meme tache un flic qui pousse une voiture afin de s'en extraire pour dissimuler le fait qu'une portiere est bloquée malgré que des temoins ont deja dit l'inverse mais enfin...
Je ne pensais pas a cela... alors la vraiment pas... Simplement, il aurait pu la garer ainsi pour ne pas avoir à descendre de l'autre côté... Mais personne n'en sait rien... Sans comptert que je ne vois pas la situation que vous décrivez.

Sur les images TF1 juillet 2003, dans la cour de l'Evêché, on voit la seule portière de droite ouverte, et la voiture est dégagée des 2 côtés... Ce doit être le 6 juin, le coffre est plein. On voit un jerrrycan gris à bouchon rouge (non alimentaire), on distingue une sorte d'arrosoir blanc, un sac plastique à anses blanches, autant d'éléments qui ne figurent pas à l'inventaire...

On voit clairement les degats latéraux, la portière gauche jointant mal, le montant tordu et la vitre un peu baissée... On devine que l'aile a été redressée.

Et puis comme dirait la Cour de Cass, ça n'a pas d'influence sur la culpabilité de Ranucci.

Savoir si la portière est bloquée ou pas par l'accident, en permanence ou pas, de l'extérieur comme de l'intérieur, permet de reconsidérer le témoignage Aubert...

Il faut nettoyer l'affaire de toutes les erreurs, à charge comme à décharge. Un peu de POR, un peu de Fratacci, un peu de "20 ans après", un peu de G.Bouladou.

Et pas trop de témoins 30 ans après...

Prendre les éléments nouveaux plus que souligner les erreurs des autres...

On n'a pas à prouver l'innocence de Ranucci.

Seulement à faire appliquer la Loi en cas de doûte... ce qui implique la révision.

Et si on n'a pas plus d'éléments à charge... Quelle doit être la conclusion ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 16:59 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Surtout qu'on voit bien sur la photo que la vitre conducteur est entrouverte...pour pouvoir ouvrir la portière de l'intérieur.
Oui s'il a un bras élastique

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 17:08 
Pas besoin de s'appeler Reed Richards, il suffit juste de passer le bras par l'ouverture de la fenêtre et de tirer la languette qui ouvre la porte par l'intérieur.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 17:13 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Inutile d'être aussi agressif, Antoroma, c'est pénible à lire et celà ne sert à rien....

Je ne chipote pas.

La police et la gendarmerie, c'est complètement différent.

Et même si aujourd'hui, on essaie de les faire bosser plus ou moins ensemble, c'est pas la même chose.

Les infos dont je parle sont les rapports du maître-chien.....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 17:13 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Pas besoin de s'appeler Reed Richards, il suffit juste de passer le bras par l'ouverture de la fenêtre et de tirer la languette qui ouvre la porte par l'intérieur.
Sur ce que je vois, il n'y a pas de quoi passser le bras, encore moins d'atteindre la poignée intérieure placée assez bas... Il faut quasiment baisser la vitre pour y parvenir...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 17:21 
Citation :
Sur ce que je vois, il n'y a pas de quoi passser le bras, encore moins d'atteindre la poignée intérieure placée assez bas... Il faut quasiment baisser la vitre pour y parvenir...
Faux : elle est placée assez haut justement.

On peut la distinguer sur cette photo au niveau du volant :

Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 17:33 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
J'ai l'impression, Sikh, que le problème ne se situe pas là....

Si la portière était bloquée mais qu'elle s'ouvrait de l'intérieur, il y a donc magouille tout en finesse de la part de la défense.

On ne peut ouvrir la portière de l'extérieur mais de l'intérieur on le peut. :wink:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 17:41 
Citation :
Inutile d'être aussi agressif, Antoroma, c'est pénible à lire et celà ne sert à rien....
Je ne chipote pas.
Si je vous donne l’impression d’être agressif, je me prosterne à vos pieds pour implorer votre pardon. Si vous me connaissiez, vous verriez qu’il est difficile de trouver de ce côté-ci de l’Oural quelqu’un de plus zen que moi.
Citation :
Les infos dont je parle sont les rapports du maître-chien.....
Nous avons établi qu’une copie des rapports du maître-chien sont versés au dossier de la procédure. Le lien auquel vous faites référence a trait aux archives de la gendarmerie. Moi, je parle du dossier pénal, qui n’a aucune raison d’être détruit, sans parler des copies que n’ont pas manqué de faire les personnes qui oint travaillé sur ce dossier, à commencer par le procureur, les défenseurs et la Commission de Révision de 1981-1985. Sans agressivité aucune, je m’étonnais respectueusement sur l’incroyable nouvelle que vous nous apprenez, à savoir qu’il apparaîtrait que l’auteur de cet ouvrage à succès «après une carrière de trente ans dans la Police nationale » et « plusieurs années passées dans des services d'investigation, notamment dans la fameuse Brigade de répression du banditisme à Paris » « après avoir, pendant de nombreuses années, minutieusement étudié tous les documents écrits, sonores et filmés qui existent sur le sujet » vous a demandé d’être son porte-parole pour nous avouer qu’il n’aurait même pas eu accès au dossier !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 18:02 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Non, Antoroma, je ne suis pas son porte-parole.

C'est bien fait pour moi,

à l'avenir, je ne répondrais plus aux posts ne m'étant pas destinés.

Je n'ai pas dit que Gérard n'avait pas investigué.

Je dis que je serai surprise qu'il ait eu accès au fichier maître-chien...

Les pièces sont si jalousement gardées.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 18:04 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
POST POUR GERARD.

Milles pardon d'avoir répondu à votre place.

Si j'ai commis une erreur d'info, je m'en excuse.

A l'avenir, je vous laisserait répondre.

Vous le faites en plus très bien.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 18:22 
Citation :
Je dis que je serai surprise qu'il ait eu accès au fichier maître-chien...
Les pièces sont si jalousement gardées.
Laurence, vous semblez tenir en bien piètre estime les « services d'investigation, notamment […] la fameuse Brigade de répression du banditisme à Paris » et les capacités exceptionnelles de notre Commandant « à maîtriser les techniques les plus pointues de l'enquête policière et les règles de la procédure pénale ». A cœur vaillant ….


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 18:29 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Parlons d'autre chose, si vous le voulez bien,

finalement, j'en sais fichtre rien. :wink:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 18:33 
Citation :
C'est bien fait pour moi, à l'avenir, je ne répondrai[s] plus aux posts ne m'étant pas destinés.
Il s'agit d'un forum où tous les membres peuvent s'exprimer, ma chère Laurence. Si je n'attendais une réponse que du seul commandant Bouladou, je lui écrirais directement ou par l'intermédiaire de son éditeur.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 21:40 
la photo que j'ai vu represente la voiture de CR garee a cote d'un mur,on voit nettement la porte endommagee et l'autre cote (passager donc) est quasi collé au mur.
Si la portiere conducteur est bloquée j'aimerais qu'on m'explique comment le flic qui a garé la voiture s'en est extrait.
Je pense d'ailleurs que lorsqu'une carosserie est emboutie au point de bloquer l'ouverture d'une porte,c'est de l'exterieur comme de l'interieur puisqu'il n'est pas question d'un detail du mecanisme d'ouverture mais bien de tole deformee!
Je repete en passant que mr Guazzonne et mr Rahou sont formels:la portiere fonctionne a la sortie de la galerie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 sept. 2005, 22:07 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Je me permets d'intervenir bien que je n'ai pas trop de temps en ce moment.
Jusqu'à preuve du contraire (et je demande à toute personne qui est en mesure de le présenter de le faire, je suis prêt à payer les frais occasionnés) il n'y a dans la procédure RANUCCI aucun rapport d'expert affirmant que la portière gauche était bloquée.
Il y'a seulement des policiers qui sont convaincus qu'elle est bloquée des deux côtés et qui insistent auprès de RANUCCI sur cet élément et ceux qui sont montés dans la voiture et qui ont affirmé que la portière n'était pas bloquée de l'intérieur.
J'ai leurs enregistrements audio : je veux parler de Christian CHARDOn qui a conduit la 304 ( et non pas 204) jusqu'à Nice, Roger ARDUIN qui a sorti la 304 de l'Evêché avec Innocenzi et FERRER qui a conduit la 304 de chez Mme MATHON au commissariat de Nice.
FERRER m'a précisé qu'il avait voulu déposer plainte contre PERRAULT pour les bétises racontées sur le vol de la voiture dans le garage et qui, on l'a vu avec le témoignage de CHARDON, ne tiennent pas la route une seconde.
CHARDON a fait une déclaration sur la portière qui n'était pas bloquée aux journalistes pour l'émission de M6 mais ils se sont bien gardés de la passer dans une émission qui était destinée à continuer à faire planer le doute.
Donc il y a bien un rapport rédigé par quelque service technique de la police qui dit que la portière était bloquée des deux côtés par l'accident.

Dommage que ce point de vue ne figure pas dans votre livre, mais je suppose qu'il n'y avait plus la place pour discuter de cela.

Une chose est certaine, c'est que la portière était bloquée des deux côtés lors de la reconstitution parce que sinon, la juge aurait eu les mains libres pour conclure aussitôt que les Aubert ne pouvaient pas se tromper, que Ranucci était bien sorti le premier de son côté.

Or ce n'est pas ce que fait la juge, elle abrège, parce que elle ne sait pas résoudre le problème, elle dit : on ne va pas y passer des heures et elle passe directement à la reconstitution du meurtre. Donc c'est bien qu'au moment de la reconstitution, la portière est bloquée des deux côtés.

Qu'est-ce qui a bien pu la bloquer des deux côtés sinon l'accident dont on voit très bien sur les photos qu'il a enfoncé l'aile tout autour de la serrure et la portière suffisamment pour coincer également la vitre dont on voit très bien qu'elle est déboîtée et qu'elle sort des glissières.

Quand Harduin dit-il qu'elle n'était pas bloquée ? Trente ans après ? S'en souvient-il ? Quant à Chardon, si c'est du même acabit que lorsqu'il déclare dans votre livre précisément être en même temps à deux endroits différents, à Gréasque et à Marseille, je me permets de mettre en doute ledit témoignage.

On remarque notamment que les aveux de Ranucci insistent tout particulièrement sur le fait que la portière était bloquée -sous entendu de l'intérieur - et qu'il serait donc sorti du même côté et après la petite Marie-Dolorès, ce qui, au passage, contredit totalement le témoignage Aubert (3e version, celle du 6).

Vraiment on peut dire une chose déjà, la police de Marseille, ce ne sont pas les rois de la coordination des témoignages. C'est le moins qu'on puisse conclure.

Quant au PV rédigé par M. Poli, il est contredit par le PV rédigé par le sous-brigadier Ott, une heure et demi avant celui de M. Poli, lequel indique que M. Ott a conduit à Marseille LA VEILLE (un dimanche) la voiture que M. Ferrer est censé avoir saisi au garage à Nice le lendemain (le lundi) en compagnie de M. Poli, une heure après l'autre PV.

Donc, comme l'indique Mme Mathon, M. Ferrer n'a jamais vu le coupé Peugeot, puisque lorsqu'il se présente au garage avec M. Poli, ledit coupé est à Marseille depuis la veille.

M. Ferrer n'a pas porté plainte contre M. Perrault, c'est son choix, il avait trois mois pour ce faire et ce livre, le pull-over rouge, a reçu suffisamment de publicité pour qu'il en soit informé en temps utile, il ne l'a pas fait, il ne peut s'en prendre qu'à lui-même, et c'est dommage, parce qu'effectivement nous aurions pu avoir les explications croisées de M. Ott et de M. Ferrer joint à M. Poli, et en plus l'explication de M. Alessandra sur le fait absolument incroyable qu'on donne à Mme Mathon une voiture dont on sait qu'elle sera requise tout aussitôt pour la reconstitution.

Pour dire ce que vous dites, vous vous basez, il serait bon de le rappeler, sur une date que Mme Mathon avance en se trompant dans un texte publié dans un livre de M. Perrisset . Elle confond le vendredi et le lundi.

Nous retenons pour notre part la date du 9, celle qu'indique M. Ott dans son PV et nous constatons que le dimanche soir, la voiture était bel et bien au garage et qu'on est sans doute venu l'y prendre en douce.

Donc M. Ferrer n'est pas accusé d'avoir "volé" la voiture de Ranucci (à moins que ce ne soit lui qui est venu le dimanche soir), mais M. Poli, lui, est accusé d'avoir fait un faux PV, à moins que ce ne soit M. Ott - vol et faux, ce n'est pas pareil. Il s'en conclut que M. Ferrer n'est jamais monté dans la voiture, ou alors c'était un dimanche soir. Et il n'y avait pas MMe Mathon comme il était requis, et il y avait le pantalon qui traînait dans le garage - le lundi, il n'y était plus - mais non plus la peugeot.

Ainsi donc l'affirmation de M. Ferrer est sujette à caution. Pour le moins.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 227 messages ]  Aller à la page Précédente 112 13 14 15 16 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com