Nous sommes le 19 nov. 2018, 16:27

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 497 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 534 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Ranucci et le pull-over.
Message non luPosté : 28 janv. 2007, 15:53 
J'AI TOUJOURS été convaincu que la thèse de "l'assassin au pull-over rouge" était du roman (excellent d'ailleurs). Le récent livre de G.Bouladou est bienvenu. Il y a cependant un point capital où je suis absolument en désaccord avec lui, et (partiellement) d'accord avec G.Perrault.

IL S'AGIT de la piste suivie par le chien (P.V.du capitaine Gras :"il est immédiatement mis en piste à partir de la galerie où le pull-over a été découvert" etc.). Ce qu'il conteste est que cette piste soit celle du pull-over rouge, thèse adoptée par Perrault. Il note ce qui semble etre des anomalies (mais j'y reviendrai) : la piste dépasse l'aplomb du lieu du crime de 30 mètres, et il n'y a pas de piste entre la route et l'endroit précis de ce crime.

CERTES, il n'est pas explicitement écrit que le gendarme fait sentir ce pull-over au chien, mais c'est fortement sous-entendu dans la rédaction du P.V.du capitaine Gras ; et c'est le seul indice utile qui est, à ce moment, sur place. Avancer que cette piste serait plutot celle d'un gendarme n'est pas sérieux (opinion personnelle). Notons que la présence de ce pull-over est déja étrange...à première vue.

ON COMPREND bien ce qui dérange G.Bouladou (à tort, on verra bientôt pourquoi).
-1- le pull-over n'appartient pas à Ranucci
-2- la piste suivie est selon toute vraisemblance celle de l'assassin lui-même
-3- il est hautement probable que cet assassin est Ranucci
...et ça ne colle pas...si on fait, comme G.Perrault, le raisonnement "évident"(sic) : les points 1 et 2 excluent Ranucci. C'est aller un peu vite. Je vais démontrer au contraire qu'il est possible (et selon moi très probable) que ces trois points soient parfaitement compatibles. Abracadabrant ? Pas du tout, simple comme bonjour.

IL FAUT d'abord faire sauter un verrou mental. L'expression monobloc "l'homme au pull-over rouge", c'est de la langue de bois, de celle qui paralyse la réflexion (c'est fait pour ça!). Il faut rejeter le schema réducteur de G.Perrault : à ma gauche "l'homme au pull-over rouge", à ma droite C.Ranucci. Non, il y a trois éléments : Ranucci, un pull-over, et le propriétaire de ce pull-over. C'est radicalement différent, car maintenant rien n'empêche de penser que Ranucci et ce pull-over aient été, pendant un certain laps de temps, étroitement associés. On avance.

SELON G.Perrault, le commissaire Alessandra s'est dit "persuadé que Ranucci connaissait l'homme au pull-over rouge". En termes plus neutres : le "propriétaire" de ce pull-over a croisé la route de Ranucci. Quand ? peut-être dans la nuit du 2 au 3 Juin. Cette nuit-là, Ranucci la passe à Marseille, à se "défoncer". La tournée des bars et des boites se fait avec un ou des compagnons de rencontre, et "en voiture Simone". C'est le départ de mon hypothèse : un des fêtards de cette virée nocturne va oublier son pull-over, disons sur la banquette arrière de la 3O4. Le pull-over rouge entre en scène (et non pas "l'homme au pull-over rouge", nuance).

QUELQUES HEURES plus tard, Ranucci entre dans la galerie, s'enlise. L'horreur absolue vient de se produire, il est k.o. Je vais faire une hypothèse très banale : il essaye d'abord de "récupérer" un peu. La banquette arrière est plus confortable (ou moins inconfortable) que les sièges avant. Dans cette galerie, il fait frais et humide. De plus, en état de choc, l'organisme réagit toujours par une hypothermie. Bref, recroquevillé plutôt qu'allongé, Ranucci est transi de froid. Il devine dans l'obscurité un pull-over à ses côtés, il l'enfile (c'est ici mon hypothèse). Pendant une demi-heure, une heure (estimation), les sueurs froides de Ranucci imprègnent le pull-over, l'odeur du pull-over imprègne Ranucci : c'est maintenant le même parfum. Fin de mon hypothèse.

RANUCCI dira aux policiers "j'ai fait quelques pas pour me dégourdir les jambes" (qui étaient donc engourdies ?). Tiens tiens ! Où ça ? La question n'est pas posée, mais peu importe : nous connaissons la réponse, nom d'un chien (si j'ose dire). A ce stade, Ranucci doit désembourber sa 304, mais il a une chose plus importante et urgente à faire. C'est d'aller vérifier que, depuis la route, rien de suspect n'est visible. Sa seule chance (illusoire) est que le corps ne soit pas découvert, ou le plus tard possible, c'est littéralement une question de vie ou de mort. Il part donc, à pied, de la champignonnière.

TOUT DEVIENT évident maintenant...à commencer par la présence (incongrue) de ce pull-over dans la galerie. Pourquoi diable son propriétaire aurait-il jeté ce pull-over "comme neuf" (Mlle Di Marino), et à cet endroit ? Mais non, c'est Ranucci qui, ne sachant plus quoi en faire, s'en débarrasse en le balançant là où on le trouvera plus tard. Il ne reconnaîtra pas ce pull-over pour la simple raison qu'il ne l'a pas vraiment "vu" : la galerie est sombre.

LE CHIEN a-t-il suivi l'odeur du pull-over rouge ou de Ranucci ? C'EST LA MEME CHOSE. Et pourquoi la piste dépasse de 30m l'aplomb de l'endroit du crime ? Parce qu'il doit regarder sous tous les angles possibles depuis la route. Et bien sûr, pas de piste entre la route et l'endroit précis du crime : inutile d'y retourner, le problème n'est pas là. Ranucci revient ensuite sur ses pas, etc.

UNE HYPOTHESE reste une hypothèse. Notez qu'elle ne prouve rien : Ranucci innocent peut fort bien avoir fait le même trajet à pied pour récupérer par exemple un enjoliveur ou une poignée de porte...mais je n'y crois guère.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 janv. 2007, 16:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
La question est toujours la même, dans ce cas, pourquoi ne dénonce-t-il pas ce complice après sa condamnation à mort.

Il a toujours dit à ses avocats et dans le récapitulatif qu'il s'était endormi et qu'il n'avait rien vu.

Vous prouvez par là-même que cela n'aide pas sa défense. C'est la fragilité de cette thèse, parce qu'à imaginer un complice, on ne comprend pas pourquoi il n'en parle pas.

Et surtout aussi pourquoi il ne demande pas avant l'intervention de Mme Mattéi qu'on le cherche.

Vous nousdites donc qu'(il y a bien un homme au pull rouge. Sa présence dans le tunnel prouve qu'il a conduit la voiture.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 janv. 2007, 16:40 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Bonsoir ...

Début en fanfare, Soryu...

Sur ce forum, mon but est d'approcher la vérité en recherchant des cohérences entre les faits, les témoignages et en traquant les raccourcis trompeurs ...

J'explique en vous citant :

Citation :
SELON G.Perrault, le commissaire Alessandra s'est dit "persuadé que Ranucci connaissait l'homme au pull-over rouge". En termes plus neutres : le "propriétaire" de ce pull-over a croisé la route de Ranucci.
Donc partant de :

Selon GPerrault, le commissaire Alessandra s'est dit persuadé que ranucci connaissait l'homme au pull over rouge...",

opinion de M.Alesasndra qui n'engage que lui, vous continuez en "termes plus neutres " que "le propriétaire de ce pull-over a croisé la route de Ranucci.

J'aurais écrit "aurait croisé la route de Ranucci..." ce qui eut été encore plus neutre.


Bienvenue .


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 janv. 2007, 21:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 nov. 2006, 12:21
Messages : 48
Localisation : Russie
Eh bien, que vous vous êtes attachés à ce pull-over rouge! ? Vous êtes prêts à admettre la dizaine des coïncidences au profit de l'innocence. Admettons ainsi seulement une coïncidence : CR s'est trouvé tout à fait par hasard dans cette place, où quelqu'un a caché le chandail. Mais le chien courait comme ça, parce que les chiens ne peuvent rien sentir, si jusqu'à cela a passé la voiture. Mais par ce chemin a passé la voiture CR, le tracteur et la voiture des policiers.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 janv. 2007, 21:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Le problème, c'est que le pull rouge n'est pas là par hasard puisque M. Martel le reconnaît formellement, c'est celui que portait un homme qui deux jours avant agressait sexuellement des fillettes de sa cité. PV à l'appui.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 janv. 2007, 21:28 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 nov. 2006, 12:21
Messages : 48
Localisation : Russie
Le pull-over peut-être ne par hasard là non s'est trouvé. Mais CR - est accidentel.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 janv. 2007, 22:05 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Oui mais il faut expliquer maintenant pour l'un et l'autre se sont retrouvés au même endroit... à deux mètres près.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 janv. 2007, 22:08 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
J'ai aussi envisagé que ce pull pouvait appartenir à un familier des lieux, mais aucune enquête n'a semble t il été menée sur les personnes fréquentant la champignonnière.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 janv. 2007, 22:17 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 nov. 2006, 12:21
Messages : 48
Localisation : Russie
Gihel:
Citation :
Oui mais il faut expliquer maintenant pour l'un et l'autre se sont retrouvés au même endroit... à deux mètres près.
La coïncidence! :wink:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 janv. 2007, 22:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
J'ai aussi envisagé que ce pull pouvait appartenir à un familier des lieux, mais aucune enquête n'a semble t il été menée sur les personnes fréquentant la champignonnière.
Si c'est celui d'un familier des lieux, en tout cas Martel le reconnaît formellement. A la télévision il vient dire : c'est exactement celui-là. Donc c'est celui d'un homme qui agresse des gamines. Et donc il ne peut pas se trouver précisément à cet endroit par hasard.

La coïncidence est totalement impossible. Il s'y retrouve avec la voiture parce que l'homme a conduit la voiture précisément à cet endroit.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 janv. 2007, 22:27 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Citation :
[...]

Si c'est celui d'un familier des lieux, en tout cas Martel le reconnaît formellement. A la télévision il vient dire : c'est exactement celui-là. Donc c'est celui d'un homme qui agresse des gamines. Et donc il ne peut pas se trouver précisément à cet endroit par hasard.

La coïncidence est totalement impossible. Il s'y retrouve avec la voiture parce que l'homme a conduit la voiture précisément à cet endroit.
Je crois ne pas avoir été assez clair Gihel. Il est envisageable que le propriétaire du pull rouge ait bien connu ces lieux qu'il pouvait fréquenter habituellement, pour différentes raisons... Mais cela n'a pas été envisagé...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 janv. 2007, 22:29 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 nov. 2006, 12:21
Messages : 48
Localisation : Russie
gihel:
Citation :
La coïncidence est totalement impossible.

Pourquoi ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 janv. 2007, 23:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Pourquoi ?
Imaginez :

Un homme qui n'est pas Ranucci (Martel dit à la télévision que c'est une personne tout à fait différente) agresse à Saint-Loup deux fillettes. Il porte un pull rouge avec de gros boutons dorés sur l'épaule.

On retrouve ce pull précisément dans une galerie (même boutons dorés, etc, Martel dit qu'il est sûr que c'est le même) d'une champignonnière à 20 km de Marseille.

Ranucci a un accident, je passe les détails, il s'arrête tout à côté d'un endroit où gît le cadavre d'une enfant enlevée sans doute pour des motifs sexuels, et il atterrit où ? Dans la fameuse galerie. Comment a-t-il pu faire pour retrouver la galerie précisément celle où est rangé le pull ?

Il ne peut pas y avoir de coïncidence.

La coïncidence que Ranucci ait atterri par hasard là où une gamine avait été assassinée, ça marche, parce qu'il n'y a qu'un seul concours de circonstances comme on dit.

Mais le pull, il y en a deux. Donc pas de coïncidences possibles. Et quand Ranucci dit que la personne qui portait ce pull rouge les jours précédents l'a conduit dans ce tunnel, il dit la vérité puisque sinon, il ne se serait jamais trouvé au même endroit que ledit pull.

Où alors il faut envisager une complicité, mais cela ne marche pas non plus.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 janv. 2007, 06:56 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 16 déc. 2006, 19:49
Messages : 638
Localisation : Verviers BELGIQUE
Bonjour a tous

Je suppose que la voiture de C Ranucci a été passée au peigne fin (fouille appronfondie).
On y a découvert différentes choses y compris deux cheveux
Alors expliqué moi pourquoi n'a t'on pas retrouvé des fibres du pull over rouge dans la voiture?
pour moi on peu déja en conclure que le pull n'est pas rentré dans la voiture de quelques manières que se soit.
A moins que dans les années 70 la PJ Francaise n'était pas équipée pour cela :wink:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 janv. 2007, 07:46 
Citation :
Bonjour a tous

Je suppose que la voiture de C Ranucci a été passée au peigne fin (fouille appronfondie).
On y a découvert différentes choses y compris deux cheveux
Alors expliqué moi pourquoi n'a t'on pas retrouvé des fibres du pull over rouge dans la voiture?
pour moi on peu déja en conclure que le pull n'est pas rentré dans la voiture de quelques manières que se soit.
A moins que dans les années 70 la PJ Francaise n'était pas équipée pour cela :wink:


Remarque très judicieuse, Georges.

A moins, comme vous le dites, que les moyens techniques de l'époque n'aient pas permis ce genre de recherche. Mais cela m'étonnerait.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 497 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 534 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com